PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Épisode précédent

la villa -3

Une heure plus tard, nous étions près à opérer, tout en étant quelque peu émoustillés de la situation, de notre complicité depuis l'après-midi, et de l'ambiance qui s'installait pour la soirée.

La petite centaine d'invités étant désormais arrivés, le top fut donné et nous sortimes tous les trois, plateaux à la main.La sentation fut immédiate et tous portèrent leurs regards vers nous, se léchant les babines d'avance.

En passant d'un invité à un autre pour proposer qui un verre de champagne qui un toast, nous pumes nous faire une idée de tous.Les convives, jeunes et moins jeunes,hommes et femmes, paraissaient tous aisés et très décontractés, mais nullement insensible à notre charme.

Très vite je sentis certaines mains me froler mes fesses ou mon dos nu.Je remarquai que mes 'collègues' semblaient subir le meme sort. Mon sexe à l'étroit dans ce string trop petit commençait à s'éveiller.

En levant les yeux, je distinguai trois écrans géants disposés en hauteur de la terrasse et autour de la piscine.

 Après quelques verres,l'ambiance battait son plein et les boutons de chemises commençaient à sauter. Ophélie semblait ravie de se montrer ainsi alors qu'Hugo rejouait les timides.

Moi je me cambrai de plus en plus, montrant mes formes attirantes à qui voulait les voir, exacerbant une nouvelle fois mon coté exhib.C'est alors que les écrans s'allumèrent pour montrer à tous un film que je reconnaissai aussitot.C'était nos ébats aquatiques de l'après-midi .Je comprit alors pourquoi notre hote était resté à l'écart durant tout nos jeux:il ne voulait pas se faire voir et ainsi les caméras pouvaient nous filmer sous tous les angles.

 Hugo rougit quelque peu en se voyant à l'écran alors qu'Ophélie me fixa, me demandant si j'étais au courant.Je répondis par la négative tout en lui faisant remarquer combien nous étions photogéniques.Elle approuva en riant et reprit son travail comme si de rien n'était alors que tous nous regardaient en commentant le spectacle.

Les regards de coin et les caresses furtives reprirent de plus belle et meme Hugo semblait maintenant y prendre gout.Les plus jeunes des invités étaient déjà torses nus, y comprit certaines filles, et quelques bosses déformaient les pantalons.

Alors que je tenais fierement mon plateau de verres, ne pouvant bouger, je sentis soudain une main se glisser entre mes cuisses jusqu'à mes fesses, et un souffle chaud s'abattre sur mon cou:

 -hummm, je sens que tu vas nous éblouir ce soir, entendis-je.

La main remonta alors alors en caressant fermement mes fesses pour venir saisir le lien du tablier.En tirant doucement sur le noeud, il se delia, faisant découvrir encore davantage mes formes.

 L'homme, car c'en était un, glissa alors sa main sur ma hanche pour venir jusqu'à mon sexe de plus en plus comprimé dans son écrin.Ses doigts s'insinuèrent sous le tissus et j'eus du mal à ne pas renverser mon plateau tellement j'apréçiai cette caresse faite en public.

Attrapant la ficelle du slip, il le tira délicatement pour me l'oter.Sans résistance j'écartai légerement les cuisses pour faciliter la manoeuvre.Le tablier me fut aussitot retiré et je me retrouvai nu au milieu de tous, la queue maintenant raide, pour faire le service.

Autant dire que les invités ne se génaient plus maintenant pour me tripoter sous tous les angles, à mon plus grand plaisir.Je finis par poser mon plateau vide et me dirigeai vers Hugo pour lui faire subir à son tour le dort qui était le mien.Quelques secondes plus tard il se retrouvait à son tour nu et je ne me génai pas pour l'embrasser goulument

Son excitation était telle qu'un filet de mouille se détachait déjà de sa tige .Je me jetai à genou pour vrnir lécher ce nectar divin et suçai avec délectation sa queue dressée.

(à suivre....)

floboy

flo-home@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Le mariage -
Plan cam - Farid - Jean Philippe - À la ferme - Boite de nuit - Vacances - Villa - Deal

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

19/03 : 17 Nouvelles

Andrew Aeshenn
La fibre paternelle gaydu71
Parfaite femelle Femelle
Retour de soirée Vap
Le serveur de la plage Eric
Le sandwich taiwanais Jako
Cours particuliers Julespg
Les toilettes du train Marc
Combien sont-ils ? Houne66
Pas vu venir celle-là ! James
Seul… Jako
Première avec un homme mûr Curiosite40
Dernier sauna à Paris Chopassif
Lieu de drague Puteadispo
Le mec de ma coloc Bryan
Siaka, le bel Ivoirien Gregmrs
L’internat Matte070

La suite... 7 épisodes

Le moniteur moto -09 Sketfan
Ma gorge défoncée -05 Mâlelope
Mon demi-frère hétéro -05 Oldyano
Stage BTS à la ferme -09 Stéphane
Soumission & Domination -523 Jardinier
Le patient -05 d.kine.75
Mariage pour tous -05 Yan
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)