PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

1er Épisode - Épisode précédent

Soumission & Domination 409

Duke et le quatuor

Dès les premières vacances, Duke nous arrive seul. J'ai laissé les jeunes aller le chercher à Roissy. Ils sont majeurs et doivent être responsables. Enguerrand, Max et Jalil montent donc à Paris chercher notre Américain. Ils ont décidé de rester la soirée et le lendemain sur place pour visiter le Louvre. Nathan aurait bien aimé être avec eux mais son taf chez Julien ne lui permettait pas.
Par sécurité, Kev se charge de les loger (pour son plus grand plaisir).
Enguerrand m'appelle dès qu'ils ont récupéré Duke. Je leur dis de ne pas trainer et d'aller directement mettre la voiture chez Kev avant d'aller trainer dans Paris.
Kev m'appelle à son tour dès qu'ils sont arrivés chez lui. Il me dit de ne pas m'inquiéter qu'il s'en chargeait.
Le lendemain soir, Ils me racontent que Kev les avait sortis dans le marais, ils avaient fait des bars gays et aient eu le plaisir d'y être remarqués. Jalil ajoute qu'ils avaient même dû faire face à pas mal de proposition toutes plus malhonnêtes les unes que les autres. Il dénonce Enguerrand qui avait été le seul à y répondre. Petite échauffourée entre les deux : le séjour se transforme en salle de combat jusqu'à ce qu'avec PH nous n'y mettions bonne ordre en attrapant chacun, un des protagonistes. Enguerrand traitant Jalil de balance et ce dernier lui rétorquant qu'ils l'avaient prévenu.
Max avoue que si c'avait pas été lui (Enguerrand) qui s'était isolé avec ce mec, il l'aurait pas non plus laissé moisir au comptoir ! Pour appuyer son propos il nous montre sur son smartphone le mec en question. Ok, moi non plus je ne l'aurais pas laissé dormir dans la baignoire ! Trop canon pour ça !!
Avant que je demande des précisions, Enguerrand me dit qu'il avait été actif sur le coup et que le petit mec avec un cul serré des plus divins. Je crois bien que c'est ça qui a fait rager Jalil ! Je me demande s'il ne serait pas un peu jaloux avec Enguerrand !!
Max nous raconte qu'ils n'avaient pas été complétement monastiques puisque Kev avait invité 3 potes de muscu  et que la nuit avait été chaude dans son appart. Notamment avec l'hyper-musclé de partout et surtout hyper monté !
J'ai surtout apprécié le fait que quand Kev a voulu les « dédommager », ils aient tous les quatre refusés. J'ai bien terminé leur éducation à ceux-là.
Duke qui n'avait encore rien dit, à par des remerciements pour l'accueil, nous dit que c'était trop bien, qu'il adorait la France et les Français. Alors que je fais un signe interrogatif à Enguerrand, ce dernier me dit qu'il avait veillé à ce que notre invité ne soit pas lésé dans l'affaire.
Duke qui entend ça me dit que c'est lésé d'avoir été « Fuck » par les 4 grands ? Il ne comprend pas. Petite explication de la langue française et il voit qu'il avait compris à l'envers. Nous continuons en anglais pour que cela lui soit plus facile.
Je leur demande leur programme. Ils ont décidé de passer la moitié du séjour de Duke chez les parents d'Enguerrand  puis de le finir au blockhaus pour profiter des installations sportives et de la proximité de la ville. Je pense plutôt que c'est pour profiter de la « chaleur » humaine présente en grande quantité ! Avant qu'ils ne partent je donne à Duke son petit paquet (cockring) avec ordre de l'ouvrir ce soir quand ils seront dans leur chambre.
Ils nous reviennent donc 4 jours plus tard tout content de s'être retrouvés entre eux et encore plus content de nous retrouver tous. Alors qu'ils étaient sur la route pour venir nous rejoindre mon beau père m'a appelé pour me dire que tout s'était bien passé, qu'ils avaient été enchantés de les avoir tous les 5 chez eux, même s'ils n'avaient pu les empêcher de trainer en shorty dans toute la maison. Au bout d'une journée à parler dans le vide sa femme et lui-même s'était résignés. Les « garçons » étant très « tactiles » ils avaient renoncé aussi à limiter leurs effusions. Ils avaient bien compris que la présence de Duke avait un effet perturbateur sur leurs habitudes plus policées. 
Il n'empêche que je les prends tous les 5 à part dès leur arrivée au blockhaus pour les « sermonner » un peu. Ils éclatent tous de rire et me disent que je suis mal placé pour ce genre de remarque. Ils estiment ne pas m'arriver à la cheville concernant mon indépendance comportementale. Je ne peux qu'être d'accord mais j'ajoute que je n'ai pas fait subir aux parents d'Enguerrand le tiers de ce qu'eux avaient fait ces trois derniers jours !! Ricanements de l'intéressé « bien sûr que non, tu leur as juste piqué leurs trois fils !! ». Ok j'abdique, d'autant plus qu'ils sont tous les 5 devant moi juste couvert d'un jock afin d'aller rejoindre mes escorts en séance sportive. Mais je suis content car j'ai réussi à ne pas bander !!
Je les accompagne et nous nous intégrons aux différents groupes étalés entre le dojo de l'annexe 2 et les installations des cours. Ce n'est qu'arrivé sous les douches qu'ils viennent me « violer », quels gamins !!
Ils sont devenus redoutable en bande !! Déjà chacun séparément c'était tout un programme (surtout Enguerrand et Jalil) mais en groupe ils sont imparables. Je n'ai rien à faire et je prends un plaisir particulier à les laisser diriger. Quand 5 bouches s'occupent de toi c'est de l'ordre du divin, surtout quand elles atteignent ce degré d'inventivité et de dextérité. Tous les 5 passent aussi tester leurs profondeurs utilisables. Même celle de Duke qui la dernière fois manquait encore de facilité m'abrite maintenant sans difficulté jusqu'au dernier mm de mes 20cm x 5.
Sans verbaliser, ils s'échangent leurs places dans un ballet bien huilé. Au même titre que leurs rondelles d'ailleurs, qui me laissent passer confortablement mais dont les tonicités sont bien entretenues.  Quand Enguerrand pousse Duke à s'installer sur ma queue nue, je veux le retenir. Petite explication de mon petit américain : cela fait depuis son retour en Californie qu'il baise sous kpote même avec ses potes afin d'être sûr d'être nickel et pouvoir baiser sans avec ses amis Français et ses hôtes (PH, Ludo, Marc et moi-même).
Je le laisse donc s'installer et il me « monte » comme un rodéo de chez lui. Avec l'avantage par rapport à la vraie discipline de bénéficier d'un axe/pivot que n'ont pas les vrais cow-boys ! Alors que nous étions bien partis tous les deux, les autres ont entrepris de s'occuper de ma partie arrière. A 4 ils nous ont soulevé sans nous désaccoupler et m'ont relevé le cul de façon à pouvoir me sodomiser. Mes reins posés sur les genoux de Max et Nathan, j'ai reçu le 19x5 d'Enguerrand quelques minutes avant qu'il ne cède sa place au 19x5 de Nathan. Il est encore et toujours un peu mal à l'aise à faire l'actif sur moi ! Heureusement que Duke est sportif car il doit avoir les cuisses qui brûlent à faire ses « squatt » rapides sur ma bite. D'autant plus qu'il est penché à lécher la rondelle de Jalil qui remplit ma bouche de sa longue queue
Je ne tiens plus à un tel traitement et je rempli Duke qui explose à son tour et projette son sperme sur les couilles de Jalil. Certains jets me tombent sur le menton. Un coup de langue et je retrouve un goût proche du quatuor, un effet d'âge ?? Mes contraction anales ont raison de Nathan qui se fixe tout au fond de mon cul et me dose sérieusement. Enguerrand et Max se relève et viennent « nourrir » Duke de leurs protéines maison. Jalil veut se retirer mais je le prends aux fesses pour garder sa queue dans ma bouche alors qu'il jute. Trop bon mon petit libanais ! Quand j'ai fini de tout manger, j'aspire son gland pour bien essorer le tuyau d'approvisionnement. Il est obligé de s'arracher pour échapper à une stimulation qui devient trop.
Quand nous nous relevons, c'est pour être applaudis par les quelques escorts encore dans le coin. Douches ensemble et nous retrouvons mes amours au 4 étage du blockhaus. Diner roboratif puis dodo chacun de son côté, enfin les 5 jeunes ensembles et nous autres « adultes » dans notre chambre.
Le lendemain Duke me demande si c'est vrai que cela ne me dérangera pas s'il baise avec les autres mecs qui passent s'entrainer. Je l'assure qu'il peut faire ce qu'il veut à partir du moment où le désir est réciproque. Enguerrand dont les grandes oreilles trainent toujours là où il ne faudrait pas me dit que tous mes escorts espèrent bien se taper le ricain avant qu'il ne rentre chez lui. Au moins cela a le mérite d'être clair.
Duke attend que son complice soit parti pour me demander si je pensais qu'il aurait sa chance avec les patrons de Nathan. Il kiffait bien le format et l'âge de Julien et de Dorian. Coup de fil à ces derniers qui acceptent le plaisir anticipé que le copain de leur apprenti va amener avec lui.
Il reviendra  au blockhaus avec ses deux ainés qui ne pourront pas repartir avant le lendemain matin, sommés de faire au reste du quintet ce qu'ils avaient fait avec un seul de ses membres.
Si pour Nathan je suis confiant quant à ses études qui sont coachées par son patron, je m'inquiète du fait qu'Enguerrand et Max ne fasse rien. Pour Jalil encore au CNED, ça ne m'inquiète pas. Ce n'est qu'avec l'assurance de Raf et Rody mes deux escorts en 2ème année d'Arts et Métiers qu'ils tiennent tous les deux la tête de leur promo que je me déculpabilise de les voir que baiser et s'entrainer toute la journée.
Selon PH et surtout Jona, leurs niveaux dans les différents sports de combat se sont encore améliorés. Il craint maintenant encore plus pour les mecs qui oseraient s'attaquer à eux. Déjà que la dernière fois ils en avaient envoyé deux à l'hôpital, il s'agirait pas qu'ils en envoient directement au frigo.
Il prend donc du temps pour bien canaliser leur enthousiasme et voir avec eux le principe de réponse approprié.
Il leur apprend aussi à éviter/parer certains coups qui viseraient leurs nouveaux bijoux d'oreilles. J'apprends par la bande que Duke est conquis par ces boucles d'oreille et qu'il préfère leurs montages à celui du saphir que je lui avais offert pour pendouiller à son piercing. Je sers de complice à Jalil et, avec un aller et retour place Vendôme dans la journée, je reviens avec un saphir de ses réserves, taillée et sertie façon pin's mais avec un axe en or plus épais pour tenir compte du diamètre de son piercing. J'en ai profité pour faire réaliser un 5ème cockring.
C'est à la fin du diner que Jalil tend à Duke le petit écrin et moi le mien. Duke ne comprend pas jusqu'à ce qu'il l'ouvre. Il est trop content et lui saute au cou, avant de faire le tour  pour faire de même à ceux qui n'y sont pour rien. Je ne les vois pas protester au roulage de pelle au quel son extrême contentement  l'emmène.
Je lui précise que c'est un pur cadeau de Jalil et que non je ne serais pas vexé qu'il échange tout de suite son piercing et ma pierre par celle de Jalil. Il se fait aider de ses amis et bientôt apparait pareillement orné.  Du coup il me demande s'il peut quand même garder ma pierre. C'est un cadeau, elle est à lui !! Pour me faire plaisir il me dit qu'il alternera selon son envie du jour.
Les quelques jours qui restent sont intenses pour les jeunes. Ils engrangent les souvenirs communs avant le départ de Duke.  On est obligé de les mettre dehors pour qu'ils fassent les honneurs de la région à notre « touriste ».
Ils reviennent tous les 5 ravis de leurs escapades qui, j'aurais dû m'en douter, ont toutes comportées un épisode sexe, entre eux où avec les autochtones. Certains mégalithes de Carnac n'avaient surement jamais vu autant de culs nus depuis leurs érections (aux pierres) ! Certaines cabines d'essayage aussi, puisque notre américain est reparti avec une 2ème valise pleine de vêtements de la mode locale.
Ils passent leur dernier WE ensemble chez les parents d'Enguerrand et avec Ludovic et PH nous les accompagnons.
Effectivement, difficile de leur couvrir les fesses d'un pantalon ou même d'un short dans la grande maison. Heureusement que le temps est frais sinon ils iraient courir dehors pareillement habillés.
J'admire mes « beaux-parents » qui prennent cela avec une philosophie peu commune dans ce milieu. Quand je m'en étonne auprès d'eux, mon beau-père me dit qu'ils ont eu une leçon avec Enguerrand alors qu'ils n'avaient rien vu de son mal être. En plus c'est fait avec un tel naturel de leur part qu'ils ne veulent pas gâcher ça par des contingences qui frisent parfois le 19ème siècle.
Par plaisanterie je leur demande si leur ouverture d'esprit irait jusqu'à ce que madame me prête son mari, j'ai droit à un double éclat de rire de monsieur qui m'assure que si cela l'avait intéressé, j'aurai surement pu faire l'affaire et de madame, qui réitère qu'avec 3 mâles sur les 4 de la famille, il serait raisonnable de ma part de trouver cela suffisant. Que je n'ai qu'à attendre quelques années pour avoir le même dans les bras avec son Ludovic.
La plaisanterie est bien passée mais je vais devoir faire une croix son mon beau-père !!
Ludovic que ce genre de propos gène me demande aussi d'arrêter ça.

Quand Duke repart pour San Francisco c'est avec l'assurance de revenir pour Noël. Il me demande si comme en 2015 son frère Dan et Tyler seront invités. C'est évident et si je peux avoir aussi mes 3 Navy seal préféré ce serait nickel.

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur ( Top auteur ) : Vacances - Soumission - Moto - Dépucelage anal - inceste - Soumission domination

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

21 mai 2019

Nouvelles (15)

Découverte Femelle
Une bonne salope sur un parking Chubbyslut
Complainte du garçon... Jako
Mon coloc me trouble -01 Svven
Mon coloc me trouble -02 Svven
Mon coloc me trouble -03 Svven
Mon coloc me trouble -04 Svven
Dépucelage à la plage Femelle
Découverte de nouveaux plaisirs Paupours
Louvain-La-Neuve sur un parking Nico
Sauna, mon premier dominant Femelle
Mes rêves J.S.
Domination à la forge Theo49
L’ange pervers Frank
L’ange pervers -02 Frank

La suite (8)

L'éveil du Renart -07 Renart
L'éveil du Renart -Fin Renart
Valentin et Simon -02 Aeshenn
Kader -16 Cédric T
Colocation -09 Emerick
Colocation -10 Emerick
Stage BTS à la ferme -13 Stéphane
Les potes de mon grand-frère 4/2 Marc 67

Mai 2019

Nouvelles

Sauna Sun city Julien
Ma première chez les hommes 13008
Une sacrée initiation Lucif
Mon prof, mon pote et moi ? Étalon
Un bon prêt en liquide Pititgayy
Le copain de ma fille Jeanmarc
Soumis en cam Lope75
Jeux de rôle musclés Stéphane
Les potes de mon grand-frère 3-1 Marc 67
Travesti éduquée par son maître Julia2
Mise à dispo  Lopeajus39
Sissy Bumi88
Tournante de rêve Jerem72
Le clandestin Jako
Les skets de mon pote d’internat Kifflesket
Ma (Dé) Formation Matiti Yah
Un plan psychologique Alcide
Révélation nocturne Pierredelavega
Enfin ! T&R
Au mariage de mon neveu Eliot
La chienne exhib Pol
Bar bien chaud Caramel
Réalité fantasmée Fred
Un taxi ? Houne66
Rendez-vous chez le médecin Paul75
Randonnée initiatique Ron
Comment j’ai sucé mon cousin Romain
Prague Astro
Vengeance Julian Lerkin

La suite

Un amour de soumis -06 Elfe
Au Sauna de Sochaux -02 Chatenois25
Un examen oral -03 Gogo
Les skets ... -02 Kifflesket
Soumission & Domination -527 Jardinier
Soumission & Domination -528 Jardinier
Soumission & Domination -529 Jardinier
Soumission & Domination -530 Jardinier
Frenchies -12 Pititgayy
Le patient rebeu -02 Dirtybator
Stage BTS à la ferme -12 Stéphane
Ma (Dé) Formation -02 Matiti Yah
Ma (Dé) Formation -03 Matiti Yah
L'éveil du Renart -04 Renart
L'éveil du Renart -05 Renart
L'éveil du Renart -06 Renart
Kader -15 Cédric T
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)