PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Le militaire gabonais

Je suis sorti acheter du credit de communication, et en rentrant je remarque qu'il y a un mec soul à quelque pas de moi. On voit tout de suite qu'il est ivre tellement il tangue, c'est un militaire un mec de la G.R je le croise souvent dans nouvelle cité... D'abord les presentations je suis Hans 26ans 1,70m; 57 kg; black et homo, je vis au Gabon à Libreville plus precisement nzeng ayong. Au fil de l'histoire vous aurez des détails.
Revenons à nos moutons, le mili se met à fouiller ses poches en marmonant, trebuche et tombe, je l'aide à se relever.
_ ça va? Vous avez perdu quelque chose?
_ je ne retrouve pas mes clefs, putain je vais dormir dehors, en plus je n'ai plus de batterie. Fais chier!

Ouhhh la! Il n'est pas content mais il est bogoss!! Meme avec beaucoup d'alcool dans le sang.

_ Euh je vois, ben vous pouvez utiliser mon phone.
_ J'ai pas le num en tete. Je peux charger mon telephone chez toi?
_ euuh oui oui, pas de soucis.

Je ramene donc un inconnu chez moi

(enfin, pas vraiment inconnu je le croise souvent. Bref ne faites pas ça)

J'ouvre la porte de mon petit studio( chambre, salon, cuisine, sdb)
Nous rentrons je lui passe mon chargeur, non en fait je branche son telephone et l'aide à s'asseoir, je comprends tout de suite qu'il ne pourra pas partir ce soir il n'est pas en etat. Et son phone est off donc !!

_ En attendant que votre phone charge, vous pouvez prendre une douche.
_ Je veux bien mais tutoie moi ok?

_ ok, la douche est par là.
Je lui montre la douche, eh je sais ce que vous vous dites, non je ne cherche pas à le voir nu ni lui faire le coup du << oups j'ai oublié la serviette>>

_ C'est cool ga merci.
_ Je t'en prie. Attends je t'apporte une serviette.

Pendant qu'il prenait sa douche je cherchais des draps, il dormirait sur le canapé, mais en y pensant je me suis rendu compte que vu sa carrure ça allait etre compliquer. C'est que mon mili faisait 1,98m au moins en plus d'etre super barraqué, bref il aura le choix entre le canapé et mon lit. Je pense qu'il choisira le canapé, il aura peur de dormir dans mon lit... Vous vous demandez pourquoi? Je suis un legerement effeminé et je sais que ça fait jaser dans le quartier, en outre un grand nombre d'heteros ont peur des homos effeminés comme si on allait les violés MDR.
C'est donc convaincu qu'il choisirait le canapé que je lui ai soumis lorsqu'il est sorti de la douche les deux solutions avec je l'avoue quelques difficultés, normal avec un homme en serviette, tablettes de chocolat saillantes et belle gueule je voudrais vous y voir.
_ Donc c'est soit ton petit canapé ou ton lit, c'est ça?
_ Oui tout à fait, desolé je n'ai pas de matelas en plus.
_ Pas grave, on va partager ton lit...
CHOC, il a repondu en se balançant la voix pateuse, ce qui m'a rappelé qu'il etait soul. Pointant du doigt ma chambre il a dit:
_ Il faut que je me couche.
_ oui bien sur viens
_ il est grand ton lit, et il a l'air confortable.

Il s'est jeté sur le lit et retiré la serviette( non il n'etait pas nu mais en caleçon blanc).
Moi je suis sorti de la chambre, j'ai fait le tour de la maison pour m'assurer que tout était verrouillé, puis je suis revenu me coucher. Je dors nu generalement mais impossible avec mon invité, donc j'ai gardé mon boxer ( eh! je vous vois venir, j'avais deja pris ma douche j'etais sur le point de me coucher lorsque je me suis rendu compte que je n'avais plus de credit).

J'étais tendu, dans tous les sens du terme, ça faisais un bon bout de temps que je n'avais pas baisé. Mais il ne s'est rien passé, je lui ai souhaité bonne nuit, il a fait de meme et on s'est endormi.
Il ne s'est rien passé au debut!
Mais au bout de quelques heures de sommeil, une drole de sensation m'a tiré du sommeil, des caresses, non c'etait plus que ça il me malaxait les fesses.
Je me suis tourné et il s'est jeté sur moi, il m'a embrassé, c'était un baiser fougueux.
Donc j'etais sur le dos lui sur moi, on s'embrassait comme des assoifés, en meme temps il retire son caleçon et mon boxer, j'ai senti son enorme queu contre moi, il s'est couché sur le dos et a fait pression sur mes epaules, je savais ce qu'il voulait, je suis descendu vers sa bite en lui lechant les tetons et le ventre, je me suis retrouvé en face d'elle, longue, grosse, majestueuse une vrai bite de black. Je l'ai leché sur la longueur et j'ai joué avec son gland, j'en ai fait le tour avec ma langue, avant de l'engloutir et de sortir ma technique de gorge profonde acquise apres des annees de pratique. Pendant qu'il gemissait.
_ Ooooooh putain, vas-y! Oaaah suce salope, huuuuuuum tu aimes ça! Ça se sent.
Et moi j'y allais plus fort, plus loin, j'alternais rapide et lent, tout en caressant son périné ( entre les couilles et l'anus), je jouais avec ses couilles, je les lechais. Lui il etait en transe.

_ Oui oh ! Oh! Oh! Ah oui! Comme ça! Tu fais ça mieu qu'une meuf!

Au bout d'un moment j'ai arreté, il ne devait pas jouir trop tot. Il en a profité pour me mettre sur le ventre il a mis un oreiller sous mon bassin, afin de mettre mon petit cul en hauteur, ensuite il s'est penché et a commencé a me lecher, que dis-je? Me bouffer le cul, tout en douceur dans un premier temps, sa langue s'est enfoncé dans mon trou comme un sexe bandé, il m'a fait délirer.
_ aaaaannnh! Mince, non! Non! Non! Ooooh! Oui! Oui! Oui! OUI!
Je perdais le souffle.
_ tu kiffes ça petite pute?
_ oh oui...
_ Salope!!!
_ Ta gueule! Continu

En etendant ça, il s'est marré et a continué de plus belle il m'a baisé avec sa langue pendant de longues minutes. Il a relevé la tete pour me demander si j'avais des preservatifs(oui les gars sortez couverts). Je lui ai indiqué le petit meuble à coté du lit.
_ Oui le premier tiroir, il y a aussi du lubrifiant.
_ Cool...!

Il a ouvert le lubrifiant,en a versé sur mon cul et m'a doigté, un doigt, puis deux, trois, c'etait un peu douloureux, mais c'etait surtout intense... Au bout d'un moment il a mis un preservatif, puis il s'est enfoncé en moi, avec un profond gemissement pour lui et une longue plainte pour moi. Il a commencé le va et vient, energique des le depart( on vous parle d'un militaire!!) la douleur m'a coupé le souffle, moi toujours sur le ventre et lui labourant mon cul comme jamais.
Le plaisir est venu petit à petit, outre le va et vien, il a commencé à faire des rotations avec son bassin, ou comme on dit au Gabon il tournait les reins...
Je gemissais, lui aussi, il me traitait de salope, pute, trou à bites et je kiffais ( hors d'un lit impossible).
Il s'est retiré, m'a mis sur le dos, et jambes bien ecarté, et il m'a pénétré d'un coup en m'embrassant, il me defonçais, et j'en redemandais. Il a mis mes genoux sur ses epaules, et a maintenu un rythme d'enculage martial ( je sais! français douteux...), malgré la climatisation nous transpirions et je prenais mon pied putain!!!
Il s'est retiré de crainte de jouir, il s'est couché sur le dos, j'ai pris du lubrifiant, changé son preservatif, mon cul à nouveau lubrifié je me suis empalé sur sa bite, je montais puis descendais doucement en lui malaxant les tetons, apres quelque minutes de ce traitement, j'ai commencé à tourner les reins en appuie sur ses coudes il m'a lancé un regard lubrique comme si j'étais un film porno je l'ai embrassé, lecher le cou fievreusement, jusqu'a son oreille droite dans laquelle j'ai enfoncé ma langue, il a laché un gemissement de bete, ce qui m'a indiqué que c'etait une zone tres erogene chez lui. Je mordillais son oreille en continuant mon jeux de reins, quand il m'a soulevé me mettant à quatre pattes, j'ai cambré mon dos, mon cul impudique quémandant son gros chibre, il m'a fessé en me traitant encore de salope( c'est pas une nouveauté) il m'a enculé, l'irrégularité, et l'intensité de ses coups de queu indiquait que sa jouissance etait proche, la mienne aussi, apres dix minutes nous avons jouis de concer. Il s'est écroulé sur moi, et j'ai pensé à quelque chose d'insolite.
_ en fait ton prénom?

_ Louis.
Je ne connaissais meme pas son prenom!

Ceci est de la pure fiction, desolé pour les fautes pas eu le temps de me relire, desolé aussi pour le style ça fait longtemps que je n'ai pas ecrit.

Luk Alexandre

erwananguilet@gmail.com

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Le militaire gabonais

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

18/04 : 15 Nouvelles

Sauna de Sochaux Chatenois25
Une soirée partie en couille 17cmglandcompris
Un charme fou Ghost writer
Rasage coquin Jako
Plan anonyme -01 Rsexenc
Plan anonyme -02 Rsexenc
Surprise à la fac Aymeric
Militaire-Motard Militaire
Plan avec une racaille Passif-lille
Dans le vestiaire Pakito31
Voisin Marlon
L'éveil du Renart Renart
Séance sportive Pititgayy
Un Affectueux Collègue Jako
Tout a basculé à 19 ans ThomasLePassif

La suite... (7)

Mariage pour tous -09 Yan
Frenchies -11 Pititgayy
Mathieu -03 Jeanmarc
Chambres à louer -15 Jeanmarc
Kader -12 Cédric T
Kader -13 Cédric T
Dans les geoles d'Armid -03 Iwan

Avril 2014

Nouvelles

Que de changements -01 Evanaddison
Que de changements -02 Evanaddison
Que de changements -03 Evanaddison
Que de changements -04 Evanaddison
Soirée torride Caramel
À la fin de l’été Bookman
Victor Victorbg
Une aire d’autoroute. Ginger
Marché D’Amiens Nord Legarsdu80
Mon petit frère Pédale69
Un Chinois très chaud... Mat44
Thibault Theo5852
Masseur Bastien
Le Club Ganymède Jako
Soumis au livreur wantmonster86

La suite...

Que de changements -05 Evanaddison
Que de changements -06 Evanaddison
Que de changements -07 Evanaddison
5ème jour Curiosity
Frenchies -10 Pititgayy
Mathieu -02 Jeanmarc
Soumission & Domination -524 Jardinier
Souvenir d’internat -03 Benvart
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)