PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode

Vendredi soir aux Tuileries

Chapitre -02

Fin de soirée aux Tuileries, nous déposons nos amis à leur scooter et décidons de faire un autre petit saut au labyrinthe.
Il est 23 h 30. Le soleil est couché et les ombres envahissent les allées. Elles se meuvent d’un buisson à un autre, les mains contre les poches, pour mouler leur sexe.

Même si le noir ne facilite pas les choses, j’arrive à distinguer certains visages. Déambulent principalement des quarantenaires-cinquantenaires, des daddys bien tapés. Ce n’est hélas pas ma came.

Morgan et moi tournons lentement une longue demi-heure. Si rien ne m’inspire, je ne suis pas contre observer une bonne bite en fond de gorge, la dépravation feignant de se cacher derrière trois branches de buisson.

Malheureusement, tout le monde se montre timide. Deux fois, nous nous arrêtons contre le mur. En moins de 15 secondes, le chemin est rempli d’hommes qui attendent que quelqu’un fasse le premier pas. Un type en pantalon blanc et un autre en pantalon noir me semblent intéressants, mais je ne distingue pas bien leur visage. Je préfère passer mon chemin.

Personne n’agissant, nous repartons pour un nouveau tour.

J’effectue un nouvel arrêt dans le petit chemin vide qui se remplit en quelques secondes. Morgan poursuit le sien. Le pantalon blanc s’arrête face à moi et me regarde intensément. Il essaie de lire mes intentions dans mon regard, les mains contre les poches.

Discrètement, il détache le premier bouton de son pantalon. Excité, j’ouvre tous ceux du mien et caresse mon sexe à travers mon caleçon noir. Il m’imite et s’approche. Il tend la main. Je retire la mienne pour l’inviter à me toucher. Il me caresse. Lentement. Il prend son temps comme s’il ne voulait pas en perdre une seule goutte. N’en pouvant plus de mon excitation, je baisse mon caleçon et sors mon sexe. Je sens le regard désireux de la foule posé dessus et le vent se glissant sous mes couilles.

Il tombe à genoux et avale mon sexe.

Je lève les yeux. Dix personnes nous regardent. L’un d’eux, un grand black, trop musclé (ou trop gras ?), dans la quarantaine bien tapée, s’approche et lève ma chemise pour mieux observer mon suceur du soir. Il continue de lever ma chemise et me caresse les tétons.

Je ne distingue plus Morgan. Je le cherche du regard et semble le distinguer parmi des buissons. Il doit avoir une autre cible.

Mon suceur se lève et m’embrasse. Je lui touche enfin le sexe. Il est de petite taille, mais se loge parfaitement dans ma main.

Le grand black se baisse et me lèche les tétons. Un cinquantenaire approche sa main blanche et touche mon torse. Je me sens étouffer et mal à l’aise.

Je remonte mon caleçon, ferme ma braguette et rejoins Morgan

Je le retrouve dans un renfoncement embrassant l’homme au pantalon noir. Leurs deux sexes turgescents se frottent l’un contre l’autre. L’homme jette un œil sur moi et tend le bras pour m’attirer à eux. J’obéis. J’attrape son sexe et me rends compte que mon pouce et mon majeur ne peuvent pas faire le tour de la base de sa queue tellement elle est épaisse.

Je souris de plaisir.

Morgan a trouvé une perle.

L’homme murmure quelque chose à l’oreille de Morgan. Ils referment leur braguette et sortent du labyrinthe.

– On va aller ailleurs. Aux escaliers, on sera tranquilles.

Il ouvre un portail. Nous descendons des escaliers à trois en haut desquels une personne fait le guet. Quand nous arrivons en bas, deux hommes remontent précipitamment leur pantalon. Ils devaient déjà s’enculer.

– Il y a déjà quelqu’un.

Nous faisons demi-tour.

Retour dans le labyrinthe. L’homme se baisse et se faufile dans un buisson haut où une sorte de cavité s’est formée au fil des rapports.

– On sera tranquilles ici.

Il nous attire à lui et nous nous retrouvons là, dans le parc des Tuileries, à nous embrasser en toute discrétion.

Soudain, un homme approche. Notre embrasseur se retourne et tend la main.

– Non.

L’intrus dégage. Un autre arrive et s’installe sur le petit muret qui jouxte le buisson. Notre nouvel ami lui demande de partir, mais finit par se résigner à se focaliser plutôt sur nous.

Pendant ce temps-là, Morgan s’est mis à genou et a commencé à sucer Pantalon noir. Je me suis empressé de sortir ma queue et de la déposer sur son visage. Il l’a gobée d’un coup. Pendant quelques instants, Morgan alterne entre mon sexe et le sien, pendant que je caresse les couilles de notre invité que j’embrasse à large langue.

Morgan se lève. Je m’agenouille et suce à mon tour l’homme. Pour être plus à mon aise, je baisse mon pantalon à mi-cuisse. Je gémis doucement de plaisir. Je sens le vent se faufiler entre mes fesses. J’adore. Je me branle avec un plaisir incommensurable tout en suçant cet inconnu dans un parc public.

Je suce également Morgan

Puis je me lève en continuant de caresser le pantalon noir. Je l’embrasse tandis que Morgan joue avec ses fesses. Il cale son sexe contre son cul et se frotte à lui de toute sa longueur.

Il me murmure soudain à l’oreille :

– J’adore trop ta bite. Celle de ton mec est bien, mais la tienne… elle est trop belle ! Actif ou passif ?

– Les deux. Et toi ?

– Aussi.

Un bruit d’emballage me fait lever les yeux. Morgan enfile un préservatif, humidifie le tout et entre dans monsieur. Ce dernier serre les dents et les yeux. Il ne doit pas se prendre souvent un gourdin. Étant donné la taille de son sexe, je ne serais pas étonné que l’on attende de lui qu’il soit plus actif que passif.

Accro à sa bite, je me baisse et reprends ma fellation, mais il ne veut pas que cela se passe ainsi. Il me relève et me suce à la place.

Je regarde Morgan dans les yeux pendant qu’il baise Pantalon noir.

De mon côté, je prends mon pied. La fellation. Morgan qui encule. Le vent dans les fesses. Les ombres fournies par l’éclairage public. Les passants qui ne se doutent pas de ce qu’il se passe dans le feuillage.

Tout m’égaie.

Puis je ne pense qu’à une seule chose : je voudrais sentir cette épaisse queue en moi. J’en ai envie. Besoin ?

Je m’avance et embrasse Morgan, tandis que Pantalon noir continue de s’activer sur mon sexe.

Morgan prend son pied à enculer le cul serré de cet inconnu.

Lorsqu’il le sent jouir, il se retire soudain et continue de se branler.

Je l’imite et, en quelques secondes, je finis par larguer une grande quantité de sperme au pied de l’arbre. Morgan m’imite.

Pantalon noir distribue du sopalin. Nous nous essuyons. Puis :

– Merci. Bonne soirée.

– À toi aussi.

Et nos routes se séparent.

Peut-être retrouverais-je un jour cet inconnu et aurais-je le bonheur de le sentir au plus profond de moi-même.

Stéphane Juin

stephanejuin06@gmail.com

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : La racaille des Buttes Chaumont - Vendredi soir aux Tuileries

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

11/02 : 10 Nouvelles

Rendez-vous particulier Pititgayy
Plan snap Noprise2tete
Plan snap -02 Noprise2tete
Piste de danse jouissive Sasha
Fellation improvisée Lemarnais
Visite médicale Tanatos
Un mec grindr, ou plus Gayboyquebec
Mon modèle Houne66
Voisin antillais Hairylegs94
Surprise Virilsalope

La suite... 8 épisodes

Frenchies -06 Pititgayy
Ma vie de lope exhib -06 Lopexhib
Stage BTS à la ferme -04 Stéphane
Stage BTS à la ferme -05 Stéphane
Stage BTS à la ferme -06 Stéphane
Soumission & Domination -520 Jardinier
Soumission & Domination -521 Jardinier
Début avec mon maître -04 Jd18

Février 2019

Nouvelles

Éric Clemsex
Mon meilleur ami et moi Le-sanguin
Grand romantique Celestin
Premier plan à 3 Matt
Sodomie improvisée Lemarnais
Recherche du Travail Jeanmarc
Une détente bien méritée Stéphane
Voyage en train Pierrot
Ma première fois avec un homme Fred 02600
Défoncé par 2 beurs Adonf
La queue de Rachid Chopassif
À la terrasse d’un café Houne66
Folle soirée au sauna Maasquelour
Stage BTS à la ferme Stephane

La suite...

Frenchies -05 Pititgayy
Stage BTS à la ferme -02 Stephane
Stage BTS à la ferme -03 Stephane
Chaude soirée -04 Red
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)