PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

1er Épisode - Épisode précédent

Soumission & Domination 441

La ferme de mon beau-père :

Quand Dylan est seul le soir (ce qui n'est pas souvent), mes beaux-parents ont pris l'habitude de l'inviter à diner.

Pour n'avoir pas osé refuser les premières fois, il prend maintenant plaisir à parler avec eux, principalement de l'élevage et de l'écurie.
Je note l'influence qu'il subit. Son langage est plus châtié et son vocabulaire plus diversifié. Mes beaux-parents, eux sont ravis d'échanger avec lui. Ils ont appris beaucoup plus sur son passé que j'avais pu le faire même avec l'enquête de DGSE.
Le fait qu'il soit l'employé de Jalil et non le leur permet une moindre distance entre eux, même s'il n'est pas question de se donner de grandes claques dans le dos !!
Mon beau-père est surtout très content de revoir sa « petite » ferme revenue à sa grande époque de ferme principale du château familial et même plus si on compte la grande piscine. Ma belle-mère est ravie que son mari soit heureux et d'avoir autour d'elle une tribu pareille. Et cela, même s'il n'y a pas encore d'élément féminin (au singulier puisqu'il y a de forte chance que seul Côme lui ramène ce genre d'homo-sapiens).
Il apprécie le professionnalisme de Dylan et sa soif d'apprendre à ses côtés l'ont convaincu de son sérieux. Jalil peut se reposer sans problème sur ces deux-là pour son écurie.
Dylan apprécie le fait que mes Beaux-Parents le traitent comme le professionnel qu'il est devenu et non pas comme le gamin de banlieue qu'il était. Mais surtout il s'éclate à gérer quasiment seul l'écurie de maintenant une douzaine de chevaux et avec les « à–côtés » maison. J'entends par là, les séances de sport auxquelles il est assidu, les 3ème mi-temps et les contrats d'escorts que je lui trouve.
Pour le sport, il cherche à rejoindre physiquement les usagers habituels de mes installations aussi bien en masse musculaire qu'en capacité à se défendre.
Si sur Bordeaux, il appréciait les Lads pour leurs formats et leurs gros besoins à l'enculer, ici, il se fait plaisir des deux côtés et redevient un Actif/Passif 50/50 plutôt recherché. Et si ses 22x6 crachent à l'air libre c'est toujours après avoir élargi au moins deux ou trois rondelles. Les troisième mi-temps se font avec lui !

Quand il travaille pour moi, là aussi il est performant. Je ne sais comment mais mes clientes ont su que j'avais un Lad dans mon équipe et elles n'ont de cesse que de l'avoir dans leur lit. Je pense qu'elle s'imagine héroïne de roman, où le palefrenier vient sauter la femme de son employeur dans un coin de l'écurie, culbutée sur une botte de paille !!
Retour des clientes :

Quand j'en parle à ma première cliente (une bourgeoise sensuelle et très portée sur le sexe), elle me dit que c'est le syndrome du « garde-chasse » plus que du palefrenier. Et oui, elles ont l'impression de transgresser bien plus avec un jeune homme comme lui qu'avec une « racaille » des cités.
Elle ajoute qu'il peut même la jouer brute épaisse, elles n'en jouiront que plus fort. C'est d'ailleurs ce qu'elle-même lui a dit lors de leur premier rapport. Et, avant que je ne le demande, elle me dit que ç'avait marché !! Elle l'avait laissé la traiter comme une jument (enfin sa façon à elle de croire que l'on traitait les juments) et s'était régalée aussi bien par la chatte que par l'anus du limage viril des 22x6 qui équipent mon escort. Ça plus des mots un peu crus et elle se faisait le film ! Elle avait juste un regret c'est qu'il ne soit pas plus poilu pour la fonction.

Je lui explique que comme la plupart des escorts qu'elles consomment, il est bi plus qu'hétéro et que pour l'autre sexe, mes clients, eux,  les préfèrent glabres. Elle convient que pour les sucer ou leur manger l'anus, c'est vrai que c'est mieux quand il n'y a pas de poils à se coincer dans leurs bridges !! Elle me fait rire de parler aussi franchement des aléas de leur âge.
Ella ajoute que si en plus il pouvait prendre de mon Damien ce serait parfait. Quand je lui demande ce qu'elle entend par là, Elle me dit que c'est pas la question de la taille, car un 22x6 bien maitrisé fait autant d'effet qu'un 27x 7 mais plutôt le coté dominateur. Ce dernier n'a pas son pareil pour traiter les femmes en chiennes. Il impose ses désirs et ça lui est même arrivé de ne se faire prendre que par le cul parce que monsieur en avait décidé ainsi. Mais que je me rassure, elle avait jouit comme rarement.
Comme je m'inquiète d'un comportement peut être trop extrême, elle me demande si j'ai eu des plaintes et si par pur hasard il ne serait pas surbooké le Damien. Je réfléchis que c'est bien le cas. La demande est plus forte que ses périodes de disponibilités. C'est au point que mes clientes ont accepté de le recevoir le matin  ou en début d'après-midi quand il n'est pas à remplacer un agriculteur. En complément de son « travail » pour Georges, il me dépanne côté « hétéro ».

Elle termine notre conversation en me conseillant de faire faire un stage à mes escorts hétéros auprès de Damien pour leur apprendre la virilité brute.
Je me fais confirmer le besoin auprès de deux autres clientes qui n'ont pas la langue dans leur poche avant d'organiser une petite réunion de mes « hétéros ».
C'est rapide à organiser puisqu'ils ne sont que 6, j'exclue Côme qui se débrouille parfaitement avec elles ! (2 médecins, Dylan et 3 de mes nouvelles recrues Bi).
Comme support de formation je ne vois que la mère de Jean. Elle m'a déjà servi pour tester mes escorts Hétéros et en plus elle n'en a jamais assez pour la défoncer. Quand je l'appelle et que je lui explique mon besoin, elle me dit qu'elle serait vexée que j'aille chercher quelqu'un d'autre pour cela. Elle me rappelle qu'elle est à même de supporter du très hard et saura me dire s'ils vont assez loin dans le sens « brute épaisse ». D'elle-même, elle me propose de faire cela chez elle puisque son mari rentre tard et que ce n'est pas Jean que cela va déranger si par le plus grand des hasards il est là.
C'est sûr ! Jean l'a utilisé pour se familiariser avec la sodomie active et comme initiatrice de ses collègues de collège. Si je me souviens bien, il a dû lui faire dépuceler plus de 30 de ses collègues de lycée !!
Quand j'arrive à fixer une date, je demande à Jean d'être présent pour faire l'enregistrement de la séance. Ses caméras sont toujours en place dans la maison de la piscine et je sais qu'il en a ajouté dans la chambre de ses parents et les diverses pièces de la maison.

La formation :

Arrivé une demi-heure plus tôt, de la chambre de Jean, je mate l'écran de son PC.
La caméra de l'entrée montre mes escorts arriver. La mère de Jean (MJ) a mis tous ses atouts en avant. Sa poitrine pigeonne avec un décolleté qui arrive presque aux tétons et si la jupe n'est pas mini, elle est fendu jusqu'à la ceinture et quand elle avance, tout le monde peut voir qu'elle n'a pas de culotte.
Jean arrive saluer ses collègues et les assure qu'ils peuvent y aller franchement avec sa mère. Pour preuve le dépucelage de Jean Black et ses 30cm x 5 de bite qui lui ont défoncé ses 3 trous.
Il part gérer les enregistrements de sa chambre.
MJ les fait entrer au salon.  Elle n'est pas arrivée au centre de la pièce que Damien commence sa démonstration. Il l'attrape par le cou et la force (mais c'est facile) à s'agenouiller devant lui. Sans ôter sa main, de l'autre il ouvre ses jeans et laisse sortir sa bite à demi molle. Je l'entends ordonner à MJ d'ouvrir grand la bouche et il s'enfonce jusqu'aux couilles.

Il commente pour les collègues que dans un plan domi, il ne faut pas laisser le doute s'installer quand à ce que la meuf doit faire. Jamais elle ne doit avoir l'initiative et doit obéir à tous les ordres. Dans le cas contraire, la domination s'estompe et s'il y a désobéissance, alors punition.
La caméra montre MJ déglutir de plus en plus rapidement et sa salive commence à sortir. Quand Damien se retire, il est bandé à fond ce qui explique cela !
Il continu la démonstration par un « enculage » de gorge. La tête de MJ entre ses mains, il lui défonce la bouche à grands coups de va et vient complets. Il cesse pour faire « travailler » les apprentis. Dylan et les deux médecins y vont direct bien franchement. Mes trois jeunes recrues ont plus de mal à y mettre beaucoup de force, à 18 ans, je les sens un peu intimidés par la situation.
Fabrice, l'élève infirmier me semble mal à l'aise. Je le surveille  afin de l'extraire du plan s'il trouve qu'il n'adhère pas franchement à la domi sur meuf.  
De son côté, MJ est ravi et je la vois aller même au-devant des gorges profondes. Alors qu'elle suce un des jeunots, Damien passe sa main sous sa jupe et plante ses doigts dans la chatte ou l'anus pour la relever (elle suçait à genoux). Quand il s'écarte un peu je vois qu'il lui avait mis trois doigts dans le cul !!
Ils sont maintenant tous à poil sauf MJ dont les seins sortent du décolleté et dont les pans de la jupe sont relevés sur son dos.

Je l'entends expliquer qu'entraver la meuf fait monter l'excitation. Comme ils ne se trimbaleront pas avec une valise d'accessoires, il va falloir faire avec l'appro locale. Les embrases de rideaux sont parfaite pour lier les poignets et les chevilles serrés ou bien pour écarteler la meuf sur une table, au pire des écharpes ou foulards peuvent faire l'affaire.
Démonstration des deux propositions. Pour la table, il explique que sur le ventre un membre attaché à chaque pied, en prenant soin de bien caler le bassin sur un des bords, ça laisse l'accès aux deux trous, sachant que la prise principale se fera par l'anus. Le vagin pouvant éventuellement servir à lubrifier la kpote qui les recouvre pour les saillies. Là, la meuf ne maitrise rien et est en position de subir tout ce qu'il pourrait leur passer par la tête  (tout en restant dans l'admissible ou le désir de la cliente). Il fait faire les exercices avant d'y aller lui-même.
Là aussi je sens Fabrice pas trop sur le coup. Je descends de la chambre de Jean  et le prend avec moi.
Fabrice, soulagé, m'explique qu'il se sent pas du tout dans le trip domi limite SM. Comme il s'en excuse, je le rassure que ce n'est pas grave et qu'il en faut pour tous les goûts. Il ose alors me dire que son goût va justement plus vers les mecs maintenant que les meufs et  que si je pouvais ne plus l'envoyer à mes clientes, il ne m'en voudrait pas. Au moins c'est plus clair. Le petit Fabrice, hétéro (à jeunes meufs) footeux se révèle plutôt être un bon homo footeux (pas outé donc pas rare !). On va le surnommer Ronaldo celui-là !!

Le reste de l'équipe met du cœur à l'ouvrage et MJ se prend grave du plaisir. Elle se fait enculer par mes 5 escorts sans arrêt pendant plus d'une heure et je la vois jouir plusieurs fois. Ils terminent leur formation par des doubles, juste pour le plaisir.  Ils commencent, 1 dans la chatte l'autre dans le cul mais vite se retrouvent à deux dans le même trou et ce n'est pas la chatte ! Tant que ce ne sont que mes jeunes, MJ encaisse bien mais quand il s'agit de se faire démonter la rondelle par Damien et les étudiants en médecines, là ce n'est plus la même chanson. Leurs 18x6 et 19x5 associés aux 27x 7 du « professeur » tirent quand même de bons gémissements d'efforts du « support » de formation.
Moi, je sais qu'elle aime ça, rapport à ses premières doubles sodos par mes propres soins et ceux de son fils ! Je suis sûr qu'elle en rajoute un peu histoire de faire mousser ses enculeurs du moment.
Après qu'ils lui aient tous jutés dessus, Damien débriefe et analyse avec MJ les comportements de chacun.
Pas besoin de 2ème séance (au grand dam de MJ) pour rendre mes escorts hétéros bien dominants.
Je rentre avec Fabrice. Dans la voiture je lui demande depuis quand il se sent plus homo qu'hétéro.
Il m'explique que c'est probablement à baiser mes vieilles clientes qu'il s'est peu à peu dégouté de la moule. Ça et les super touzes qui terminent souvent nos séances de sport. Il adore enculer un mec et éprouve du plaisir à l'être lui-même (enculé bande d'imbécile !!). Bon pas trop par Damien qu'il trouve trop dominant. Mais contrairement aux clientes, l'âge chez mes clients ne le rebute pas.

Je lui demande s'il se fait toujours des petites meufs en dehors.
Réponse, oui mais moins souvent. Il est devenu plus exigent. Une pipe sans gorge profonde ne lui apporte plus de plaisir et rare sont les jeunes meufs prêtes à pratiquer cela. Comme la sodomie, elles ne sont pas toutes partantes. Et en plus comme son vivier était surtout constitué des sœurs de ses potes de foot, il trouvait un peu délicat de leur demander ces pratiques maintenant usuelles pour lui. Il s'était déjà pris quelques vents à demander à d'anciennes petites copines de lui donner leurs anus. Et les deux fois où il y avait été par surprise (dans leurs culs), ç'avait rompu leur relation. Il trouve finalement que les rapports en hommes sont plus francs et direct et qu'il y prend tellement de plaisir qu'il ne baise plus les meufs que pour donner le change à ses copains du foot.      

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur ( Top auteur ) : Vacances - Soumission - Moto - Dépucelage anal - inceste - Soumission domination

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

5 juillet 2019

Nouvelles (13)

Passion en toutes lettres 01 Cyrillo
Passion en toutes lettres 02 Romain
Passion en toutes lettres 03 Cyrillo
Passion en toutes lettres 04 Romain
Passion en toutes lettres 05 Cyrillo
Passion en toutes lettres 06 Romain
Dans les airs ! Peter pan
Mon collègue Farid Hugo
Le grand frère de mon pote Julian
Éveilleur Alex
Éveilleur -02 Alex
2 ouvriers au supermarché Thomasqueutard
Soirée chez mon meilleur ami Arnaud

La suite (4)

Le chef de chantier -05 Romain
Découverte de mon côté gay Alb29
Un amour inaccessible Miangemidemon
Les bains d’Odessa -02 Loic.1972
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)