PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

1er Épisode - Épisode précédent

Soumission & Domination 288

Piscine municipale, conséquences 2

Quand je rentre au Blockhaus, j'en parle direct à PH. Il me dit que de son coté son cours de danse s'est bien passée et que Kamal était arrivé dans son groupe de travail.

Pour mon dilemme, il se demande si Antony sera partant. Le fait que Guillaume soit un usager régulier de la piscine et en plus membre du club de natation allait peut être le freiner un peu.
J'avance qu'il n'est pas un des moniteurs du club, juste un des maîtres nageurs de la psicine.
PH se demande aussi si les petits gabarits le font bander car avec nous, c'était avec nos physiques, loin d'être squelettiques, qu'il avait pris du plaisir.
Je lui rappelle que quand il m'avait surpris sortant avec Guillaume des WC pour handicapés de la piscine, il m'avait dit que j'avais de la chance. C'est donc que ce type de mecs devait lui plaire à lui aussi.

Marc devant être à la maison le WE qui suivait, j'appelais Guillaume pour connaitre ses disponibilités. S'il était pris une bonne partie du samedi pour ses entrainements, il me dit pouvoir se libérer pour la soirée. Avec son père étant en voyage d'affaire (en réalité dans un hôtel de la cote avec un de mes Escorts, mais ça je ne lui ai pas dit) et sa mère qui en profitait pour se faire un WE de shoping entre copines à Paris, il avait toute latitude pour découcher. Quand je m'inquiétais un peu, il m'a assuré que souvent il profitait de ce type de WE pour les passer chez des amis. Ses parents ne s'inquiètent que de le savoir joignable sur son portable.

Je lui dis alors que j'irai le chercher à la fin de son entrainement et que je le reconduirais le dimanche avant les retours parentaux.

Quand Marc rentre le vendredi soir. Nous faisons la fête, cela fait 15 jours et autant de nuits qu'il est parti. Il nous a manqué à PH et moi !
Cette première nuit est consacré à l'amour. Nous avons, entre nous, dépassé l'aspect « bestial » de la chose (sauf quand il y a d'autres participants ou bien certaines folies passagères). Souvent quand nous nous retrouvons, la tendresse passe en premier.
Le cul pour le cul, nous avons donnés entre temps et je sais que de son coté, lui comme Hervé avec qui il voyage, ne se gêne pas pour utiliser les ressources locales !

Le samedi matin, comme il me demande ce que j'ai prévu pour le WE, je lui dis que j'ai une surprise pour la soirée. Il se doute bien que c'est sexuel. Pour le reste nous avons déjà tout quand ce n'est pas en double pour certains accessoires !

Avec PH, je l'accompagne dans l'après midi faire quelques courses. Il a besoin de nouvelles chemises. Nous n'avons pas un choix immense de boutiques car il aime celles qui nécessitent des boutons de manchette, même s'il doit les enlever pour passer les portiques d'aéroports.

On passe aussi chez Slippissimo pour constater que leur panel de marques est toujours le même et que les plus sympa, ES/Addicted, N2N et autres Aussiebum sont toujours absentes.

Il est 19h quand je pars chercher Guillaume. Je l'attends à 100m de la piscine pour plus de discrétion. Il me roule une pelle avant de s'attacher au baquet. Curieux il me demande ce qui l'attend et si j'ai réussi à convaincre Antony de l'enculer. Je lui dis que pas encore pour ce dernier mais qu'il n'allait quand même pas être déçu par ce que je lui réservais.
Tout comme Antony, il est surpris par le quartier dans lequel nous habitons. Une fois la porte du garage refermée et la lumière allumée,  il n'a pas assez d'yeux pour mater les motos qui sont alignées à coté des voitures. La SL retient aussi son attention. Je dois le pousser vers le monte charge.
Quand nous en sortons au 4ème, c'est pire. Il ne savait pas que ce genre d'endroit pouvait exister. Le tableau sur le mur et son pendant vidéo accroche son regard avant qu'il ne soit attiré par les deux cariatides « Ric » qui coupent la perspective. Ce n'est qu'après qu'il remarque Marc et PH, assis dans le salon, respectivement en short et shorty. Il rougit un peu, se tourne vers moi interrogatif.
Je lui rappelle à l'oreille qu'il m'avait dit être prêt à tout puis le pousse en avant et lui présente Marc et PH. 

Samir le surprend en venant le débarrasser de son sac de piscine et de son blouson.
Comme Guillaume s'y accroche, il lui dit qu'il va s'occuper de rincer et de faire sécher ses affaires.

Je roule un patin à Marc alors que PH profite de son ébahissement pour lui retirer son pull et son t-shirt en même temps. Je me charge du bas et retire mes propres affaires. Ammed prend nos vêtements ce qui rend muet notre invité.
Je dis à Marc que voila notre distraction de la soirée.
Guillaume est tout musclé de son entrainement et nous pouvons admirer sa jeune tablette d'abdos et son torse en V. Marc se rassoit et l'entraine entre ses jambes. Il le fait tourner, tâte ses petites fesses fermes, caresses ses longues cuisses lisses et me remercie du cadeau. 
Comme je vois mon Guillaume muet, je lui dis qu'il a le droit de parler et que sa langue peut servir à autre chose qu'à exciter nos surfaces sensibles. Ça le fait rire et le décoince. Il commence même à bander.
Je m'approche d'eux, me penche sur Guillaume et lui roule une pelle bien profonde pour achever de l'exciter. Quand je me décolle de lui il bande franchement dans son slip. Je pousse sur sa tête et il comprend qu'il doit s'agenouiller entre les cuisses de Marc et quand j'insiste jusqu'à ce que ses lèvres se posent sur le tissu qui emprisonne encore la bite de Marc, il prend l'initiative.
Je le laisse faire et rejoins PH dans le canapé d'en face. J'ai confiance dans ses capacités naturelles et de savoir ce qu'il a appris sur internet.

Je le vois commencer par lécher le short de Marc à la hauteur de son gland puis remonter doucement sans que sa langue perde le contact avec sa peau. Il remonte le sillon central jusqu'aux pecs. Là, il s'attarde sur les tétons, alternant quand il les sent bien gonflés. Il fait le chemin inverse et alors qu'il arrive au nombril, je le vois descendre le short de Marc sous ses couilles.  Comme il continu de baisser la tête, je me penche et le voit absorber le gland de Marc et une bonne partie de sa queue. 
Il tend le cou et s'enfonce encore jusqu'à poser ses lèvres sur le pubis de Marc.
Ce dernier ne peut s'empêcher de me dire que ce n'est pas possible qu'il n'y ait que quelques jours que je l'ai dépucelé.
Guillaume se redresse et, indigné, l'assure que c'est la vérité. Il ajoute que cela faisait quand même 3 mois qu'il s'entrainait sur de grosses carottes. Marc éclate de rire à l'entendre se défendre ainsi, il pose sa main sur sa tête et la repousse vers le bas. Cela a l'avantage de le faire taire et de lui procurer à nouveau du plaisir.
Il me dit que j'avais fait une belle trouvaille avec lui.
PH se propose de lui préparer la suite. Marc accepte et je participe en plaçant Guillaume à 4 pattes et en lui retirant son dernier vêtement.
PH lui bouffe alors la rondelle. Le nez enfoui entre les deux petites fesses blanches, il salive pour bien lubrifier. Comme avec moi, Guillaume ne peut s'empêcher de tortiller du cul. Marc lance un « salope » interrogatif. Je n'ai pas le temps de dire oui qu'il voit et sent Guillaume opiner du chef.

Quand PH recule nous avertissant que son oignon est bien souple, Marc attrape Guillaume par la taille, le tourne et le pose sur sa queue. Guillaume est tout neuf et nous sommes cleans mais je m'occupe quand même de kpoter mon homme. 
Je le vois descendre lentement jusqu'à ce que ses fesses s'écrasent sur les cuisses de Marc.
Comme il est face à nous, je vois sur son visage toute la lente pénétration des 22cm de queue. Légère grimace à l'introduction du gland puis grand sourire et un petit « ho » quand Marc verrouille ses couilles à son cul.
J'entends un « trop bon » venir de son dos. Marc a l'air d'apprécier ma surprise (comme si j'avais eu un doute !). 

Avec PH, nos sous vêtements tombés depuis déjà un petit moment, nous alternons caresses, pelles, branlages réciproques. Mais nos yeux reviennent toujours sur Marc en train de baiser Guillaume.

Après quelques minutes (10aines peut être) Marc se redresses et sans déculer pousse Guillaume le torse sur la table basse et à genoux derrière lui, l'encule sur toute la longueur de sa bite. A chaque fin de pénétration, Guillaume souffle, écrasé contre le plateau laqué.
Avec PH nous nous branlons au dessus de son dos et jutons rapidement sur ses épaules et ses cheveux. Je le vois alors se mettre à juter sur le béton ciré. Marc que sa jouissance doit exciter encore plus se retire brutalement de son cul en éjaculant. S'il ajoute son sperme aux nôtres sur le dos de Guillaume.
Marc se redresse et me roule une pelle pour me remercier. Guillaume qui n'osait pas bouger, se fait relever par PH après que son dos ait été essuyé.

Timidement (quel beau jeu d'acteur !) il demande à Marc s'il a été comme il fallait.
Réponse de l'intéressé « bien des mecs plus expérimentés ne sont pas aussi bons ».
Grand sourire de Guillaume qui me demande alors quand il se fera Antony. J'éclate de rire et explique à mes deux comparses de quoi il retournait avec le nouveau Maitre nageur.

Marc me dit de faire d'une pierre deux coups et de voir si ce denier ne pouvait pas nous rejoindre pour le diner et plus bien sûr. Guillaume ajoute qu'à cette heure là (20h30) j'avais toutes les chances de l'attraper à la fermeture de la piscine et qu'en plus il n'était pas de surveillance le dimanche.

Coup de fil, ça sonne 4 fois et il décroche. Je lui demande ce qu'il a prévu de faire ce soir. Réponse un ciné peut être. Je lui propose de venir diner au blockhaus et plus si affinité.

Il accepte et me dit de l'attendre dans ½ heure environ le temps de passer chez lui se changer et prendre sa voiture. Je lui dis de venir comme il est que ça lui gagnera 10 minutes et raccroche.

21h, coup de téléphone, il est devant  le porche. J'ouvre et le temps qu'il entre sa caisse et en sorte, je descends le chercher.
Pendant la montée, je lui dis qu'il y avait deux surprises, là haut. Marc, qu'il savait être mon mec et un petit cadeau en plus.

Au 4ème, je lui présente Marc et tirant Guillaume, caché derrière lui, le cadeau. Je suis un peu déçu car il ne parait pas très surpris. Quand je lui en fais la remarque, il me dit que ce petit con n'avait pas arrêté de le brancher de toute la semaine et que son collègue l'avait même mis en garde. Je comprends mieux pourquoi Guillaume connaissait son planning aussi précisément !

On a beau tous bandouiller à nouveau, il commence à être tard et nous avons tous faim.

On dine, servis par Ammed. Je freine un peu Guillaume pour éviter qu'il  ne vomisse tout à l'heure quand on enfoncera nos glands dans sa gorge. Il s'aperçoit que PH et moi dinons léger aussi.

Comme nous prenons un café, Marc fait parler Antony. Notamment sur ce que Guillaume lui a fait subir presque tous les soirs. Cela nous conforte sur le fait que ce nageur est sacrément titillé par ses hormones et que c'est une bonne action que de satisfaire ses envies en toute sécurité pour lui. Qui sait ce qui lui arriverait lâché dans la nature, à la merci de n'importe quel prédateur !

Je me tourne vers Guillaume et lui dis que, sans rire, ce qui allait se passer plus tard devait rester entre nous et surtout qu'il devait cesser de mettre Antony en port à faux avec ses collègues et la direction de la piscine.  Dans le cas contraire, Antony y perdrait son job et lui ses nouveaux partenaires sexuels. Je le vois alors se coller à Antony et après lui avoir présenté ses excuses, lui rouler un joli palot.

Là, les bites se dressent toutes ! Voir ce petit minou se faire galocher dans les bras d'un beau mec musclé, ça vaut tous les films de cul !

La seconde partie de soirée peut commencer.

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur ( Top auteur ) : Vacances - Soumission - Moto - Dépucelage anal - inceste - Soumission domination

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

19/03 : 17 Nouvelles

Andrew Aeshenn
La fibre paternelle gaydu71
Parfaite femelle Femelle
Retour de soirée Vap
Le serveur de la plage Eric
Le sandwich taiwanais Jako
Cours particuliers Julespg
Les toilettes du train Marc
Combien sont-ils ? Houne66
Pas vu venir celle-là ! James
Seul… Jako
Première avec un homme mûr Curiosite40
Dernier sauna à Paris Chopassif
Lieu de drague Puteadispo
Le mec de ma coloc Bryan
Siaka, le bel Ivoirien Gregmrs
L’internat Matte070

La suite... 7 épisodes

Le moniteur moto -09 Sketfan
Ma gorge défoncée -05 Mâlelope
Mon demi-frère hétéro -05 Oldyano
Stage BTS à la ferme -09 Stéphane
Soumission & Domination -523 Jardinier
Le patient -05 d.kine.75
Mariage pour tous -05 Yan
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)