PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode ???

Mercide me contacter pour l'adresse des épisodes précédent ;) cyrillo@cyrillo.biz

Première sur internet -04

Depuis notre rencontre rapide la dernière fois, nous nous retrouvons une nouvelle fois chez moi. Nous arrivons en même temps chez moi et je lui ouvre avec un double sentiment : une énorme excitation et une sorte d’obligation. Le fait de faire ça chez moi me stresse un peu. On rentre et on monte dans ma chambre et je retire tout ce qui est sur le lit. L’excitation gagne sur le stress et je bande franchement en le voyant qui se déshabille devant moi, son sexe qui gonfle doucement, qui me donne envie de me mettre à genoux et de le sucer jusqu’au bout. Avant d’aller dans le lit, nous voulons nous doucher. Marc a toujours eu ce fantasme du sexe entre hommes sous la douche. Nous nous dirigeons vers la salle de bains et entrons sous l’eau chaude.

Je me rapproche de lui, nous nous embrassons pendant que je prends son sexe en main, je le branle doucement pendant que nos langues se mêlent. Je n’ai jamais aimé embrasser un homme, mais l’excitation aidant, je le fais et cette situation me fait bander encore plus fort. Sentir sa fougue dans ce baiser me dit toute son envie. Je me recule, et je prends également mon sexe en main, branlant maintenant nos deux sexes ensemble. Nos queues sont assez similaires. Pendant que je nous masturbe doucement, Marc prend le gel et s’en étale sur la rondelle puis semble se doigter. Pour le moment j’ai surtout envie de me faire sucer. Je lâche nos sexes et lui dis :

– Suce-moi

Il se met à genoux immédiatement et prend mon sexe en bouche.

– C’est pour ça que tu viens, pour me pomper comme une salope hein ?

– Oui, j’adore, j’ai eu envie de te sucer tout l’été. J’adore ta queue.

Il me pompe doucement tout en continuant à se caresser le cul, je ne sais pas s’il se caresse ou se doigte, mais cela m’excite de penser qu’il me suce en pensant à se faire prendre après. Il m’avait dit qu’il voulait être ma salope pendant ce moment, mais entre les paroles et les actes, il y a souvent des écarts importants. Là il tient parole. Je ne veux pas jouir trop vite et je veux sa queue dans ma bouche.

– lève-toi je veux te sucer aussi

Il se lève, m’embrasse et me prend dans ses bras. Je me baisse, me mets à genoux et prends son gland sur ma langue. J’introduis son sexe dans ma bouche et je le regarde dans les yeux pendant que je tète ce gland qui m’excite tant.

– elle t’a manqué ma queue hein ? Petite salope

– oui elle bonne ta grosse bite

Je lui ai demandé de nombreuses fois de me parler comme à une chienne pendant que je le suce ou qu’il me prend, mais c’est la première fois que cela semble naturel. Ça décuple mon excitation et je prends son sexe entièrement dans ma bouche, je la ressors, lèche le gland, réintroduit le sexe dans ma bouche, bref je le pompe comme une bonne salope.

– doigte-moi

Je m’exécute et je caresse son anus qui est déjà ouvert suite à ses caresses et surement qu’il s’est introduit un ou deux doigts vue la dilatation. Mon majeur rentre sans problème et mon index le rejoint très vite. J’ai son gland dans ma bouche et je lui baise sévèrement le cul avec mes doigts. Au bout de quelques secondes, j’arrête ma pipe pour me concentrer sur mes doigts, je le regarde, il me sourit et soupire sous mes assauts.

– retourne-toi, je vais te lécher

Il se tourne et me présente son anus, rose, imberbe, magnifique. Je pose ma langue dessus et le lèche avec envie. J’alterne les grands coups de langue et les introductions du bout de ma langue. Il souffle fort, je me retiens de me lever et de le baiser violemment. Au bout d’une bonne minute, je lui dis :

– viens on va dans le lit

On sort et on se sèche rapidement, je me couche sur le dos. Il voulait s’asseoir sur mon sexe pour essayer de se détendre et d’enfin prendre du plaisir en se faisant enculer. Il passe au-dessus de moi, se mets à genoux et place mon sexe a l’entrée de son anus. Je bande dur et son cul est tout ouvert. Je rentre facilement en lui. Il commence à bouger, je le sens bien serré et je vois sur son visage que le plaisir est déjà là. Je pose mes mains sur ses hanches et prends en main les opérations. Je mets un rythme plus soutenu et commence à vraiment le baiser. Il gémit, je caresse ses tétons.

– tu aimes ma bite dans ton cul, je te baise petite salope

Il sourit et j’accélère à nouveau. J’ai envie de la baiser comme une chienne, et je lui demande de se mettre à quatre pattes. Il se met en position, je mets deux doigts dans son cul, le fouille un peu le cul de mes doigts. Je pose ma main sur le lit et laisse une trace marron. Cela me perturbe et j’ai du mal à rentrer dans son cul, car j’ai un peu débandé. Je tente, ça rentre, mais la vigueur me quitte. Je lui demande de se mettre sur le côté et finalement j’arrive à rebander et je reviens en lui. Dans cette position, je vois son beau cul, j’ai envie de jouir en lui. Je le prends donc d’abord doucement, m’enfonçant complètement en lui, j’accélère doucement le rythme, je l’entends souffler, gémir.

– je te baise bien là, tu la sens bien ma grosse queue

– oui, c’est bon

Je le prends à fond maintenant, je l’encule de toutes mes forces, je veux le défoncer. Je lime son cul pendant de longues minutes.

– tu vas me faire jouir avec ton cul salope, je vais te remplir

– vas y donne-moi ton foutre

Je le défonce et je sens mon foutre monter et je jouis dans son cul. Une énorme jouissance, la plus forte depuis de longs mois.

Je reprends mon souffle, sors de son cul.

– c’était trop bon

Il part aux toilettes, je me lève et vois de nombreuses petites taches marron sur le drap. Ma femme risque de s’en rendre compte, elle ne sait pas que je suis rentré ce midi, je ne peux donc pas laver le drap. Je suis sûr de me faire gauler. Cette pensée me coupe complètement et quand Marc revient avec sa queue tendue, attendant que je le fasse jouir, je n’ai plus envie du tout. Je me mets à genoux, je le suce, mais je n’arrive pas à me remettre dedans. J’explique la situation à Marc, il la comprend, mais a envie de jouir, même s’il ne me le dit pas. Je lui propose d’aller dans la douche, je prends son sexe en bouche, mais je n’ai plus envie. Je me relève et le branle franchement. Au bout de quelques secondes, son sperme sort et il crie presque en jouissant de longs jets de sperme.

On se sèche et j’avais préparé un film bi sur le pc pour s’exciter à nouveau, mais je ne peux plus repartir. Marc part donc et je reste chez moi encore 15 minutes dans un grand stress. Finalement, les traces sont très discrètes et ma femme ne voit rien.

 

L’été est passé et la première semaine de reprise, j’ai une journée de posée pour recevoir un ouvrier chez moi qui doit passer dans la matinée. Marc est dans le coin, car il s’est arrangé pour venir. J’ai caché le drap du dessous pendant les vacances et je l’ai donc remis sur le lit. Cette fois-ci je le laverai après sans souci, aucun stress à avoir.

Marc m’avertit qu’il est libre, son rendez-vous pro étant terminé. L’ouvrier doit m’appeler avant de venir, et toujours pas de nouvelles. Je lui dis donc de passer, au pire on se suce rapide, mais j’ai envie de baiser depuis ce matin. Je bande et je veux jouir.

Il arrive quelques minutes après. Nous montons dans la chambre. Je me place derrière lui, je me frotte contre ses fesses, en caressant son paquet qui grossit sous mes caresses. J’ouvre sa ceinture, ouvre son pantalon, mais mon téléphone vibre. Je regarde, ma femme me demande où en sont les travaux. Je réponds, explique à Marc et finis donc de me déshabiller de mon côté. Une fois nu, je m’allonge sur le lit, sur le dos, les jambes légèrement écartées. J’ai envie qu’il me suce à genoux entre mes jambes, mais il s’allonge sur moi et m’embrasse avec fougue. Je lui rends son baiser. Pendant que nos langues jouent, je sens son gland passer sur mon anus. Je ressens une décharge électrique. On s’embrasse, mais mon attention est toute entière tournée vers ce gland qui passe sur mon trou, je me sens devenir salope, j ai envie de me faire baiser. Marc stoppe le baiser, descend et prend mon sexe en bouche, le ressors et me demande :

– tu veux que je te suce ?

– non, je veux que tu me baises

Il est surpris par ma réponse, mais rapidement un sourire se dessine sur son visage. Je place mes chevilles sur ses épaules et lui dis :

– vas-y essaye comme ça, sans gel

Il pousse, mais son sexe ne rentre pas. Il prend du gel, en mets sur mon trou, rentre un doigt facilement, met un peu de gel sur sa queue et je me remets en position. Je prends un oreiller que je mets sous mes reins, place mes chevilles sur ses épaules et me laisse faire. Rapidement, son sexe commence à entrer. Je ressens une petite douleur, mais rapidement, la souffrance disparait et sa queue est entièrement en moi. Il commence doucement ses aller-retour et le plaisir est tout de suite là.

– baise-moi bien

– tu l’aimes ma queue dans ton cul, je te baise la, comme tu l’as demandé. Je te baise comme une bonne salope.

Je ferme les yeux, et profite pleinement du plaisir. Je sens bien son sexe glisser, taper dans ma prostate puis repartir. Je ne contrôle plus grand-chose et je m’entends gémir à chaque coup de reins.

– plus fort, défonce-moi

Je l’encourage à y aller, je veux me faire défoncer comme une chienne, devenir son objet, qu’il fasse tout ce qu’il veut avec mon trou. Il accélère et me parle beaucoup en me regardant dans les yeux.

– Tu la sens bien, je te défonce la hein ? Petite salope, ma queue te défonce le cul, j’te baise petite chienne.

J’adore entendre ces mots crus et je referme mes yeux et continue de sentir monter la jouissance petit à petit. Puis je lui demande de me prendre en levrette. Je me mets au bord du lit, lui se lève au bord et s’enfonce en moi sans souci. Il ne me laisse aucun repris et directement se remet à m’éclater le fion.

– baise-moi, remplis-moi avec ton foutre, je suis ta chienne

Cela décuple encore son excitation comme si c’était possible et son ventre claque sur mes fesses. Entendre ce bruit me rend dingue. Je sens ma queue dure se balancer sous moi, j’ai envie de me branler, mais je veux jouir sans me toucher. Je suis une salope qui se fait démonter et j’adore ça !

– je vais te remplir petite salope. J’ai gardé mon sperme pour toi, je ne me suis pas branlé, je n’ai pas baisé ma femme, j’ai tout garde pour ton cul, pour te remplir.

Entendre ces mots me fait un effet dingue, je prends un oreiller et pose ma tête dessus, subissant avec un énorme plaisir les assauts de mon amant. La jouissance monte, je vais bientôt jouir, Marc me parle toujours puis soudain une douleur me foudroie et je ne peux plus supporter la queue de Marc en moi. Je lui demande de sortir, je suis dégouté, car je pensais jouir grâce à une queue pour la première fois de ma vie.

Je m’allonge sur le dos au bord du lit, Marc n’a pas bougé, je le suce, je veux le faire jouir quand même, lui aussi était tout prêt. Mais il me dit qu’il veut me sucer. Je m’allonge et sens sa bouche prendre mon gland. Il me suce doucement, je lui demande de bien jouer avec sa langue sur mon gland. Il est à genoux au bord du lit et s’applique à me pomper. L’image sa bouche aspirant ma bite est magnifique et excitante au possible.

– c’est pour ça que tu viens ? Pour me pomper la queue.

– j’adore ta bite, elle est bien grosse, elle est douce

Il remet ma queue sur sa langue. Je ferme les yeux et profite un long moment de cette pipe, mais j’en veux plus et je sais qu’il a envie de se faire prendre.

– tu veux que je te baise ?

– oui

On échange nos places, il se met à quatre pattes au bord du lit. Je prends du gel, en étale sur son anus puis j’enfonce un doigt dans son trou. Mon doigt entre sans difficulté et je fais quelques aller-retour. Je remets du gel puis rentre 2 doigts. Il gémit. Je le sens prêt, étale du gel sur ma bite et présente mon gland contre son petit trou tout rose prêt à se faire défoncer. Je pousse doucement. Il a un peu mal, je pénètre doucement, petit à petit jusqu’à être entièrement en lui. Je commence les va-et-vient, je rentre entièrement dans ce superbe cul puis j’accélère la cadence.

– tu aimes sentir ma grosse queue dans ton cul, tu sens comme je suis dur pour toi

– baise-moi bien

– salope, j’aime t’enculer

Je le baise franchement, il couine à chaque mouvement

– je veux changer de position, me dit-il

Je sors de lui et mon sexe est souillé. En voyant ça il me dit

– viens on va dans la douche

On va dans la salle de bains, rentrons sous l’eau. Je me nettoie le sexe, lui se remet du gel puis se penche en avant. Je me place derrière lui puis pénètre à nouveau dans son cul. Je reprends vite un rythme soutenu. J’approche de son oreille et lui murmure

– j’aime être dans ton cul, j’aime te baiser

Je prends son sexe en main et je le branle. Son sexe est dur et palpite dans ma main. Je le branle et ralentis mon rythme d’enculage.

– branle-moi bien, tu vas me faire jouir

– tu vas jouir avec ma bite dans le cul

À peine 1 minute plus tard, je sens son cul serrer mon sexe, il commence à gémir et son sexe sursaute et laisse sortir le premier jet de sperme, suivi de plusieurs autres. Ma main est pleine de foute, une quantité impressionnante est expulsée par mon amant qui crie en jouissant. Mon sexe est sorti de son anus pendant sa jouissance. Il reste un moment sans bouger, comme terrassé par sa jouissance. Il se retourne et m embrasse. Je me branle doucement, il me regarde et prend mon sexe dans sa main.

– mets-toi à genoux, je veux jouir sur ton visage

Il accélère et enfourne mon sexe dans sa bouche, me branle maintenant très rapidement et m’amène très vite à la jouissance et c’est en criant que je lui remplis la bouche de foutre. Mon orgasme est tellement puissant que mon gland est très sensible et sa langue me fait mal, mais le bonheur est immense.

Nous nous lavons, il sort de la douche et la sonnerie retentit. L’ouvrier ne m’a pas appelé ! Je descends en serviette, encore mouille et demande 5 minutes à l’ouvrier. Marc sortira par-derrière discrètement, mais j’ai hâte de le retrouver pour vivre à nouveau une expérience sexuelle que j’espère aussi jouissive que celle-là.

Franck

Autres histoires de l'auteur : Première sur internet

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

18/04 : 15 Nouvelles

Sauna de Sochaux Chatenois25
Une soirée partie en couille 17cmglandcompris
Un charme fou Ghost writer
Rasage coquin Jako
Plan anonyme -01 Rsexenc
Plan anonyme -02 Rsexenc
Surprise à la fac Aymeric
Militaire-Motard Militaire
Plan avec une racaille Passif-lille
Dans le vestiaire Pakito31
Voisin Marlon
L'éveil du Renart Renart
Séance sportive Pititgayy
Un Affectueux Collègue Jako
Tout a basculé à 19 ans ThomasLePassif

La suite... (7)

Mariage pour tous -09 Yan
Frenchies -11 Pititgayy
Mathieu -03 Jeanmarc
Chambres à louer -15 Jeanmarc
Kader -12 Cédric T
Kader -13 Cédric T
Dans les geoles d'Armid -03 Iwan

Avril 2014

Nouvelles

Que de changements -01 Evanaddison
Que de changements -02 Evanaddison
Que de changements -03 Evanaddison
Que de changements -04 Evanaddison
Soirée torride Caramel
À la fin de l’été Bookman
Victor Victorbg
Une aire d’autoroute. Ginger
Marché D’Amiens Nord Legarsdu80
Mon petit frère Pédale69
Un Chinois très chaud... Mat44
Thibault Theo5852
Masseur Bastien
Le Club Ganymède Jako
Soumis au livreur wantmonster86

La suite...

Que de changements -05 Evanaddison
Que de changements -06 Evanaddison
Que de changements -07 Evanaddison
5ème jour Curiosity
Frenchies -10 Pititgayy
Mathieu -02 Jeanmarc
Soumission & Domination -524 Jardinier
Souvenir d’internat -03 Benvart
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)