PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Soumise à mon concierge

Bonjour

Je me prénomme Alain et cette histoire qui a duré plusieurs années est (presque) vraie.

Bi dans ma jeunesse, je me suis vite aperçu que je pensais comme une femelle et depuis lors, je n’ai eu que des relations en tant que passif un peu soumis.

Célibataire, à 30 ans, j’ai dû, pour mon travail, «m’expatrier près de Lyon» ou je trouvais une location dans un immeuble cossu avec concierge. Concierge qui, il faut l’avouer, m’avait «tapé dans l’œil dès que je l’ai vu. La petite quarantaine, assez grand, brun, il se dégageait de lui une autorité naturelle dans tout ce qu’il entreprenait. J’étais sous le charme, mais, mon travail me prenant beaucoup de temps, nos “relations” restèrent pendant deux mois du domaine du rêve.
Un soir, en rentrant du bureau, je tapais à sa porte pour savoir s’il n’y avait pas eu de courrier pour moi. Personne ne répondant, et la porte étant entrouverte, j’entrais dans son appartement.
– monsieur Robert, monsieur Robert...

Ma voix fut certainement couverte par un bruit qui venait de la chambre du fond. Je m’approchais doucement et tombais sur un spectacle qui me figeât sur place. Monsieur Robert, nu sur son lit, matait un film sur une petite télé. Ce film devait être excitant, car mon concierge se branlait doucement en commentant l’action qui s’y déroulait.
– Salope ! Qu’est-ce qu’il prend dans le cul !

Je compris que c’était un film gay, et j’avoue que voir cette belle bite aller et venir dans sa main m’excitait au plus haut point. Quel beau spectacle, je ne résistais pas à me toucher à travers mon pantalon. Il avait du commencer depuis un moment, car, l’excitation à son comble et dans un cri de jouissance, mon concierge tendit sa queue dans un déferlement de jus qui se répandit sur son torse et sur son ventre. J’avais rarement vu une telle quantité. Pour un amoureux de foutre comme moi, c’était une vision magnifique. Tout à coup je pris conscience de ma “situation” et voulus partir discrètement. Hélas je bousculais une table basse qui ne manqua pas d’attirer son attention.

– Eh toi, stop ! je me figeais sur place.
– Qu’est-ce que tu fous là ? Arrive ici !
Je m’approchais la tête basse
– Pardon monsieur Robert, je ne voulais pas vous déranger...
– C’est çà, oui ! Tu ne voulais pas me déranger, mais tu rentres chez moi et tu me mates ! Je me doutais que tu étais une pédale, espèce de salope !
– Non, non, je vous en prie, je ne dirais rien à personne !
– Avoue, salope, avoue que tu t’es une pédale !
– non, non, je vous en prie...
Et je pris ma première baffe
– t’en veux une autre, sale pute ?
Vaincu, je dis doucement
– Oui, c’est vrai, je suis une pédale.
– Ça tombe bien, maintenant, tu vas me nettoyer la bite, salope, allez, à la suce !
En me tenant par la nuque, il approcha sa bite de mon visage
– Allez, cochonne, nettoie !
J’avais tellement rêvé de cet instant que je n’allais pas faire ma mijaurée. J’ouvris la bouche et engloutissais son membre encore un peu raide malgré l’éjaculation postérieure. Il avait gout à sperme, mais cela me plaisait et je m’appliquais du mieux possible pour le satisfaire.
– Oh putain, tu suces bien, ma salope, on voit que tu aimes çà, hein cochonne ?
– oui, lui dis-je en le regardant, j’aime çà ! J’aime sucer ! ET j’enfonçais à nouveau son chibre au fond de ma gorge.
Cela le refit bander et je pus apprécier la fermeté et même la dureté de son membre que je suçais maintenant avec un plaisir non dissimulé. A genoux devant lui, je lui fis une gorge profonde.
– Ah salope, tu vas me faire encore juter, putain, tends ta langue, que je te gicle sur la gueule !
Je lui obéis et reçus sur le visage et dans la bouche une bonne dose de sperme que je m’empressais d’avaler.
– Ah cochonne, maintenant que je sais que tu es une bonne salope, je vais pouvoir en profiter. Tu vas devenir ma femelle, ma pute. Tu reviens demain soir
et je t’expliquerai ce que j’attends de toi. Maintenant, dégage, j’ai du travail ! me dit-il en me claquant les fesses.

Je remontais chez moi, troublé par ma passivité. Ma raison me disait de ne pas y aller, mais tout mon corps réclamait déjà de me précipiter chez lui pour me soumettre encore davantage.
Que feriez-vous à ma place ?

Aline

alainsoum34@gmail.com

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : -

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

5 juillet 2019

Nouvelles (13)

Passion en toutes lettres 01 Cyrillo
Passion en toutes lettres 02 Romain
Passion en toutes lettres 03 Cyrillo
Passion en toutes lettres 04 Romain
Passion en toutes lettres 05 Cyrillo
Passion en toutes lettres 06 Romain
Dans les airs ! Peter pan
Mon collègue Farid Hugo
Le grand frère de mon pote Julian
Éveilleur Alex
Éveilleur -02 Alex
2 ouvriers au supermarché Thomasqueutard
Soirée chez mon meilleur ami Arnaud

La suite (4)

Le chef de chantier -05 Romain
Découverte de mon côté gay Alb29
Un amour inaccessible Miangemidemon
Les bains d’Odessa -02 Loic.1972
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)