PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Dans le noir

Je logeais temporairement chez mon cousin et sa copine. Tous 2 étaient très amoureux et de la chambre d'amis dans laquelle je dormais, je les entendais souvent faire l'amour, régulièrement le soir, à peine couchés. Ils avaient beau tenter d'être discrets, je surprenais leurs souffles et gémissements. Mon cousin ignorait que j'étais gay, nous avions tous les deux 25 ans, avions presque été élevés ensemble. Il me demandait souvent pourquoi je n'avais pas de copine. Je lui répondais que je n'avais pas trouvé ce que je cherchais.

Un soir, que cela recommençait encore et encore, je n'arrivais pas à m'endormir. Je me rendis dans le salon dans la pénombre. Je n'entendais cette fois plus rien. Une heure à peine s'écoula et je vis la porte s'entrouvrir, de mon coin sombre, je devinai mon cousin qui se rendait à la cuisine. Il ouvrit le frigo et, gardant la porte ouverte, se mit à boire et à manger un peu. J'eus le temps de regarder son corps, il était nu, un petit début de ventre, pas mal de poils sur la poitrine et son sexe qui pendait, encore gros, et surtout luisant de ce qui venait de se passer. Je savourai le spectacle quand une quinte de toux me dénonça. Il sursauta à peine, et sans allumer la lumière me demanda si c'était moi. Je lui répondis que oui, et, après avoir fermé le frigo vint me rejoindre sur le canapé dans l'obscurité. On se distinguait tout juste. Il me traita en rigolant de salaud de mateur. Puis il me demanda si j'avais entendu. Je lui avouai alors que je savais tout de sa vie sexuelle et de la fréquence de ses rapports avec sa copine. Je ne sais pas si cela le mit en confiance mais il me dit qu'elle dormait, sans doute profondément comme chaque fois qu'elle avait fait l'amour. Puis il précisa que lui était frustré. J'étais étonné car ils faisaient l'amour presque tous les soirs. Il me dit alors, qu'elle se suffisait d'une jouissance alors que lui voulait recommencer tout de suite, ce qu'elle refusait, s'endormant carrément. Du coup, après chaque rapport, il allait manger. Il rigola en disant que cela allait le rendre obèse. Je lui dis qu'il était craquant avec son petit ventre. Il ignora mes propos et me raconta ce qu'il venait de lui faire en m'interrogeant sur ce que je faisais de mon côté. Evidemment je ne lui répondis pas. Mais je voyais qu'il s'excitait tout seul. Il m'avoua que rien que de parler il bandait. Je saisis l'occasion pour lui demander si je pouvais vérifier et il me demanda de but en blanc si j'étais gay. Je ne sais pas ce qui me prit mais sans répondre, je me penchai et pris son sexe dans ma bouche. Elle avait un gout, sans doute celui du sexe de sa copine. Mais il me repoussa en me disant que j'étais malade. Je le laissai dire mais replongeai sur sa queue qui ne semblait attendre que cela et du coup il ne dit plus rien. Il jouit rapidement dans ma bouche. J'étais à la fois excité, ma bite était dure et moi je n'avais rien fait et consterné, j'avais sucé mon cousin hétéro. Sans un mot, il se releva et fila dans leur chambre. Je restai avec mon érection, n'osant même pas me branler. Je ne dormis pas de la nuit, partagé entre ces 2 sentiments.

Le lendemain était un dimanche. On se retrouva dans la cuisine pour le petit-déjeuner et je trouvai mon cousin distant. Il se mit à être très câlin avec sa copine qui semblait ravie. Je compris qu'ils allaient remettre ça dans la chambre aussi je les informai que je sortais faire mon jogging. Quand je revins, la tension sexuelle avait un peu baissé. Après le déjeuner sa copine partit pour l'après-midi pendant que nous devions regarder le match de ligue 1. Je ne savais pas comment briser la glace. J'attaquai frontalement en lui demandant s'il avait passé du bon temps le matin. Il me répondit qu'il était super excité et qu'ils avaient bien baisé. A ma question sur le nombre de fois, je vis à sa tête qu'à nouveau cela avait été un seul coup. Je voulais rigoler en lui proposant de recommencer comme la veille mais je vis à sa tête qu'il était travaillé par le sujet. Il m'avoua que cela l'avait complètement excité la façon dont je l'avais sucé et que c'est pour cela que le matin il avait eu encore envie. Il désirait sa copine mais se questionnait s'il avait des pulsions gaies. Je le rassurai en lui disant que non et que c'était normal d'apprécier le sexe avec qui que ce soit. Si ses sentiments les portaient vers une fille, il était hétéro. Après, avoir des relations avec des hommes cela pouvait être uniquement mécanique, d'autant qu'apparemment il avait des gros besoins. Du coup, on n'avait même pas regardé le match et sa copine rentra. Tout semblait aller bien. Quelques jours plus tard, je pus enfin trouver un logement à moi. Mon cousin et sa copine étaient souvent chez moi, surtout lui d'ailleurs, car il y avait des travaux à faire. Il insistait beaucoup pour les faire et, un jour, dit à sa copine qu'il allait passer la nuit chez moi pour avancer plus vite. Elle était ravie car elle pouvait sortir avec des copines. Mais une fois partie, ce fut le grand déballage. Il voulait que je le suce à nouveau. Je sortis le grand jeu et, sans le brusquer, je lui fis passer plusieurs étapes. Nous primes un bain ensemble et je lui fis un message prolongé et très caressant. Son sexe était on ne peu plus raide. De mon côté même si ce n'est pas ma pratique préférée, je m'étais lubrifié. Il était très détendu, sur le dos, avec sa belle bite arquée. Il ne broncha pas quand je vins m'accroupir sur lui, bien positionné. Quand il comprit que je m'embrochais sur lui, il eut un petit sourire vicieux. Je dirigeai toutes les étapes, accélérant ou décélérant quand il le faut. A un moment, je sentis sa résistance diminuer et je trouvai la bonne posture pour qu'il m'inonde. Il était aux anges, d'autant qu'effectivement, il se mit vite à rebander. Je le suçai alors le mieux possible et après quelques minutes, il m'envoya sa purée. Je n'avais toujours pas joui, il ne voulut pas essayer de me sucer, il accepta juste de me branler, ce qui n'était pas grand chose mais suffisant. Sauf qu'au moment de jouir, alors que nous étions collés comme 2 collégiens, je l'embrassai à pleine bouche, ce qu'il ne rejeta pas. On refit l'amour de la même manière dans la nuit. Je le rendis rassasié à sa copine. Mon cousin n'est pas devenu gay, on a fait l'amour de temps en temps, de manière de plus en plus espacée. J'ai réussi tout de même à ce qu'il me suce sans avaler et, une fois à l'enculer, profitant du fait qu'il était bourré suite à la naissance de son premier enfant. Il ne m'en a pas voulu mais il n'y eut plus qu'une fois après. En revanche, il se mit à courir après les femmes ...

Vincent

20sanst@gmail.com

Autres histoires de l'auteur : Initiation estivale - Dans le noir - Mon beau-père - Le chantier - De surprise en surprise - Nos pères

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

18/04 : 15 Nouvelles

Sauna de Sochaux Chatenois25
Une soirée partie en couille 17cmglandcompris
Un charme fou Ghost writer
Rasage coquin Jako
Plan anonyme -01 Rsexenc
Plan anonyme -02 Rsexenc
Surprise à la fac Aymeric
Militaire-Motard Militaire
Plan avec une racaille Passif-lille
Dans le vestiaire Pakito31
Voisin Marlon
L'éveil du Renart Renart
Séance sportive Pititgayy
Un Affectueux Collègue Jako
Tout a basculé à 19 ans ThomasLePassif

La suite... (7)

Mariage pour tous -09 Yan
Frenchies -11 Pititgayy
Mathieu -03 Jeanmarc
Chambres à louer -15 Jeanmarc
Kader -12 Cédric T
Kader -13 Cédric T
Dans les geoles d'Armid -03 Iwan

Avril 2014

Nouvelles

Que de changements -01 Evanaddison
Que de changements -02 Evanaddison
Que de changements -03 Evanaddison
Que de changements -04 Evanaddison
Soirée torride Caramel
À la fin de l’été Bookman
Victor Victorbg
Une aire d’autoroute. Ginger
Marché D’Amiens Nord Legarsdu80
Mon petit frère Pédale69
Un Chinois très chaud... Mat44
Thibault Theo5852
Masseur Bastien
Le Club Ganymède Jako
Soumis au livreur wantmonster86

La suite...

Que de changements -05 Evanaddison
Que de changements -06 Evanaddison
Que de changements -07 Evanaddison
5ème jour Curiosity
Frenchies -10 Pititgayy
Mathieu -02 Jeanmarc
Soumission & Domination -524 Jardinier
Souvenir d’internat -03 Benvart
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)