PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Déplacement pro -02

J'ai eu beaucoup de mal à dormir cette nuit là. Je venais de pomper mon collègue de travail. J'étais partagé entre l'excitation que tout cela venait de me procurer avec une envie terrible de me branler en y repensant, et l'inquiétude de savoir comment il allait se comporter le lendemain, et les conséquences sur ma vie professionnelle. Lui dormait juste à côté à poings fermés, poussant de longs soupirs, ça n'avait pas eu l'air de le perturber. J'étais excité de sentir la lourdeur de son corps musclé dans le lit et cette légère odeur de transpiration masculine juste à côté de moi. A un moment, il s'est retourné et sa main a fini par se poser sur mon dos, je sentais le poids de son bras massif appuyer sur moi; mais je pense vraiment que ce n'était pas volontaire. Je n'osais plus bouger à ce moment là. Je voyais et revoyais dans ma tête l'image de son sexe puissant. Sa teub était vraiment belle, bien large, massive, juste un peu recourbée, le gland parfaitement dessiné avec un prépuce épais qui le recouvrait à moitié. Et puis cette sensation de dureté, aussi dure que du bois mais la peau chaude et souple. Je pouvais encore sentir la puissance du jet de sperme qui s'est répandu en 4 ou 5 fois sur son ventre, comme j'aurais aimé le sentir sur ma langue...

J'ai fini par m'endormir.

Le lendemain matin tôt , je me suis réveillé avant la sonnerie du réveil. La lumière commençait à inonder la chambre. Il était allongé sur le dos, endormi, impassible. Il était tellement bandant torse nu, la silhouette athlétique, le torse musclé, de petits tétons bien plats mettant en valeur ses pectoraux.

Je décidais d'aller à la salle de bain sans bruit.

J'hésitais à revenir, redoutant le moment du réveil puis je me décidai à faire du bruit en retournant dans la chambre. Il se reveilla en bougonnant, puis me regarda les yeux mi clos en me demandant : « ça va mec ?

- ouais et toi, en forme ?

- ouais, putain suis mort. Je vais me prendre une bonne douche ».

C'était étrange, c'était comme si rien ne s'était passé. Mais j'avais remarqué dans son regard cet air moins sûr de lui, moins macho, qui montrait bien qu'il avait encore dans la tête notre aventure d'hier.

Je l'entendais se doucher avec l'envie terrible de le rejoindre. Le bruit de l'eau s'arrêta, il se séchait. D'un coup, il m'appela de la salle de bain :

« - hey mec, t'as pas vu mon déo ?

- si, il est sur la petite étagère au dessus du lavabo

- putain je le vois pas, c'est où ? »

L'occasion de rêve. Je rentre dans la salle de bain : « Il est là ton déo regarde ». Je lui donne l'objet qui était pourtant bien visible. Il était presque nu, en caleçon et je ne pu m'empêcher de mater son torse carré et puissant et ses cuisses musclées de footballeur. Son slip moulait une bite au repos mais bien visible qui portait sur la gauche. Il était beau.

« qu'est ce que tu mates là ? » me dit-il d'un air de défi avec un petit sourire.

« je mate ta teub peut être » J'avais envie de lui répondre sur le ton de l'humour.

« Tu l'as kiffée hier ma bite ?

- c'est toi qui a eu l'air de kiffer, vu comme t' as joui.

- C'est clair c'était pas mal. Tu veux pas recommencer là ?

- Ouais pourquoi pas… »

Et c'est reparti. J'ai carrément mis ma main sur son paquet. Son regard soutenait le mien avec un petit sourire tandis que je sentais la lourdeur de ses couilles et de sa bite dans main, qui prenait tout de suite des proportions que je sentais encore plus énorme qu'hier.

- Vas y suce moi.

Je m'agenouillais et plongeait ma tête dans son slip. Je sentais cette bonne odeur de mâle et la raideur s'installer à l'intérieur du tissu. Son slip était complètement déformé par l'érection. Je le baissais et son gros sexe dur a jailli d'un coup pour bifler mon visage.

Je prenais alors le temps de le regarder, de le branler un peu pour décalotter son gros gland et je le pris d'un coup dans ma bouche pour le sucer à fond tout en branlant la base. Il poussa un soupir de soulagement et d'extase.

Je m'employais à vouloir lui tailler la meilleur pipe de sa vie, en multipliant les gorges profondes. Au bout d'un moment, il a saisi ma tête pour me baiser profondément à coup de reins le fond de la gorge en disant « putain c'est trop bon tu suces bien ». Sa grosse bite était reluisante de salive. Après un quart d'heure de suce, le sentant venir, je me suis mis à le branler énergiquement, la bouche ouverte langue tendue vers son gland. Son corps fut pris de soubresauts et m'envoya en pleine face cing grosses gyclées d'un sperme épais et brulant. Je le terminai en prenant son gland doucement en bouche pour le nettoyer et sentir le gout de son sperme, sans trop le sucer pour ne pas qu'il ait mal après l'éjaculation. Son sexe restait encore bien dur, même s'il perdait un peu de raideur. Je me relevait, le visage face au sien et l'embrassais sur la bouche. Après un petit moment de réticence, il me roula une pelle profonde, et je sentais alors ses lèvres douces et charnues me manger le visage. Au même moment il mit ses deux mains sur mes fesses, et après un petit sourire me regarda :

« t'as un bon petit cul vraiment… »

Je lui répondis par un sourire. Je savais à ce moment là que la prochaine fois, j'y passerais.

- bon on y va ?

- Allez ouais on va être en retard.

Encore deux nuits d'hotel de prévues pour ce déplacement.

Anthony

Email

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Déplacement pro

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

19/03 : 17 Nouvelles

Andrew Aeshenn
La fibre paternelle gaydu71
Parfaite femelle Femelle
Retour de soirée Vap
Le serveur de la plage Eric
Le sandwich taiwanais Jako
Cours particuliers Julespg
Les toilettes du train Marc
Combien sont-ils ? Houne66
Pas vu venir celle-là ! James
Seul… Jako
Première avec un homme mûr Curiosite40
Dernier sauna à Paris Chopassif
Lieu de drague Puteadispo
Le mec de ma coloc Bryan
Siaka, le bel Ivoirien Gregmrs
L’internat Matte070

La suite... 7 épisodes

Le moniteur moto -09 Sketfan
Ma gorge défoncée -05 Mâlelope
Mon demi-frère hétéro -05 Oldyano
Stage BTS à la ferme -09 Stéphane
Soumission & Domination -523 Jardinier
Le patient -05 d.kine.75
Mariage pour tous -05 Yan
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)