PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Éric, ma vie Chapitre -16

MON NOUVEAU CHEZ-MOI

Les modalités d’embarquement remplies, nous montons dans l’avion. Guillaume et Ken m’encadraient comme pour me protéger. Dans nos sièges, ils m’installèrent entre eux. Ils étaient aux petits soins avec moi, surtout Ken. Il commanda même du champagne pour passer le temps. La nourriture était bonne et le film présenté était convenable. Le voyage se déroula sans accrocs et nous avons finalement atterri après douze longues heures de vol. Les douanes passées, nous nous sommes dirigés vers mon nouveau chez-moi. La température était pluvieuse, j’avais hâte d’arriver, de voir où j’allais demeurer et surtout de prendre une douche.

Le taxi nous amena dans un quartier industriel et je regardai Guillaume.

«Cette partie de Soho est un ancien secteur industriel en pleine mutation. Tu vois tous ces immeubles, ils se convertissent tous lentement en condominium. Non seulement le secteur change-t-il, mais les gens qui y habitent aussi. Longtemps a-t-il été ouvrier, il se transforme en un coin recherché par les personnes avec un revenu plus élevé.»

Le taxi s’arrêta devant un immeuble en briques rouges, un jeune homme en sortit. Il portait un jean très usé et défraîchi ainsi qu’un simple jacket de cuir ouvert sur une poitrine glabre. Il salua Guillaume et Ken, il posa des yeux pervers sur moi et me détailla du regard. Guillaume fit les présentations.

«Bryan, voici Éric, mon fils. Éric, Bryan, notre homme de confiance, notre bras droit, j’espère que vous allez vous entendre.»

«Je ne vois pas de problèmes, je sens passer un certain courant entre nous.» Répliquais-je.

«Je ne vois pas de problèmes non plus et j’espère qu’il passera plus que du courant entre nous.» Dit-il en me faisant un clin d’œil et en saisissant des bagages.

Je lui souris, il avait très fière allure avec sa tête rasée à la punk, ses yeux d’un beau bleu azur et ses larges épaules. J’en fis la remarque à Guillaume.

«Vous aurez tout le temps de faire connaissance, allez, prends ces valises. Ken peux-tu régler la course ?»

Nous sommes entrés et avons entassé les bagages dans l’ascenseur situé au centre de l’immeuble. Ken nous a rattrapés et nous sommes montés directement à l’appartement. Les portes s’ouvrirent et je découvris un immense loft.

Face à la sortie de l’ascenseur, un foyer à quatre faces ouvertes séparait la pièce en deux. À sa gauche, deux immenses lits placés à 90° trônaient dans un des coins de l’appartement. À droite du foyer, deux longs divans eux aussi à 90° permettaient d’avoir une vue sur le système audio vidéo et sur le foyer. Derrière un des divans, une grande table de billard s’étendait dans un autre coin de la pièce.

La chaîne stéréophonique était installée dans un meuble sur le mur de gauche de l’unité centrale. Un bar en forme de «L» était au tournant de l’ascenseur. Au bout du bar, une table démesurément grande pouvait asseoir convenablement 14 personnes. En plus de contenir l’ascenseur, le noyau central comprenait également un grand placard et adossé au mur, les composantes de la cuisine et un comptoir.

Dans l’autre coin de l’appartement, on retrouvait deux causeuses face à un autre foyer. Enfin, sur le mur gauche de l’ascenseur, la douche se retrouvait sur le coin, elle était suivie d’une toilette et du comptoir avec deux lavabos. Guillaume ne m’avait pas menti, les seuls murs de l’appartement étaient ceux de l’ascenseur, de la penderie et le prolongement fermant la cuisine.

Accrochés au plafond, des treuils, des anneaux et des chaînes pendaient çà et là. Je remarquai des caméras installées un peu partout dans des endroits stratégiques. Pas un coin de l’appartement n’était à l’abri de l’œil indiscret d’une des caméras.

«Nous avons besoin d’une douche, Bryan, aiderais-tu Éric à ranger ses affaires ?» Demanda Guillaume.

«Au fait, merci de t’être occupé d’arranger l’appartement.» Ajoute Ken.

«Ce fut un plaisir. Viens Éric, je vais te montrer où mettre tes affaires.»

Les bagages étaient ouverts sur les deux lits. Bryan triait mes affaires avec minutie, tout ce qui était plié sur une pile, les t-shirts ensemble, les jeans, les pantalons, les bas, les sous-vêtements. Je le regardais faire stupéfait.

«Ici, tout doit être à l’ordre, l’espace de rangement est limité et l’ordre doit primer.» Répliqua-t-il.

Pendant ce temps, Guillaume et Ken étaient sous la douche, sans gêne, ils se savonnaient mutuellement les parties intimes. Ils n’étaient qu’à quelques pas de nous et nous pouvions les regarder faire.

Bryan m’entraîna dans l’immense garde-robe derrière la douche. L’espace ressemblait à un vestiaire de discothèque. Des pôles étaient suspendus au centre, un pour les pantalons, un pour les chemises, un autre pour les complets et enfin un pour tout l’attirail de cuir. Sur les murs, des tablettes et des paniers grillagés attendaient, literie, serviettes, t-shirts, bas, sous-vêtements.

«Tout est une question d’ordre et de méthode.» Dit Bryan.

«Comment vais-je différencier les affaires à Guillaume et à Ken des miennes ?» Demandai-je.

«Pas de différence, on prend ce qui nous plaît.» Répliqua-t-il.

«On ? Tes vêtements sont ici aussi ?» Questionnai-je.

«Oui, cela cause-t-il un problème ?» Répondit-il d’un air inquiet.

«Aucunement, même que cela me fait plaisir.» Répliquai-je.

Rodrigue

Suite de l'histoire

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

18/04 : 15 Nouvelles

Sauna de Sochaux Chatenois25
Une soirée partie en couille 17cmglandcompris
Un charme fou Ghost writer
Rasage coquin Jako
Plan anonyme -01 Rsexenc
Plan anonyme -02 Rsexenc
Surprise à la fac Aymeric
Militaire-Motard Militaire
Plan avec une racaille Passif-lille
Dans le vestiaire Pakito31
Voisin Marlon
L'éveil du Renart Renart
Séance sportive Pititgayy
Un Affectueux Collègue Jako
Tout a basculé à 19 ans ThomasLePassif

La suite... (7)

Mariage pour tous -09 Yan
Frenchies -11 Pititgayy
Mathieu -03 Jeanmarc
Chambres à louer -15 Jeanmarc
Kader -12 Cédric T
Kader -13 Cédric T
Dans les geoles d'Armid -03 Iwan

Avril 2014

Nouvelles

Que de changements -01 Evanaddison
Que de changements -02 Evanaddison
Que de changements -03 Evanaddison
Que de changements -04 Evanaddison
Soirée torride Caramel
À la fin de l’été Bookman
Victor Victorbg
Une aire d’autoroute. Ginger
Marché D’Amiens Nord Legarsdu80
Mon petit frère Pédale69
Un Chinois très chaud... Mat44
Thibault Theo5852
Masseur Bastien
Le Club Ganymède Jako
Soumis au livreur wantmonster86

La suite...

Que de changements -05 Evanaddison
Que de changements -06 Evanaddison
Que de changements -07 Evanaddison
5ème jour Curiosity
Frenchies -10 Pititgayy
Mathieu -02 Jeanmarc
Soumission & Domination -524 Jardinier
Souvenir d’internat -03 Benvart
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)