PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Mon beau-père est un coquin

Recadrons d'abord l'histoire dans son contexte. J'habitais chez mes parents. Mes parents se sont séparés alors que j'étais relativement jeune. Si mon père a refait sa vie, ma mère, elle, n'a jamais eu de relation stable jusqu'à Laurent. Cela ne faisait que quelques mois qu'ils étaient ensemble mais ma mère et moi avions déjà emménagé chez lui. C'est un quadragénaire classique, pas très grand, barbu, quelques poignets d'amour...

Un matin, en me levant, je vois un mot de ma mère sur la table me disant qu'elle n'est pas là et que Laurent travaille. Je suis donc seul, l'occasion pour moi de ranger quelques affaires dans ma nouvelle chambre et d'explorer un peu cette grande maison. Il y avait cependant une pièce dans laquelle je n'étais jamais rentré, la chambre de ma mère et Laurent. Ma curiosité était telle que j'étais obligé d'y entrer.

La chambre était relativement grande et bien décorée. Mon côté fouine n'a pu s'empêcher d'ouvrir les placards, de regarder un peu partout. Entre deux étagères à vêtements, j'entrevois un tiroir assez profond que j'ouvre. Il était rempli des sous-vêtement de mon beau-père. Curiosité maladive et excitation, je ne peux que regarder. Il semble plutôt brancher slip, j'aperçois même un string. Soit. Mais à force de remuer ce tiroir, je constate qu'il n'y a pas que des sous-vêtements. Au fond, caché derrière slips, strings et autres chaussettes, des accessoires. Menottes, un gode assez énorme, du lubrifiant, des magazines pornos, un cockring, des mini-colliers de bonbons se mettant autour de la bite et autres accessoires occupaient ce tiroir. Ma première sensation était du dégoût, imaginer ma mère avec ce genre d'accessoires... brrr. Mais malgré ça, j'étais excité de découvrir tout ça, dans cette pièce. Je commence à bander, et l'envie de me branler est de plus en plus insistante. Jogging et boxer aux chevilles, je commence à me branler, tout en tâtant ces accessoires.

Je suis de plus en plus excité quand soudain, Laurent entra dans la chambre. Dans mon excitation, je ne l'avais même pas entendu rentrer. Je flippe totalement, j'ai peur de me faire engueuler et je me sens aussi vachement honteux, d'être là, en train de bander comme un ouf devant lui. Comme si de rien était, il me dit qu'il repassait juste chercher son portefeuille qu'il avait oublié. Je ne réponds pas, je suis assez figé. Il me lance "on s'amuse bien, à ce que je vois". Je suis super gêné, je n'ose à peine sourire. Il détourne son regard de moi et vois son tiroir, dans un bordel sans nom. Il rit.
- "Ca t'a excité ?"
- "Je suis désolé, je rangerai tout mais ne dis rien à ma mère, s'il te plaît"
- "Ne t'en fais pas pour ça. C'est juste dommage qu'à ton âge, tu en sois encore au stade de t'amuser tout seul".

Je me sens super con. Pourtant, à 18 ans, j'avais déjà eu quelques expériences. Mais face à lui et son tiroir, je me sentais pire que novice en la matière. Je ne lui réponds pas, je souris juste. Il s'approche et me demande "Qu'est-ce que tu as essayé ?" - "Arrête, ça me gêne" - "Mais il n'y a pas de quoi être gêné, c'est normal". Il y avait certains trucs dans ce tiroir dont je ne connaissais même pas l'utilisation. Il me sort "J'ai du temps devant moi, aucune urgence au boulot. Tu veux que je t'apprenne à te servir de quelques trucs ?".
Je lui réponds au début que non, que je suis déjà assez gêné.
"C'est dommage, vu comme j'ai réussi à faire plaisir à de nombreuses femmes expérimentés, je n'aurai sûrement eu aucun problème à comblé un gamin comme toi".
Un silence s'installe, je lui réponds "Euh... je ne sais pas. Tu ne diras rien à Maman, hein ?". Il rit. Il sort carrément le tiroir et vient s'asseoir sur le lit, à côté de moi.

Il commence d'abord par me montrer son cockring et à m'en expliquer l'utilité. Je suis de nouveau super excité. Il me demande s'il peut me le mettre, j'accepte sans hésiter. Il sort ensuite son gode. Sans exagérer, il était vraiment énorme. Il avoisinait facilement les 25cm sur 7. Je me permets de lui demander à quoi lui sert-il, s'il s'en sert pour son plaisir personnel. Il rit et me répond que non, qu'il s'en sert pour exciter encore plus les femmes avec lesquelles il couche. Je suis impressionné, ce mec devient en quelques minutes mon fantasme absolu tant il a l'air d'être un bon coup. Il me demande de sortir ma langue. Il passe le gode dessus et en met ensuite une partie dans ma bouche. Me voyant l'aspirer avec plaisir, il me dit "Tu m'as plutôt l'air habitué", je ne réponds pas, je savoure le moment. Il me demande ensuite si je le veux dans le cul, ce à quoi je réponds positivement. Mais il me demande aussi si cela m'exciterait d'être menotté pendant qu'il me gode. Je souris et approuve.

Nu, les deux bras menottés aux barreaux du lit, je suis tout à lui. Après avoir bien lubrifié le gode, il commence par me titiller l'anus avec ses doigts et enfonce petit à petit le gode. Je ne peux m'empêcher de gémir et de le regarder faire. Il apparaît tellement concentré, avec une envie de me faire du bien. Excité, je lui demande s'il pourrait se déshabiller, que cela m'exciterait encore plus. Il sourit et me dit que ce n'est peut-être pas une bonne idée, qu'il est mon beau-père. Mais à ce moment précis, je m'en fous et à force d'insister, j'obtiens gain de cause. Il se déshabille et je vois son corps viril. Finalement, il est plutôt bien foutu et a une belle carrure. Il garde cependant son slip, un slip noir, par lequel j'entraperçois une bite pas tout à fait en érection, qui a l'air plutôt épaisse. Toujours attaché, je sens qu'il recommence à me goder. Je n'en peux plus, je n'ai qu'une envie, me branler. Lui est toujours aussi concentré, comme si mon plaisir passait avant le sien.

Ne pouvant me branler, je fais bouger ma queue comme je peux et finis par éjaculer très vite sur moi-même. Il me détache et je le remercie pour ce moment. Il sourit, encore, et s'en va, après s'être rhabillé.

Tommie

eltommie@yahoo.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Le père de mon meilleur pote - Un hétéro bien macho ! - Mon beau-père est un coquin - Stage à l'hôpital

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

19/03 : 17 Nouvelles

Andrew Aeshenn
La fibre paternelle gaydu71
Parfaite femelle Femelle
Retour de soirée Vap
Le serveur de la plage Eric
Le sandwich taiwanais Jako
Cours particuliers Julespg
Les toilettes du train Marc
Combien sont-ils ? Houne66
Pas vu venir celle-là ! James
Seul… Jako
Première avec un homme mûr Curiosite40
Dernier sauna à Paris Chopassif
Lieu de drague Puteadispo
Le mec de ma coloc Bryan
Siaka, le bel Ivoirien Gregmrs
L’internat Matte070

La suite... 7 épisodes

Le moniteur moto -09 Sketfan
Ma gorge défoncée -05 Mâlelope
Mon demi-frère hétéro -05 Oldyano
Stage BTS à la ferme -09 Stéphane
Soumission & Domination -523 Jardinier
Le patient -05 d.kine.75
Mariage pour tous -05 Yan
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)