PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Le père de mon meilleur pote

Mon meilleur pote, Max, m'invite à venir passer me weekend chez lui. Son père a une petite maison en bord de plage, l'idéal pour passer un weekend loin de la déprime des partiels et de la vie citadine. J'accepte avec plaisir. Moi, c'est Tom, 21 ans, brun aux yeux verts, pas une statue grecque mais j'me défends.

On part donc le vendredi, en fin d'après-midi. C'est parti pour deux heures de route à déconner, chanter comme des cons les chansons les plus pourries que la radio nous balance. Je lui demande quand même qui il y aura chez lui. Il me répond que seul son père sera là. Sa sœur, plus âgée a sa vie avec son mati et ses gamins et après le divorce, sa mère s'est barrée à l'étranger.

Max me parle souvent de son père. Selon ses dires, c'est un mec gentil et drôle, pas souvent à la maison car souvent avec ses potes. Petite crise de la quarantaine.

On arrive vers 20h30. En entrant, Max crie "On est là !". Pas de réponse. Il en profite pour me faire faire le tour du propriétaire. La maison est charmante. Il me montre la chambre de sa sœur, là où j'allais dormir. Entre temps, son père revient, les bras chargés de bouffe. Wow, quel putain de beau mec. Les cheveux noir, commençant à devenir légèrement poivre et sel, grand, les yeux sombre, le teint hâlé et une silouhette athlétique. Sa chemise, pas boutonnée jusqu'en haut, laisse entrevoir une toison lisse qu'on a envie de caresser.

"Tu dois être Thomas ?", me dit-il en souriant.

"Euh... ouais, Ouais ! Bonjour m'sieur" Je balbutie comme un idiot.

"Oh la, tu vas m'appeler Samuel et puis bon, tu peux me tutoyer".

"Ok, alors appelez-moi Tom !"

"Entendu Tom !"

Max nous interrompt, "Papa, j'ai grave la dalle". Les bras chargés de sushis, il nous invite à aller nous poser devant la TV.

Nous discutons. J'apprends qu'il est responsable d'une boutique d'accessoires de sport, que c'est un mordu de tennis... En fait, je suis venu passer un weekend avec mon pote Max mais je me fous complètement de lui. Je bois les paroles de son père.

Minuit arrive vite. Max me lance "Bon, j'sais pas toi mais j'suis crevé. On monte ?". J'avoue être épuisé. Je le suis, m'installe dans ma chambre et me couche. J'entends Samuel rentrer dans la chambre de son fils pour lui souhaiter bonne nuit mais Max ronfle déjà. Il toque à ma porte, passe sa tête derrière la porte légèrement entre-ouverte et me souhaite bonne nuit. Et quelle nuit, cet homme a hanté toutes mes pensées. Surtout que la chambre de la sœur, chambre que je squatte, est tapissée de photos, dont des photos de famille. Face à des photos du père, je n'ai pu m'empêcher de branler mon chibre de 17cm.

Le lendemain, Max et moi passons la journée entière dehors. Il me présente ses potes, on se balade, on joue au foot... Bonne journée en somme.

Le soir, on est tous les deux à table et Max me lance "J'ai promis à ma grand-mère que je passerai la voir demain matin et que je mangerai chez elle. Tu veux m'accompagner ou rester avec mon vieux ?". Franchement, dans ma tête, le choix était vite fait. Je lui réponds que je suis épuisé et que je n'aurai pas la foi de me lever demain matin. Je lui demande où est son père "Oh, on est samedi soir, il est sûrement avec ses potes". Dommage... Je ne l'aurais pas vu de la journée.

Toute la nuit, j'ai imaginé tous les moyens à ma disposition pour séduire Samuel le lendemain. Mais bon, je n'aurai jamais le cran de le faire.

Je me lève, il est 10h30. Max est déjà parti. Je descends les escaliers, en jogging avec un tee-shirt super ample des Beatles, autant vous dire que sur l'échelle du désirable, je suis au plus bas.

Je vois Samuel, assis sur le canapé avec un tee-shirt blanc très moulant qui lui moule le corps et un slip noir qui lui moule le paquet.

"Tiens, salut Tom! Un café" ? J'accepte et il se lève m'en préparer un. Ce cul, putain, CE CUL. Tellement bombé et il a l'air tellement ferme... Bref, j'essaie de me calmer et vais m'asseoir sur le canapé, il me rejoint.

"Bien dormi ?"
"Ouais, ça fait du bien. Et vous ?"
"Je t'ai déjà dit. Tutoie-moi!"
"Ah, ouais, pardon..."
"Bien dormi, mais pas assez. La soirée fut rude"

C'est le monde à l'envers. C'est le quadra qu'a passé sa soirée à s'éclater et moi qui l'ai passé à glander avec un pote.

"Rude du genre ?"
"Du genre un peu trop alcoolisé, avec un peu trop de jeunes femmes"
"Ah ouais, vous... enfin, tu t'es mis bien"
"Je t'avoue que j'avais la tête en feu et pas que. J'ai passé la moitié d'la soirée avec une minette blonde de quoi... 25 balais... si tu savais ce que je lui ai mis..."
"T'es sans gène quoi, tu me racontes ça comme ça", lui dis-je en souriant.
"Oh, désolé. C'est vrai qu'avec Max on en parle ouvertement, désolé si je t'ai mis mal à l'aise"
"Oh, pas de soucis, au contraire"
"Et toi, c'était quand la dernière nana qu'a succombé à ta belle gueule ?"

Oh, il trouve que j'ai une belle gueule. Mais mon pauvre, si tu savais... Je joue la carte de l'honnêteté.

"Jamais. Par contre, le dernier mec, c'était y'a trois semaines"
"Oh ! Ah... Eh eh, excuse-moi" me dit-il en riant "Ça ne me gène pas. Mais Max et toi vous...?"
"Ou la, non, non, jamais. On est juste potes"
"Ah ok. Bon, et c'était comment ?"
"Pas mal..."
"C'est quoi ton style de mec ?"
"J'les aime bruns, dessinés, virils, poilus et un peu plus vieux que moi"
"Comme moi, quoi !", me dit-il en souriant.

Je suis super gêné...

"Euh... ouais, carrément, enfin, ouais, vous... tu... t'es pas mal mais bon, t'es le père de Max, quoi"
"Comme je t'ai dit, je suis ouvert. J'ai essayé plein de trucs, crois-moi. Mais ça... jamais ! Montre-moi comment tu t'y prendrais pour me séduire"

Encore plus gênant...

"Ça me gène, si Max revient et tout..."
"On s'en fout de Max. Il est chez sa grand-mère, comme un gamin. Là, on est entre adultes... Puis c'est pour s'amuser.

Alors je pose ma main sur sa cuisse, chaude, poilue et ferme. Il me regarde en souriant. Je commence à me caresser et remonte ma main jusqu'à son paquet bien imposant que j'effleure.

De là, ni une ni deux, il m'allonge sur le canapé, me déshabille et me roule une bonne grosse pelle bien baveuse. Il retire son tee-shirt et je vois enfin ses pecs et ses abdos, velus de poils bruns et lisses. Je suis à poil, il est assis à cheval sur moi et je caresse ce torse autant agréable a la vue qu'au toucher. Je me relève un peu pour lui embrasser les mecs et jouer avec ses tétons, que j'embrasse, lèche et mordille, ce qui le fait gémir d'un cri brut et viril.

Il se releve et se met en face de moi. Je m'asseois et me retrouve nez à nez avec ce paquet qui a tellement gonflé que j'ai l'impression que son slibard va péter. D'un coup d'un seul, je lui baisse et me retrouve avec une queue bien longue et bien épaisse. Je ne peux m'empêcher de lâcher un "Wouah". Il ricane, "elles réagissent toutes comme ça. 20cm sur 5.5 rien que pour toi". Ni une ni deux, je l'enfourne dans ma bouche. Ma main gauche e branle pendant que je le suce et la droite tripote ses grosses couilles bien pendantes. Il gémit, il gémit très fort. Il a l'air bien expressif... Pendant que je le suçais, je n'ai pu m'empêcher de me branler et de jouir. Mais le plaisir et l'envie de lui est toujours présente.

Il me demande alors de m'allonger sur le ventre. Je lui tends mes fesses pour lui montrer à quel point j'ai envie qu'il me remplisse le cul. Il enfile une capote et d'un coup d'un seul, il rentre son gros gland. Je ne peux m'empêcher de gueuler. Il va de plus en plus vite, de plus en plus profondément. Je gueule comme un fou et lui aussi, nos hurlements résonnent dans la baraque, il me tamponne tellement fort que le canapé fait trembler le sol. C'est tellement bon, meilleur que ce que j'ai pu connaitre avant.

Il m'allonge sur le dos, met mes jambes à ses épaules et continue. Je le sens hurler de plus en plus fort, j'ouvre les yeux et le regarde, il est en sueur, tous ses muscles sont contractés, son visage est rouge... Qu'il est beau... Il se retire, enlevé sa capote et m'éjacule sur le cul. La sensation que me procure son liquide chaud sur les fesses est indescriptible.

Voyant que je bande encore, il me lance, en reprenant sa respiration :
"Je veux essayer."
"Quoi ?"
"J't'ai vu prendre ton pied comme jamais je n'ai vu. Prends-moi me cul, je veux ressentir ça"

Il s'allonge alors sur le ventre. Je commence à lécher son cul, poilu mais délicieux. Il gémit doucement. Puis j'y insère un doigt, il se raidit mais semble apprécier. Au fur et à mesure que son trou se dilate, j'y mets un doigt de plus, jusqu'à trois. Je le sens se raidir et l'entend dire "aïe". Mais je continue. J'enfile mon gland et il pousse un gros cri et tout son corps se raidit.

"Ça va ?"
"Oui, continue !"

Alors je le tamponne, de plus en plus fort, je lui rends la monnaie de sa pièce et il gueule, de plus en plus fort. Je ne vais plus tenir, je lui dis que je vais jouir et il l'interrompt, en me disant que lui aussi. On se met alors en 69 sur le canapé. Je jouis le premier et lui peu de temps après. Contrairement à lui, je goûte son jus, délicieux. On se retrouve ensuite face à face, tous les deux avec la gueule pleine de sperme, ce qui le fait rire. Je m'allonge sur lui et là, il prend son portable et fait un selfie de nous deux. Je lui fais "T'es sérieux ?", il me répond "Ouais, je veux garder un souvenir d'une des meilleures partie de baise de ma vie... Aller, Max va rentrer, viens te doucher avec moi".

Nous étions tellement vidés que tout le long de la douche, nous nous sommes juste embrassés.

Puis Max est rentré. Puis l'après-midi est passé. Puis Max et moi avons rejoint la ville...

N'hésitez pas à m'écrire si ce récit vous a plu...

Tommie

eltommie@yahoo.fr

Autres histoires de l'auteur : Le père de mon meilleur pote - Un hétéro bien macho ! - Mon beau-père est un coquin - Stage à l'hôpital

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

21 mai 2019

Nouvelles (15)

Découverte Femelle
Une bonne salope sur un parking Chubbyslut
Complainte du garçon... Jako
Mon coloc me trouble -01 Svven
Mon coloc me trouble -02 Svven
Mon coloc me trouble -03 Svven
Mon coloc me trouble -04 Svven
Dépucelage à la plage Femelle
Découverte de nouveaux plaisirs Paupours
Louvain-La-Neuve sur un parking Nico
Sauna, mon premier dominant Femelle
Mes rêves J.S.
Domination à la forge Theo49
L’ange pervers Frank
L’ange pervers -02 Frank

La suite (8)

L'éveil du Renart -07 Renart
L'éveil du Renart -Fin Renart
Valentin et Simon -02 Aeshenn
Kader -16 Cédric T
Colocation -09 Emerick
Colocation -10 Emerick
Stage BTS à la ferme -13 Stéphane
Les potes de mon grand-frère 4/2 Marc 67

Mai 2019

Nouvelles

Sauna Sun city Julien
Ma première chez les hommes 13008
Une sacrée initiation Lucif
Mon prof, mon pote et moi ? Étalon
Un bon prêt en liquide Pititgayy
Le copain de ma fille Jeanmarc
Soumis en cam Lope75
Jeux de rôle musclés Stéphane
Les potes de mon grand-frère 3-1 Marc 67
Travesti éduquée par son maître Julia2
Mise à dispo  Lopeajus39
Sissy Bumi88
Tournante de rêve Jerem72
Le clandestin Jako
Les skets de mon pote d’internat Kifflesket
Ma (Dé) Formation Matiti Yah
Un plan psychologique Alcide
Révélation nocturne Pierredelavega
Enfin ! T&R
Au mariage de mon neveu Eliot
La chienne exhib Pol
Bar bien chaud Caramel
Réalité fantasmée Fred
Un taxi ? Houne66
Rendez-vous chez le médecin Paul75
Randonnée initiatique Ron
Comment j’ai sucé mon cousin Romain
Prague Astro
Vengeance Julian Lerkin

La suite

Un amour de soumis -06 Elfe
Au Sauna de Sochaux -02 Chatenois25
Un examen oral -03 Gogo
Les skets ... -02 Kifflesket
Soumission & Domination -527 Jardinier
Soumission & Domination -528 Jardinier
Soumission & Domination -529 Jardinier
Soumission & Domination -530 Jardinier
Frenchies -12 Pititgayy
Le patient rebeu -02 Dirtybator
Stage BTS à la ferme -12 Stéphane
Ma (Dé) Formation -02 Matiti Yah
Ma (Dé) Formation -03 Matiti Yah
L'éveil du Renart -04 Renart
L'éveil du Renart -05 Renart
L'éveil du Renart -06 Renart
Kader -15 Cédric T
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)