PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Mon beau-père

Ce ci m'est arrivé en vrai un matin à 9H, ma femme partie au boulot, je ne travaillais pas, mes enfants étaient en cours, et j'étais en train de me branler dans mes toilettes avec mon bon vieux smartphone. Je matais bien les photos  des filles se faisant troncher, de leurs chattes écartées et imaginait une de mes nouvelles collègues à leur place. J'ai senti le sperme monter mais j'ai fait bien attention de juter dans le sopalin que j'avais préparé. J'essuyai consciencieusement ma bite qui ramollissait, tout en me léchant le surplus sur mes doigts, quand la sonnette retentit. Merde, j'attendais une livraison de mon nouveau smartphone plus perfectionné, pas question de rater ça. Je sortis précipitamment en jetant en arrière, tel Michaël Jordan, mon papier souillé dans la cuvette. Je remontai bien mon jogging, m'écrasai un peu le paquet car je ne portais pas de slip la nuit et le matin et ouvrit. Zut c'était mon beau-père. Il faisait du vélo dans le quartier et avait eu un petit problème technique, il était désolé de me déranger. J'étais toujours un peu gêné d'être seul avec lui sans ma femme. Il m'expliqua ce qui lui était arrivé mais je ne voyais pas comment l'aider quand la sonnerie, mais de l'interphone cette fois, retentit. C'était bien ma livraison. Mais le coursier refusait de monter mes 5 étages car il était en retard et voulait que je descende. Je dus m'exécuter et cela me prit 10 minutes car entre temps il avait eu un problème de stationnement et je ne pus remonter qu'après sa manœuvre  puis son retour pour la remise. Quand je revins chez moi, je retrouvai mon beau-père avec l'oeil rieur. Mais il me dit rapidement, comme si c'était lui qui était gêné, qu'il devait repartir chercher une autre aide. En sortant, il me dit qu'il était passé aux toilettes et qu'il espérait que cela ne me gênerait pas... Une fois sorti, j'y courus. Quand je rentrai, j'eus un moment de sidération. Mon sopalin était par terre, j'avais dû rater mon « panier », la cuvette était fermée et dessus il y avait un mouchoir roulé en boule. Je l'ouvris, il était gluant de sperme tiède. Quoi, mon beau-père s'était branlé après moi ? Je ne pus m'empêcher de mettre un doigt dans sa semence, la porter à mon nez, puis la goûter. Cela me ramena des années en arrière. Etudiant en colocation, un soir de beuverie, on avait dérapé avec mon coloc et on s'était sucé mutuellement. J'en gardais un très bon souvenir même si ça ne m'avait plus tenté. Et là en un instant, je retrouvai ce goût enfoui. Je reçus quelques minutes plus tard un sms de mon beau-père : alors ça sent pas trop fort l'homme dans tes chiottes ? Je lui ai répondu : pourquoi ? Et à son tour : parce que j'y ai fait la même chose que toi...
 Quand on s'est revus, quelques jours plus tard, j'étais un peu gêné. Il restait pour voir des matchs avec moi et là je n'avais pas trop envie. J'en parlai à ma femme en inventant un prétexte. Elle me répondit qu'elle ne comprenait pas pourquoi je faisais cela tout d'un coup. Mais le jour venu, je ne pus lui dire de ne pas venir et pire encore, je me retrouvai seul avec lui car il dit à ma femme que sa mère voulait la voir. Nous nous sommes retrouvés tous les 2. On commença à regarder le match mais je n'arrivais pas à me concentrer. Je sortis de la salle pour aller à la cuisine. Il vint me rejoindre et me demanda de but en blanc si j'étais gêné par son petit cadeau. Je ne parlais pas. Il me posa la main sur le torse, juste sous un sein en me demandant si je me branlais souvent. Il avait de l'ascendant sur moi, sa main glissa légèrement. Il me dit que je n'étais pas mal du tout et que j'avais dû faire craquer pas mal de femmes. J'étais tétanisé, et ce que je ne comprenais pas c'est que ma bite durcissait. Sa main reprit sa descente, il glissa doucement sur mon paquet. J'ai toujours pensé que tétais plus pédé qu'hétéro ajouta-t-il et il s'approcha près de moi pour continuer à me parler très doucement à l'oreille. Laisse toi faire ajouta-t-il et il prit ma main inerte qu'il glissa dans son pantalon. Je sentis une bite chaude qui grossissait. J'étais là, sans défense, en train de me faire tripoter par mon beau-père. Il sortit sa queue qui était épaisse et pas trop longue. Il me fit descendre et comme dans un rêve je pris son sexe dans ma bouche. Il glissait doucement et en quelques secondes, il me prévint qu'il allait décharger. Il me retenait par le menton. Je sentis ce goût qui me plaisait à nouveau. Quand il eut estimé que c'était bon, sa bite redevenue molle, bien lavée, il me proposa de retourner voir le match. Mais j'avais la queue étranglée, ce qui se voyait d'ailleurs. Il me matait en rigolant. T'as envie me dit-il tout à coup et il sortit une clé usb qu'il brancha sur ma télé. A l'écran apparut un film porno hétéro super classique. Allez branle-toi suggéra-t-il. Et je le fis. Quand je vins, il sortit un de ses mouchoirs pour récupérer mon sperme qu'il gouta. Il le trouvait très bon. Une fois passé cette situation pour le moins perturbante, on se mit à parler. Il me dit qu'il était hétéro mais ne trompait sa femme qu'avec des mecs et que ça faisait un moment qu'il pensait que je craquerais. C'était fait. Plusieurs semaines passèrent, on n'en parlait pas vraiment voire pas du tout. Puis lors d'une soirée de fête familiale très arrosée, je lui dis alors que je devenais de plus en plus confus que j'avais envie de lui. Je crois qu'il ne guettait que ça. On ne trouva que le garage pour nous abriter et là il prit les choses en main, il me fit me retourner, me coucha le ventre sur le capot de la voiture et après avoir à peine baissé mon pantalon et mon boxer me cracha sur la raie. Il m'enfonça la bite d'un coup, ce qui me fit un mal horrible mais j'étais un peu anesthésié. Cela dura 1 minute tout au plus. J'eus mal au cul le reste de la soirée. Quand je me couchai avec ma femme, je ne pensais qu'à ça dans mon brouillard. Je devins accro et je changeai mes habitudes masturbatoires en consultant des gays pour ma branlette du matin dans mes toilettes ou au boulot. Je me mis à juter plus qu'avant.

Vincent

20sanst@gmail.com

Autres histoires de l'auteur : Initiation estivale - Dans le noir - Mon beau-père - Le chantier - De surprise en surprise - Nos pères

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

19/03 : 17 Nouvelles

Andrew Aeshenn
La fibre paternelle gaydu71
Parfaite femelle Femelle
Retour de soirée Vap
Le serveur de la plage Eric
Le sandwich taiwanais Jako
Cours particuliers Julespg
Les toilettes du train Marc
Combien sont-ils ? Houne66
Pas vu venir celle-là ! James
Seul… Jako
Première avec un homme mûr Curiosite40
Dernier sauna à Paris Chopassif
Lieu de drague Puteadispo
Le mec de ma coloc Bryan
Siaka, le bel Ivoirien Gregmrs
L’internat Matte070

La suite... 7 épisodes

Le moniteur moto -09 Sketfan
Ma gorge défoncée -05 Mâlelope
Mon demi-frère hétéro -05 Oldyano
Stage BTS à la ferme -09 Stéphane
Soumission & Domination -523 Jardinier
Le patient -05 d.kine.75
Mariage pour tous -05 Yan
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)