PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

1er Épisode - Épisode précédent

Soumission & Domination 425

Janvier 2017 – Dylan-1
Les Américains sont bien rentrés mais plus trop de nouvelles de mes Navy-seals partis en mission.
Des militaires français, j'ai reçu les remerciements de tous, centralisés par le commandant. Ils en rajoutent une couche pour le « deuxième effet Kiss Cool » (le plan escort) qui les aide chacun dans leurs projets perso. 

Les jeunes partent chez les parents d'Enguerrand  pour ce premier WE de l'année. Ils emmènent, avec Dylan, tout un dossier pour l'acquisition des chevaux.
Nous les rejoignons (PH, Ludovic et moi) pour le diner. Mon Beau-Père est à fond dans le projet. Il semble rajeuni à l'idée d'avoir à nouveau des chevaux chez lui. Ma belle-mère me le confirme et ajoutant aussitôt que c'est pour son « profit » exclusif  (cette nouvelle forme) !!
Après diner, la table se couvre de plans. Ils réorganisent les terres attenantes aux bâtiments pour remettre en prairies certaines parcelles, repoussant les cultures de plusieurs 100aines de mètres. Les jeunes sont enthousiastes et je remarque que Dylan s'est mis au diapason sans difficultés (belle capacité d'adaptation d'un petit mec de banlieue au milieu agricole et aristocratique). Ses avis sont pertinents car j'entends plusieurs fois mon Beau-père (BoP) se ranger à son avis. Ceux de Jalil aussi. Quand je demande à ce dernier où il avait acquis cette science du cheval, il n'hésite pas à dire franchement que pendant ses 3 ans en Syrie, il avait dû s'occuper aussi de l'écurie d'un des grands religieux. C'était aussi en s'investissant complètement dans cette tâche qu'il avait survécu.  
Personne ne relève ! Mais quand il passe à ma portée je l'attrape et le serre fort contre moi. Quand je l'entends me dire qu'il faut que j'arrête parce qu'il bande, même mon BoP éclate de rire.
Jalil a coupé court aux questions sur le financement par un « mon père m'envoie de l'argent dont je ne sais que faire » qui a clos le sujet.
Par contre le Quatuor me demande de leur organiser une à deux fois par trimestre un plan de groupe pour financer leur « danseuse », en l'occurrence leur écurie.
Les demandes les concernant et provenant uniquement d'un petit cercle d'une 10aine d'hommes, me permettent de les assurer que ce sera 2 par trimestre sous condition que leurs études le permette. Ils se doutaient de cette condition et m'assurent qu'ils ne failliront pas.
Pour ne pas laisser Dylan tout seul au-dessus des écuries (studio des stagiaires en cours d'intégration dans un grand appartement de « service »), le quatuor décide d'y passer la nuit.
Alors que je propose à mes amours (PH et Ludovic) de nous joindre à la petite bande, je ne reçois qu'un « laisse les tranquille, ils n'ont pas besoin de nous ». Ok je veux bien croire qu'ils n'ont pas Besoin de nous mais je pense qu'ils apprécieront nos présences. Ils finissent par me suivre.
Quand nous entrons, ils sont déjà au-delà des simples roulages de pelle. Quasiment tous à poil, les bites sont raides et les bouches, soit pleines de bites, soit collées aux rondelles pour une lubrification pré-pénétration.  
Nous nous mettons nus dans l'entrée et quand nous les rejoignons nous entendons plus d'un « enfin » qui rassurent mes acolytes sur le bien-fondé de l'idée que j'avais eue.
3 pour 5, je me retrouve avec Enguerrand et Dylan sur moi. Mon petit Beau-frère me demande de les laisser faire. On squatte le vieux canapé en cuir. Leurs deux bouches travaillent mon corps. Elles le parcourent, léchant, suçant, mordillant tout ce qui passe à leurs portées. Lèvres, langue, Pecs et tétons, abdos, doigts, gland, bite et boules, anus et même mes pieds toute la surface de mon corps reçoit leur visite.
Quand je sens une kpote couvrir mon sexe je sais que je vais me faire Dylan. Assis sur le canapé, Dylan se place face à moi, ses genoux de part et d'autre de mon bassin qu'il descend jusqu'à ce que je sente sa rondelle appuyer sur mon gland. Là, je vois Enguerrand se placer derrière lui, poser ses mains sur ses épaules et d'un coup appuyer dessus pour planter Dylan sur mes 20cm. De nos deux poitrines s'échappent un râle de plaisir. Je retiens Dylan bien posé sur mes cuisses alors qu'il veut se lancer dans sa chevauchée. Je savoure la compression de mon sexe Enguerrand m'aide et nous nous roulons une pelle à 3 langues.
Je sens sur ma queue, par les spasmes de sa rondelle, Dylan s'impatienter. On le relâche et c'est le grand prix de l'arc de triomphe. Je me fais chevaucher par un jockey des plus précis. Toutes ses descentes sur la selle que je suis, le plantent précisément sur son pivot. Pas une seule prise d'angle risquant de me tordre la bite !
Du grand art, une maitrise digne de ses collègues des jeux olympiques !! Moi, à ce moment-là, c'est la médaille d'or que je lui décerne !!
Enguerrand se rappelle à nous en glissant ses 19x5 au côté de mes 20x5. Je sens juste mon jockey frémir et le gland d'Enguerrand rejoindre le mien.  Il choisit d'inverser nos mouvements ce qui fait frotter nos glands respectifs deux fois par va et vient, c'est trop, trop bon ! Pour le confort d'Enguerrand, je bascule sur le côté et me couche sur le canapé. Entre notre ardeur à le défoncer et sa propre volonté de manger grave, Dylan se fait exploser la rondelle. Il met tellement de cœur que nous ne pouvons nous retenir et que, l'ayant coincé entre nos deux corps, mon petit BoF et moi-même nous remplissons nos kpote, pilonnant le fond du boyau qui nous héberge.
J'ai le plaisir de sentir mes abdos se couvrir du sperme de Dylan nous prouvant que nous aussi nous n'avions pas été trop mauvais sur le coup !
Encore chaud-bouillant, je ne débande pas. Je laisse mes deux partenaires récupérer dans les bras l'un de l'autre et vais voir si je peux servir ailleurs. Sur le lit que se partagent nos 4 autres amis, je note que c'est PH qui se fait Jalil alors que Ludovic encule Nathan.
Jalil est sur le dos et sa tête pend en dehors du matelas. Si ce n'est pas un appel à pousser un gland dans sa bouche, je ne m'y connais pas !! Comme mon organe est toujours turgescent, je m'empresse de museler ses velléités de conversations à mon approche en enfonçant bien profond mon gland. En fait je ne m'arrête que quand je sens ses dents s'enfoncer dans mon pubis. Géant !!
Venant de décharger mes couilles pendent plus qu'elle ne sont remontées contre ma bite. Je serais capable de lui tarauder l'œsophage pendant une heure ! Lors d'un retrait complet de ma part, Jalil me demande de rejoindre PH dans son cul. Moi, ce genre de proposition, faut pas me la promettre ! On s'organise un peu, Jambes emmêlées, bites collées l'une contre l'autre à la verticale, je colle PH pour faciliter le « travail » de Jalil. Il se place au-dessus de nous, ses belles cuisses bronzées gonflent sous l'effort de retenir son poids. Quand ses fesses se posent sur nos cuisses, je savoure la compression, différente de celle d'avec Dylan mais tout aussi jouissive. Ce dernier accompagné d'Enguerrand encourage notre oriental. Quand ses cuisses se mettent à bruler, ils l'aident pour les quelques mouvements d'ascenseur nécessaires pour qu'il s'achève. PH et moi lui tapissons l'intérieur alors qu'il repeint mes abdos !
A nos côtés, Ludovic en a terminé avec Nathan.
Bien que la nuit soit fraîche c'est à poil, nos vêtements dans les mains que nous rejoignons en courant la grande maison.
Nous sommes surpris quand mon BoP nous ouvre la porte en grand ! Il est mort de rire devant nos têtes. Alors qu'on passe devant lui, je reçois de sa part une belle claque sur mes fesses, ponctuée d'un « filez les enfants il est déjà 3h1/2 ».
Je me lance et laisse tomber mes fringues pour, tout nu, lui sauter au cou et lui claquer une bise. Serré tout contre lui je sens sa queue sursauter dans son caleçon. Hé Hé, je le laisse sur la béquille !!
Dimanche
Pas bien réveillés, surtout les jeunes, à se demander ce qu'ils ont fait après notre départ, je reçois par mon BoP une petite claque sur l'arrière de la tête en réponse à mon clin d'œil. Nous sommes réunis autour d'un cuisseau de chevreuil et riions, pas méchamment, de la tête de Dylan pour qui ce plat est une première. Le déjeuner se passe à discuter des charges à venir de chacun. Côme qui nous a rejoints pour le déjeuner propose à Dylan d'utiliser ses cottes en attendant d'avoir les siennes en propres.
Quand, après le café, il propose au nouveau d'aller voir si ses cottes lui vont, à part ses parents, personne n'est dupe de l'issue de l'essayage.
Je ne peux m'empêcher de passer ma tête dans le vestiaire de l'exploitation. Comme nous le pensions tous, aux soupirs que les deux laissent échapper, je suis sûr qu'ils prennent du plaisir l'un l'autre. Je pénètre plus en avant et les trouve, Côme à sodomiser Dylan dans la partie sanitaire. Ce dernier à la cote grande ouverte autour de ses pieds et s'accroche au lavabo pour soutenir les coups de rein de mon Beau-frère. Côme n'a quant à lui baissé ses deux zips qu'à mi-cuisses. J'arrive dans son dos, me colle à lui et crie un « alors les gars c'est bon ? » qui les prends par surprise et les fait sursauter. Mon bassin collé à celui de Côme, ils ne se désolidarisent pas alors que Côme recule par reflexe. Côme m'engueule de leur avoir fait peur et Dylan pareil. Pas d'humour ces deux-là !! Je roule une pelle à chacun pour m'excuser et les laisse avant que ma queue exige que je participe à leurs ébats !!
Je rejoins les autres et quand je raconte ma plaisanterie, ils ne la trouvent pas drôle non plus, sauf les plus jeunes qui, eux, sont pliés de rire.
Plus tard
Mon BoP me remercie pour l'aide que Dylan lui procure. Il le trouve efficace, courageux et attentif à apprendre le travail concernant les bovins (production principale de l'exploitation). Il est calme et passe bien avec les animaux. Il apprécie aussi son professionnalisme quant à la sélection des chevaux. Il sait quoi regarder sur un animal pour s'assurer de son bon état physique et sanitaire. Jalil est aussi avec eux et les décisions se prennent à 3.  
Mon BoP me demande si, dans quelques temps, quand Dylan se sera bien intégré à l'exploitation, il pourrait lui demander d'assurer quelques WE pour seconder Côme  et à terme même le remplacer. Il aimerait pouvoir se détendre sans savoir qu'il devra se remettre au travail dans l'heure ou 2 heures plus tard, partir avec sa femme, ce qu'ils n'ont pas souvent réussi à faire depuis des années.
 Je lui dis que tant qu'il me planifie ses besoins et que Dylan est Ok, moi ça me va.
Nous avons souvent ce dernier à dîner au blockhaus. Dès le travail fait pour mon BoP (les chevaux ne rentreront que vers la mi-février), il arrive faire du sport. Jona est content de son nouvel élève, même s'il apprécie plus les combats que la natation ou la muscu pure.
Dans sa partie Escort aussi m'arrivent de bons retours. Pour son premier contrat, je mets à sa disposition le même Range Rover Evoque que celui de Damien. Il a fallu que je bataille un peu pour qu'il accepte. Il voulait me rembourser avec son premier salaire et j'ai dû lui rappeler que ce n'était qu'une voiture de fonction. Je lui dis de plutôt changer son vieux 750Z par la moto de son choix mais pour ça de voir avec Daniel. Je lui conseille aussi de renouveler ses équipements. Pour l'entretien il n'aura qu'à s'ajouter à la liste des motos suivi par Cédric à l'annexe 1.  
Emu par tant de sollicitude, il me serre fort dans ses bras les yeux humides. Il me dit qu'il n'avait pas cru ses « collègues » quand ils lui avaient raconté comment je m'occupais des « miens ». Là, il me garantit que je n'aurai pas à le regretter avec lui.  C'est tout ce que j'espère quand j'aide un mec !
15 jours plus tard il roule sur un 750Z dernier modèle, blouson, pantalon et  bottes en cuir neufs.
Dans la boutique d'équipement il a vu des chaps à lacets sur le coté des jambes qui iraient très bien pour faire du cheval et nous montre sur lui ce que ça donne. Là, c'est un véritable appel au viol !! Le cuir brun, serré juste ce qu'il faut sur ses cuisses, fait ressortir ses jeans bleu ciel et surtout son petit cul et son gros paquet !!
Je pense que tous ceux qui vont pratiquer l'équitation vont s'y mettre, c'est vraiment trop bandant !

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur ( Top auteur ) : Vacances - Soumission - Moto - Dépucelage anal - inceste - Soumission domination

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

5 juillet 2019

Nouvelles (13)

Passion en toutes lettres 01 Cyrillo
Passion en toutes lettres 02 Romain
Passion en toutes lettres 03 Cyrillo
Passion en toutes lettres 04 Romain
Passion en toutes lettres 05 Cyrillo
Passion en toutes lettres 06 Romain
Dans les airs ! Peter pan
Mon collègue Farid Hugo
Le grand frère de mon pote Julian
Éveilleur Alex
Éveilleur -02 Alex
2 ouvriers au supermarché Thomasqueutard
Soirée chez mon meilleur ami Arnaud

La suite (4)

Le chef de chantier -05 Romain
Découverte de mon côté gay Alb29
Un amour inaccessible Miangemidemon
Les bains d’Odessa -02 Loic.1972
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)