NEWS :
23 Juillet

"Sodomie"
"Handgag"
"bbk"

60 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

OFFRE 50%

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Le cailloux

1| La pierre de jouissance

Il y a quelque temps, je suis allé sur un site de rencontres et surfé la page homo parcourant les annonces je choisis celles accompagnées de photos.
Il y en avait des très explicites.
L’une d’entre elles me mit en émoi. S’agissait de gars qui proposait des rencontres en plein air, forêt, montagne, parc. Je lui répondais et nous avons échangé des courriers, pour affiner les demandes et attentes !

Pour qu’il soit sûr de ma motivation, il me demanda des preuves de mes attentes. Je dû lui écrire une petite histoire qui m’excitait et que j’aimerai vivre en réel ! Je lui racontais que j’avais envie d’être dominé, utilisé par un mec actif, jeu de doigtage, bouche, anal, les boules !
Il me dit ok, mais que dans un premier temps je dois me branler et filmer avec mon tél. Ce que je fais et lui envoye. Ensuite seulement il je reçois un début de scénario, s agissait d’aller dans une forêt et suivre des indications sur des papiers collés sur des troncs !
Il me donne une date et une heure sur un parking. Je suis très excité en me rendant sur place, et un peu inquiet de ce qui allait m’arriver ! Sur le parking, une voiture me fait les phares et je vois où m’arrêter, à côté des toilettes. Les premières infos est dans les wc et je m’y rends. Une page A4 pliée marquée « DOMI », ouvres moi, s’y trouve. Je l’a prends et découvre la piste à suivre, avec des postes 1 : enlever ta chemise, 2 : ton froc, 3 : tes chaussettes et 4 ton slip. Au point 5 il y a un cailloux et je dois me mettre à plat ventre, mes fesses en l’air et là attendre qu’il arrive !
Une légère hésitation me retient, puis je me décides et prends le chemin en regardant un peu autour de moi. Poste 1 , puis 2 ,puis 3. Quelques craquements me font regarder tout autour de moi avant d’enlever mon slip et me trouver complètement nu ! J’entends quelqu’un me suivre, est-ce lui ou un voyeur !!! Je dois abandonner ma pudeur et ma gêne, et arrivé vers le gros cailloux je me couche à plat ventre, mes fesses exposées ! Le temps me parait interminable jusqu’à ce qu’une voix me traite de salope et que je n’allais pas le regretter !
Je ne vois pas son visage. Il se lubrifie les doigts et aussi sec m’en met un puis deux puis 3 ramonant mon cul. De l’autre main il me serre les boules, mon sexe, les tirant vers l’arrière comme pour enfoncer mieux ses doigts ! Gentiment, surpris moi-même, je me mets à bander et mon anus se dilate avec volupté ! Tu aimes ça à voir ! Je hoche de la tête ! Alors il enfonce un 4-ème doigt pour m’écarter encore plus ! Il me baise de sa main m’arrachant des gémissements entre douleur et jouissance ! Puis il retire sa main et me parle de suspension et là me prend les boules, les attache avec une cordelette puis y suspend un cailloux! Ouahou ! il prit un joli poids qui m’allonge les couilles car ne touche pas le sol.
Maintenant je vais te baiser et je sens sa queue me caresser puis me pénétrer gentiment, ressortir et hop jusqu’au fond m arrachant les boules dans ce mouvement ! Puis il lime, sort puis bien au fond et ressort et s’active en de nombreux allers et retours que je me mets à aimer et bander. Il est bien résistant et cela dure un moment jusqu’à qu’il se retire et plantant 4 doigts en moi il se fini sur mes fesses !
Ok mec belle baise , salut, je te laisse te finir, il y des voyeurs et ça leurs fera un beau spectacle !
Tes habits sont au point 2 derrière un arbre. Rappelle moi si tu veux remettre ça, on trouvera un autre scénario !
Il part me laissant avec le cailloux suspendu ! J’essaye de me sortir de cette position lorsqu’un mec arrive devant moi, sa queue bandée juste sous mon nez et me prenant la tête me l’enfonce dans la gorge et me fait le sucer! Lui me lâche sa crème en quelques minutes, une grosse décharge qui remplit ma bouche et que je baves par la bouche et mon nez ! Violent, les larmes me montent aux yeux¨.
Il y a encore du monde autour de moi et je dois en satisfaire je ne sais pas combien dans mon cul et ma bouche, jusqu’à ce qu’un soumis poussé par son master s’accroupisse entre mes jambes et me suce jusqu’à ce que je vienne dans sa bouche ! Ca coulait par tous mes trous ! Vidé, je détache mes boules et prends mes jambes à mon cou, récupéré mes fringues et enfile mon pantalon et ma chemise pour rejoindre ma voiture !

Les nuits suivantes, je fais des rêves érotiques qui finirent par des masturbations au matin !
Je fini même par utiliser un gode pour revivre la jouissance anale de mon expérience !

2| Pierre

Après 3 jours, je reprends contact avec mon master qui m’avait mis dans cet état et lui demande qu’on se revoie, lui expliquant mon état ! Il ne me répond pas immédiatement, seulement 4 jours plus tard alors que je n’en peux plus ! Il me donne comme tâche de lui envoyer une vidéo alors que je me sodomise avec mon gode et me branle ! Je fais ce qu’il demanda et la lui envoya !

A nouveau 2 jours sans news puis je reçois un début de scénario, qui m’enjoint de me rendre sur le même parking que l’autre fois. Il met un petit plan avec une clairière où je dois aller et me mettre nu, à genoux, mon slip sur la tête et attendre. Je m’y rend et trouve l’endroit. Très excité, je me déshabille, me mets en position et attends tout bandé ! L’attente est interminable alors que j’entends des pas autour de moi, des attouchements, des pincements de tétons ! Est-ce lui ou des inconnus ?
Je sens même une queue sur mes lèvres et j’ouvre la bouche pour la prendre ! Mais là d’un ton sec mon maître dit : « Il est à moi alors pas touche »,puis il s’approche et me met des doigts dans la bouche : « suces et lèches » ! « Ouvres ma braguette , on va leur faire plaisir à tous ces voyeurs ! Je trouve son sexe à moitié dur, le sors et le met ans ma bouche. Il se raidit très vite ! Si tu voyais toutes ces queues qui s’agitent ! On ne vas pas les laisser comme ça » ! Allez venez les gars profitez de ce bon suceur qui ne rêve que de queues, et toi tu vas sucer jusqu’à ce que je te dise d’arrêter !
Une, puis deux, et trois me remplirent la bouche, jouant avec les boules de ces mecs ! Seul un jouis dans ma bouche et les deux autres sur ma poitrine. Cette odeur de sperme me remplit les narines et j’aimais ça ! Mon master me reprend en main, me mettant un collier, allez viens lèves toi et il me tire derrière lui. Après quelques mètres on arrive sur un chemin, il ouvre une porte de voiture et me pousse dedans. Lui s’assied au volant et tire la laisse sur son ventre et me met à nouveau sa queue dans la bouche ! Tu vas me sucer pendant le trajet, on en a pour 15 minutes, mais tu ne me fais pas jouir, ça c’est pour après !!! Je suis dans un autre monde et lèche, suce à pleine bouche, fond de gorge à m étouffer ! Le temps passe et je dois faire attention quand je le sens venir pour faire une pause ! La voiture s’arrête et il me pousse dehors, on est devant une grange, et moi nu devant la porte avant qu’il vienne ouvrir la porte. Je vais parquer la voiture et toi tu vas chercher un bouquet d’orties derrière la grange. J’ai un frisson en entendant « orties » ! J’imagine ce qui va m’arriver, les brûlures des orties sur ma peau, sur mes boules, mon sexe ! Je vais souffrir, mais peut être aussi avoir du plaisir. Un beau champs d’orties se dresse juste vers la courtine et j’en fait un beau bouquet, elles me piquent les mains, et j’imagine le reste !!! Ouahou ! violent !
Je rentre dans la grange et mon master est là devant moi en tenant des cordes. Mets-toi dos au char et lève les bras ! Je m’exécute et il m’attache les bras en haut de la ridelle, les écartant. Puis c’est le tour de mes pieds aux roues m’écartelant. Je suis immobilisé dans une position sans défense, boules et sexe à sa disposition !
Il s’approche et prenant ma tête à deux mains, me roule une pelle brutale, sa langue me pénétrant et prend possession de ma volonté de résister. Sentant ma reddition ! il lâche ma tête et ses deux mains se mettent à me peloter les seins, pincer les tétons, les épaules, son ventre appuyé contre mon bassin immobilisé ! Il pend mon sexe dans une main, mes couilles et les masse énergiquement ! Je bande aussi sec et il me dit que je suis une vraie salope. Il va chercher une chaise, monte dessus et défaisant sa ceinture, il sort sa bite flasque et la met sur mes lèvres, allez rends la dur que tu voies la taille de ce que je vais te mettre ! Je le suce consciencieusement et il ne se fait pas trop prier pour
durcir et remplir ma bouche jusqu’à la glotte à m’étrangler en me tenant la tête bien enfoncée.
Elle est grosse et longue comme promis ! Jamais elle ne passera dans mon petit cul inexpérimenté !
Il avait pris des pincettes et me les met aux tétons ! Oh, aie, violentes mais la décharge descend jusqu’à mon sexe renforçant mon érection !
Il me baise la bouche jusqu’à ce que j’en aie les larmes aux yeux, mais ne jouit pas ! Puis descendit de la chaise et met des gants et une branche d’orties. Là il m’en caresse l’intérieur des jambes les mollets les cuisses, effleurant vaguement mes testicules ! De légères brûlures, mais rien de grave encore ! De même pour la poitrine autour des tétons ce qui me fit bomber le torse et retenir ma respiration, mais il savait doser et cela restait supportable.
Il prit ensuite une cordelette, l’attache autour de mes boules, serrant bien son nœud, tire droit devant jusqu’à une enclume à 2 mètres. Et tend la corde, pour me décoller du char ! Je me retrouve sur la pointe des pieds, à la limite de l’extension de mes testicules ! Je suis bandé comme un arc.
Il me caressa les fesses et me dit qu’il y avait assez de place derrière aussi ! Il reprit des orties et me caresse les fesses, puis les tamponne plus fort et là je pousse un cri de douleur ! Ah tu ne supportes pas ! Du coup il prend son slip, le roule et l’enfile dans ma bouche pour me rendre au silence. Il me fouette à nouveau et je ne peux que grogner en serrant les fesses et mon corps en extension douloureuse ! A ce moment, il enleve les pincettes pour me pincer avec 2 feuilles et me masser les tétons ! Ouahou ! non svp, ça fait mal ! Tu crois qu’on est là pour s’amuser et ça ne fait que commencer ! Du coup je ne bande plus ! Il me masse et dit tu vas jouir dans la douleur, et finir par en redemander !
Une autre poignée d’orties dans la main, il s’approcha et d’un coup fouetta mes boules en extension.
Puis il reprend, un coup une pause pour que je ressente bien les brûlures, puis un autre coup, une autre pause
Oh la douleur, presqu’à défaillir, mais écartelé comme je le suis, je ne peux pas tomber ! Tout mon corps y passe, les jambes, les fesses, le ventre, sous les bras ! Mon corps brûle de partout. Il me coince une branche entre les fesses qui titille mon anus. Et s’acharne sur mon entre cuisse, mon scrotum, mon sexe, le tout gonflant, brûlant au point que je me sens émasculé, une grosse brûlure en lieu et place de ma queue et mes boules que je vois pourtant plus grosses que jamais. Il me prend dans sa main, voilà une bite et des boules ! Il part téléphoner et me laissa ainsi un moment avec ces douleurs qui devenaient jouissives.
Quand il revient, il a une pioche à la main. Il enlève mon slip de ma bouche et me donne à boire de l’eau…de vie qui me brûle la bouche et le gosier. Ça t’aidera pour la suite dit-t’ il avec un sourire prometteur ! Puis me met ses doigts dans la bouche, suces mon gars, puis le manche de la pioche. Là tu lubrifies pour ton cul, alors fais le bien, sinon ce sera une pénétration à sec ! Je suçais bien humide ce manche, dois le faire de haut en bas, au moins un mètre ! Imagine que c’est une longue queue qui va te baiser ! Il va derrière moi m’ écarte les fesses en essayant de le faire entrer ! Il me crache entre les fesses en en mettant partout avec ses doigts, jusqu’à l’intérieur ! Je lui dis que j’aimerais mieux sa queue, il me répond tu perds rien pour attendre, on n’a pas encore fini !
Finalement cela rentre et je me trouve empalé profond sans pouvoir bouger. Il me dit qu’il va chercher une bière au magasin d’à côté ! Et il me laisse dans cette position humiliante de longues minutes. Je suis son objet sexuel et ne me rebelle pas à cette idée ! Bougeant légèrement sur ce gode maison, j’en éprouvai un certain plaisir et attends impatiemment que lui me prenne et qu’il me baise !
A son retour, il finit sa bière puis m’enlève la pioche ! Hem ton cul n’est pas propre, je devrais te donner ça à nettoyer avec ta bouche et me montra un couche brune de merde sur le manche !
S’il vous plait, c’est trop dégueu, je peux pas dis-je en sentant l’odeur !
Il me dit bon d’accord, mais alors on va te nettoyer à l’intérieur, genre lavement. Il y a un tuyau à l’extérieur et il me détache , me pend par la laisse et la cordelette et me tire derrière lui dans le jardin des orties. Là il me fait mettre à quatre pattes, prend le tuyau et met l’eau. Il me fait écarter les fesses et m’arrose l’extérieur, puis s’approche de mon anus et y plante l’embout du jet ! Drôle de sensation de sentir les intestins se remplirent par derrière, l’eau froide me donna des contractions, je serre les fesses, mais j’expulse tout sans contrôle. Encore une fois pour être sûr que bien vidé et rebelotte !
Il me rinçe les fesses et me fait passer en laisse dans le champs d’orties, pour me sécher un peu dit-il !
Mes brûlures apaisées se renforcent à nouveau ! Je geins un peu, alors il en prit une poignée et me fouette les fesses pour me faire activer !
A nouveau dedans, il m’amène près de l’enclume et me fait mettre en position, cul à hauteur du cône et me dit de me l’introduire en ouvrant mon anus! Il avait mis de la graisse à traire et je m’empalais facilement, vas-y baise le maintenant pour voir comment ! Je fais des aller et retour, m’écartelant au grès de la portion du cône, jusqu’à son ordre d’arrêter ! Vas-y suce et lèche le pour le nettoyer ! Rien à voir avec la pioche ouf ! Mais pas de pause, il enchaîne en mettant son érection sous mon nez et je le suce à nouveau ! Avec son sexe dans ma bouche, qui est en béton, il me fait reculer jusqu’au char, me retourne à plat ventre dessus, avec une jambes aussi ! Oh merci master oui baisez moi, j’attends que vous me preniez avec votre sublime queue depuis que je l’ai vue et prise en bouche !
« Ah oui comme ça alors je vais te mettre le feu au cul » et il prend une cravache au mur et m’ordonne de bien tendre les fesses et aie , puis aie encore, vingt coups avant la récompense ! Le salaud il n’y va pas de main morte et m’arrache des cris à chaque coup ! Oh putain, mes fesses brûlent d’un autre feu que les orties, les larmes montent et je masse mes fesses des deux mains ! Il joue avec mes mon anus du manche de la cravache ! Il me léche le trou et je ne peux retenir un râle de plaisir.
Ce qui fait qu’il me gifle et fesse violemment, puis me défonçe le cul à la hussarde interminablement ! Je me cramponne au char, ma queue tape sous le plateau et il finit par jouir sa crème chaude dans mon ventre il continue à me limer encore jusqu’à ce quelqu’un ouvre la porte.
Et bien vous en avez mis du temps et je vois trois gaillards entrer et s’approcher. Il va faire nuit !
Bon les gars je vous laisse avec lui, ça sera une journée mémorable pour cette salope et il me donne sa tige crémeuse à lécher alors que je sens son sperme couler le long de mes jambes !
Sans interruption les trois gars ont sorti leur bite et je dois les prendre les trois ensembles pour les faire bander, chose facile, vu la situation. L’un des trois, sexe court mais épais jouis de gros jets dans ma bouche que je dois avaler. Les deux autres veulent me baiser et à nouveau sur le char je me fais prendre par une fine et longue que je sentais bien au fond. Soudain il me tire en arrière me met à genoux et jouis sur mon visage et ma poitrine en gros jet épais ! Et le troisième, de sa bite épaisse et longue, me ramone longuement et explose dans mon ventre ! Leur job terminé, ils partent sans demander leur reste et moi, sonné, dégoulinant, poisseux de partout !
L’horrible de la situation, je n’avais pas jouis et je me finis à la main, et c’est empalé sur le cône de l’enclume que j’eus un orgasme violent et abondant !

Je cherche mes habits, et réalise que je suis nu depuis midi. Je trouve un sac devant la porte sur la rue et mon slip déchiré et cloué à la porte.
Je ne sais plus trop où j’en suis, je sens le sperme, j’en avais le goût, j’étais tout collant et bien secoué quand j‘arrive chez moi ! Mon corps, mes boules sexe et mon cul sont douloureux.
Je pris une sacrée douche avant de m’effondrer sur mon lit

Fantasio517

Autres histoires de l'auteur :

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 23 Juil. | 157 pages

Les nouvelles | 20 Pages

En cours de sport Meetmemz
Soumis à Métis SalopeaMetisdu33
Au boulot Mouai
L'homme des bois Fabrice
Mon frère et son meilleur pote Meetmemz
Visite de mon cousin Meetmemz
Les mains magiques Creamk
Daddy or not Daddy Weell59
Jeunes footeux dominateurs Lope75
Baise non-stop sur l'A6 Ceven-X
Stéphane Gay30
Ethan et ses amis Esteban
À la Piscine LeBlond39000
Vide-couille d'un saisonnier Antho93
Week-end de pipes Halex27
Orgie au poste Meetmemz
David ... Tobias
Beau CRS Stephane
Souvenirs Wqt
Périgord chaud Coolsexe

Les séries : 137 pages

Cousins rebeu | 15 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 1314 | 15
Artisan électricien | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Ascenseur | 7 | +1 Sotender
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
Antoine et Patrice | 12 | +1 Sylvainerotic
1 | 23 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12
Les soirées de Mr le Comte | 6 | +2 Fabrice
Saison 4 : 1 | 2 | 3 | 4 | 5
6
Mon pote Julien | 9 | +2 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9
L’amant de ma femme | 7 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7
Un Cul jouissif | 27 | +1 Cul jouissif
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16 | 17 | 18 | 19 | 20
21 | 22 | 23 | 24 | 25
26 | 27
Rencontre Twitter | 4 | +2 Shernabog
1 | 2 | 3 | 4
Maître-boulanger | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Entre potes | 16 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16
La horde sauvage | 9 | +2 Fabrice
Saison 2 | 1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9
Panne de voiture | 4 | +1 Boydu69
1 | 2 | 3 | 4
En exterieur | 4 | +1 TheoWil
1 | 2 | 3 | 4
Job à Dubaï | 13 | +9 Dvdstaudt
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 60 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Juin 2024 : Visiteurs : 144K

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : vendredi 28 juillet 2023 à 19:02 .

Retourner en haut