PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Relation père fils

Lorsque j'avais 18 ans, je me cherchais beaucoup, je n'arrivais pas à m'identifier comme hétérosexuel, mais je n'étais pas certain si j'arrivais à m'identifier comme étant homosexuel. C'est pour cette raison que j'avais décidé de ne tout simplement pas en parler à personne. J'avais, malgré moi, un énorme fantasme sur mon père. Il mesurait six pieds, pesait environ 230 lbs, il avait de grosses mains qui m'excitaient tellement. Mon père n'était pas très poilu, à ma plus grande déception, mais son corps me faisait quand même rêver. Pour ma part, je mesure aussi six pieds et je pèse 165 lbs.

Je n'avais jamais vu mon père nu, et ce à mon plus grand regret, jusqu'à une nuit très chaude d'été… Je m'étais réveillé en pleine nuit puisque j'étais assoiffée. Ma chambre étant au sous-sol avec celle de mon frère et ma sœur, je montais à l'étage simplement en sous-vêtement et à mon plus grand étonnement je surpris mon père en tenu d'Adam dans la cuisine qui buvait un verre d'eau. Évidemment, ma réaction fût immédiate j'eus une érection et elle paraissait amplement. Mon père, très mal à l'aise, eut le réflexe de se cacher à l'aide de ses mains et se dirigea d'un pas rapide à sa chambre. Sans même avoir étanché ma soif, je retournai à ma chambre, je devais m'occuper de l'érection qui envahissait mon boxer. Je me branlai avec passion, j'avais enfin vu l'homme qui me faisait fantasmer dans sa plus simple tenue. L'image de son pénis qui me semblait assez volumineux était gravée dans ma tête. En moins de deux minutes, j'éjaculai plusieurs jets sur mon corps et j'en reçus jusque sur les lèvres. Comble de l'excitation, je me luchai les lèvres et remercia le ciel de m'avoir permis de voir mon père nu. Ce soir-là, je m'étais endormi le torse plein de sperme.
Le lendemain matin, ma semence était séchée sur mon corps, j'enfilai alors un chandail ainsi qu'un jeans. Je montai à l'étage, je joins ma mère ainsi que mon frère et ma sœur (tous deux plus jeunes que moi) au salon pour regarder le film qu'ils regardaient. Mon père quant à lui, était déjà au travail. Je ne pouvais pas me retirer ces images de la tête de la journée. Ce jour-là, je me suis masturbé 3 fois tellement j'étais excité. Ce soir-là, mon père était rentré tard, il avait tout simplement pris sa douche et avait été se coucher. Dans les faits, il était parti très tôt les 4 jours qui ont suivi pour arriver au moment d'aller au lit. Par contre, cela ne faisait pas partie de ses habitudes, j'étais persuadé que c'était à cause qu'il avait remarqué mon érection impossible à cacher. Le samedi matin, comme il ne travaillait pas, il ne pouvait pas réellement m'éviter. Lorsque je me suis réveillé, il était déjà à table, je me suis assis devant lui.

- Depuis quand est-ce que tu rentres aussi tard?

- Je fais du surtemps.

- Le bureau ferme à 21 heures et tu rentres vers 23 heures.

- Et, où est le problème?

- Il n'y en a pas, je trouvais juste ça curieux.

- …

- Pour l'autre soir, je voulais te dire que je ne voulais pas causer un malaise.

- Quel malaise?

- Tu sais très bien ce que je veux dire.

- Oh. Le soir où tu es monté en plein milieu de la nuit et que tu m'as surpris à poil dans la cuisine et que quand je suis passé devant toi pour retourner à ma chambre, tu étais visiblement bander!

- … Oui ce soir-là. Je n'ai simplement pas pu contrôler mon érection.

- Moi non plus… Lorsque je suis arrivé dans ma chambre, j'étais bandé comme un cheval, j'ai dû retourner à la salle de bain quand je t'ai entendu descendre pour m'assurer de ne pas réveiller ta mère.

- Ohh…

Au même moment, ma mère entrait dans la pièce, ce qui nous força à interrompre notre conversation. Je dois avouer qu'entendre mon père me dire qu'il s'était masturbé après m'être vu en érection m'excitait beaucoup. Ma mère afin de créer une rupture supplémentaire dans la conversation nous demanda « bon! Qu'est-ce que j'ai interrompu encore? » J'étais sans mot, l'imagination ne me venait pas et je ne pouvais pas lui dire le sujet réel de notre conversation. C'est mon père qui parla le premier « Bastien m'a dit qu'il m'aiderait à ranger le garage tantôt quand tu iras faire un tour chez ta mère avec les deux autres enfants et que nous irions vous rejoindre pour le souper ». J'étais doublement sans mot, mais j'acquiesçais. Sans avoir mangé, je quittai la pièce pour aller à ma chambre. Une fois assis sur mon lit, j'enlevai mon pantalon et commença à me masturber. L'excitement était trop important. Puis, au moment fatidique où j'allais éjaculer, j'arrêtai. Je me questionnai à savoir qu'avait mon père en tête, il ne m'avait jamais demandé d'aide auparavant et je ne me souvenais même plus c'était quand la dernière fois que j'avais mis les pieds dans ce foutu garage. J'allai prendre une douche et j'emportai ma douche anale avec moi ainsi qu'un jock. Après m'être lavé l'intérieur et le corps, j'enfilai mon jock et pris ma serviette pour entourer ma taille. Une fois à ma chambre, je laissai tomber ma serviette sur le sol et me pencha pour fouiller dans ma commode pour trouver un pantalon à mettre. Au même moment, mon père entra dans ma chambre pour me dire que tout le monde était parti et qu'il m'attendrait dans le garage pour lui donner un coup de main, puis il sortit sans même avoir eu l'air étonné de me surprendre les fesses nues le corps pencher vers l'avant. J'enfilai alors un vieux jeans brun ainsi qu'un chandail noir. Puis, je rejoignais mon père au garage.
Mon père me désigna plusieurs trucs à faire dans le garage; déplacer certaines boites, nettoyer certains trucs, etc. Évidemment, je m'exécutai. J'évitais de passer toute la journée chez ma grand-mère qui ne faisait que me demander quand je lui présenterai une copine.
Après environ 2 heures de travail, mon père s'arrêta et m'apporta une bière. Nous nous sommes assis sur une vieille banquette arrière de voiture qui trainait dans le garage et que nous avions déplacée sur le bord de la porte pour la jeter et nous buvions notre bière. Aucun de nous deux ne parlait cependant la tension sexuelle était très palpable. J'entrepris alors la discussion en lui demandant « Maintenant qu'on est tous les deux, on pourrait terminer notre conversation de ce matin… tu me disais que tu avais du te branler… ». Puis, il s'approcha de moi, s'approcha de mon oreille et me chuchota « Pourquoi discuter si nous pouvons agir? J'ai vu que tu portais ton jock lorsque je suis entré dans ta chambre… » Au même moment, il mit sa main sur mes jeans et me tapota la queue. Réaction immédiate : ma queue a durci en moins de deux, puis il m'embrassa.
Il ne fallut que quelques secondes pour qu'il me détache le pantalon pendant que nous nous embrassâmes, puis il glissa sa main dans mon jock. Je ne sais pas pour vous, mais lorsque je suis trop excité et que j'ai une érection ma queue produit une quantité phénoménale de pré-cum et mes sous-vêtements se retrouvent alors submergés. Sa main se retrouve alors pleine de mon pré-cum et il se lécha les doigts.
Mon père s'installa à genou devant moi et entreprit de me faire une fellation et engloutit mes 17.5 centimètres. Après à peine une minute, il releva la tête et me dit « depuis le temps que j'en rêvais! ». Ce sentiment était largement partagé. Il ne me fallut que 2 minutes avant de pouvoir pousser mes premières giclées, accompagnées d'un gémissement profond et extrêmement fort, qu'il avala avec plaisir puis il me dit : « L'éjaculation, c'était le comble! J'avais l'impression tu me venais dans la bouche à chaque fois que je pompais tellement il y avait du pré-cum et ton éjaculation ma rempli la bouche de plaisir! ». Il se releva et me dit « maintenant c'est à mon tour de pouvoir éjaculer! ». Il me tourna sur la banquette, j'étais coucher face et ventre sur cette vieille banquette en cuir, la queue à demi dure avec du sperme qui continuait de couler. Il enleva son chandail et son jeans, il ne portait pas de sous-vêtements, il m'écarta les fesses, me cracha sur la rosette et y colla sa grosse queue qui faisait 20 centimètres.
En toute honnêteté, je n'avais jamais pris une queue aussi grosse dans le cul puisque j'ai toujours préféré être celui qui encule mon partenaire sexuel, mais pour cette fois j'étais prêt à faire exception. Il se pencha vers moi et me dit « j'espère que tu es prêt », il m'agrippa les cheveux et entra sa queue en moi en m'embrassant dans le cou. Le sentiment d'avoir la queue de son paternel dans le cul était indescriptible, j'avais l'impression d'avoir un orgasme à chacune de ses poussées. Évidemment, ma queue avait repris de la forme, lorsqu'il s'en aperçut, il tira mon corps pour me positionner en « doggy » et m'encula à toute allure. Pendant ce temps, je me branlais vivement et après environ 8 minutes je sentis son sperme chaud me remplir le derrière et je l'entendis gueuler « Ohhhhh! Ahhhh! » Ces gémissements me firent éjaculer une seconde fois, il y avait du sperme partout sur le divan de cuir. Je me couchai dans mon sperme vu la pression qu'il me faisait dans le dos et il sortit délicatement sa queue de mon anus et se rhabilla en me disant « tu devrais aller te doucher, il va falloir partir pour aller rejoindre ta mère ».

Lorsque mon père sortit du garage, le voisin était dans notre cours pour voir ce qui se passait, il avait dû entendre mon père gueuler et mon père lui expliqua qu'il s'était échappé la vieille banquette sur le pied et qu'il était correct. Rassuré, le voisin repartit chez lui. Je m'habillai en vitesse, retourna à la maison et me doucha. Lorsque je sortis de la douche, mon père m'attendait déjà dans la voiture puisque nous étions en retard. Une fois dans l'auto il m'a dit : « Je ne veux pas qu'on en parle, tu gardes ça pour toi, tu n'en parles pas à personne. On en avait tous les deux envies et c'est tout. Si ça doit se repasser, ça se repassera, sinon tant pis ». J'eus un immense sourire qui me traversa le visage, j'étais en paix et surtout comblé.

Ceci est le premier récit que j'écris sur ma vie sexuelle, je vous encourage à me donner vos commentaires ou me poser vos questions sur mon adresse courriel soit : bastien.right@outlook.com

Bastien.Right

bastien.right@outlook.com

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Le beau-père à la chasse - Relation père fils

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

21 mai 2019

Nouvelles (15)

Découverte Femelle
Une bonne salope sur un parking Chubbyslut
Complainte du garçon... Jako
Mon coloc me trouble -01 Svven
Mon coloc me trouble -02 Svven
Mon coloc me trouble -03 Svven
Mon coloc me trouble -04 Svven
Dépucelage à la plage Femelle
Découverte de nouveaux plaisirs Paupours
Louvain-La-Neuve sur un parking Nico
Sauna, mon premier dominant Femelle
Mes rêves J.S.
Domination à la forge Theo49
L’ange pervers Frank
L’ange pervers -02 Frank

La suite (8)

L'éveil du Renart -07 Renart
L'éveil du Renart -Fin Renart
Valentin et Simon -02 Aeshenn
Kader -16 Cédric T
Colocation -09 Emerick
Colocation -10 Emerick
Stage BTS à la ferme -13 Stéphane
Les potes de mon grand-frère 4/2 Marc 67

Mai 2019

Nouvelles

Sauna Sun city Julien
Ma première chez les hommes 13008
Une sacrée initiation Lucif
Mon prof, mon pote et moi ? Étalon
Un bon prêt en liquide Pititgayy
Le copain de ma fille Jeanmarc
Soumis en cam Lope75
Jeux de rôle musclés Stéphane
Les potes de mon grand-frère 3-1 Marc 67
Travesti éduquée par son maître Julia2
Mise à dispo  Lopeajus39
Sissy Bumi88
Tournante de rêve Jerem72
Le clandestin Jako
Les skets de mon pote d’internat Kifflesket
Ma (Dé) Formation Matiti Yah
Un plan psychologique Alcide
Révélation nocturne Pierredelavega
Enfin ! T&R
Au mariage de mon neveu Eliot
La chienne exhib Pol
Bar bien chaud Caramel
Réalité fantasmée Fred
Un taxi ? Houne66
Rendez-vous chez le médecin Paul75
Randonnée initiatique Ron
Comment j’ai sucé mon cousin Romain
Prague Astro
Vengeance Julian Lerkin

La suite

Un amour de soumis -06 Elfe
Au Sauna de Sochaux -02 Chatenois25
Un examen oral -03 Gogo
Les skets ... -02 Kifflesket
Soumission & Domination -527 Jardinier
Soumission & Domination -528 Jardinier
Soumission & Domination -529 Jardinier
Soumission & Domination -530 Jardinier
Frenchies -12 Pititgayy
Le patient rebeu -02 Dirtybator
Stage BTS à la ferme -12 Stéphane
Ma (Dé) Formation -02 Matiti Yah
Ma (Dé) Formation -03 Matiti Yah
L'éveil du Renart -04 Renart
L'éveil du Renart -05 Renart
L'éveil du Renart -06 Renart
Kader -15 Cédric T
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)