PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Je suis accroc aux grosses bites de blacks -03

Épilogue

Éloi m'informe qu'Honoré a eu une promotion, qu'il est désormais chef de secteur et qu'il a en charge le sud de la France, je lui tel pour le féliciter, il me remercie et me dit qu'il allait me tel, Éloi lui va prendre sa succession en Provence, il doit venir à Toulouse en fin de semaine pour deux jours avec le remplaçant, il me dit que je vais être déçu il n'est pas black, il se nomme Luc, il sous-entend qu'il va trouver un moyen pour qu'on se voit seuls, à cette pensée je suis fou de joie, jeudi je reçois un coup de fil, c'est Honoré, ils sont arrivés, il veut me voir cet après-midi, je sais qu'Éloi doit montrer à Luc le bureau et lui donner des consignes, ils en ont pour tout l'après-midi, je ne veux pas décevoir celui que je considère comme mon meilleur amant, je me prépare avec soin, j'arrive, il m'attends sur le pas de la porte, j'entre, il m'embrasse avec fougue, il me déshabille, j'en fais de même avec lui, il me porte dans ses bras puissant jusqu'à la chambre, il me dépose sur le lit, se met à califourchon sur moi et me caresse, m'embrasse, me titille le bout des seins, les aspires, les mordilles, il descend le long de mon corps, embrasse ma queue, mes couilles, me retourne, je me met à quatre pattes, il me caresse la raie et le trou avec sa langue épaisse qu'il introduit le plus profond possible en faisant des va et viens, il écarte mes fesses au maximum avec ses gros doigts, il en met un puis deux et enfin trois, il me prépare le cul avec application, dans le miroir de l'armoire je vois qu'il se mouille la bite, il ne met pas de capote, il veut me remplir le cul de son foutre, il se rapproche de moi, présente son chibre contre mon anus, il pousse doucement pour faire entrer son gland, je l'aide en poussant moi aussi, ça y est le gland est passé j'ai une douleur qui me transperce, j'ai perdu l'habitude de cette énorme queue, je serre les dents pour ne pas hurler, il s'en aperçoit, me demande si je veux qu'il mette du gel, d'un mouvement de tète je lui dis non, je me recule un peu plus pour que sa bite me pénètre bien à fond, je serre les poings, il commence par de lents et longs va et viens, la douleur s'estompe pour faire place au plaisir, je gémis, il a compris et accélère les mouvements, maintenant il me pilonne avec force, mon cul s'est habitué à ce gros mandrin, il me tient par la taille, je sens son souffle sur mon cou, ses mains se crispes sur mes hanches en même temps que je jouis, il continue ses va et viens et dans un grognement il me remplit le cul de longs jets de sperme, je m'allonge, il suis le mouvement, il a toujours sa queue dans mes entrailles, il me caresse la tête, embrasse mon cou, au bout d'un moment je sens sa bite se dégonfler, il la retire, elle est pleine de sperme, je la lui nettoie à grands coups de langue, on reste allongés l'un contre l'autre, je tiens sa bite dans ma main, la caresse, elle recommence à se raidir, je me penche pour la sucer, un bruit retiens notre attention, il y a quelqu'un dans la maison, nos fringues sont restés dans le salon, Honoré se lève, il ouvre la porte de la chambre, nos habits ne sont plus parterre mais sur le canapé, Éloi et Luc sont rentrés, Honoré demande à Éloi de nous apporter les vêtements, on enfile juste nos pantalons, je file à la salle de bain, je me lave sur le bidet, mais je ne sors pas, je ne connais pas le nouveau venu, Éloi me demande de les rejoindre, je suis rouge de honte devant cet inconnu, les présentations sont vites faites, Luc sait maintenant que je suis la femelle de ces beaux blacks, Honoré lui demande s'il avait déjà enculé des mecs, il répond non mais qu'il aimerait bien essayer un jour, on ne doit pas mourir idiot, je le détail, environ 1m75, 80kgs, très musclé, pour le reste je devine une belle bosse dans son pantalon, Éloi a vu mon regard, il demande à Luc s'il veut bien me montrer son chibre, gêné mais pensant qu'il pourrait bien un jour profiter de mon cul quand il sera en poste, il dégrafe son pantalon, le fait descendre sur ses genoux en même temps que son slip, je reste éberlué quand je découvre une superbe bite avec un gland en forme de cône de 17 à  18cms de long donc plus courte que mes blacks mais aussi grosse que celle d'Honoré entre 5 et 5.5 de diamètre, c'est la plus grosse que j'ai pris, devant mon regard admiratif il se met à bander, Honoré me demande si je veux l'essayer, je n'ai plus beaucoup de temps mais pourquoi pas, juste une baise, je tombe mon pantalon, Luc s'est débarrassé du siens, on est en plein milieu du salon, pas besoin de lubrifiant j'ai la rondelle encore ouverte par ce qu'honoré m'a mis, il se mouille la queue et la présente contre mon cul, son gland rentre tout seul vu sa forme, Éloi s'est positionné devant moi, sa bite près de ma bouche, il attends que je m'en occupe, je me recule pour faire entrer en moi cette queue, je pense que je vais avoir à m'en occuper très bientôt, après le départ d'Éloi et donc l'arrivée de Luc, il m'encule en douceur au début, je lui demande d'accélérer, il ne s'en prive pas, j'ai l'impression qu'il va me fendre en deux, je gobe la bite d'Éloi et je lui pratique une grosse fellation, Honoré se branle négligemment à coté de ma tête, je sais ce qu'il attend, Éloi éjacule, j'en ai plein la bouche, je me dépêche d'avaler car Honoré lui aussi va jouir et à son tour m'en mettre plein le gosier, Luc se raidit et m'envoie plusieurs jets de sperme dans le cul, quand à Honoré lui aussi se vide les couilles en moi en fond de gorge, je manque de m'étouffer, direction la salle d'eau je me lave le cul avec la douchette jusqu'à ce que l'eau ressorte parfaitement claire, une douche, un bon brossage de dents, et je me rhabille, Honoré me raccompagne à la porte, avant de l'ouvrir il m'embrasse fougueusement, me demande de passer le lendemain pour parler de ce qui venait de se passer, je l'embrasse et je me sauve, pendant le chemin du retour je repense à ce qui m'est arrivé, je suis même un peu déçu qu'Éloi ne m'ait pas baisé, manque de temps, demain vendredi j'aurais un peu plus de temps, Honoré me demande de passer le matin il veut me parler, je lui précise qu'on ne pourra pas baiser car je serais pressé, pas de problème ce n'est pas une priorité, 9h30 vendredi j'arrive chez mes amants blacks, Honoré m'attends dans le jardin, on entre, il m'embrasse, il me demande mon sentiment sur ce qui s'est passé la veille, je lui dis que j'ai bien aimé, il me fait savoir que si Luc ne m'avait pas plu, il avait bien un plan de secours avec un black mais qu'il n'avait pas très confiance en lui pour que nos jeux restes secrets, il compte bien venir de temps à autre à Toulouse pour me voir, il me dit que cet après-midi ils seront tous les trois, j'ai pensé que j'allais me faire démonter la bouche et le cul avec ces trois gros pieux, mais j'aime ça, en route vers mon rendez-vous le tel sonne, c'est Alain, je me gare et je le rappel, il me demande si je veux passer chez lui il y aura Jacques et surtout *Éloi* je décline l'invitation, j'arrive au nid d'amour (c'est comme ça que j'ai désormais baptisé la maison de mes amants) Honoré me fait savoir qu'Éloi a un rendez-vous pro et qu'il ne sera pas là et qu'il viendra surement plus tard, Luc et lui sont en short torse nu, on passe directement dans la chambre, Honoré me déshabille en m'embrassant, Luc me caresse les fesses, je tâte leurs gros paquets, ils bandent tous les deux, qui va commencer à m'entreprendre ? Luc insiste sur mon œillet déjà dilaté par le plaisir à venir avec ses gros doigts mouillés par sa salive, je me mets à quatre pattes sur le lit, Honoré me présente son merveilleux pieux, je m'applique à lui prodiguer une fellation comme il les aime, Luc m'écarte les fesses et m'encule avec sa grosse langue, je me régale, je sens mon trou se dilater sous les assauts de ses doigts et de sa grosse langue douce et dure qui me pénètre le plus profond possible, j'ai le cul lubrifié par sa salive, il se positionne au plus près de mes fesses, les écartes et me pénètre d'un seul coup jusqu'à la garde, je ressent une douleur mais paradoxalement j'éprouve du plaisir de sentir ce gros gourdin au fond de mon cul, il m'encule, j'accompagne ses assauts, ça dure une bonne dizaine de minutes, Honoré ne jouis toujours pas, je sens Luc se contracter, s'accrocher à mes hanches, il m'encule violemment, j'ai un orgasme monstrueux, j'ai faillis mordre la bite qui me remplit la bouche, Luc jouis, je sens ses longs flots de sperme envahir ma cavité anale, je suis fou de bonheur, Honoré prends la place de Luc et me pilonne comme un dingue, à ma grande joie il n'arrive pas à jouir, il m'encule pendant plus d'un quart d'heure, je sens que je vais jouir du cul et de la bite, Honoré se retire et viens me faire boire une grosse quantité de son foutre, là je me lâche, je jouis, je mets ma main en conque pour recueillir un maximum de mon sperme pour m'en délecter, je nettoie les bites de mes amants, je vais pour aller me laver mais Luc a encore envie de me baiser, une aubaine pour moi, j'y ai pris gout à cette excellente queue de blanc comparable à celle d'Honoré la longueur en moins, pendant qu'il s'acharne à me bourrer le cul je pense que si Éloi n'a pas parlé de Luc à Alain et Jacques moi non plus je n'en parlerais pas, je tiens à garder pour moi seul ce joyaux, il éjacule et une fois de plus il me remplit de longs jets de sperme, je serres les fesse pour garder en moi ce chibre que j'aime tant, quand il débande je relâche mon étreinte pour le libérer, Honoré qui entre temps se branlait est venu se vider dans ma bouche, j'avale en me délectant de ce super jus, je pense que la séance s'arrête là mais non, Éloi est de retour, il a l'air fatigué, pour l'éprouver un peu plus je lui fait tomber le pantalon et le slip, lui chope la queue, le branle, et je le suce, je lui présente ma rondelle, et il m'encule sans trop de conviction, Luc et Honoré sont à la salle de bain, j'en profite pour dire à Éloi que j'étais au courant d'où il venait, il n'a pas parlé de Luc, je lui dit de surtout ne pas le faire, il me le promet, je dandine du cul ce qui lui provoque une éjaculation réduite par rapport aux autres fois, il s'est bien dépensé avec les deux autres, on prend le relais dans la salle de bains, moi sur le bidet lui sous la douche, et je le remplace sous la douche, on se retrouve tous les quatre à poil dans le salon, Honoré a comme d'habitude une érection naturelle, je m'assoie entre Luc et lui et je leur caresse le sexe, on parle de notre après-midi, tout le monde est ravi, je dis à Luc que je serais heureux d'être sa femelle quand il sera en poste à Toulouse, il me rassure, il ne voudra personne d'autre que moi, petit coup œil complice à Éloi, ils doivent partir dans la soirée, Luc me promet de me tenir au courant pour sa prochaine venue, j'ai toujours en main sa belle queue, j'ai lâché celle d'Honoré sans m'en rendre compte, Luc rebande, je m'assoie sur lui pour calmer ses ardeurs, sa bite me pénètre, sans que je ne ressente aucune gêne, je m'active à m'enculer sur ce bon sceptre, Éloi et Honoré nous laisses seul, il me positionne contre le canapé et me bourre le cul avec une certaine violence, à mon grand étonnement j'apprécie, je l'encourage par mes mouvements du bassin à me démonter le cul ce qu'il s'empresse de faire, quand il sent qu'il va jouir il se sort de mes entrailles et me fait boire son jus que je déguste, voilà après une bonne douche je me rhabille, j'embrasse mes amants, j'ai la bouche et le cul meurtris mais je suis heureux je n'ai jamais autant jouis du cul que cet après-midi, Luc me donne son 06 et me promet de penser à moi tous les jours, je pars comblé, je suis devenu une vraie salope, je sais que je ne pourrais plus jamais me passer de grosses bites black ou blanche aucune importance pourvu qu'elle soit grosse et endurante, Luc a remplacé Éloi et à ce jour je le vois une à deux fois par semaine, Honoré passe environ une fois par mois, on se fait des parties à trois, Éloi s'est mis en ménage avec une petite blonde, il la baise de partout, une vraie chienne tout comme moi, comment résister à de telle grosse bites, impossible, d'après Honoré, Luc devrait rester plusieurs année à Toulouse et tant qu'il voudra de moi je serais là pour lui donner du plaisir avec ma bouche et mon cul, je ne vois Alain que quand j'ai envie de tirer mon coup ou quand Luc est en déplacement. Je pense que Luc va être mon dernier amant je suis vraiment accro à sa belle bite, il est toujours aussi endurant et me fait jouir à chaque fois qu'il m'encule.

Marc6931

marc6931@sfr.fr

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

13 mai 2019

Nouvelles (15)

Sauna Sun city Julien
Ma première chez les hommes 13008
Une sacrée initiation Lucif
Mon prof, mon pote et moi ? Étalon
Un bon prêt en liquide Pititgayy
Le copain de ma fille Jeanmarc
Soumis en cam Lope75
Jeux de rôle musclés Stéphane
Les potes de mon grand-frère 3-1 Marc 67
Travesti éduquée par son maître Julia2
Mise à dispo  Lopeajus39
Sissy Bumi88
Tournante de rêve Jerem72
Le clandestin Jako
Les skets de mon pote d’internat Kifflesket

La suite (8)

Un amour de soumis -06 Elfe
Au Sauna de Sochaux -02 Chatenois25
Un examen oral -03 Gogo
Les skets ... -02 Kifflesket
Soumission & Domination -527 Jardinier
Soumission & Domination -528 Jardinier
Soumission & Domination -529 Jardinier
Soumission & Domination -530 Jardinier

Mai 2019

Nouvelles

Ma (Dé) Formation Matiti Yah
Un plan psychologique Alcide
Révélation nocturne Pierredelavega
Enfin ! T&R
Au mariage de mon neveu Eliot
La chienne exhib Pol
Bar bien chaud Caramel
Réalité fantasmée Fred
Un taxi ? Houne66
Rendez-vous chez le médecin Paul75
Randonnée initiatique Ron
Comment j’ai sucé mon cousin Romain
Prague Astro
Vengeance Julian Lerkin

La suite

Frenchies -12 Pititgayy
Le patient rebeu -02 Dirtybator
Stage BTS à la ferme -12 Stéphane
Ma (Dé) Formation -02 Matiti Yah
Ma (Dé) Formation -03 Matiti Yah
L'éveil du Renart -04 Renart
L'éveil du Renart -05 Renart
L'éveil du Renart -06 Renart
Kader -15 Cédric T
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)