PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

1er Épisode - Épisode précédent

Soumission & Domination 424

2017-semaine 1 : militaires au « travail »

La fin d'après-midi, se passe en prise de photo de mes escorts d'un jour et en mailing auprès de mes clients.
Le quintet m'aide pour la première partie. Huilage des corps, recherche du maillot qui va le mieux à chacun, ils me secondent efficacement. Pour ceux qui le désirent, je propose de flouter le visage mais comme je les assure que les photos en peuvent être téléchargées de mon site, ils acceptent tous d'apparaitre en clair.
Malgré les conditions (paiement en liquide déposé chez moi avant la prestation et prestation unique) et probablement à cause de cette dernière, tous voient le montant de leurs mises aux enchères s'élever rapidement et à des niveaux auxquels aucun d'eux n'avait pensé.
Le fait d'avoir mis à la diète (pas de contrat pendant le nouvel an) mes clients participe aussi à cet engouement. Ça plus le fait qu'il n'y ait que 13 mecs en jeu, leurs physiques de rêve et leur coté amateur emmènent les enchères à l'égal de celles des 1ère prestations !!  L'affichage en live du combat de mes clients sur le mur du 4ème attire les applaudissements des non concernés.   
Même si les commandants gagnent mieux leur vie que les sous-officiers, c'est 3 à 4 fois leur salaire annuels que chacun va se faire en quelques heures !! Quand je fais le change en dollars pour mes américains, c'est encore plus impressionnant. Pour eux je ferais un virement global à Tyler qui les fournira en liquide local. 
Mes escorts doivent leur assurer que c'est une réalité et non un rêve qu'ils sont en train de vivre pour qu'ils arrivent à le croire. Ils se chargent aussi de leur rappeler que les clients sont des TTBM et qu'il va falloir que certains se mettent au niveau rapidement, les prestations étant étalées du 4 au 5 janvier.
C'est sans jalousie aucune qu'ils se chargent des « petits nouveaux » et qu'ils les renseignent sur leurs clients, dimensions des sexes, préférences sexuelles, positions de prédilection et autres particularités personnelles.
Ils proposent même leurs services pour assouplir les parties de leurs anatomies qui vont être mise à rudes épreuves.
Les deux jours qui suivent les habitants et habitués du Blockhaus sont utilisés à cette fin. Le quintet se fait plaisir à double sodomiser ceux qui avaient précédemment si bien démonté leurs rondelles, moi-même sert à préparer aux dilatations à venir en doublon avec ceux qui le peuvent, mes amours quand ils sont là et même Dylan que je fais bénéficier d'une semaine de vacances avant d'aller travailler chez mon beau-père en attendant l'achat des chevaux.
Plus je le côtoie, plus j'apprécie ce jeune homme et pas seulement pour sa rondelle  ou son 22x6 bande d'obsédés !!! Comme il loge au blockhaus ce qui permet à Second de faire travailler une équipe pour finaliser rapidement les travaux de son futur appartement, nous discutons beaucoup.
J'apprends ainsi qu'il avait, depuis sa puberté, été plus excité par les mecs que les meufs et que s'il avait  fait le « con » c'était pour dissimuler cet attirance et passer pour le mec viril qui baise les meufs et qui en a dans le jogging. Sa longue cicatrice sur le crâne lui vient d'ailleurs d'une rixe qu'il avait eue avec un des mecs de sa bande qui l'avait traité de « PD juste bon à sucer les bite s ». Quand je lui demande comment s'en était sorti son « collègue » il me dit avec un abdomen perforé et lui mis devant le choix : 2ème chance ou prison.
Il me dit que sans retomber dans ça, il est très intéressé par les séances de combats que nous menons entre nous. Il ajoute que s'il peut y avoir accès, ça canaliserait bien son surplus d'énergie. Je ris car une des autres façons que nous avons de dissiper le trop plein de vitalité c'est  l'autre partie des activités maison : le sexe entre mecs !
Jalil avec qui il est souvent en ce moment et qui ne le voit pas avec même angle d'approche me confirme mon impression.
Le dossier judiciaire que me fournit DGSE raconte la même histoire, tout comme son dossier « social ».
En deux jours, mes militaires sont au niveau (les enculages du nouvel an ont déjà bien préparé le terrain). Les gratifications déjà reçues sont pour beaucoup dans leur motivation à être performants.   
Entre le 4 au soir et le 5 au matin, les premiers à avoir « travaillé » reviennent soulagés. En cela ils déstressent ceux qui restent à honorer leurs contrats.
Ils ont trouvé des clients respectueux, impatients de profiter de leurs physiques et excités à l'idée de se faire un vrai militaire. Certains au point de se faire même sodomiser à leur tour et quand j'entends leurs noms, je confirme que ce n'est pas vraiment dans leurs habitudes.
Les grands formats n'ont pas posé trop de soucis non plus et mes escorts d'un jour louent le travail que nous avons fait sur et avec eux. Ça plus un peu de poppers au bon moment et les sodos XXL se sont même révélées agréables.
Je trouve ceux dont les prestations restent à venir beaucoup plus détendu après les récits des premiers. Le plus timoré des Chasseurs-Alpin revient même étonné d'avoir pris les 27x7 de mon black le plus « kiwi », un colosse de plus de 2 m et 120 Kg de muscles, qui a traité ses 75Kg comme s'ils n'étaient que la moitié, avec facilité et surtout beaucoup de plaisir.
Je le connais bien, c'est le plus grand gabarit de mes clients tant en taille qu'en « tailles », mais c'est aussi celui qui sait le mieux introduire sa « trompe d'éléphant » sans provoquer de douleur. Il passe plus de la moitié du temps de la prestation à préparer mon escort à sa « saillie » et du coup, ce dernier devient impatient de se faire démonter la rondelle. C'est ce que me confirme le C-A. Après une crainte à la vue de la bite en pleine expansion, il avait complètement oublié cet aspect après s'être fait bouffer la rondelle. Le poppers avait achevé sa dilatation et même s'il avait bien senti l'écartement extrême de son sphincter à l'entrée du gland et tout au long des 27cm, la chaleur qu'il avait ressentie au sniffage de mon petit flacon avait couvert le léger désagrément. Il avait apprécié aussi de se faire porter, empalé, comme s'il ne pesait rien. Ça le changeait car habituellement c'est lui qui domine dans ses relations avec les femmes ou les petits mecs qu'il lève.
Sans aller jusqu'à me demander un nouveau contrat dans les 24h, il me glisse que si j'ai un besoin en Haute-Savoie pour moi ou même un client, que je n'hésite pas à faire appel à lui. Pour un mec qui n'était pas trop convaincu avant notre encadrement de ski en 2015, il a bien évolué ! Ses collègues sont même surpris de l'entendre me proposer ça alors que si, entre eux, notre rencontre les avaient bien « décoincés » lui était quand même resté distant sur ce sujet. Du coup, tous me font la même offre, même s'ils savent qu'alors les tarifs rentreront dans le courant.
Pour les autres C-A aussi les prestations se sont bien passées. Ils ont même appréciés, en découvrant certaines pratiques et positions. Il faut dire que mes clients s'équipent de plus en plus pour agrémenter leurs plans sexe. C'est sûr que mes C-A n'avait pas encore baisé attachés sur des slings, certains ont même été travaillés aux godes avant la sodo par le client.
Un autre s'est fait stimuler/exciter longuement et avec science jusqu'à exploser 3 heures plus tard, sans avoir à subir le client autrement. Ce dernier, impuissant complet, trouve son plaisir à maitriser l'excitation de son partenaire, le faisant souvent frôler l'extase mais ne le laissant y aller qu'à la toute fin du plan. Le commandant qui avait décroché ce contrat m'a dit qu'il ne savait pas que ce genre d'excitation pouvait exister et qu'il ne se savait pas aussi résistant. Le client l'a félicité car souvent mes escorts ne « tiennent » pas plus de 2h sous sa main. Entre : les mains du client, les accessoires divers, les ondes électriques maitrisées en pro, il n'avait jamais débandé et quand il avait jouit, il avait eu l'impression de se vider complètement. Il lui avait d'ailleurs fallut 3 bons ¼ d'heure pour s'en remettre.   
Mes Navy Seals, sont aussi ravi de leurs prestations.
Chad qui a été gagné par mon client avec majordome, a pu, en remerciement de s'être laisser enculer, se vider les couilles dans le serviteur ravi de l'aubaine. Le client lui avait demandé de démonter son homme de confiance devant lui. Au final, le client l'a rejoint à user du majordome et ce dernier a explosé sous les coups de boutoir des deux queues XXL. Le client retrouvant même de l'intérêt pour son serviteur (alors qu'il ne le touchait plus depuis que ce dernier avait passé les 25ans !!).
Pour l'avoir moi-même baisé, le majordome de 30 ans, épilé total et dernièrement bien regonflé musculairement, est un bon coup. Eduqué en son temps (18 à 25 ans) par le client, il sait satisfaire un homme et s'il n'était plus baisé depuis 3 ans avant que je rencontre son patron, il n'avait rien oublié des différentes techniques à déployer pour tirer le jus d'un mec. Chad a pu apprécier sa très profonde gorge et sa bonne capacité d'apnée. Peu d'entre nous arrivent à laisser un gros gland pilonner son arrière gorge pendant plus de 2 minutes !
Du client, m'est revenu le lendemain : des remerciements pour « l'extra »  et une demande de renseignement concernant mes escorts, à savoir s'ils étaient tous Recto /Verso. Il s'était surpris à jouir de son ancien amant et toujours majordome en duo  avec Chad (en double sodo). Il souhaitait que les prochaines prestations incluent cette « activité » quel que soit le surcoût qu'elle entrainerait. Ça, c'est facile à calculer : 1 homme = tarif de base, 2 hommes  = x3, mais pour cette fois c'était cadeau de la maison.
Pour les escorts d'un jour qui prestataient en 2ème session, les différents plans se sont bien passés. Il faut dire que leurs gabarits ne prêtent pas à tenter une domination ou un débordement imprévu. Brad (le copain de Chad), après m'avoir avoué n'avoir fait ça que pour faire comme son mec et pour pouvoir lui offrir la voiture de ses rêves (une mustang version Shelby), me dit qu'il avait eu un peu de mal avec l'âge de mon client. Il avait nettement préféré ma bite même si elle ne faisait que 20cm et les petits culs du quintet qui le faisait bander rien que d'y penser.

Quand nous raccompagnons nos américains à l'aéroport, Ce sont de grandes embrassades même si cela en choque certains que des mecs aussi « viril » s'adonnent à ce genre d'épanchements. Je leur confie même Duke avec mission de le retenir de violer tout ce que l'avion compte de mecs et stewards. Ils m'engueulent une dernière fois pour les places en première et me disent que la prochaine fois qu'ils viennent ils auront de quoi se les payer eux même.
C'est du côté des jeunes que la séparation à la plus de mal à se faire. J'entends Duke jurer à ses amis/amours qu'aux prochaines vacances il se ramène aussitôt.
Le retour au blockhaus est surprenant. Nous sommes en soirée et il n'y a personne à s'entrainer. Le silence est pesant après cette semaine de surpopulation !!

Je tourne, je vire, je fais le tour du blockhaus et des annexes jusqu'à ce que mes amours m'attrapent et me baisent comme des fous. Ludovic, PH et Ernesto encore là me prennent par tous les trous (enfin les deux plus gros, car mes narines ne sont pas assez larges !!). Ils m'assurent une excitation constante et à la limite de l'explosion pendant deux bonnes heures avant de me finir en double : les queues d'Ernesto et de Ludovic se frottant dans mon boyau, ma bouche et ma gorge aspirant celle de PH.
J'ai réussi à attendre de sentir en moi leurs trois jus pour éjaculer à mon tour.
On s'est câliné l'heure suivante avant d'aller tous les 4 nous doucher ensemble.

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur ( Top auteur ) : Vacances - Soumission - Moto - Dépucelage anal - inceste - Soumission domination

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

19/03 : 17 Nouvelles

Andrew Aeshenn
La fibre paternelle gaydu71
Parfaite femelle Femelle
Retour de soirée Vap
Le serveur de la plage Eric
Le sandwich taiwanais Jako
Cours particuliers Julespg
Les toilettes du train Marc
Combien sont-ils ? Houne66
Pas vu venir celle-là ! James
Seul… Jako
Première avec un homme mûr Curiosite40
Dernier sauna à Paris Chopassif
Lieu de drague Puteadispo
Le mec de ma coloc Bryan
Siaka, le bel Ivoirien Gregmrs
L’internat Matte070

La suite... 7 épisodes

Le moniteur moto -09 Sketfan
Ma gorge défoncée -05 Mâlelope
Mon demi-frère hétéro -05 Oldyano
Stage BTS à la ferme -09 Stéphane
Soumission & Domination -523 Jardinier
Le patient -05 d.kine.75
Mariage pour tous -05 Yan
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)