PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

1er Épisode - Épisode précédent

Aux pilleurs de récits qui n’ont pas assez d’imagination, mes textes, depuis Soumission 5 ont tous été déposé chez « Copyright France » afin de prouver l’antériorité de ma propriété par rapport à vos publications plagiaires sur AMAZONE KINDLE !!

Soumission & Domination -510

BRICE-2 / EWEN et ses Frères

Plus Brice passe de temps au blockhaus, plus il aime les mecs. Pas de jalousie de mon petit cousin ou de son copain Milo, ils n’avaient vu en lui qu’un bon coup à se faire.
Brice a négocié avec ses parents et moyennant une réduction de son temps passé à son club, il arrive à passer une fin d’après-midi et le début de soirée avec nous. Ces jours-là, nous le retenons à diner ce qui fait plaisir à Ewen.
Déjà bien foutu, l’exercice qu’il pratique avec nous commence à porter ses fruits. Quand je le vois commencer à porter nos marques de sous-vêtements, je lui dis qu’il a bien fait de taper dans le stock et l’engueule quand j’apprends qu’il se les ait achetés de son côté. Il a maintenant l’ordre de voir ce qui lui plait dans les réserves. Pour la taille qu’il voit avec Samir en charge des appros du blockhaus. Et, pour être sûr d’être obéi, je descends avec lui au premier.
Il kiffe de voir toutes les marques qu’il avait découvert sur internet. «Aussiebum», «ES», «Addicted», représente le gros des modèles présents mais on peut trouver aussi, des «Andrew Christian», pas mal de «Rufskin» plus typés sexe ou même des «Garçon Français». Dernièrement «TOF» est venu élargir l’offre. Quelques «Calvin Klein» complètent les disponibilités.
Comme je le vois en peine de choisir, j’en prends dans les petites tailles, en maillots de bain 1 Aussiebum, 1 ES et 1 Addicted tous à effet suspensoir. En sous vêtement, comme il me dit préférer les shortys aux slips (pour le moment), Je pioche dans les mêmes marques une bonne douzaine de pièces.
Quand je lui mets le paquet dans les mains, il me dit que c’est trop. Je l’attrape, le colle contre moi en le tirant de mes mains sur ses petites fesses et lui dit que ce n’est même pas assez pour leur rendre hommage (à ses fesses, faut suivre merde !!).
Comme je m’inquiète que ça fasse des remous chez lui, il me dit qu’il aura juste à prévenir la femme de ménage qu’ils sont à lui, ce qu’elle aurait vite deviné vue la taille XXS qui n’est pas celle de son père !
Je profite que nous soyons seuls pour lui demander comment il se sentait coté sexe.
Brice : «Je suis trop content que l’arrivée d’Ewen au Lycée m’ait permis de faire ta connaissance et celle de tes amis. C’était une chose que je voulais tester depuis ma première expérience avec les meufs, pour savoir ce qu’on pouvait ressentir à se faire envahir son corps. Mais je n’avais pas osé passer le cap. Par conformisme, par le fait que je ne connais personne de ce “genre” et que je n’avais même pas été voir dans les bars orientés de la ville et que, sur les sites de drague, j’avais peur de rencontrer des gens de connaissance.»
Moi : «mais plus précisément ?»
Brice : «toi, je kiffe trop de faire l’amour avec toi et tes maris. Avec ceux de mon âge c’est fun mais je préfère Sosthène et son copain Justin. J’aime bien tes deux Russes Viktor et Nikolaï et même Phil et Luc malgré leur âge. ».
Je lui donne un coup de poing dans l’épaule, ils ont le même âge que moi !!
Pour se faire pardonner il me colle et me donne sa bouche. Le patin nous laisse bandés comme des ânes !! Pas tenable comme situation. Brice le sent bien et se colle à genoux pour me pomper. Il a bien progressé à tester les diverses queues qu’il a croisées. Mes 20 cm callent mon gland dans sa gorge sans mauvais réflexes. Et pas qu’une fois ! Il penche même la tête de côté pour manger 1 ou 2 mm de plus en repoussant de ses dents mes boules qui sont remontées au contact.
Je le redresse, l’attrape par les hanches et lui fait subir une rotation tête en bas. Il pousse des mains sur le sol pour soulager ma prise et reprend sa pipe. Moi, j’ai devant mon nez le choix entre sa belle queue et sa rondelle plissée.
J’attaque cette dernière. Il s’ouvre sous la pression de ma langue et ma salive est absorbée. On ne tient pas longtemps la position et après un nouveau retournement, je le plaque, face contre la glace de la porte du placard à slips et l’encule direct (depuis le début il baise sous kpote et après analyses négatives et son accord, il m’accord l’exclusivité de le baiser sans).
Avec mon entrée en force et mon plaquage contre la porte, il expire un grand «Han». Une fois bien enfoncé, je relâche la pression, faudrait pas que je me retrouve à baiser de la viande froide !!
Légèrement plus grand que lui, quand je finis mes coups de reins, je fais décoller ses talons. A ce moment-là, tout son poids repose sur sa rondelle qui se fait défoncer de quelques mm supplémentaires. Je sens ses deux petites fesses s’écarter et moi gagner en profondeur, trop bon !! Et si j’en crois les soupirs qu’il pousse, il aime aussi.
Je pose mon avant-bras sur son cou et pousse sa tête sur la glace de la porte. Il tourne le visage pour écraser sa joue sur la surface plutôt que son nez. Il a les yeux fermé, concentré sur ses ressentis internes. Je me colle à lui et ma langue vient lécher ses lèvres. Sans ouvrir les yeux, la sienne vient à la rencontre. Je me penche et arrive à lui rentrer ma langue dans sa bouche mais tout juste !
Je nous décolle de notre support vertical et le fait mettre à genoux dans le couloir. Il est plus à l’aise pour se cambrer et je peux ainsi lui rouler une vraie pelle tout en l’enculant profond.
Il lâche la position quand il passe ses mains dans son dos et vient tenir ses petites fesses bien écartées. Je le prends alors aux hanches et lui fais son affaire. Alternance d’enculages avec sorties totales et pilonnages de fond de trou, il m’encourage par des «défonce moi, féconde moi», et autres demandes de domination.
Ça ne tarde pas d’ailleurs. J’explose au fond de son trou et ne peux retenir de lui claquer la fesse droite. Comme pour la strangulation, je ressens aussitôt une compression de ma queue comme il se met à juter sur le sol. J’en rajoute une autre au même endroit et le cri qu’il pousse n’est pas de douleur mais de plaisir. Miammm un petit maso !?!!
Je reste en lui un petit moment qu’il se détende car je ne débande pas. Ça me fait cet effet là les petits masos ^^
Je reprends mes va et vient. Il est surpris que je remette ça. Je caresse sa taille et lui demande s’il est prêt. Un petit oui me fait lui dire que s’il veut on part à la douche maintenant. Dénégation et autorisation de recommencer.
Le confort du couloir est spartiate surtout pour nos genoux. Je me redresse en le gardant collé à moi, le saisis sous les genoux et le porte jusqu’à la première chambre.
On se déboite quand il tombe sur le lit. Il a juste le temps de se mettre sur le dos que je repars à l’attaque. J’attrape ses chevilles, écarte ses jambes et soulève son bassin pour que mon gland se trouve à la hauteur de son trou. Un bon coup de rein et je suis à nouveau dans la place. Mon jus fait office de lubrifiant et je le pilonne copieusement quasiment en chandelle.
Je pose son dos sur le lit, m’agenouille entre ses cuisses et me couche sur son torse. Sa bouche vient aussitôt demander le contact. Je lui prends la tête et pousse sa bouche vers mon téton libre de piercing. Il lèche mordille pour y faire venir le sang. Quand il est bien gonflé (le téton pas Brice !!) je lui roule un patin.
Mon bassin ne cesse pendant ce temps-là de pousser ma bite dans son trou. Ses jambes se sont refermées sur mon dos et je sens ses talons pousser mes reins. Comme si je risquai d’abandonner un lieu aussi accueillant^^
Pour les fessées c’est un peu râpé mais je suis en bonne position pour l’étrangler (gentiment bien sûr). Je commence par m’occuper de ses tétons. A mon tour je les suce, aspire, mordille d’abord gentiment plus fort. Comme pour le reste sa respiration s’accélère et il gémit de plaisir.
Je me dis qu’il va rapidement connaitre les joies de mon donjon (la cave).
On alterne quelques positions pour revenir à celle-là. Mais le temps passe et je sens qu’il doit bientôt partir.
J’accélère mon limage, ponctue mes entrées d’un bon coup de rein supplémentaire et je le retiens de mes mains sur ses épaules. Quand je le sens prêt et moi aussi, je pose mes mains sur son cou et serre lentement. Dès que son jus coule sur nos abdos, je relâche. Pour moi, ses contractions anales m’achèvent une deuxième fois !!
On met un peu plus de temps pour émerger cette fois. Passage aux douches de l’étage. Brice me fait la réflexion qu’elles ressemblent à celles du dojo.
Quand on retrouve les autres au 4ème, on se fait chambrer sur le temps que nous avons passé aux essayages. On se regarde avec Brice pour s’apercevoir que nous avions laissé les sous-vêtements au premier !! Je dis à Ewen de les lui donner quand il le reconduira chez lui.
En effet, pour Noël, j’ai mis à disposition d’Ewen pour m’éviter les conduites au Lycée une DS3 Café Racer. Même quand ils sont trois avec Milo ça passe.

A ce propos, la fin d’année a été un peu dure pour mon jeune cousin. Si en semaine normale, entre ses cours, le travail perso à faire, le soutient de quelques-uns de mes escorts qui ont à cœur qu’avec Milo ils tapent la mention Bien au minimum, le sport et la baise, ses journées et WE sont remplis à l’empêcher de cogiter, les vacances de Noël et le fait que ce soir une fête très familiale rend plus palpable ce qu’il a laissé derrière lui.
Heureusement, son père qui a eu une promotion s’absente de plus en plus souvent des semaines entières. Du coup après Noël, j’invite ses deux frères à passer nous voir. Erwan (le grand de 19 ans) m’assure que leur mère ne dira rien. Il l’a prévenu que si elle mettait son mari au courant, ce serait trois fils qu’elle perdrait. Habituée à être dominée par son mari, elle n’a pas opposé de résistance à son ainé.
Ils sont arrivés dès le mercredi fin de matinée, ayant pris la route dès le départ de leur père.
Encore plus que leur frère, ils ne savent où poser leurs regards quand je les fais entrer. Venus dans une vielle Clio diésel, ils admirent les véhicules dans le garage. Un sifflement ponctue la sortie d’Ewen sur sa DS3.
Comme on a laissé leurs bagages dans leur coffre, nous arrivons directement au 4ème. Malgré les explications d’Ewen sur ce qu’ils vont y trouver, Erwan manque de s’étouffer à la vue des cariatides dont le sexe n’est pas recouvert d’une pudique feuille d’acanthe et d’Ammed qui sort de la cuisine dans sa tenue habituelle (short ultracourt en cuir patiné).
Je regarde Yoan. Il arbore un grand sourire et je vois même sa langue passer sur ses lèvres devant la même vision !
Comme ils sont là jusqu’au dimanche, je mets tout de suite les choses au clair.
Je vais les loger au même niveau que nous, il reste la dernière chambre classique et le dortoir type refuge. Soit ils restent ensemble soit chacun de son coté, à eux de voir.
Pour le reste ils sont chez des homos et on ne va pas modifier notre façon de vivre pendant leur séjour. Donc nous nous seront soit comme moi maintenant en short pour le blockhaus soit en jock pour le sport. Pour eux ce sera comme ils se sentent le plus à l’aise.
Je n’ai pas fini ma phrase que Yoan nous dit être embêté car il a rien qui ressemble à ce qu’on porte. Je fais un clin d’œil à Ewen. Il a compris et assure son petit frère qu’il y a tout ce qu’il faut ici pour remédier à ça. Erwan tousse avant de me dire qu’il est hétéro. Je le rassure, personne ne va les violer mais bon, avec leurs physiques, qu’ils ne s’étonnent pas de recevoir des propositions. Bien sûr, personne ne se vexera d’un refus de leurs parts.
Il me regarde et dit «pour Yoan ? ».
Moi : «il est assez grand pour prendre ses décisions tu ne crois pas ?»
Yoan : «Erwan !! Me gâche pas mes premières vraies vacances, s’il te plait»
Erwan à moi : «il risque rien ici ?»
Moi : «à part perdre sa virginité je vois pas !»
Yoan : «J’ai 16 ans Erwan !»
Erwan : «OK»
Là, Yoan saute au cou de son grand frère pour le remercier.
On se prend tous un café puis on finit leur installation. Les deux frères décident d’utiliser la même chambre contiguë à celle d’Ewen. Quand Ewen les emmène dans la sienne, je retiens Yoan et lui glisse tout bas à l’oreille qu’il ne sera pas obligé d’y passer ses nuits. Y’a plein d’autres chambres ici et dans les annexes… Il comprend le sous-entendu (autres chambres autres mecs).
Quand on remonte avec leurs bagages, j’arrête le monte-charge au premier pour équiper Yoan. Les deux kiffent mon stock de sous-vêtements. Ewen choisi d’office pour son petit frère deux jocks et 3 shortys bien étroits + deux maillot de bain. Moi je prends deux jock et deux shortys de bain pour Erwan et lui mets dans les mains. Comme il veut me les rendre, je lui dis que s’il veut faire un peu de sport c’est obligatoire.

Fin d’installation et visite du reste des bâtiments.

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur ( Top auteur ) : Vacances - Soumission - Moto - Dépucelage anal - inceste - Soumission domination

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

18/04 : 15 Nouvelles

Sauna de Sochaux Chatenois25
Une soirée partie en couille 17cmglandcompris
Un charme fou Ghost writer
Rasage coquin Jako
Plan anonyme -01 Rsexenc
Plan anonyme -02 Rsexenc
Surprise à la fac Aymeric
Militaire-Motard Militaire
Plan avec une racaille Passif-lille
Dans le vestiaire Pakito31
Voisin Marlon
L'éveil du Renart Renart
Séance sportive Pititgayy
Un Affectueux Collègue Jako
Tout a basculé à 19 ans ThomasLePassif

La suite... (7)

Mariage pour tous -09 Yan
Frenchies -11 Pititgayy
Mathieu -03 Jeanmarc
Chambres à louer -15 Jeanmarc
Kader -12 Cédric T
Kader -13 Cédric T
Dans les geoles d'Armid -03 Iwan

Avril 2014

Nouvelles

Que de changements -01 Evanaddison
Que de changements -02 Evanaddison
Que de changements -03 Evanaddison
Que de changements -04 Evanaddison
Soirée torride Caramel
À la fin de l’été Bookman
Victor Victorbg
Une aire d’autoroute. Ginger
Marché D’Amiens Nord Legarsdu80
Mon petit frère Pédale69
Un Chinois très chaud... Mat44
Thibault Theo5852
Masseur Bastien
Le Club Ganymède Jako
Soumis au livreur wantmonster86

La suite...

Que de changements -05 Evanaddison
Que de changements -06 Evanaddison
Que de changements -07 Evanaddison
5ème jour Curiosity
Frenchies -10 Pititgayy
Mathieu -02 Jeanmarc
Soumission & Domination -524 Jardinier
Souvenir d’internat -03 Benvart
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)