PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

1er Épisode - Épisode précédent

Soumission & Domination 289

Piscine municipale, conséquences 3

Guillaume n'a aucune pudeur. Il se colle à Antony et frotte son bassin contre le sien.

Avec Marc et PH, nous sommes au spectacle.

Nous voyons les mains de Guillaume parcourir les cotes d'Antony puis descendre en tâtant tout sur leurs passages. Après avoir posé ses mains sur ses fesses musclées, il est revenu au devant pour évaluer, soupeser ou dimensionner le service trois pièces. Ça du lui convenir car il s'est laissé tomber à genoux et fait connaitre à ce nouveau gland, le gite de sa bouche. Antony fléchit des genoux puis se redresse, entrainant une visite en profondeur de la grotte dont son gland venait de passer l'entrée. Guillaume assure comme un chef et se laisse envahir.
Je le crois encore plus motivé qu'avec moi ou même Marc. Faut dire que cela fait trois mois qu'il bave sur Antony.

Ce dernier se penche et nous gratifie d'une position peu courante. Il attrape Guillaume par la taille, se redresse en le faisant pivoter la tête en bas et après l'avoir soulevé, l'a redescendu sur sa bite. Là, pas moyen pour Guillaume d'y échapper (s'il l'avait voulu) le gland d'Antony passe dans sa gorge.
Vive les couples sportifs/crevettes ! Comme moi avec PH et sa souplesse de danseur, cela permet des positions improbables avec d'autres.
 
Antony fait quand même attention à le relever régulièrement pour laisser respirer sa « pompe à bite » vivante.

Quelques minutes plus tard, il le repose sur un des canapés et en 69 s'occupe de lui bouffer la rondelle. Comme il la trouve bien souple, je lui explique qu'après son rodage aux carottes, je m'étais permis d'y apporter ma propre patte en l'occurrence quelques bons ramonages par ma queue et que, pas plus tard qu'en début de soirée, elle (la rondelle en question) s'était mangée les 22cm par 6 de mon propre mec.

Comme s'il ne pesait rien, Guillaume se retrouve à genoux sur le canapé, la tête dans les coussins. Naturellement, il se cambre et offre son cul de salope comme on le sait maintenant. Antony ne tient plus et s'enfonce à cru. Je m'empresse de le kpoté à son premier recul et il reprend sa saillie.
Entre deux coups de rein, il me remercie de lui avoir préparé aussi bien le terrain. D'en dessous en nous parviennent que des bruits de plaisir. Guillaume qui s'était fait tout un film de son maître nageur est en train d'en gouter la réalité et ça a l'air de lui plaire.
Marc bande ferme à nouveau. Avec PH nous nous chargeons de lui donner un peu de plaisir nous aussi. Une pipe à deux bouches, je sais qu'il adore ça. Surtout quand il sent nos deux langues se battre avec son gland au milieu.
 Il nous repousse avant de jouir et me demande une kpote. Je devine ce qu'il va faire et m'empresse de couvrir sa bite.
Il se lève et s'approche de notre couple d'invités. Appuyant sur la nuque d'Antony, il le colle au dos de Guillaume et d'un coup de rein précis et puissant, il l'encule à son tour.
Guillaume se retourne, il doit s'être aperçu d'une différence de sensation. Il dit que c'est encore meilleur quand la bite d'Antony est plus grosse. Le deuxième effet Kiss-Kool de la présence de mon mec (enfin sa bite) au plus profond d'Antony !

Moi je savoure la vue avec PH entre mes jambes à pomper ma queue. Il apporte à sa pipe toutes les variations que j'adore. Agacements de mon gland par sa langue,  plongée au  fond de sa gorge, déglutitions massantes et il remet ça.

Je ne peux m'empêcher de prendre le contrôle et les mains dans ses cheveux, je maitrise le rythme et la profondeur de sa fellation.

Quand je vois mon Marc éjaculer sur le dos d'Antony, je ne peux plus me retenir et gave mon PH de protéines fraichement produites.

Pas chien, je m'occupe de PH et, deux minutes plus tard, c'est lui qui me donne mon dessert.
Nous nous retournons juste à temps pour voir nos nageurs prendre leurs plaisirs.
Antony n'a pas eu le temps ou l'envie de se retirer et il gratifie Guillaume d'un coup de rein supplémentaire à chacune de ses éjaculations. C'est par son gémissement que nous savons que Guillaume à pris son pied lui aussi. A la flaque de sperme recouvrant le cuir du canapé aussi !  

Petit nettoyage des surfaces par Ammed et ses serviettes chaudes et nous prenons tous un bon café, encore à poil.
Il est tard et comme il a un peu bu à table, Antony s'inquiète de son retour.
Marc lui fait remarquer que nous n'avons jamais mis à la porte un invité qui ne pouvait pas rentrer par ses propres moyen (et 0,5g c'est très vite atteint) et que, comme nous hébergions Guillaume jusqu'au lendemain, il aimerait peu être en « profiter » encore un peu.
Guillaume le supplie alors de rester cette nuit. Il accepte.

Nous descendons d'un étage et je les emmène jusqu'à leur chambre puis leur montre les installations sanitaires collectives. Antony nous dit qu'elles lui rappellent celle de son CREPS où il avait suivi son cursus d'étude de sport.

Je rejoins Marc et PH dans notre chambre et allume l'écran géant en sélectionnant les canaux internes de la salle d'eau et de la chambre de nos invités.

Guillaume n'a pas l'air bien fatigué malgré ses heures d'entrainement et la série d'enculades qu'il s'est prise. Il réussit à faire bander Antony sous les douches et le suce jusqu'à bouffer son sperme. Nous voyons distinctement Antony essayer vainement de repousser Guillaume au moment où il jute mais sans succès. L'autre est accroché à lui come un bernique sur son rocher.
Marc me dit que je vais devoir lui enseigner la sécurité à ce nouveau venu dans le monde du sexe entre mâles. 

Il y aura droit dès le petit déjeuner demain matin, c'est sûr !

 

Dimanche matin.

Réveillé de bonne heure, 7h30, je mate en accéléré la nuit dans la chambre d'à coté.
Je suis étonné car Guillaume est resté sage et n'a plus tenté Antony. Par contre il a dormi toute la nuit allongé contre son flanc gauche, le bras en travers de son torse.

Je passe deux heures à raconter mon histoire sur mon PC afin que vous puissiez en profiter plus tard avant d'être rejoint par Marc et PH. Bisous (enfin pelles), petit déjeuner et nos invités se pointent, la mine réjouie.

Bisous, je claque le mien sur la joue de Guillaume et lui dit qu'il a encore du sperme au coin de la bouche. Comme il vérifie du doigt ce que je viens d'avancer, je lui fais remarquer, ainsi qu'à Antony, qu'ils sont mignons mais que cela ne les dispensait pas d'être un minimum prudent !
Et que tant qu'ils n'auraient pas fait tous les deux leurs tests HIV, ils devaient utiliser des kpotes et éviter de se juter dans la bouche. Silence boudeur de Guillaume mais OK de la part d'Antony.

Guillaume, curieux de notre jardin suspendu va piquer une tête avec PH dans  la piscine. Avant qu'avec Marc et Antony, je descende à la salle de muscu, nous le voyons faire le pitre contre la vitre qui donne sur le séjour. Petite séance pour Marc qui nous quitte vite et par se détendre dans l'eau plus chaude de la piscine de cet étage.  

J'assiste Antony à une série de développés couchés un peu lourds. C'est pendant une des pauses de récupération qu'il aborde à nouveau la proposition de travail que je lui avais faite.
Il me dit qu'il avait fait ses comptes. Son salaire de débutant, le prix de location de son petit appartement et le coût de la vie en ville, ne lui laissait pas grand-chose en fin de mois pour pouvoir se distraire, ni rentrer chez ses parents de temps en temps.
Je rigole que question distraction je lui avais trouvé de quoi s'occuper, surtout vu la voracité du petit mec. Il me répond qu'il ne sera pas forcément bon marché et qu'il ne veut pas passer pour un minable.
Je lui dis que débuter dans un travail n'est pas être minable mais j'admets qu'avec son salaire, je ne saurais pas faire moi non plus.

Il me demande franchement si je pouvais le mettre sur des coups. Je le rectifie de suite. Chez moi pas de « coups » mais des prestations haut de gamme. Comme il a l'air d'y avoir réfléchi, je lui demande jusqu'où il accepterait d'aller.
Il me rappelle qu'il a une bonne bite et un bon coup de rein pour des passifs.
Je lui dis qu'à part quelques rares clients et les femmes, c'est plutôt le coté passif de mes Escorts qui est exploité.
S'il n'est pas un actif exclusif, cela a l'air de le gêner un peu. Il me dit alors que rapport à Guillaume, auprès duquel il est actif, ça le mettrait en porte à faux.
Je lui dis que s'il désire peu de prestations et beaucoup de revenus, c'est auprès des actifs TBM qu'il doit bosser. J'ajoute en riant que la mise à niveau est faite en interne et ne lui coûtera rien. Il rit mais un peu jaune.
Nous finissons la série et vu sa tête et son mutisme je suis sur qu'il pense à ça.

Comme nous sommes sous les douches, il se décide à me dire que c'est OK mais qu'il ne s'est jamais fait mettre par plus gros que Marc.
Je lui demande si quelqu'un l'attend ce soir. A sa réponse négative, je lui dis que l'entrainement commence alors dès le départ de Guillaume.
Il faut profiter de ses bonnes dispositions !

Je reconduis le dit Guillaume dès le début d'après midi et avant le retour de ses parents  pour rentrer vite m'occuper d'Antony.

Je le retrouve encore un peu motivé mais se demandant quand même s'il avait pris la bonne décision. Avant qu'on commence, il me demande si je pouvais faire son apprentissage seul. Ça le gênait un peu de développer ses « capacités commerciales » devant PH et pire, devant Marc.

Marc est d'accord et comprend sa gêne. PH a du taf, donc on se dit rendez vous en fin d'après midi.
J'emmène Antony au sous sol. Il ne connait pas mais c'est là que ce sera le plus pratique pour le faire évoluer.
J'éclaire donc totalement avant d'entrer. Il connaissait ce genre d'endroit par les films porno mais pas en réel.
Je le pousse jusqu'aux sanitaire et je commence par lui parler de la nécessité de bien se nettoyer en profondeur quand on se fait enculer par du lourd. Je lui montre les canules au bout des flexibles de douche et lui explique la marche à suivre.
Maintenant qu'il est dans le bain, je ne ressens plus de résistances de sa part.
Je graisse quand même l'embout et je procède à un nettoyage complet. Trois fois suffissent pour nettoyer son intérieur.

Coté pilosité, ça va. De lui-même il s'épile déjà les mollets et les avants bras sans compter bien sûr les aisselles. Il en laisse un peu trop au dessus de son sexe mais c'est réglé en deux coups de rasoir mécanique. Coté pile, pas de poils autour du trou.

Cela fait, je lui parle des clients, de leurs particularités physiques (principalement de la grosse bête qu'ils ont entre les jambes) et de leurs désidératas. En même temps, j'avance les sommes qu'ils sont prêts à mettre pour obtenir satisfaction.

Le fait de pouvoir quadrupler son salaire net en 4 soirées par mois le sidère et le motive en même temps. Les physiques très musclés ont chez moi de réels adeptes qui sont généreux quand il s'agit de pouvoir les enculer. 
Quand je l'installe sur le sling et que je lui accroche les chevilles en l'air, il est convaincu.
 Je commence par l'enculer moi-même. Ça le surprend mais je lui dis qu'il m'a bien excité et que je serais plus à mon travail une fois les couilles vides ! Je lui interdis de jouir par contre sinon l'entrainement sera moins agréable pour lui.

Je me lâche et lui fais connaitre tout l'intérêt de ce genre d'accessoire. Finalement je ne jute pas et décide quand même de lui travailler la rondelle.
Après le passage de ma bite (20x5) je lui mets facilement 4 doigts (les indexes et les majeurs de mes deux mains). Lentement pour ne rien abimer, je masse son sphincter avec beaucoup de graisse à gode. Je continu à lui parler des différents clients. Doucement, après une bonne demi heure de travail, j'arrive à lui mettre 6 doigts.
Là je passe aux godes. Je peux déjà commencer gros. Un 23x6 pour assurer le début. Le gode rentre facile après ce que je viens de lui faire subir.  Je passe aussitôt à la dimension au dessus, mon spécial « formateur » : longueur utile, 25cm ; forme conique, gland de 5 et base avant les couilles de 7.
Recouvert de graisse, il entre sans résistance jusqu'au ¾. Après je dois ajouter de la graisse et chauffer plus sa rondelle pour continuer la pénétration.  Il bande ferme sous la pression du plastic contre sa prostate et un jus un peu clair s'écoule de son méat.
J'aime bien ce genre de réaction. Il y en a qui débandent sous l'enculage et c'est tout de suite moins sexy.

Je lui propose du poppers mais il me dit qu'il préfère rester bien conscient, même si c'est plus douloureux. Je respecte a.sa volonté et je comprends sa position. Quand il sera en confiance avec mes clients, il se laissera plus aller.

En attendant, lentement mais surement je lui ai mis le gode entier. Pour la première fois je lui donne les dimensions de ce qu'il se prend dans le cul. Il n'en revient pas et du coup s'inquiète de la « fermeture » de son cul.
Avant qu'on aborde le sujet, je lui dis que c'est bon pour aujourd'hui et qu'il va prendre son pied. Effet gros gland sur prostate imparable, trois limages complets par la bite en plastique  et il se couvre de son sperme en 5 éjaculations abondantes.

Je retire sans tarder l'engin du  bonheur et, ce faisant, lui arrache quelques millilitres de sperme en plus.

Il est mort (enfin façon de parler). Je détache ses chevilles mais il garde les jambes tendues contre les chaines de suspension. Je lui enjoins de serrer son sphincter et surveille son rétrécissement. C'est un peu lent mais il se resserre bien quand même. J'enfile mon petit doigt et lui dis de continuer. Je ressens la pression.
Je l'aide à rejoindre les douches et aussi à se laver. Il a les jambes un peu coupées !

Avant de remonter, je lui donne un plug d'entrainement. Long pour un plug dans les 20cm avant le rétrécissement quand à lui très fin (diamètre réduit à 3mm) et dont le diamètre avoisine les 6cm et un pot de graisse avec instruction de se roder dessus.

Quand nous remontons, je fais une étape au premier pour enregistrer ses coordonnées mail afin qu'il m'envoi son planning et faire quelques photos pour mon catalogue, en maillot de bain (son uniforme de travail) et totalement nu, face et dos.
Au 4ème nous retrouvons Marc qui lui demande si tout s'est bien passé. Antony lui répond que ça été un peu hard mais que d'après moi il s'y est bien fait.

PH arrive et vu l'heure nous le gardons à dîner. La conversation dérive de son taf de maitre nageur à la façon dont il s'est fait dépuceler. Marc tout comme moi est curieux de ce genre de détails.
Il ne repart pas trop tard et je dois lui promettre de penser à lui pour mes clients.

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur ( Top auteur ) : Vacances - Soumission - Moto - Dépucelage anal - inceste - Soumission domination

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

13 mai 2019

Nouvelles (15)

Sauna Sun city Julien
Ma première chez les hommes 13008
Une sacrée initiation Lucif
Mon prof, mon pote et moi ? Étalon
Un bon prêt en liquide Pititgayy
Le copain de ma fille Jeanmarc
Soumis en cam Lope75
Jeux de rôle musclés Stéphane
Les potes de mon grand-frère 3-1 Marc 67
Travesti éduquée par son maître Julia2
Mise à dispo  Lopeajus39
Sissy Bumi88
Tournante de rêve Jerem72
Le clandestin Jako
Les skets de mon pote d’internat Kifflesket

La suite (8)

Un amour de soumis -06 Elfe
Au Sauna de Sochaux -02 Chatenois25
Un examen oral -03 Gogo
Les skets ... -02 Kifflesket
Soumission & Domination -527 Jardinier
Soumission & Domination -528 Jardinier
Soumission & Domination -529 Jardinier
Soumission & Domination -530 Jardinier

Mai 2019

Nouvelles

Ma (Dé) Formation Matiti Yah
Un plan psychologique Alcide
Révélation nocturne Pierredelavega
Enfin ! T&R
Au mariage de mon neveu Eliot
La chienne exhib Pol
Bar bien chaud Caramel
Réalité fantasmée Fred
Un taxi ? Houne66
Rendez-vous chez le médecin Paul75
Randonnée initiatique Ron
Comment j’ai sucé mon cousin Romain
Prague Astro
Vengeance Julian Lerkin

La suite

Frenchies -12 Pititgayy
Le patient rebeu -02 Dirtybator
Stage BTS à la ferme -12 Stéphane
Ma (Dé) Formation -02 Matiti Yah
Ma (Dé) Formation -03 Matiti Yah
L'éveil du Renart -04 Renart
L'éveil du Renart -05 Renart
L'éveil du Renart -06 Renart
Kader -15 Cédric T
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)