PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

L.A. Lovers

Prologue : Présentation

Note de l'auteur : L'action se déroule aux USA mais les dialogues sont en français pour une meilleure compréhension.
Je m'appelle Kyle, j'ai 26 ans je suis originaire de Sacramento, mais je suis venu à Los Angeles (L.A.) il y a deux semaines pour trouver un travail dans la production TV. Côté physique, je suis blond, 1m92, yeux verts, musclé sans gonflette. Mais je n'ai encore jamais trouvé de mec qui m'aime pour ce que je suis et pas pour mon physique (un atout de 18X5), donc je suis célib.

Côté famille, ma mère est française et vit avec mon père à Sacramento depuis qu'elle l'a épousé. Lui est le directeur financier d'une boîte californienne, mais ne m'a jamais gâté, et m'a gentiment mis à la porte après mon diplôme en disant que je devais me faire ma propre vie, et qu'il paierait juste le loyer.  J'ai aussi une sœur aînée, Kayla, 29 ans, qui vit à New York avec son mari depuis deux ans. Ma famille connait mon homosexualité et seul mon père a fait la grimace, mais il a fini par s'y faire.

Chapitre 1 : La vie est faite de rencontres

J'étais donc en recherche d'emploi depuis mon arrivée et une chaîne locale venait de me convier à un entretien, ce qui m'a amené à devoir traverser la ville à pied, n'ayant pas de voiture faute de budget.
Il était 10 heures et mon entretien était à 11 heures, j'en profitai donc pour passer par Hollywood Boulevard, l'avenue aux étoiles de stars. Je ne pus m'empêcher de regarder presque chaque nom, ce qui me fit perdre un temps considérable. Je décidai de me dépêcher et me mis à marcher rapidement. C'est alors que je tournai la tête pour apercevoir ce qui faisait tant de bruit depuis cinq minutes : des paparazzis en chasse sur une starlette effrayée. Un classique de L.A., m'avait-on dit.
OUCH, sans m'en apercevoir je venais de bousculer quelqu'un tant je marchais vite sans regarder.

"-Hé faites attention où vous marchez !
-Oh pardon, désolé je ne vous avais pas vu
-C'est bien ce que j'ai remarqué, vous deviez être bien absorbé pour me foncer dessus comme ça !
-Je ne vous avais pas vu ! Pas besoin de s'énerver.
-Ouais c'est ça, pff vous êtes encore un crétin qui veut un autographe. dit-il en s'éloignant.
-Mais allez vous faire foutre avec vos grands airs ! Vous vous croyez supérieur ? Je sais même pas qui vous êtes ! J'aurais pu bousculer n'importe qui d'autre.
-C'est ça...
-Oh peu importe ! Je suis pressé. Moi j'ai autre chose à faire de ma vie que d'emmerder le monde avec ma mauvaise humeur. rétorquai-je en partant.

Raah ! Cet abruti venait de me ruiner ma matinée, j'avais intérêt à me faire embaucher malgré mon retard, sinon je serais vraiment colère. Il croit quoi lui? Qu'être un grand brun baraqué d'1m80 ça fait de lui quelqu'un de supérieur ? Certes, il était beau, mais son attitude me coupait l'envie de fantasmer.
A 11h10, j'arrivais au standard de la chaîne et heureusement, le recruteur avait aussi du retard. Une fois que ce fut à mon tour, le recruteur me pria de m'asseoir.
"-Bonjour, je suis le directeur des programmes. Alors, je vais être bref, votre CV est très bon et je pense vous embaucher comme assistant de production de la chronique "People". Si ça vous intéresse et à une seule condition.
-Bien sûr, il faut bien débuter quelque part. Mais, en quoi consiste cette condition ?
-Eh bien, vous ne saviez sans doute pas, mais votre accrochage de ce matin a fait la une des magazines people.
-Je vous demande pardon ?
-Oui, en vérité, vous avez donné une bonne leçon de répartie à l'étoile montante d'Hollywood, James Drew.
-Ah... et c'est un problème ?
-Non pas du tout ! Vous faites le buzz ! Et c'est pour cela que je veux que vous en parliez dans la chronique de ce soir en tant qu'invité.
-Ouah, si je m'attendais à ça... je le connais même pas ce mec ! Comment je pourrais en parler ?
-Mais tout le monde le connaît et l'adore ! C'est pour cela que je veux que vous disiez du mal de lui. Ça fera du bien à mes audiences, et ça vous propulsera.
-Ecoutez. Ça me met mal à l'aise, je serais connu comme "le gars qui attaque la grande star" et je veux pas qu'on parle de moi comme ça.
-Bien... bon sans cela, je vous prends alors venez lundi à 15h et demandez le chef de production. Au revoir, et si vous changez d'avis pour l'interview, n'hésitez pas.
-Je ne crois pas non... au revoir monsieur."

Chapitre 2 : Drôle de proposition

*Agence artistique de Sunset Boulevard, au même moment.*
"-Hey Leslie ! Ça va aujourd'hui ?
-James. Pas de "Hey Leslie". Tu es là à cause du buzz négatif causé par ton comportement envers l'homme de ce matin.
-Toujours aussi joyeuse... c'est si mauvais que ça ?
-C'est si mauvais que tes fans pourraient se retourner contre toi et que ta carrière pourrait arrêter de décoller.
-Ecoute, je sais ce qui m'a pris. Il m'a plu au premier regard dès qu'il m'a bousculé. Et j'ai mal géré mes émotions.
-Hum... Je pense savoir comment régler ça. Mais d'abord, il faut qu'on retrouve ce mec et que tu t'excuses pour ne pas qu'il empire la situation en en parlant aux médias.
-Tu comptes faire quoi après mes excuses ?
-Je compte créer un couple ! Ça effacera tout de suite les rumeurs. "Rencontre explosive, mais amour torride!" Ce sera parfait.
-Hey, qu'est-ce qui te dit qu'il voudra d'abord ? C'est même pas dit qu'il veuille de mes excuses.
-Tu es James Drew chéri ! Il serait fou de ne pas tomber amoureux.
-Mouais, en tout cas moi je l'aime..."

*Appartements Michigan, Sunset Boulevard, 13h40*
Yes ! J'ai eu le job ! Enfin mon père sera content de mon indépendance. Bon il paye le loyer mais bon ça y est j'ai un boulot pour payer le reste des dépenses. "Bzzz!" MAMAN: Je t'ai viré de l'argent pour que tu t'achètes de beaux vêtements. Je t'aime, ;) Maman. Ooooh, elle est trop sympa ! Bon ba je vais pas cracher sur de l'argent gratos. Allez en route pour les boutiques de luxe de Rodéo Drive dans ce cas !

*Rodéo Drive, 16h35*
"-Bon James, il est la bas, vers chez Ralph Lauren selon mes sources. Ah oui là bas ! Alors tu y vas et tu fais ce qu'on a dit. Tu t'excuses, et plus si affinités ok ?
-Ouais j'y vais."

Je faisais mon lèche-vitrine, lorsque j'aperçus le crétin dans le reflet de la vitre. Je passai alors mon chemin en me dirigeant vers Armani, mais il continuait de me suivre. Cela commençait à légèrement me gonfler alors d'un coup je me retournai pour le confronter.
"-Ah tiens ! Monsieur la star égocentrique. Qu'est-ce qu'il y a, je vais devoir me taire pour ta comm' c'est ça ? Oui, mon nouveau patron m'a dit qui tu étais.
-Eh bien... il y a un peu de ça. Mais il y a autre chose. Une proposition en fait.
Il semblait sincère et moins con que le matin alors je décidai de l'écouter.
-Quel type de proposition ?
-Je voudrais une seconde chance, on est partis du mauvais pied, et même sans les histoires de comm', tu me plais. Et ça m'a perturbé. C'est pour ça que je me suis conduit en idiot.
-Ok excuses acceptées, mais ça marche avec tous les mecs ton truc de la star qui manque de pleurer ? Parce que moi non. Alors laisse-moi faire mon shopping et retourne voir ton agent qui nous espionne là bas.
-Tu es malin, et tu ne te laisses pas faire.  C'est ce qui me plaît chez toi. Alors s'il te plaît, prends mon numéro et donne moi une chance de me faire pardonner.
-Je ne dirais pas non à un repas gratuit. Passe me prendre à 19h, je t'enverrai l'adresse.
-Ok à ce soir alors.
-Tu peux partir maintenant.
-Oh, oui salut."

Bon... oui ok un des plus beaux acteurs américains m'a invité à dîner. Mais c'est juste un dîner. Je peux pas me permettre de tomber amoureux . Pas après Damien. Il m'a fait trop de peine, et puis de toute façon on est incompatibles. On vient pas du même monde. Bon un peu quand même mais non. Je peux pas le laisser voir mes facettes les plus sombres. Jamais. Oui, c'est ça ! On ira dîner, et puis je le reverrai plus jamais.

Les sentiments de James pour Kyle deviendront-ils réciproques ? Qui est Damien et quel est son lien avec Kyle ? Autant de questions qui trouveront leur réponse dans la suite de "L.A. Lovers".

Hey ! Merci d'avoir lu le début de ma deuxième histoire ! Désolé du long blabla, mais il fallait que le décor soit posé (un acteur célèbre et un assistant de production débutant) Je me suis vaguement inspiré de deux séries : "Famous In Love"(pour la trame) et "Notorious"(pour le job) Merci à vous qui me donnez l'envie de continuer à écrire. Faites-moi savoir ce que vous pensez de "L.A. Lovers" par mail (que ce soit positif ou négatif, je lis tout). A bientôt pour la suite !

XCat

XCat.cyrillo@gmail.com

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : L.A. Lovers - Cassim

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

19/03 : 17 Nouvelles

Andrew Aeshenn
La fibre paternelle gaydu71
Parfaite femelle Femelle
Retour de soirée Vap
Le serveur de la plage Eric
Le sandwich taiwanais Jako
Cours particuliers Julespg
Les toilettes du train Marc
Combien sont-ils ? Houne66
Pas vu venir celle-là ! James
Seul… Jako
Première avec un homme mûr Curiosite40
Dernier sauna à Paris Chopassif
Lieu de drague Puteadispo
Le mec de ma coloc Bryan
Siaka, le bel Ivoirien Gregmrs
L’internat Matte070

La suite... 7 épisodes

Le moniteur moto -09 Sketfan
Ma gorge défoncée -05 Mâlelope
Mon demi-frère hétéro -05 Oldyano
Stage BTS à la ferme -09 Stéphane
Soumission & Domination -523 Jardinier
Le patient -05 d.kine.75
Mariage pour tous -05 Yan
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)