PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

1er Épisode - Épisode précédent

Soumission & Domination 422

31/12/2016 – 01/01/2017-1

La nuit a été agitée pour beaucoup et ce n'est que très tôt que les tatamis ont été doublés et les couettes sorties pour quelques heures de sommeil.

Quand j'émerge vers les 10h, dans les bras de Franck et de son Louis, il fait grand jour. Passage rapide sous la douche, café aussi rapide car j'entends que certains se font déjà un décrassage.

En Jock, je rejoins la cour de l'annexe 2. Ce sont tous les militaires qui sont à soulever des poids. Les développés couchés d'outre atlantiques ne sont pas plus légers que ceux du vieux continent. Les maximums sont atteints par Chad et mon caporal avec 2 répétitions à 160Kg, impressionnant !! Moi je me contente de mes 120Kg habituels.

Mes gymnastes nous offrent une petite démonstration sur les deux agrès que j'ai installés : anneaux, barres parallèles suivi d'un court passage au sol. Ce sont les anneaux qui ont le plus impressionné les spectateurs. Maintenir la position bras écartés à l'horizontal  ou nous faire une planche immobile avec pour seul support ces deux cercles de bois en suspension, ça été bien applaudi.

A midi tous les participants sont réveillés et douchés. Je propose alors pour ceux qui le veulent une virée au bord de la mer, après tout La Baule n'est qu'à 1 heure de route.

Comme j'avais un peu prévu le coup, deux cars nous attendent ! Des C-A, aux américains, à la plupart des autres nous sommes quasiment tous à aller voir l'océan. Notre groupe se fait remarquer (vu le nombre de mecs) alors qu'on déambule sur le front de mer. Surtout que les militaires se cherchent un peu et gentiment ! Ce qui se termine en un gentil combat sur le sable. Pas de vainqueurs, juste 6 mecs plein de sable !! Ils le regrettent quand tous les spectateurs se chargent de les aider à s'en débarrasser à grands coups de claque sur leurs torses, bras, cuisses…

Quand nous remontons de la plage c'est pour tomber sur une patrouille de gendarmes venus aux nouvelles. Les explications sont brèves quand ils lisent les papiers de nos militaires et collègues à eux.

Déjeuner à l'Hermitage, léger en prévision de la soirée à venir et du buffet qu'auront préparé Samir et Ammed avec les apports de Julien (notre charcutier traiteur et néanmoins amant de Second et participant à la soirée).

Retour au Blockhaus. Tous nous nous préparons. Une petite séance de muscu histoire d'avoir nos musculatures aux mieux de leurs formes puis douches et plus pour certains (épilations/rasage des zones cruciales…).

20h, nous sommes tous réunis. Les parisiens sont arrivés, les travailleurs aussi (Julien, Second et Nathan, Pablo ainsi que mes escorts « médecins »).   

Les deux kilos de caviar sont présentés sur glace et leur goût surprend les quelques qui ne connaissaient pas le produit. Le champagne est juste à la bonne température et ceux qui ne s'étaient jamais rencontrés font connaissance. En tout bien tout honneur pour le moment !  Pas de costumes ni de smoking mais des tenues moulantes et sexes !! Certaines ne cachent pas l'état d'excitation qui habite leurs porteurs. Et quand ils sont bien équipés (les lads avec leurs 23 et 24 bien épais, Bo gosse ou même quelques-uns de mes escorts) ça ne peut que se remarquer et attirer les mains baladeuses qui passent à proximité.

Avant que cela dégénère, je décide de faire la distribution des bracelets souvenir. Jalil m'aide tout comme PH, Ludovic et Ernesto. Je me fais traiter de fou jusqu'à ce que je rectifie et que je dénonce Jalil comme étant le pourvoyeur des « cailloux ».

Je note que ce dernier avait un peu modifié la donne puisque ses amours, Enguerrand, Max, Nathan tout comme ses sauveurs Jona et François ainsi que Côme avaient hérité de bracelets contenant deux pierres. Quant à moi, j'ai eu la surprise de voir le mien équipé de 3 diamants.

Jalil a beau dire que c'est pour les remercier tous pour son accueil, il finit écrasé d'être passé entre tous leurs bras. Quand je le récupère, je lui dis juste un « merci », pas besoin d'autres mots.

Les plus surpris ont quand même été nos militaires (pour les Français, pas de pierres enchâssées). Dans un premier temps ils sont venus me voir pour me rendre leurs bracelets, estimant que leurs valeurs étaient beaucoup trop importante pour un cadeau souvenir. Puis ils ont argumenté qu'ils ne pourraient les porter. J'imagine bien qu'en mission ce n'est pas le genre de truc pratique mais en privé !!

Finalement il faut bien ½ heure pour que l'émotion s'apaise. Jalil est très content de son effet ! Les derniers arrivés (Mick, Rick, Gabin, Fabrice et Dylan, Damien aura le sien le premier  janvier quand il nous rejoindra) comprennent bien que les leurs ne sont que de « simple » jonc en or, que ce n'est pas par économie mais parce que, comme les Chasseurs alpins, ils n'ont pas le même historique avec notre oriental.

Dylan qui n'a pas encore travaillé, ni pour Jalil comme Lad, ni même pour moi comme escort insiste pour me rendre son bracelet. Je le fais taire en pressant ma bouche contre la sienne et en lui roulant un patin qui le laisse sans souffle.  

J'avais prévenu que cette année, il était hors de question qu'ils m'offrent quoi que ce soit. Peine perdue !!!

Je suis entrainé à l'annexe 1 (Parking + garage moto + appartements privés). Au milieu de la cours l'engin qui est caché sous le papier cadeaux est beaucoup plus volumineux que le ZX10R de l'année passée.

Ils sont fous !! Quand je déchire le papier, je vois une Mercedes modifié par AMG, l'AMG GT R dans une livrée noire mat impressionnante. Une caisse à 200 K€ quand même !

Avant que je n'aie eu le temps de dire quoi que ce soit, mes amours, à l'origine de l'idée, me disent qu'une moitié a été partagée par Emma, Henri et le grand père de Franck et seulement l'autre par tous les participants. Alors que je vais pour les engueuler J'entends une voix sortir du groupe m'assurer qu'ils comptaient bien se rembourser sur la bête, en l'occurrence moi !! Un gang bang avec près que 100 mecs pour moi, ça doit friser le livre des records !!

Je ne peux m'empêcher de la démarrer. Le bruit du moteur est une véritable musique ! bien que les portes ne soient pas « mouette », c'est une sacrée voiture !!

En sortant de la voiture je promets de remercier chacun personnellement. Je commence directement par mes amours, Marc, PH, Ernesto, Ludovic. Applaudissements.

Pour mes escorts et la plupart de mes amis, vu leurs revenus, je sais que ça n'a pas posé de problème. Par contre, les militaires, mes maintenant 3 lads, mes deux gendarmes motorisés et mon flic, je les engueule d'avoir participé à cette folie. Réponse du plus jeune de tous en âge et en ancienneté : « Je crois savoir que tous nous te devons encore bien plus et me concernant ce sera bientôt le cas aussi »

OK je verrais plus tard comment les remercier plus. Mais là, je chope l'impertinent (Dylan) et lui roule une pelle qui s'éternise tellement que quand on se décolle nous ne sommes plus que tous les deux.

Je bande comme un malade, Dylan aussi. Il prend l'initiative et sans quitter mes lèvres, je sens ses mains œuvrer plus bas et une fraicheur saisir ma bite et mes couilles. Pas pour longtemps, il s'accroupi et sa bouche vient couvrir mon gland puis la totalité de mon sexe. Du velours !!

Je le laisse faire. Il me fait monter en pression pour savamment calmer mes ardeurs. Il déploie une technique éprouvée de l'art de la fellation. J'aurais dû m'en douter avec mes deux Lads comme professeurs, il avait été à bonne école (surtout à « grande » école à la vue le matos qui les équipe). Quand il se redresse en me tournant le dos, c'est entre ses fesses nues que ma bite trouve refuge. Sans se retourner il me kpote et d'un coup de rein s'enfile mes 20cm x5. C'est à l'unisson que nous échappe un râle de contentement. Je le plaque sur le capot moteur de ma nouvelle Mercedes et lui apprend qu'il ne faut pas me chauffer. Comme si c'était une punition que d'enculer un mec qui ne demande que ça !!

J'apprécie le fait que ma bite soit bien serrée dans son boyau. Bien que régulièrement sailli par les grosses bites des Lads, sa rondelle a gardé un tonus digne de mes escorts. Comme je lui en fais la remarque (sans cesser de la lui limer), il me dit qu'il l'entretenait, pas question pour lui de se retrouver avec une « chatte » bâillante à la place.    

Je le tourne et le repose dos sur le capot. Il écarte bien les cuisses et m'attire vers lui. On se roule des pelles sans cesser d'agiter nos bassins. S'il est aussi bon dans l'entretien des chevaux qu'à la baise, c'est une bonne recrue que nous aurons déniché les Lads. Il plie ses genoux et m'enserre la taille de ses mollets. Ses pieds sur mes fesses, il crispe les muscles de ses jambes (et chez un cavalier, ils sont plutôt forts) pour me pousser encore plus profond en lui. On s'excite jusqu'au point de non-retour et il nous couvre les torses de son sperme plutôt abondant alors qu'au même moment je rempli ma kpote. Je me couche sur lui étalant encore un peu plus son sperme entre nos abdos.

Nous prenons quand même le temps d'aller nous doucher et de nous rhabiller avant de rejoindre les autres.

PH et Ludovic que nous croisons à moitié à poil, attrapent Dylan et après lui avoir chacun roulé un petit patin, prennent un air faussement menaçant pour le prévenir qu'il avait eu intérêt de m'avoir satisfait.

 

Retour au buffet je note que les groupes se mélangent. Les parisiens font connaissance avec mes militaires, Demi est fortement intéressé par les contenus de leurs knickers outrageusement mis en valeur par l'étroitesse de ceux-ci. Afin de ne pas isoler mes Américains, tous nous leur parlons dans leur langue ou avec leurs langues pour les quelques qui n'entravent rien ou très peu à l'anglais (Julien, Second, les 3 lads, Cyril, Daniel et Jimmy).

Duke s'est remis avec mes 4 jeunes comme s'il ne les avait jamais quittés et quand je passe à côté d'eux, je les entends ourdir des plans pour baiser tous ensemble mais avec chacun un partenaire extérieur. Je ne peux m'empêcher de leur conseiller d'y aller crescendo et de terminer avec mes deux motards + les deux lads et pourquoi pas un Bo-gosse ou mon client Xavier. Tôt demain matin, ils seront suffisamment « rodés » pour ne pas souffrir de leurs formats TTBM.

Je passe à l'annexe 2. Là les choses sérieuses ont démarrées. Ça baise aussi bien sur les capots des voitures au rez-de-chaussée qu'aux milieux des Tatamis de l'étage ou même avec l'aide des postes de muscu et de gymnastique. Pour ces derniers, ce sont quand même les gymnastes qui en tirent le plus profit. Sans leurs musculatures, pas question d'user des anneaux (même abaissés) ou des barres parallèles pour s'activer en Passifs sur les bites de Justin et de Julien.

Coté « serre » les rebords de la piscine servent de support à une brochette d'enculés. Dans les palmiers, je trouve un Côme qui me semble avoir abandonné ses autolimitations et qui fait l'affaire au petit cul de Théo. Je lui roule une pelle et le prévient qu'il ne coupera pas à la sodo de Jalil. Sans cesser de sauter le petit (quoique plus maintenant si petit) frère d'Ed, il me dit qu'il s'y entrainait. Théo me dit, lui, que pour une première fois avec Côme, il kiffait grave ! (dans le texte). Il lui faisait autant d'effets que mes clients ou que Tic et Tac ses amours quand ils le saillissent en duo.

Côme apprécie à sa juste valeur le compliment et ses coups de reins s'en ressentent. Chaque mouvement de son bassin propulserait les 60Kg de Théo à plus d'un mètre s'il ne le retenait par les poignets. Là c'est la cambrure de son dos qui absorbe les chocs. Comme il est redressé et que sa bouche est juste à la bonne hauteur, je m'en sers et y enfonce mon gland bien profond. Les jumeaux (Tic et Tac) ont bien achevé son éducation et il sait déglutir pour masser mon gland quand ce dernier et au plus profond de son œsophage. Si j'ai été son premier mec (et premier partenaire sexuel tout court), j'avais laissé le « chantier » en cours ! Je me retiens de lui tapisser les amygdales avec ma purée et part trouver un autre plan.

C'est chose faite quand je tombe sur Chad en train de faire gouter ses 23x7 américain au cul de Marian. Ce petit hétéro devenu Bi n'hésite pas à surenchérir en anglais pour se faire démonter virilement. Quand il me voit, il me remercie (enfin c'est ce que je comprends alors que son débit est haché par les coups de rein d'outre atlantique). J'attrape son cou et baisse sa tête jusqu'à pouvoir m'enfiler dedans. Ça le fait taire ! 

Quand je bande comme un cerf, je me kpote et m'intercale entre les deux. Si la rondelle de Marian met quelques 10aines de secondes à coller ma hampe, la mienne doit s'écarter plus rapidement au diamètre de mon Navy Seal qui ne s'embarrasse pas de préliminaire pour m'enculer ! Sans quitter cette configuration (Chad dans mon cul et moi dans celui de Marian), nous testons 4 ou 5 positions pour se finir : Marian dos sur le sol (Tatami), les mains sur ses chevilles pour tenir ses jambes écartées, moi à genoux à planter mon 20x5 dans son anus et Chad, accroupi, collé à mon dos à enfiler ses 23x7 dans ma rondelle.

Enculer tout en l'étant soi-même, position parfaite surtout quand Ludovic qui passait par là, me donne ses couilles à vidanger pendant que Marian s'occupe de lui exciter la rondelle à grands coups de langue, je ne tiens plus et largue la sauce ! Mes contractions anales ont raison de Chad qui remplit à son tour sa kpote à la faire déborder. C'est alors que simultanément ma gorge se tapisse du jus de mon homme (un de mes) et que mes abdos le sont du sperme de  Marian.     

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur ( Top auteur ) : Vacances - Soumission - Moto - Dépucelage anal - inceste - Soumission domination

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

16 juillet 2019

Nouvelles (21)

Au sauna avec Nicolas Julienbogoss
Accompagnateur Martin Tche
Comment je me suis fait violer le cul chuuuut17
Un dimanche Martin Tche
Le masseur turc Martin Tche
Ma première hospitalisation Martin Tche
Mon pote Brice Thomas
Amir Thomas
Gabriel Renart
Sur la route de Bruxelles Omar-lille
5 garçons de terminale Frank
Olivier Lycrahot
Rapport de force -01 Lucif
Rapport de force -02 Lucif
Kiff Seithan
Exhibition et domination Pol
Un job d’été prometteur Tomtom69000
Virée au bar Lifeisdream
Medhi, un Maitre marocain Lope75
Chambre d’hôtel Frank
Chambre d’hôtel -02 Frank

La suite (12)

Le patient -06 d.kine.75
Un amour inaccessible -04 Miangemidemon
Le chef de chantier -06 Romain
Le chef de chantier -Fin Romain
Passion en toutes lettres 07 Cyrillo
Passion en toutes lettres 08 Romain
Passion en toutes lettres 09 Cyrillo
Passion en toutes lettres 10 Romain
Passion en toutes lettres -11 Cyrillo
Passion en toutes lettres -12 Romain
Les potes de mon grand-frère 4-2 Marc 67
Le fils prodige aime obéir -07 Charles.lope

Juillet 2019

Nouvelles

Passion en toutes lettres 01 Cyrillo
Passion en toutes lettres 02 Romain
Passion en toutes lettres 03 Cyrillo
Passion en toutes lettres 04 Romain
Passion en toutes lettres 05 Cyrillo
Passion en toutes lettres 06 Romain
Dans les airs ! Peter pan
Mon collègue Farid Hugo
Le grand frère de mon pote Julian
Éveilleur Alex
Éveilleur -02 Alex
2 ouvriers au supermarché Thomasqueutard
Soirée chez mon meilleur ami Arnaud

La suite

Le chef de chantier -05 Romain
Découverte de mon côté gay Alb29
Un amour inaccessible Miangemidemon
Les bains d’Odessa -02 Loic.1972
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)