PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

1er Épisode - Épisode précédent

Soumission & Domination 428

Le quatuor dans ses œuvres-2

Jalil :

Alors que je vois Enguerrand partir avec son Suisse, mon propre client, (le plus jeune du lot) me propose d'aller aussi de notre côté.

De ma taille, brun, heureusement sans barbe, il parait bien fait sous son costume. La porte à peine refermée, il me surprend en me sautant littéralement dessus. Ses lèvres collent les miennes et sa langue vient s'insinuer entre mes dents alors que sa rapidité a eu raison de ma vitesse de réaction.

Quand je desserre les mâchoires, sa langue prend possession de ma bouche. C'est limite s'il ne compte pas mes dents !! Ses mains volent sur moi te je me retrouve tout nu en moins de temps qu'il ne faut pour le dire (je n'avais que mon Bottomless sur moi). Je m'attèle à la même tâche et mon plaisir augmente à chaque parcelle de peau qui se dévoile. J'avais eu un peu peur de trouver un corps couvert de poils me rappelant de mauvais souvenir et là, c'est un corps épilé sauf au-dessus de la bite qu'il me présente. Cette dernière me parait exagérément large. Mais c'est plutôt sa longueur limité qui donne cette impression. Enfin c'est relatif quand on parle d'une queue de 20cm.

Ma bouche qui s'empare du sujet m'indique que mon partenaire dispose d'un engin de 21x7 puisque frôlant mes molaires quand j'enfonce son gland dans ma gorge.

Il me redresse pour caresser tout mon corps. Je le laisse faire, après tout c'est lui qui paye. Après ses mains qui sont passées sur chaque cm² de ma peau, c'est avec sa bouche et sa langue qu'il insiste sur certaines parties. Couchés sur le lit, il descend de ma bouche sur mon cou après m'avoir bouffé le lobe de mon oreille gauche. Il fait une pause sur mes tétons qu'il fait grossir et bander tous les deux. Puis descente vers mes pieds. Il trouve sur son chemin mon gland qui recouvre mon nombril. Là, j'ai droit à une pipe en gorge profonde à laquelle je ne m'attendais pas. Mes 22x6 sont rarement pris en compte par ce genre de client.

Il alterne pipe et bouffage de boules, quand il ne plonge pas entre mes cuisses pour me manger la rondelle. Quand il la trouve total imberbe, il se redresse pour me dire que je me suis très bien préparé avant de remettre sa langue dessus. Avec un peu de reptation, j'arrive à me retourner et on entame un 69 des plus agréables.

Il m'étonne encore plus quand je sens une capote se dérouler sur ma bite. Quand c'est fait, il passe au-dessus de moi, se place en levrette et me demande de l'enculer grave. Sans être aussi excitant que mes amours, la vision de son cul imberbe et de son dos musclé me fait bien bander et sans difficultés je le pénètre en une seule fois. Son râle ne peut dissimuler une légère douleur que je partage vu comme il était serré. Je reste planté à attendre qu'il se décontracte. C'est lui qui décide du moment en avançant de ma bite. Quand il sent mon gland prêt à sortir il recule violemment pour me reprendre en entier. Ok le mec aime le hard. Ça je sais faire, j'ai été à bonne école !!

Sans me venger de mes bourreaux (il ne leur ressemble pas assez pour ça), je lui défonce le cul durement, claquant mon bassin contre le sien à chacun de mes coups de rein. Quand je lui prends les épaules pour renforcer ma vitesse de pénétration, il ne peut taire ses gémissements. Je module pour ne pas le faire partir trop vite. J'alterne des périodes de saillie par du travail des pecs et tétons. À ces moments-là, ma queue bien profonde dans son cul reste bandée par les compressions spasmodiques de sa rondelle. Nous alternons pas mal de positions : assis sur ma bite, debout une de ses jambes à 90° posée sur la commode, sur le dos ses jambes contre mon buste ou maintenues écartées, et même en chandelle contre le pied du lit.

Dans cette position, je pousse jusqu'à ce qu'il s'aperçoive qu'il peut se faire une auto-fellation. Je fais une rotation de 180°. Il sent encore plus ma bite et j'appui encore plus sur son bassin. Ce n'est que quand je sens les spasmes de sa jouissance agiter sa rondelle que je me permets de remplir ma capote. Je décule rapidement et me tourne. Son visage est couvert de son sperme et sa langue lèche ses lèvres pour gouter au nectar. Sous un dehors «mâle » c'est un bon caractère de femelle qu'il cache.

Je l'aide à se redresser. Sous la douche il me fait promettre de ne pas dévoiler nos pratiques à notre hôte et aux autres invités. Il n'y a pourtant pas de honte à aimer se faire enculer !!

Le reste de la nuit est calme et c'est avec mon gland mouillé par sa salive que je me réveille. Je le laisse me sucer jusqu'à juter sur ses joues. Il refuse que je m'occupe de lui et en 3 coups de poignet couvre mon ventre de son jus blanc.

Max :

Je vois partir Enguerrand et Jalil avant que le mien me demande de le suivre. J'ai hérité du plus massif heureusement sans ventre ! Une fois dans la chambre, il s'assoit dans un fauteuil et me demande un strip-tease. Je sais que je suis pas mal même si c'est moins qu'Enguerrand (quels beaux salauds les 3 frères). Je commence donc par enfiler mes jeans et un polo pour pouvoir répondre à sa demande. Avec seulement 3 pièces de vêtement c'est vite terminé. Quand je suis nu, il me dit « Vient t'assoir sur les genoux de papa ». Si c'est son trip, autant entrer dans son jeux !! C'est d'autant plus facile qu'il a l'âge de pouvoir l'être.

Il joue avec moi, me tripote le sexe, caresse mes cheveux tout en me faisant sauter sur ses genoux. Je dois me concentrer pour bander un minimum. Je me fais alors traiter de mauvais garçon et il me couche sur ses genoux pour me flanquer une fessée. Finalement cette situation m'excite plus que la première !!! Je sens mes fesses rougir et chauffer. Il sait y faire l'animal. Quand il m'enfonce deux doigts dans le cul, c'est presque une délivrance. Quand il me dit que je croyais avoir à faire à un gentil papa, je me trompais. Il savait dresser les salopes de mon genre et qu'il allait m'apprendre la vie. Ok, je n'attends que ça !! Mais pour le délire, je fais le craintif et le supplie d'être gentil.

Sous son dehors un peu mou, il cache des muscles certains et je me retrouve sur le ventre son genou dans les reins et bientôt les poignets attaché dans le dos. Je me débats un minimum pour la vraisemblance et me retrouve bientôt les chevilles collées à l'aide d'une attache de rideau.

Dans cet état je le vois se dévêtir. Son costume de tailleur cachait bien son potentiel. D'un dehors habillé de mec carré, nu c'est une masse de muscles épais. Ce qui pend entre ses cuisses est du même tonneau. Deux grosses couilles de taureau pendent au niveau de son gland que la taille de la bite empêche de relever bien que bandée à fond !

Il me tire sur le bord du lit et passe son « trois pièces » sur mon visage. J'ouvre grand la bouche et si j'arrive à attraper son gland et à le sucer, ses couilles sont trop grosses pour les avoir ensembles dans ma bouche. Elles ont beau pendre, elles restent collées.

Il s'aperçoit de la chose et enfonce sa queue dans ma bouche ne s'arrêtant que quand son pubis tape contre mon menton. Il me défonce la gorge en me traitant de petit voyou, de graine de délinquant et qu'il n'y aura que son « sirop » pour soigner ce que j'ai !! Quand il s'est bien excité dans ma gorge, il me retourne les fesses au bord du lit, se capote et me défonce le cul. J'aurai aimé qu'il mette un peu de gel !! Je le sens passer son gland !! Tout le temps qu'il me lime la rondelle je l'entends me traiter de petit con, que je ne serais jamais bon qu'à vider les couilles des honnêtes gens et autre insultes. C'est bizarre mais ce con me jouir de la queue sans me toucher. Alors qu'elle est coincée entre mes cuisses, je sens mon jus couler. Il doit le sentir car ses coups de reins sont plus violents et il s'immobilise bientôt à se vider les couilles.

Une fois nos esprits revenus, mes membres déliés, il me remercie d'être entré dans son trip. Nous nous couchons chacun d'un côté du lit et il ne me touchera plus du reste de la nuit.

Nathan :

J'ai hérité du tôlier. Quelque part je préfère ça à avoir dû me faire celui de Max !

Il attend que tous les invités se soient retirés pour à notre tour regagner sa chambre. En attendant j'ai eu le temps de ranger au frigo les restes.

Il félicite à travers moi le quatuor et me dit que nous étions vraiment très beaux tous les 4 à faire l'amour devant leurs yeux. Je lui dis que c'est justement cela qui rend la chose plus belle. Il me demande alors comment nous pouvons baiser avec eux autres alors que de tels liens nous unissent.

Là aussi, c'est justement parce que nous sommes sûrs de notre amour que nous ne craignons pas de baiser par ailleurs. Ça et le fait que baiser est une gymnastique que nous adorons pratiquer.

Quand il se met nu, il reste bandant, ouf ! Il m'attrape par les fesses, me soulève le bassin jusqu'à pouvoir poser ses lèvres sur ma rondelle. Je pose mes épaules sur le lit et le laisse faire. Il est bon à ce jeu-là. Je sens cette partie de mon anatomie se détendre et sa langue pénétrer plus profondément. Il ne me relâche que quand il arrive à m'en enfiler deux cm dans le trou. Il me demande de le déshabiller. Je fais ça en faisant attention à ses vêtements, il a l'air d'apprécier l'attention. Je suis surpris quand je vois qu'il porte un slip CR7 qui met bien en valeur son contenu. Avant de le lui enlever, je le fait bander à mort et suce son gland par-dessus pour qu'il se gorge de sang.

Quand je descends le sous vêtement, sa queue rebondit à la verticale, plaquée à son ventre (pour un mec de 50ans c'est pas mal !!). Dans les 20 x5/6 elle ne va pas me poser de problème.

Le mec est raisonnable. Pas de poussées perverse, ni même de positions spéciales, il me baise calmement et trois positions différentes : de face mes jambes relevées et bien écartées, moi sur le ventre et lui à cheval sur mes cuisses à pousser son gland dans mon trou et la dernière, en levrette ses mains sur mes hanches pour les tirer vers lui à chacun de ses coups de rein. Simple mais efficace puisque ça le fait jouir en ¾ d'heure. Comme je me branlais en même temps j'ai pu jouir quelques secondes plus tard et pour ne pas saloper le lit dans lequel nous allions dormir, j'ai tout récupéré dans ma main avant de la lécher. Il a trouvé amusant de faire ça.

Enguerrand :

Le retour s'est bien passé. Après avoir couché sur nos PC les récits de notre prestation pour Sasha, nous avons enfin ouvert nos enveloppes.

Mon banquier suisse a été le plus généreux. Mais de peu par rapport aux autres. Enfin cela double presque notre gain personnel !! Sans compter les montres qui les accompagnent. Toutes du même modèle et marque, Patek-Phillipe en provenance directe de suisse si j'en crois le petit mot qui est glissé dans mon enveloppe. Nous regardons vite sur internet. Ils ne se sont pas foutus de nous, ce sont des modèles 5131 avec le monde en fond et les heures sur 24h !! Trop classe !! Avec celles reçues cet été, on va vite se monter une belle collection.

Max et moi travaillons un peu nos cours pendant que Jalil et Nathan discutent du montage de l'écurie. A Nathan qui s'inquiète de n'avoir jamais mis le cul sur un cheval, Jalil l'assure que l'expérience acquise à « trotter » sur les mecs et même seulement baiser avec, l'aura un peu préparé. Si le dos des chevaux est plus raide que les cuisses des mecs et qu'il n'aura pas un « axe » planté dans le cul pour garder la verticale, ses cuisses musclées à serrer la taille de ses enculeurs lui seront utiles.

Nous ne pouvons nous empêcher de rire devant ses arguments !

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur ( Top auteur ) : Vacances - Soumission - Moto - Dépucelage anal - inceste - Soumission domination

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

16 juillet 2019

Nouvelles (21)

Au sauna avec Nicolas Julienbogoss
Accompagnateur Martin Tche
Comment je me suis fait violer le cul chuuuut17
Un dimanche Martin Tche
Le masseur turc Martin Tche
Ma première hospitalisation Martin Tche
Mon pote Brice Thomas
Amir Thomas
Gabriel Renart
Sur la route de Bruxelles Omar-lille
5 garçons de terminale Frank
Olivier Lycrahot
Rapport de force -01 Lucif
Rapport de force -02 Lucif
Kiff Seithan
Exhibition et domination Pol
Un job d’été prometteur Tomtom69000
Virée au bar Lifeisdream
Medhi, un Maitre marocain Lope75
Chambre d’hôtel Frank
Chambre d’hôtel -02 Frank

La suite (12)

Le patient -06 d.kine.75
Un amour inaccessible -04 Miangemidemon
Le chef de chantier -06 Romain
Le chef de chantier -Fin Romain
Passion en toutes lettres 07 Cyrillo
Passion en toutes lettres 08 Romain
Passion en toutes lettres 09 Cyrillo
Passion en toutes lettres 10 Romain
Passion en toutes lettres -11 Cyrillo
Passion en toutes lettres -12 Romain
Les potes de mon grand-frère 4-2 Marc 67
Le fils prodige aime obéir -07 Charles.lope

Juillet 2019

Nouvelles

Passion en toutes lettres 01 Cyrillo
Passion en toutes lettres 02 Romain
Passion en toutes lettres 03 Cyrillo
Passion en toutes lettres 04 Romain
Passion en toutes lettres 05 Cyrillo
Passion en toutes lettres 06 Romain
Dans les airs ! Peter pan
Mon collègue Farid Hugo
Le grand frère de mon pote Julian
Éveilleur Alex
Éveilleur -02 Alex
2 ouvriers au supermarché Thomasqueutard
Soirée chez mon meilleur ami Arnaud

La suite

Le chef de chantier -05 Romain
Découverte de mon côté gay Alb29
Un amour inaccessible Miangemidemon
Les bains d’Odessa -02 Loic.1972
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)