PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Déplacement pro

Cette histoire est mon histoire. Elle est arrivée il y a maintenant 3 ans. J'ai 30 ans, je suis bisexuel. Je suis célibataire en ce moment mais il m'arrive de sortir avec des nanas. Je ne dis à personne que je suis bi, je n'ai jamais réussi à l'avouer à personne, ce serait trop compliqué au boulot, vis à vis de ma famille etc. Mais c'est vrai j'ai une nette préférence pour les mecs. Je n'ai pas eu du coup beaucoup d'expérience, une dizaine de mecs en tout. Surtout des plans suces trouvés sur internet, un seul mec avec qui j'ai essayé la sodomie, aussi bien en actif qu'en passif et c'était pas une superbe réussite.

J'ai un collègue de boulot, Greg, avec qui je suis parti en déplacement pro pendant 4 jours, la même chambre d'hôtel nous avait été réservée. Greg est l'archétype de l'hétéro macho homophobe que je déteste habituellement. Toujours à me vanter ses conquêtes féminines, à traiter ceux qu'il aime pas de petite bite etc mais je trouvais quelque chose en lui de  fascinant, sans jamais pourtant avoir réellement fantasmé sur lui. Physiquement assez grand 1m 85, plutôt belle gueule, cheveux courts, le torse large assez musclé, finement poilu sur le torse. Des cuisses puissantes, un joueur de foot à ses heures de libre. A en raconter ses histoires avec les nanas, je le pensais vraiment hétéro, sûr de lui, fier de sa bite. Ca il en parlait souvent. Quand il voyait une nana qu'il avait déjà niqué avec un mec , il disait parfois, tu vois lui à mon avis après mon passage il doit plus toucher les bords... tout en finesse...  Moi à l'opposé, mec assez discret, je me sentais un peu complexé par rapport à lui. Pourtant sans doute plus charmant que lui de visage, silhouette sportive, dessiné, je me sentais nettement inférieur niveau virilité. Moi qui trouvait ma bite petite, surtout au repos, j'aurais eu honte de me retrouver à poil en face de lui (c'était un complexe cela dit sans doute pas justifié puisque j'avais mesuré mon sexe à 17 cm, donc dans la normale). Bref nous étions l'opposé l'un et l'autre et pourtant notre entente professionnelle était excellente et nous travaillions très bien ensemble; c'est pour cela que notre patron nous a envoyé dans ce patelin pourri à partager la même chambre d'hôtel pendant ces quelques jours.

Il y avait quand même un truc bizarre qui me faisait dire qu'il avait peut être des penchants homo, ce côté trop démonstratif de virilité exacerbé, des réflexions bizarre du style, " tu veux pas me sucer ?", une tape virile sur mon cul de temps en temps; mais bon sans doute le fruit de mes fantasmes. Ce n'est pas parce que je suis bi que tous les mecs sont bi, c'était sans doute une projection de mon désir refoulé.

Je vous passe les détails pro, on se retrouve après diner dans la chambre d'hôtel vers 23h pour aller dormir. Je n'évite pas la remarque : " j'ai envie de me faire sucer avant de dormir, tu veux pas te dévouer?" Evidemment je fais mine de prendre ça comme une blague et je lui dis d'aller se faire foutre, ne voulant surtout pas dévoiler mon trouble. Il se déshabille, il est en slip moule bite et s'allonge nonchalant avec son ordinateur sur le lit. C'est un lit double il n'y avait plus de chambre twin. Je reluque l'air de rien son slip et c'est vrai il a l'air d'avoir un bon paquet.  Je lui dis que je prend la salle de bain pour aller me doucher. Je ferme la porte. Il y a sa trousse de toilette, je regarde par curiosité à l'intérieur, il y a des capotes XL. Je sens une excitation monter en moi mais je me contiens, je prends une douche froide pour me calmer. On sait jamais j'en profite pour me faire une toilette anale, on ne sait jamais... je suis débile quand même des fois... il faut que j'arrête de fantasmer comme ça.

Je reviens dans la chambre, il est dans la même position. Je suis moi en caleçon, il fait assez chaud ce soir. Je vais m'allonger dans la partie du lit qui m'est réservé, je prend le rapport que je dois étudier pour le lendemain. Il me regarde et en rigolant me dit : " t'as un bon pti cul toi quand même". Je lui rétorque :

- oui c'est ça, et toi t'as un bon petit paquet avec ton moule bite là, si tu veux je te suce !

Je réalise que j'ai dit une phrase qui me correspond pas du tout habituellement. Il a l'air surpris d'ailleurs. Je m'allonge à côté de lui. Il y a un silence de 5 minutes.

Il me regarde et me dit :

- t'as pas de nana en ce moment toi ?

- non et toi ?

- moi j'ai toujours une nana sous la main si j'ai envie.

- ben moi non.

- et un mec?

- moi un mec? pourquoi tu te fais sucer par des mecs toi ?

- mais t'es pas con toi ?

Et voila comment la soirée va finir, il y a une tension sexuelle, mais ça n'ira pas plus loin, devant ma réticence à avouer que je suis bi, et peut être la sienne aussi...

Je me mets sur le ventre pour finir de lire mon rapport. Je sens qu'il regarde mes fesses.

- T'as vraiment un bon pti cul toi.

Allez je me lance...

- et toi t'as un beau petit paquet"

et je lui touche le paquet, qu'il a quand même bien mis en évidence en étant assis le bassin en avant.

- arrête tu vas me faire bander...

Je sens alors la faiblesse dans son regard, il a l'air mûr, pour la première fois je sens que mon rêve de me taper un hétéro pur et dur va se réaliser.

Je remet ma main sur son paquet, il se laisse faire. Je sens son sexe qui durcit. Je le masse. Il prend des proportions assez énormes. Je baisse son slip, et son sexe jaillit d'un coup . C'est vraiment une belle bite. Un bon 20/21 cm, bien épaisse, le gland a peine décalotté, bien profilé d'une largeur a peine supérieure à la bite, des veines à peine prononcées pour le mettre en valeur. Il est dur, large , puissant, il se vantait pas, c'est vraiment une grosse bite, qui a du en éclater des petites chattes.

Il me regarde et me dis

- vas y, suce moi.

Alors je me penche sur son sexe et je m'applique à le prendre en bouche, en écartant bien la mâchoire pour ne pas qu'il sente mes dents et je m'emploie à le sucer profondément pour qu'il sente toute la douceur de mes levres et en même temps en l'aspirant, pour qu'il trouve ça 100 fois meilleur qu'avec une nana.

Il a l'air d'apprécier, il soupire beaucoup et me dis même à un moment : putain c'est trop bon.

Au bout de quelques minutes, je commence à le branler en même temps, et je le sens venir. Il me dit entre deux soupirs

- putain je vais jouir

Alors pour être prudent, même si j'aurais eu très envie de gouter son sperme, je retire ma bouche tout en continuant à le branler et 4 ou 5 énormes giclées de sperme sont propulsées jusqu'à atterri sur son ventre, c'est superbe à voir, tandis qu'il soupire bruyamment.

Moi je bande comme un taureau mais j'ai honte de me branler alors je reste sur ma faim, de toute façon il ne propose même pas de me branler ou quoi que soit. Je lui souris, il me sourit.

Puis je m'allonge à ma place, personne ne dit rien. Il s'essuie  le ventre avec un mouchoir.

- Allez on dort ?  Je lui demande ça en espérant une réponse, un mot. Il répond, "ouais" sans en rajouter.

J'éteins la lumière.

Dans le noir , je sens sa présence lourde à mes côtés.

Dans la nuit, il s'est rapproché de moi et sa main a fini par se poser sur mon dos.

Que va-t-il se passer demain matin ? Comment est ce qu'il va réagir ?

La suite au prochain numéro...

Anthony

Email

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Déplacement pro

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

18/04 : 15 Nouvelles

Sauna de Sochaux Chatenois25
Une soirée partie en couille 17cmglandcompris
Un charme fou Ghost writer
Rasage coquin Jako
Plan anonyme -01 Rsexenc
Plan anonyme -02 Rsexenc
Surprise à la fac Aymeric
Militaire-Motard Militaire
Plan avec une racaille Passif-lille
Dans le vestiaire Pakito31
Voisin Marlon
L'éveil du Renart Renart
Séance sportive Pititgayy
Un Affectueux Collègue Jako
Tout a basculé à 19 ans ThomasLePassif

La suite... (7)

Mariage pour tous -09 Yan
Frenchies -11 Pititgayy
Mathieu -03 Jeanmarc
Chambres à louer -15 Jeanmarc
Kader -12 Cédric T
Kader -13 Cédric T
Dans les geoles d'Armid -03 Iwan

Avril 2014

Nouvelles

Que de changements -01 Evanaddison
Que de changements -02 Evanaddison
Que de changements -03 Evanaddison
Que de changements -04 Evanaddison
Soirée torride Caramel
À la fin de l’été Bookman
Victor Victorbg
Une aire d’autoroute. Ginger
Marché D’Amiens Nord Legarsdu80
Mon petit frère Pédale69
Un Chinois très chaud... Mat44
Thibault Theo5852
Masseur Bastien
Le Club Ganymède Jako
Soumis au livreur wantmonster86

La suite...

Que de changements -05 Evanaddison
Que de changements -06 Evanaddison
Que de changements -07 Evanaddison
5ème jour Curiosity
Frenchies -10 Pititgayy
Mathieu -02 Jeanmarc
Soumission & Domination -524 Jardinier
Souvenir d’internat -03 Benvart
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)