NEWS :
18 19 Avril

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

57 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Sauna Octopus de Madrid

Je connais très bien Madrid et le quartier gay "Chueca". Cette histoire est romancé mais vraie. À chaque voyage à Madrid, j'ai habitude d'aller au sauna Octopuss à la limite de Chueca. Grand sauna sur 2 étages, le 1er étage se trouve après l'entrée avec vestiaires, puis des cabines et enfin le bar dont le sol n'est autre que du plexiglas. Au sous sol, il y a tout, hammam, sauna, wc, un backroom assez grand et le jacuzzi qui est aussi grand qu'une piscine (allez voir les images sur le site) qui se trouve exactement sous le bar et quand vous levez la tête, vous voyez des mecs avec une serviette et leurs attributs. C'est du voyeurisme, je l'avoue. Il arrive très souvent dans la piscine, le hammam ou le sauna de croiser des torses bien musclés ou des torses plus grassouillets, mais surtout des queues raides, le contact est facile et l'on se retrouve vite avec une bite dans la bouche ou le cul. Puis il y a l'endroit le plus chaud, la salle obscure, pour y arriver, il faut longer un couloir avec de grandes cabines. Se dresse alors devant vous un rideau à lamelles qui permet l'accès au saint graal. En moins de 30 secondes, vous avec perdu votre serviette et des mains caressant tout votre corps, des langues se lient, des tétons pincés avec délicatesse, une autre main découvre votre cul et d'autres qui cherchent votre objet de tant de désir. Il ne faut pas longtemps pour que votre queue enfle et devienne raide et dure comme du bois. Puis vient le moment où vous sentez une bouche toucher le gland et l'enfourner dans un lieu chaud et humide. L'excitation est là, je la sens, elle est palpable, présente tout autour de moi. Les yeux commencent à s'habituer à cette fausse obscurité et l'on voit de nombreuses personnes cherchant un plaisir bucal ou anal. Tout autour de cette pièce il y a un banc recouvert de Skaï rembourré. Des mecs à 4 pattes se posent sur ce banc, le cul bien ouvert pour être lécher, baiser ou fister. Les râles de plaisir, le bruit d'une bouche qui suce,des gémissements de plaisir, des petits cris quand il y a une douleur. Tout se mélange et ça excite encore plus.

Un jeune mec me suce et me doigte en même temps, je me délecte de cette pipe exécuté avec passion, un autre mec vient me parler à l'oreille "Celui qui te suce et une vraie salope et adore qu'on le baise, invite le dans une cabine, je te suis". Je ne savais pas qui c'était. Mais sa voix et sa main sur mon épaule m'ont donner envie de faire ce qu'il me demandait. Je prends la tête de mon suceur, le releve et l'invite à me suivre. Je sors de la backroom, la queue raide et la serviette sur l'épaule. Je me dirige vers la 1ere cabine ouverte, j'entre avec lui et quelques secondes après le 2eme mec entre prend soin de mettre le verrou. Je le regarde, le scanne même de la tête aux pieds, whaou!! Il n'y a rien à jeter. Aussi grand que moi, un visage parfait, des yeux marrons, un corps musclé mais pas trop, imberbe ou presque. Mon suceur est de nouveau genoux et me tète comme un expert. Je n'ai me pas pris le temps de le voir vraiment, au moins 15cm de moins que moi, brun et barbe de 3 jours, bien foutu et une queue pas très longue, ni épaisse, en comparaison, l'autre a une belle bite, épaisse et bien doté. Je suis le seul à bander. Il me dit, je m'appelle Enzo, et moi Marco, moi Alex dit le mec à genoux quittant ma queue quelques instants. Les présentations faites, je me demande comment les choses vont se faire entre nous. Enzo s'approche de moi et me roule une pelle d'enfer, en général, les espagnols embrassent mal, mais lui par contre, c'est sensuel, excitant et je me laisse aller à cette délectation buccale. Alex toujours à genoux, abandonne ma bite pour sucer Enzo. Ma bite touche sa barbe et m'excite encore plus. En quelques secondes, Enzo déploie toute la longueur de sa bite et lui tient la tête pour la mettre bien en fond de gorge. Alex a du mal à tout avaler et je l'entends avoir des hauts le cœur.

3 mecs dans une cabine, 1 actif Enzo, 1 passif Alex et moi versatile cela ouvre des dizaines de possibilités. Avec Enzo je m'allonge sur un grand matelas, on s'embrasse, on se caresse, on titille nos tétons, à aucun moment, on ne cherche à toucher nos queues, c'est Alex qui s'occupe de ça. Cette cabine devient un lieu magique et je savoure chaque seconde de cette triple union et nous restons dans cette position plusieurs minutes. Je demande à Alex si ça va et je l'entends dire quelque chose qui reste incompréhensible mais je suppose que c'est positif.

Enzo me mordille le lobe d'une oreille, zone très érogène chez moi,puis me dit "On s'occupe un peu plus d'Alex ?", un geste de ma tête pour dire oui, répond à sa question.

Je demande à Alex d'arrêter et l'invite à rejoindre Enzo sur le matelas et de se mettre à 4 pattes quasiment à hauteur de la queue d'Enzo qui la met directement dans sa bouche, les jambes légèrement écartées, je vois sa rondelle, j'écarte ses fesses avec mes mains et j'embrasse et le léche délicatement, les premiers râles se font entendre, son trou se dilate sous mes coups de langue et je ne tarde pas à entrer ma langue un peu plus profondément, les râles de ce petit passif sont de plus en plus forts. Enzo me fait un signe de la main avec un pouce levé pour approuver et lui tient la tête bien enfoncée, dans cette position un fond de gorge passe mieux, Alex accepte cette soumission avec un certain plaisir. Je lui lubrifie le trou et entre un doigt, il gemit, 2 doigts et gemit un peu plus, un troisième les gémissements sont encore plus forts. Je masse sa prostate avec mes doigts, petit à petit, il lève la tête et délaisse la queue d'Enzo pour pousser des petits cris de plaisir et, de sa queue molle s'écoule régulièrement un liquide légèrement épais. Enzo se met à genoux et nous regarde en se branlant lentement et je l'observe avec envie, plaisir et désir.

Enzo quitte le matelas et demande à Alex d'avancer jusqu'à ce que moi aussi sois à 4 pattes derrière Alex.

Je suis toujours en train de doigter le cul d'Alex et Enzo tel un "replay" me fait exactement la même chose, je sens sa langue qui entre petit à petit dans cette partie intime, me lubrifie et je sens ses doigts entrer un à un et commencer à masser ma prostate. Mes gémissements en disent long sur le plaisir que je reçois. Alex se retire et mes doigts sortent, il se met sur le dos et vient prendre ma queue dans sa bouche, et tout ce liquide qui sort, Alex le boit comme le nectar des dieux.

Après plus d'une demie-heure de ce jeu très excitant, nous faisons une pause le temps que toute cette excitation redescende un peu. Allongés sur ce grand matelas, j'ai droit à un interrogatoire, tu es en vacances ? D'où viens-tu? C'est la 1ere fois que tu viens ici ? Combien de temps restes tu? Tu parles bien espagnol pour un français? Je réponds à toutes leurs questions. Et je me dis qu'à Madrid, on peut prendre son temps, même dans un sauna, on peut discuter, échanger et parler. Enzo nous propose d'aller nous chercher une bière. "Si por favor, tengo sed, gracias." Je me retrouve seul avec Alex, il me dévore des yeux, sa main glisse vers mon pubis le caresse et je me mets à bander, avec sa main il tourne autour de ma bite, me caressant à chaque passage les couilles. Elle devient dure et Alex l'embrasse et passe juste sa langue sur mon gland. Enzo revient avec 3 bières, regarde la scène et vient doucement me dire à l'oreille "On va s'occuper de lui, laisse moi faire". Intrigué par sa phrase, je m'assois et nous buvons tranquillement, en trinquant à notre santé. Les bières terminées, Enzo demande à Alex de se mettre à genoux et de s'occuper de sa queue, Alex en bon passif s'exécute. Une fois sa queue bien droite et raide, il s'allonge sur le dos, il fait un signe à Alex de monter sur le matelas, face à lui, sur les genoux, une jambe de chaque côté du corps d'Enzo m'offrant ainsi une vue excitante du cul d'Alex. Il ouvre une dose de gel qu'il me donne, je comprends que je vais lubrifier cette rondelle quasiment fermé, un à un, les doigts rentrent, je les tourne pour que le gel soit sur chaque millimètres de sa belle chatte. Puis il invite Alex à s'asseoir sur sa queue, elle rentre facilement, il gemit et ça m'excite grave, je bande à en avoir mal. Enzo me fait un signe et je monte sur le matelas face à Enzo. A cet instant, je ne crois pas qu'Alex se doute de ce qui va arriver.

Enzo tire Alex vers lui et l'embrasse avec fougue en donnant des petits coups de reins qui à chaque fois et suivi d'un râle de plaisir d'Alex. Je vois la queue d'Enzo dans la chatte d'Alex, je me mets à genoux et me colle presque au corps d'Alex, ma queue n'a jamais été aussi dure et la peur de jouir trop rapidement, me tétanise, alors que leurs langues se fouillent, Enzo me fait signe de prendre ce cul. Je ne suis qu'à quelques centimètres, j'avance lentement et le contact se fait, je suis à l'entrée de la rondelle d'Alex et je touche la queue d'Enzo, je reçois comme une décharge électrique quand je sens que ma queue entre lentement. Ce n'est plus des gémissements mais des cris, peut-être de douleurs ou de plaisir, je sens que ce cul s'ouvre, ma queue n'est qu'à moitié entrée, je vois alors un sourire celui d'Enzo. Tout en le fixant, je continue ma progression anale. Alex s'habitue lentement. Je finis d'entrer ma bite le plus profond possible, puis j'entame un très lent va et vient dans cette chatte si chaude et je sens la queue d'Enzo se raidir encore plus, l'excitation est au maximum. Puis à tour de rôle, nous faisons des va et vient, Alex est au paradis du plaisir, dans une plainte de plaisir, il nous demande de sortir, nous le faisons avec délicatesse et Alex prend tout le plaisir qu'il peut, il descend de la table, s'appuie contre le mur et pousse un long soupir. Je crois avoir fini ce plan et je me mets à sucer Enzo encore couché sur la table, il me prend la tête, la tient fermement, emprisonnant sa bite dans ma gorge, et attend que je commence à m'étouffer, elle est si profondément enfouie que je ne peux plus rien faire, j'essaye de me libérer, mais Enzo résiste, je m'étouffe pour de bon, je manque d'air et durant encore quelques secondes Enzo me retient, puis me libére, je reprends mon souffle avec beaucoup de difficulté, mais je suis toujours autant excité, que j'en deviens presque fou.

Alex toujours appuyé contre le mur à été le spectateur et le témoin de cette scène et un "Whaou" sort de sa bouche. Cela l'a tellement excité qu'il bande, sa queue pas très longue et fine se dresse fièrement.

Une nouvelle pause s'impose. Je demande à Enzo s'il veut bien aller nous chercher des bières, mais Alex insiste pour payer sa tournée. Il met une serviette autour de sa taille et sort de la cabine. Je suis cette fois-ci avec Enzo, il m'embrasse, me trouve beau, et m'avoue qu'il vient de passer un excellent moment. Alex revient et nous trinquons une nouvelle fois dans une bonne ambiance souriante et complice.

Les minutes passent, nous parlons à nouveau de tout et de rien, et de cul aussi, beaucoup de cul.

C'est Alex qui prend les initiatives, avouant au passage avoir pris un plaisir indescriptible avec nos deux queues dans son cul. Il nous demande de nous asseoir face à face, jambes écartées, avec Enzo nous nous regardons sans savoir ce que voulait Alex. Il nous demande de nous rapprocher jusqu'à ce que nos queues se touchent, nous cherchons la meilleure façon d'y arriver. Jambes entrelacées, nous sommes dans la position demandée, inconfortable, je l'avoue, nous prenons appui sur nos bras, le dos légèrement en arrière. Nos queues différentes se font face, la sienne plus longue d'au moins 2 cm et plus large que la mienne. Dans un geste précis Alex saisit nos queues, les assemble comme pour d'en faire qu'une seule. Toujours debout, il se penche et essaye de les entrer dans sa bouche, après deux ou trois tentatives, il y parvient. C'est alors que je me sens envahi par une chaleur incroyable, n'arrivant pas à croire ce qui se passé, deux bites dans une bouche d'un petit mec comme Alex. Je sentais sa langue sur mon gland et me procurer un plaisir incommensurable tout comme je pouvais le lire sur le visage d'Enzo. Je pensais sérieusement que le plaisir ne pouvait être plus grand. Mais Alex nous réservait une autre surprise.

Nous sommes toujours dans la même position, nos queues encore plus dures et plus raides. Alex monte sur le matelas, se tenant debout, puis descend lentement comme pour faire des squats, ce garçon est très souple, pose ses mains derrière lui sur le matelas et positionne son cul juste au dessus de nos bites. Nous le regardons faire, les yeux bien ouverts pour ne rien rater. Il prend appui sur une main et de l'autre nos bites et commence à entrer nos queues dans son petit cul, il n'y arrive pas du 1er coup, il essaye à nouveau, puis une 3e fois. A la 4ème, je sens ou plutôt nous sentons que nous sommes dedans. Il reprend appui sur ces deux mains et prend une grande inspiration, souffle lentement et s'enfonce sur nos bites, il grimasse, sans doute de douleur, et gemit de plaisir. Petit à petit elles rentrent, il est à peine à la moitié de celle d'Enzo, qu'il prend de nouveau une grande inspiration, la retient, puis souffle fort et s'empale sur nos bites jusqu'à la garde. Je reste siderer tout comme Enzo et il entame un va et vient rapide, il râle, il crie, il gemit. Je dis, " je ne vais pas tenir longtemps, je vais jouir", moi aussi répond Enzo. "Crachez moi tout dans le cul" demande Alex. Je ne peux plus tenir, et dans un cri je me vide dans ce cul gourmand et chaud, presque en même temps Enzo qui fait de même sans crier mais en se mordant les lèvres. Alex libére nos bites et vient les nettoyer avec application. Il écarte ses fesses et coule de son cul notre foutre.

Il était déjà tard, nous restons encore un moment ensemble. Puis la promesse de se revoir rapidement, qui ne sera pas tenue.

Marco13

marcopas13013@gmail.com

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 18 Avril | 155 pages

Les nouvelles | 23 Pages

Salle de muscu Meetmemz
Le tunnel Ludo06
Lundi de repos Stephdub
Cartel mexicain Meetmemz
Mon frère, mon cousin et moi Justin
Première avec un mec Sympa
Bleu topaze Coolsexe
Teddy, le rugbyman Le French Chazer
Aventure Panne de voiture Boydu69
Je suis redevenu une pute Loyxxx
Randonnée gourmande (Réédition) Giovanni
Le surveillant de baignade Kawaikat
Découverte du cruising TragoLefa
Un après midi au sauna Bimaispastrop
Il me transforme en femelle RyanSoumis
Préparation d'une pute à rebeus Man4lope
Six hétéros Meetmemz
Plan à 3 EricDeFrance
Trio magique ! Weell59
Torse nu dans la backroom Gill
1ère fois sans capote Mister
Perdu Gill
1ère rencontre RomainJm

Les séries : 132 pages

Agriculteur S20 | 15 | +1 Amical72
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 l 9 | 10
1112 | 1314 | 15
Excitantes retrouvailles | 7 | +1 Max
1 | 2 | 3 | 4 5 | 6 | 7
Un Cul jouissif | 22 | +1 Cul jouissif
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16 | 17 | 18 | 19 | 20
21 | 22
Mon biscuit rose de Reims | 3 | +3 Coolsexe
1 | 2 | 3
Avec un homme bi | 2 | +1 Mattiheu
1 | 2
Ville Spatiale | 18 | +1 Fabiodimelano
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16 | 17 | 18
Destins croisés | 16 | +1 Sylvainerotic
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16 Fin
Le Monstre de Pondichery | 14 | +1 Fabrice
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 1213 | 14
Confinement en famille | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Pacha rebeu | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Entre potes | 15 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
Mon beau-frère | 16 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 57 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Mars 2024 : 3 601 584 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : mercredi 27 décembre 2023 à 14:40 .

Retourner en haut