PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING
1er Épisode - Épisode précédent

Soumission & Domination 248

François & Jona suite

Jona est revenu aussitôt après que le train de François soit parti.

Il souhaitait connaitre mon avis sur lui. N’ayant qu’à me louer des deux, je lui ai fais part de mon rapport. S’il avait pensé qu’il serait positif, il n’avait pas imaginé qu’il serait aussi élogieux.  

Comme un véritable gamin, il me saute au cou pour me faire un bisou !

Puis il réfléchi et me dit qu’il risquait d’être moins dispo pour mes clients.

Je lui avouais alors que j’avais pris un accord avec ses supérieurs et avec, François, ils allaient rester mes employés comme couverture.

La seule chose à quoi cela lui a fait penser c’est de trouver un totem pour le piercing de François. Deux minutes plus tard il me disait que le guépard serait bien car, en plus d’être bon au karaté, il se défendait bien à la course.

Avant qu’il parte je lui dis de garder tout ça pour lui et de n’en parler à personne.

Le lundi soir j’avais une communication sur ma boite mail. Elle me faisait part que François avait été briefé et que je pouvais dès à présent l’intégrer à mon « écurie ».

Je l’appelais dans la foulée. Il avait reçu la même décision et, avec lui, j’ai établi ses périodes de disponibilité. Devant être plus discret vis-à-vis de ses parents, je ne lui fournirais pas de voiture. Par contre je le prévenais qu’il aurait à subir un piercing et qu’avec Jona, j’avais décidé de lui octroyer le profil du guépard en opposition au tigre de ma boite. Le WE prochain il viendra se faire percer le téton et continuer son apprentissage.

Plus tard dans la semaine j’ai reçu un nouveau mail qui m’informait que François changeait de Fac après les partiels de janvier et allait continuer son cursus dans notre ville.  

J’appelle Jona pour l’en informer. C’est pour l’entendre dire qu’il est au courant et qu’ils logeront ensemble.

Vu leur complicité, je le charge d’emmener François chez le tatoueur/perceur dès le vendredi soir à sa sortie de la gare, avant de l’amener au Blockhaus. Je lui avais pris le rendez vous.

Quand il arrive, un peu pâle de l’opération, je le prends à part dans mon bureau du premier pour une mise au point de son planning. Il me fait part de ses obligations concernant ses études et je fais avec. Contrairement à Jona qui, malgré ses cours d’anglais renforcé (demande de son nouvel employeur), a de bonnes plages de disponibilité, je dois jongler avec ses cours plus nombreux et son besoin de travail personnel. Le mardi soir « sportif » ne lui posera pas de problème et je lui planifierais 2 prestations par mois. Ce qui, avec le salaire que va lui donner son nouvel employeur, sera bien suffisant coté budget. Pour le coté entrainement sexuel, faudra s’en contenter.   

Je fais entrer Jona et je leur donne leurs nouvelles conditions de travail. Même s’ils auront un statut un peu à part de mes autres Escorts, ces derniers ne devront pas en connaitre les détails. Tant que François n’auras pas rejoint sa nouvelle école, je le logerai au premier mais ils s’arrangeront ensemble pour les repas. Je lui fourni un portable « société » et les clefs d’une RCZ qu’il trouvera au ré de chaussée, pour ses déplacement  professionnels.

Puis je l’informe qu’il a un rendez vous le lendemain à16h chez Xavier et sa femme pour une prestation bi. Je lui donne une fiche descriptive du couple de client, de leurs particularités et le plan d’accès.

Avant de les quitter, je fais la remarque à Jona que François devait aussi bosser ses études le reste du WE et qu’il avait un client, lui, le dimanche après midi.

Rapport succint de Xavier :

Il l’a trouvé un peu timide au premier contact (probablement le fait d’être seul en face de clients).

Mais après, il a été très bien. Tant à baiser Laure qu’à se laisser enculer. Il a même été étonné de sa fougue, ne s’y attendant pas après le premier contact.

Il a assuré à enfiler sa meuf par devant comme par derrière. Même s’il a décelé chez lui une préférence pour la sodomie, il a fait jouir Laure dans sa prise vaginale.

Il lui a fait une pipe plus que correcte même si il s’y est repris à plusieurs fois avant d’avaler sa bite jusqu’aux couilles. Il lui a donné son cul sans crainte malgré les 26cm épais qu’il se trimbale entre les jambes.

Rapport de François :

J’ai eu un peu d’appréhension lorsque Xavier à ouvert la porte. Le gabarit du mec (90Kg de muscles) et la déformation de son short en nylon m’ont un peu intimidé, tout comme la tenue sexy de sa femme que nous avons rejoint au salon.

Une fois nu, ce sentiment à totalement disparu et j’ai essayé d’être le meilleur.

Baiser la meuf n’a pas posé de problème, c’est une belle jeune femme aux seins bien ronds, à la taille étroite et aux hanches rebondies. Sa chatte est presque totalement rasée comme le sexe de son mec.

C’est elle qui m’a demandé le premier service. Je l’ai vu glisser sur le canapé et ouvrir ses jambes. Le mec m’a alors poussé sur la nuque et j’ai compris qu’il fallait que je mette ma langue au travail.

La tête entre les jambes de madame, j’ai commencé par lécher ses grandes et petites lèvres puis me suis attaqué à son clito. Entre léchages et mordillements, je l’ai fais jouir une première fois.

Entre temps Xavier s’était installé à ses coté et je n’ai eu qu’à pivoter pour emboucher sa bite.

Putain quel morceau ! Agenouillé je ne peux en prendre que la moitié, même en forçant.

Du coup je me couche sur le dos sur la table basse et, la tête en arrière, j’ouvre grand la bouche. Le mec comprend le message et vient me remettre sa bite entre les lèvres. Il pousse et après le petit coup de rein nécessaire à passer le fond de ma bouche, il s’enfonce dans ma gorge avec un gémissement de plaisir.

Il me lime la gorge comme il le ferait de mon cul et je fini par avoir ses couilles sur mon nez.

Je sens sa meuf me kpoter et s’assoir sur ma bite. Elle me chevauche alors que son mec me déforme la gorge.

Je la sens se relever et se rassoir brusquement. Là, elle se défonce le cul sur ma bite. J’y suis mieux car plus serré. Son mec se relève alors et fait le tour pour la prendre en même temps. Je sens sa grosse bite entrer dans le vagin et comprimer ma queue. La meuf se couche sur moi pour faciliter le passage à son mec.

Je ne bouge plus, profitant du va et vient de la queue de Xavier, mon excitation monte doucement. La meuf par contre jouit au moins deux fois pendant cette double prise. J’ai du mal à résister, la deuxième fois, aux contractions anales qui enserrent spasmodiquement ma bite. 

Soudain Xavier se retire et nous fait inverser. Madame est en dessous de moi et j’ai le cul en l’air. Il se met alors à me le travailler. Ses doigts pleins de gel entrent et sortent individuellement, puis à deux et enfin à trois. De ses deux mains, il m’enfonce les indexes et majeurs. Dans un premier temps il les fait coulisser alternativement puis ensemble avant de les écarter. Ce n’est pas douloureux (merci le poppers) mais je me sens bien m’ouvrir. 

Quand il présente sa bite de 26 x 6,5 devant ma rondelle et me demande de reculer. Il me laisse m’enculer sur sa queue à mon rythme. Ce n’est que quand je l’ai pris en entier (je sens ses couilles contres les miennes), qu’il reprend les choses en mains. Il me serre à la taille et commence alors un véritable défonçage d’anus.

DGSE était pourtant monté aussi gros mais là, Xavier utilise sa bite avec art. Il me fait perdre la tête avec son poppers et je m’entends lui dire de me défoncer le cul, que sa bite était trop bonne et autre preuve de ma prise de plaisir.

Je secoue la tête, il faut que je garde ma lucidité en toute circonstance. C’est ce que m’ont dit mes deux employeurs. Je refuse alors les nouvelles propositions de poppers. Mon cul s’en ressent et il se resserre sur la grosse tige qui le perfore.

Xavier lui aussi le sent bien et gueule que c’est meilleur. Il me donne encore quelques coups de bite et s’enfonce une dernière fois tout au fond de mon trou pour exploser dans sa kpote. De mon coté j’ai joui dans le cul de sa femme (enfin dans ma kpote).

Je suis trop las pour bouger. C’est Xavier qui me porte sur le canapé. Apres 10mn de récupération, Laure va nous chercher deux bières.

Alors que je vais partir, Xavier me rappelle et me tend l’enveloppe pour Sasha. Je n’ai pas encore l’habitude et pour un peu je rentrais sans le paiement de ma prestation !

 

Sasha (je reprends le récit):

Au débriefing de François, je souligne ses erreurs, lui indique comment il aurait pu aborder certaines situation mais ajoute que dans l’ensemble pour sa deuxième prestation et sa première seule, il s’est bien débrouillé.

C’est là qu’il m’avoue être parti sans se faire payer et que c’est Xavier qui l’a rattrapé sur le pas de la porte.

Je lui dis que pour éviter cela il doit percevoir l’enveloppe dès l’entrée et la mettre dans son blouson. Dans le cas où certains clients me payent directement, il en sera avisé.

Je lui dis que Jona va passer le chercher pour diner et qu’il est libre pour le reste du WE.

Je le laisse aller dans sa chambre et remonte au 4ème.

Quand Jona sonne, je lui ouvre pour qu’il rejoigne François.

Je ne peux m’empêcher de mettre le circuit interne sur leur chambre.

Avec PH, je vois nos deux mignons se bouffer la langue comme des affamés. Ils ont l’air accros l’un de l’autre !

En attendant, si Jona aurait bien baisé de suite, François meurt de faim et Jona décide de l’emmener diner chez lui.

Vu l’heure à laquelle ils sont rentrés, ils n’avaient pas fait que manger !

Ayant laissé le grand écran de notre chambre sur le canal de la chambre de François, c’est leurs gémissements qui nous ont réveillé PH et moi.

J’ouvre un œil pour les voir en 69 en train de se faire du bien. Je durcis encore plus à les voir. PH à mes cotés est dans le même état. Nous nous branlons respectivement.

Je suis surpris de voir que c’est Jona qui, le premier, se fait enculer. Il aime ça et ça se voit sur son visage extatique. François est assez doux dans sa façon de sodomiser mais il s’enfonce quand même bien jusqu’aux couilles.

Quand ils inversent les rôles, je ne peux me retenir et, de mon coté, j’encule PH en

levrette (pour pas le priver du spectacle). C’est tellement bon que j’aurai pu en jouir de suite. Son trou chaud, à cru, est un délice et je m’enfonce jusqu’aux couilles dans sa moiteur.

Je calque mon rythme sur celui de Jona et PH réagit comme François. Alors que je sens monter en moi l’orgasme, les halètements de PH m’informent que c’est pareil pour lui. La télé nous envoi les cis de plaisir de mes deux jeunes escorts ce qui augmente encore notre excitation.

Avec PH, nous explosons après avoir vu et entendu François et Jona prendre leur pied.

PH me fait des bisous dans le cou pour me remercier de ce réveil. J’en fais autant sur lui.

En boxer, je descends au premier les inviter au petit déjeuner.

Je les trouve dans la salle de bain en train de se doucher ensemble et de se savonner respectivement. François a encore un reflexe de pudeur en me tournant le dos alors que Jona me demande ce qui m’amène.

Je commence par lui dire, en passant la main sur les fesses de François, « le cul de ton mec » avant de rire et de lui dire que nous les attendions pour le petit déjeuner afin qu’ils reprennent des forces pour la journée.

Devant nos cafés, PH demande direct à Jona s’il ne serait pas tombé un peu amoureux de François. Alors que ce dernier devient rouge comme une pivoine, Jona ne dément pas et ajoute que tant que cela n’influe pas sur son taf d’Escort et leur nouveau boulot, cela ne concerne qu’eux.

Je calme ce brusque accès d’agressivité. Je leur rappelle juste qu’il faut bien qu’ils réfléchissent. Jona a besoin de son taf dans ma boite pour vivre décemment. Il ne nie pas. Et que leur nouveau taf leur demandera souvent, si j’ai bien compris, de baiser chacun de leur coté.

Ils nous disent en être conscients et en avoir discuté entre eux. Ils savent qu’il ne faut pas non plus qu’ils se fassent des illusions, ils sont jeunes et la fidélité n’est pas d’actualité. Cela leur permet même de multiplier les expériences sans les risques sentimentaux.

Je les sens bien carrés dans leurs têtes.

Je rappelle juste à Jona qu’il doit assurer cet après midi avec son client. Il el connait déjà et sait comment le « prendre ». Il en touche deux mots à François et lui décrit même ses habitudes sexuelles pour quand ce sera son tour d’y aller.

PH ouvre de grands yeux devant certains détails et me demande si je le savais.

Je lui réponds qu’évidement. J’ai même un fichier sur chaque clients avec leurs mensurations (et vu ces dernières vaut mieux les connaître pour envoyer le bon Escort), leurs habitudes sexuelles en plus de leurs demandes classiques. 

François repart le soir même avec ses instructions pour la cicatrisation de son téton.

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

Suite de l'histoire

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

13 mai 2019

Nouvelles (15)

Sauna Sun city Julien
Ma première chez les hommes 13008
Une sacrée initiation Lucif
Mon prof, mon pote et moi ? Étalon
Un bon prêt en liquide Pititgayy
Le copain de ma fille Jeanmarc
Soumis en cam Lope75
Jeux de rôle musclés Stéphane
Les potes de mon grand-frère 3-1 Marc 67
Travesti éduquée par son maître Julia2
Mise à dispo  Lopeajus39
Sissy Bumi88
Tournante de rêve Jerem72
Le clandestin Jako
Les skets de mon pote d’internat Kifflesket

La suite (8)

Un amour de soumis -06 Elfe
Au Sauna de Sochaux -02 Chatenois25
Un examen oral -03 Gogo
Les skets ... -02 Kifflesket
Soumission & Domination -527 Jardinier
Soumission & Domination -528 Jardinier
Soumission & Domination -529 Jardinier
Soumission & Domination -530 Jardinier

Mai 2019

Nouvelles

Ma (Dé) Formation Matiti Yah
Un plan psychologique Alcide
Révélation nocturne Pierredelavega
Enfin ! T&R
Au mariage de mon neveu Eliot
La chienne exhib Pol
Bar bien chaud Caramel
Réalité fantasmée Fred
Un taxi ? Houne66
Rendez-vous chez le médecin Paul75
Randonnée initiatique Ron
Comment j’ai sucé mon cousin Romain
Prague Astro
Vengeance Julian Lerkin

La suite

Frenchies -12 Pititgayy
Le patient rebeu -02 Dirtybator
Stage BTS à la ferme -12 Stéphane
Ma (Dé) Formation -02 Matiti Yah
Ma (Dé) Formation -03 Matiti Yah
L'éveil du Renart -04 Renart
L'éveil du Renart -05 Renart
L'éveil du Renart -06 Renart
Kader -15 Cédric T
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)