PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

1er Épisode - Épisode précédent

Soumission & Domination 440

Les petits frères (quintet)-3 Suisse

Récit de Jalil :
Nous accompagnons le patron de Pateck Philippe à sa suite. Une fois la porte fermée, notre client nous prévient qu'il n'est que passif mais qu'il adore sucer des bites et se faire défoncer par nous autres jeunes.

Il nous demande de nous déshabiller un par un. Nathan commence. Même s'il baise souvent avec nous, il reste un peu gauche dans ses mouvements. Il n'empêche qu'il me fait bander dès qu'il se retrouve en slip ! Max suit. Lui, aucune pudeur, un vrai Gogo-dancer ! Je laisse Duke aller avant moi et termine la série avec ma peau naturellement bronzée. Nos sous-vêtements déformés par nos bites en érection, nous faisons briller les yeux de notre mateur.
Nous nous approchons entre nous et commençons notre petit numéro classique (baise entre nous devant clients). Ça nous excite de baiser devant leurs yeux et on se chauffe à mort tous les 4. Duke retrouve ses repères et on ne dirait pas qu'il n'est pas en permanence à nos côtés.

À la demande de notre client nous nous immobilisons devant lui épaules contre épaules, collés, les bites au garde à vous. Sans se déshabiller, il s'agenouille devant nous et commence ses fellations. Putain qu'il est bon à ce jeu-là. Mes 22x6 passent en dernier mais entièrement dans sa gorge. Il tient l'apnée plus d'une minute où mon gland se fait malaxer par ses mouvements de larynx et les aspirations successives. Un truc à nous faire tous jouir dans la seconde si nous n'avions pas autant d'expérience. 

Contrairement aux autres qui avaient sagement gardé leurs mains sur leurs hanches, je pose les miennes sur sa tête et lui défonce l'œsophage. Il s'accroche à mes fesses et m'attire vers lui, il aime ! Pour une fois qu'un « vieux » se trouve passif entre mes mains, il va prendre cher !
Nous le mettons à poil. Si sa veste et son pantalon de costume ont droit à nos égards, sa chemise et son slip finissent déchirés. Ses lambeaux (chemise) nous servent à l'attacher aux montants du lit et à le bâillonner (slip). Sur le ventre ses fesses écartées par l'extension de ses jambes laissent voir son trou bien rodé. Je ne connais pas les dimensions du Karl mais elles doivent ressembler aux nôtres. 
J'envoie Max et Nathan faire le chemin. Capotés, ils alternent en laissant la rondelle se resserrer après chaque sortie. Puis, avec Duke on les remplace. Le cm supplémentaire de diamètre qui nous équipe  le fait gémir, j'y crois pas !!  
À notre tour nous testons sa rondelle. Bien que visiblement très utilisée, elle reste compressive et nous prenons plaisir à la limer.

La position de « planche » a vite fait de nous ennuyer et nous le détachons pour pouvoir l'enculer différemment. Sur le dos,  quand l'un l'encule un autre s'assoit sur sa bouche (il fait très bien les annilingus) ou lui enfile sa bite jusqu'aux couilles.  On le baise en chandelle. À la « chien » (la queue dans son cul mais en position inverse (ça nous la tire vers le bas et ajoute à notre excitation). Il encaisse tout sans se plaindre, ponctuant même certaines saillies par des gémissements de plaisir. Soumis, il n'est pas inactif pour autant. Son cul recule à la rencontre de nos bites pour se les prendre plus vite, sa bouche aspire et avale nos glands. Il joue même des abdos pour faire bouger ses boyaux et nous donner des sensations inconnues jusqu'alors.

Je ne sais pas depuis combien de temps Karl l'encule mais il a fait du bon travail et il a rendu son patron sacrément performant !! Je lui demanderai demain matin.
J'ajoute des doigts le long de ma bite et sa rondelle s'adapte. Je suis sûr qu'on doit pouvoir le double sodomiser.
Je décule et demande à Nathan et Max de s'y coller. Le client n'est pas contre même si c'est une première pour lui, enfin avec deux bites de chair. Max sur le dos laisse le client s'assoir sur sa queue et Nathan vient derrière, le penche sur Max et l'enfile à son tour. Petite crispation de la bouche du receveur mais pas de retrait. Je fais couler du gel sur leurs deux bites afin de faciliter les glissements et ça suffit pour rendre la double sodo confortable au vieux. Je pousse Nathan à y aller de bon cœur car prendre 2 de diamètre 6cm ça fait une marche avec deux de 5cm. Duke est surexcité à l'idée de m'accompagner dans le trou du client. Nos deux 22 les siens en 5cm et les miens en 6cm devraient bien s'accorder !!
Nous le constatons un peu plus tard. Il couine nous nos assauts, surtout que plus libre que Duke (en position Max) je le défonce à grands coups de rein. Je crois bien qu'il prend pour toutes ces années où je me suis fait dominer par des mecs de son âge. Il encaisse et demande même à nos deux amis de venir lui donner leurs bites.
Deux dans le cul et deux dans la bouche, il s'excite à juter sur Duke. Quand je regarde l'heure, il aura quand même tenu 2h à se faire emmancher par tous les trous !!

Nous nous terminons entre nous sous ses yeux. Il kiffe grave de nous voir nous enculer à crue et nous juter dedans les uns les autres.
Quand on sort de la douche nous sommes rejoints par Enguerrand qui en a fini de son plan avec ses frères. Je l'aurais bien accompagné rien que pour le plaisir de me faire enculer par Côme !!
Avant même que nous proposions au client de remettre ça, il nous remercie pour la soirée et nous dit que l'on peut le laisser.
Ce n'est pas notre avis car l'arrivée d'Enguerrand nous a redressé nos queues !! Il se laisse facilement convaincre et nous remettons ça.
Une heure plus tard, on le laisse exténué sur ses draps avant de rejoindre notre propre suite.

Sasha :
Le matin, plutôt le midi du dimanche nous nous retrouvons pour bruncher. Si le patron de Pateck accuse le coup avec de belles poches sous ses yeux, notre client principal ne laisse rien paraitre de sa nuit agitée.
De nouveau j'ai droit à des remerciements pour le professionnalisme de mes collaborateurs. Karl revient de la suite de son boss avec une nouvelle série de petits paquets dont certains, étroits longs et plats !
Il en fait la distribution et nous ouvrons chacun le nôtre. Duke reçois la même montre que celles qu'ont reçu mes 4 autres « petits frères », Côme et Ludovic et PH le même modèle que la mienne.
Le quatuor et moi, déjà équipé en tocantes recevons un anneau en or avec des petits diamants disséminés. Le patron de chez Pateck nous explique qu'ils ont un département joaillerie et qu'il a pris ce qui faisait le moins féminin. Ça le fait. Le motif croix de Calatrava avec ses 48 diamants baguettes ne font pas trop « tarlouze » à nos mains !
Remerciements de la part de tous pour ces bonus d'exception. Puis, nous les jeunes nous nous faisons chasser vers les pistes de ski. Karl est avec nous et nous entraine dans des trips plus fun que notre hôte. On se fait quelques belles chutes mais on passe un bon moment.

Le Karl un peu compassé quand il est en présence de son boss et le Karl « salope finie » quand il subit la domination de nos queues, a laissé place à un jeune mec TBF, détendu qui se laisse vanner au même titre que nous tous. Du coup, lors d'une prise de café, il se dévoile un peu plus et nous dit qu'il est avec son « boss » depuis 4 ans déjà puisqu'il avait été embauché en apprentissage (pratique courante en Suisse). Alors qu'il bossait sur une des lignes de fabrication, son physique avait plu au dirigeant qui lui avait proposé un poste plus « intéressant ». Donc après deux mois il avait intégré le staff particulier du boss. Il en était le plus jeune membre même si les autres : secrétaire, majordome, chauffeur, n'était guère plus âgés (20-25 ans à l'époque).  De notre côté, nous lui résumons un peu nos parcours singuliers. Il connait même sa date de péremption ! Au mieux 30 ans s'il garde un physique jeune et performant. Soit encore une dizaine d'année vu ce que nous avons pu tester. Comme il n'encule son boss que le soir et encore pas tous, il passe le reste de son temps à se former à la gestion d'entreprise pour pouvoir intégrer le pôle administratif de la boite.  En attendant, comme mes escorts, il thésaurise. Il cherchera alors un petit mec du genre d'Enguerrand pour se fixer.

Entre nous, il me dit que c'est la première fois qu'il voit notre hôte consommer plusieurs fois du même petit mec et d'après ce qu'il sait, il va en redemander encore. Moi, je sais que mes « petits » l'aiment bien et apprécient les à-côtés. Karl ajoute que si les 4 autres sont aussi bons que l'Enguerrand qu'il a testé, ce doit être géant de baiser avec eux. Je confirme que c'est bien le cas et lui propose que la prochaine fois il teste le groupe.
Eclats de rires de sa part et refus, il n'en a pas les moyens !! C'est à mon tour de sourire. Je lui dévoile que son boss avait payé pour que nous nous occupions de lui la nuit dernière. Il est sidéré. Non par le fait qu'il ait baisé avec des pros mais que son boss ait payé pour lui. Mais que là, si c'est entre collègues, il n'est pas question d'argent. Je lui propose même de tester avant notre départ s'il pouvait rester jusque-là.

Nous rentrons au chalet. Les deux « clients » nous attendaient. J'avise le boss de Karl et lui demande s'il peut libérer son Karl pour la soirée car j'aimerais lui faire connaitre mes « petits frères ». Lui-même n'y avait pas pensé mais il approuve l'idée, ravi que j'ai pensé à cela. Là aussi il tient à nous dédommager. J'accepte direct. L'énoncée du montant ne le fait même pas ciller.
Clin d'œil au quintet qui, prévenu, embarque notre nouvel ami avec eux. À leur retour, 2 bonnes heures plus tard, Karl me semble sur les rotules contrairement aux jeunes. Il vient me remercier et m'avoue que l'expérience valait le détour !! Je les connais mes petits, quand ils se donnent vraiment, et là, pour Karl je suis sûr que ç'a été le cas, ils sont addictifs !!

Son boss nous rejoint et demande à Karl si cela ne le vexerait pas si, de temps en temps, il me demandait ma bande de jeunes mais pour un usage où ils seraient tous les deux ensemble et non plus chacun de son côté. Il aimerait le voir prendre du plaisir autrement que par ses pipes et son cul.
Réponse de l'intéressé : « après ce que je viens de vivre, c'est oui bien sûr ! ».
Après 4ans d'exclusivité, il le remercie de bander toujours autant pour lui. Il se rend compte qu'il l'enferme aussi dans une certaine monotonie qui risque à terme de leur être préjudiciable à tous les deux.

Karl essaye de relativiser la chose. Mais son boss n'est pas con et il a bien vu comment son « neveu » a apprécié son WE sans parler de la fois précédente où il s'était isolé avec Enguerrand. Baiser avec mes 5 loustics, à part lui ouvrir les yeux sur certaines pratiques, l'avait convaincu de diversifier leur relation tout en gardant ensemble cette dernière privilégiée. Notre hôte avait été aussi de ses arguments sur l'intérêt de ne pas se fermer aux opportunités, surtout que celles que je proposais étaient : maitrisée, haut de gammes, sanitairement sécurisées et avec des « intervenants », canonissimes.

Je le remercie pour cette dernière qualité et assure qu'effectivement, mes escorts sont tous physiquement irréprochables, et avec une conscience professionnelle telle qu'ils n'auront jamais à se plaindre d'eux. J'ajoute que, comme beaucoup sont en couple, ils peuvent apporter dans une commande en duo une complicité comparable à celle du quintet. Je leur donne un code d'accès à mon site qu'ils puissent faire leur choix. Je leur explique qu'en positionnant la souris sur la photo d'un escort, apparait alors dans une fenêtre son partenaire privilégié.
J'avais installé cette fonctionnalité pour répondre justement à ceux de mes clients qui cherchaient une diversification de leurs pratiques habituelles.    

Et deux nouveaux clients type Vendôme pour ma bande d'escort !!  Heureusement qu'ils ont la tête sur les épaules et qu'aucun ne lâche ses études car ce qui est sûr c'est qu'ils ont peu de chance de gagner autant avec leurs futurs métiers !!
Je fais part à tous des propositions que j'avais eues pendant le WE. Après un mouvement d'orgueil légitime de nos petits, ils se sautent au cou, puis aux nôtres (à Ludo, Côme, PH et moi) tout content de plaire à ce point.
PH m'engueule d'avoir vendu un plan baise que nous avions décidé de faire et par lequel nous nous étions bien fait plaisir. Ludovic le calme d'un «  tu ne le connais pas encore après toutes ces années ? ». Pour me défendre j'explique que je n'y étais pour rien mais que je nous étais laissé juste « acheter » c'est sûr ! Quand on peut joindre l'utile à l'agréable, pourquoi se gêner !
Après ces quelques mises au point, le silence s'est fait dans la cabine, tous en récupération d'un WE somme toute un peu éprouvant physiquement.

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur ( Top auteur ) : Vacances - Soumission - Moto - Dépucelage anal - inceste - Soumission domination

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

18/04 : 15 Nouvelles

Sauna de Sochaux Chatenois25
Une soirée partie en couille 17cmglandcompris
Un charme fou Ghost writer
Rasage coquin Jako
Plan anonyme -01 Rsexenc
Plan anonyme -02 Rsexenc
Surprise à la fac Aymeric
Militaire-Motard Militaire
Plan avec une racaille Passif-lille
Dans le vestiaire Pakito31
Voisin Marlon
L'éveil du Renart Renart
Séance sportive Pititgayy
Un Affectueux Collègue Jako
Tout a basculé à 19 ans ThomasLePassif

La suite... (7)

Mariage pour tous -09 Yan
Frenchies -11 Pititgayy
Mathieu -03 Jeanmarc
Chambres à louer -15 Jeanmarc
Kader -12 Cédric T
Kader -13 Cédric T
Dans les geoles d'Armid -03 Iwan

Avril 2014

Nouvelles

Que de changements -01 Evanaddison
Que de changements -02 Evanaddison
Que de changements -03 Evanaddison
Que de changements -04 Evanaddison
Soirée torride Caramel
À la fin de l’été Bookman
Victor Victorbg
Une aire d’autoroute. Ginger
Marché D’Amiens Nord Legarsdu80
Mon petit frère Pédale69
Un Chinois très chaud... Mat44
Thibault Theo5852
Masseur Bastien
Le Club Ganymède Jako
Soumis au livreur wantmonster86

La suite...

Que de changements -05 Evanaddison
Que de changements -06 Evanaddison
Que de changements -07 Evanaddison
5ème jour Curiosity
Frenchies -10 Pititgayy
Mathieu -02 Jeanmarc
Soumission & Domination -524 Jardinier
Souvenir d’internat -03 Benvart
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)