PAUSE

Le garçon derrière la machine a besoin de repos, de vacances...
Rendez-vous fin septembre ;)

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Le jouet d’un hétéro -06

J’étais stressé et apeuré, une telle bite allait forcément me déchirer complètement.
Guillaume : « Prends une bonne inspiration et détends-toi, Icham va y aller en douceur, on ne veut pas t’abimer, mais te faire kiffer. »
Icham prit un tube de lubrifiant dans la poche de son jean et m’en badigeonna allègrement le cul. Il frottait son gland contre mon trou déjà bien ouvert par ses doigts et doucement il commençait à s’enfoncer en moi.
Guillaume me tenait fermement et me regardait dans les yeux. Il prenait son pied à voir son pote m’enculer.
La douleur était moins forte que je ne le pensais, la progression se fait parfaitement. Mon cul cédait et s’élargissait. Le gland d’Icham était à présent totalement enfoncé, le reste de sa queue continuait à entrer dans mes entrailles. Il ne me laissait pas le temps de m’habituer, il continuait son avancée avec force et persévérance.

Je haletais et transpirais à grosses gouttes.
Guillaume : « Respire, ça passe bien, il faut qu’il te le mette complètement, après ça ira mieux. »
Icham : « Putain, son cul est super chaud et humide, on dirait une chatte, c’est trop bon mec ! »
Guillaume : « Je te l’avais dit, il a un cul fait pour la bite ! Et attend ce n’est que le début, il va se détendre et prendre son pied. La salope en lui va se réveiller et tu vas kiffer encore plus ! »
Je dois reconnaitre que Guillaume n’avait pas tort, la douleur faisait place à un certain plaisir. Celui d’être bien rempli, par une bite dure, longue et large. Sans vraiment m’en rendre compte, j’avais désormais 21 cm dans le cul et j’adorais ça.
Icham : « Tu les sens mes couilles qui tapent contre tes fesses ? Je suis entré complètement, maintenant je ne vais pas bouger pour te laisser le temps de t’y faire, car je compte bien te limer comme un malade ! »
Guillaume en profitait pour me bifler. Sa queue était bandée à mort. Il mouillait du gland tellement il était excité.

Après quelques minutes immobile Hicham commençait à me baiser, avec des mouvements lents, mais amples. Il entrait et sortait sa queue de mon cul complètement à chaque coup de reins. Sincèrement je la sentais passer, mais je commençais à y prendre gout.
Guillaume quant à lui me baisait la bouche. J’étais pris des deux côtés. J’avais deux beaux chibres pour moi tout seul pour la première fois de ma vie et j’adorais ça.
Guillaume : « Vas-y Hicham défonce-le bien, il aime ça ! »
Hicham : « Je n’ai jamais démonté un cul comme ça ! Aucune meuf n’a jamais pu supporter ma queue aussi bien et aussi longtemps. »

En disant ça, il accélérait encore le rythme. Il me limait de plus en plus fort, il s’enfonçait et ressortait de plus en plus vite. J’étais littéralement coupé en deux. Ses coups de butoir démesurés me déstabilisaient, j’ai failli perdre l’équilibre. Étonnamment j’avais plus mal aux genoux qu’au cul !
Guillaume s’amusait bien aussi, car il me pourfendait la gueule à grands coups de bite. Il écartait mes lèvres et plongeait sa longue colonne de chair dans ma bouche jusqu’au fond de ma gorge ! Il m’étouffait avec sa queue. J’en pleurais tellement l’air me manquait. Là, il se retirait pour me laisser reprendre mon souffle. Je bavais énormément. Il me biflait de plus belle pour étaler ma bave sur tout mon visage.
Cette position durait depuis maintenant une bonne vingtaine de minutes et devenait assez inconfortable. Hicham avait une endurance qui m’impressionnait. Je l’avais sucé, il me baisait et pourtant il parvenait à ne pas juter : quelle résistance !
Guillaume, qui voulait faire durer ce moment de baise intense, prit l’initiative de passer à autre chose.
Guillaume : « Hicham laisse-moi ta place, j’ai moi aussi envie de le défoncer comme une bonne pute ! Relève-toi Franck et allonge-toi sur le canapé. »
J’avoue que j’étais soulagé par ce changement de position, car j’avais vraiment mal aux genoux. Je suis donc allongé sur le canapé, j’ai relevé mes jambes et Guillaume est venu me prendre les yeux dans les yeux.

Guillaume : « Tu as bien bossé Hicham, il est bien ouvert, ça rentre comme dans du beurre ! »
Hicham : « Vas-y éclate-toi Guillaume et éclate-le par la même occasion ! »
Ils se sont mis à rire de la connerie d’Hicham et Guillaume a commencé à me démonter. Ce bel hétéro brun et sportif baisait vraiment comme un Dieu ! Quel pied !
Je gémissais, je haletais, je couinais, je criais…
Moi : « Oh oui c’est bon Guillaume, baise-moi, plus fort, plus loin ahhhh… »
Guillaume : « Tu entends Hicham, ça y est, mentalement il a cédé, il est maintenant tout à nous, prêt à tout. Et il va prendre cher ! »
Hicham : « Je vais lui baiser la gueule pour le faire taire ! »
Il est venu à califourchon sur moi et m’a planté sa queue jusqu’aux couilles dans la bouche et a commencé à me limer.
C’est vrai que j’étais prêt à tout pour leur plaisir. Je subissais leurs assauts sans broncher.
Une fois encore cette position me sembla durer une éternité. Guillaume alternait entre lenteur et rapidité pour éviter de jouir et de me faire jouir trop vite. Quand j’étais sur le point d’exploser, il s’arrêtait net. C’était à la fois frustrant et jouissif.
J’étais une poupée de chiffon entre les mains de ces deux mecs virils et chauds, un vrai jouet pour hétéros !
Hicham se retira de ma bouche et s’assit sur le fauteuil. Il s’astiquait la queue pendant que Guillaume continuait de me baiser.
Guillaume : « Ah je crois qu’Hicham est en manque de ton cul Franck. Et je suis sûr que ton cul est en manque de son chibre. Allez va t’empaler sur son pieu dressé ! »
Je n’ai pas hésité une seconde, je me suis levé et je suis allé m’assoir directement sur sa queue. J’étais tellement ouvert qu’elle est entrée sans aucune difficulté et en quelques secondes à peine mon cul avalait ses 21 cm !

J’ai commencé à monter et descendre sur cette colonne de chair en cadence. Je me perforais moi-même et je kiffais comme jamais.
Hicham : « Putain, il se déchaine ! À croire qu’il n’en a jamais assez ! Après ce qu’on lui a déjà mis, je n’en reviens pas ! Quelle salope !! »
Guillaume : « Je te l’avais dit. C’est dans cette position qu’il a joui du cul la première fois que je l’ai baisé et je suis certain que c’est ce qu’il cherche là ! N’est-ce pas Franck ? »
Moi : « Ouiii ouiii je veux jouir du cul, je veux prendre mon pied sur sa queue tendue !!! »
Guillaume : « Décidément je t’ai révélé à ta vraie nature, tu es vraiment accro à la bite toi, Hicham a raison tu n’es jamais rassasié, tu en veux toujours plus ! »
Moi : « Oui encore, encore, j’aime ça, ouiiiiiiiiiii »
Guillaume : « Là je crois que c’est un appel Hicham, apparemment il en veut plus, ta bite ne semble pas lui suffire. On va donc lui donner ce qu’il veut ».
J’étais dans un état second, je chevauchais Hicham avec fougue sans penser à la phrase que venait de prononcer Guillaume. Et pourtant j’aurais dû…

(La suite dans quelques jours. Une nouvelle fois je remercie tous ceux qui m’ont écrit. C’est hyper motivant et ça donne envie de continuer et de ne pas vous décevoir. Les deux premières parties étaient vraies, mais depuis j’ai laissé mon imagination divaguer et je n’en manque pas ! Bonnes fêtes de fin d’année à tous !)

Franck84

franck84@yopmail.com

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Le jouet d’un hétéro

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

22 aout 2019

Nouvelles (20)

Douche salle de sport Noprise2tete
Sexe à l'armée -01 Martin
Sexe à l'armée -02 Martin
Sexe à l'armée -03 Martin
Sexe à l'armée -04 Martin
Sexe à l'armée -05 Martin
Sexe à l'armée -06 Martin
Sexe à l'armée -07 Martin
Sexe à l'armée -08 Martin
Excitantes retrouvailles Max
Aller en club tout seul Jh30du11
Un boss plus que pervers Private78
Le vigneron Romain
Fratrie « de Wintzt » Calinchaud
Mon voisin hétéro ? Étalon
Un magnifique voyage Passifsensuel
10 ans en arrière Bad boy
Weekend dans le sud Chopassif
La Première Fois de Mon Pote Molgax
Capotes et jus Barn

Aout 2019

Nouvelle

Abdou Romain
L’école de danse Noah93
Hétéro, juste ce qu'il faut Hugo
What a TØS Sexaddict49
Première hard Tours37
Plan à 3 en extérieur Sylou69
Fouille révélatrice à l’aéroport KarlJ
La piscine Quentin94
Un sauna de verre Glaudoun
Défonce au camping Heysi37
Pauvre Cyrillo Romain
Mes dépucelages -01 XXL
Mes dépucelages -02 XXL
Le fils du shérif -01 Matt
Le fils du shérif -02 Matt
Le fils du shérif -03 Matt
Faire durer le plaisir Frank
Faire durer le plaisir -02 Frank
M Renart
M -02 Renart
Amoureux de Dimitri Chopassif
Prof de sport Victobg
Lost in Cocktown Pititgayy
Il m’offre son c... Seithan
Jardinier bien bâti Virilbgmuscle06
Mes années de fac Louisallenk
Toilettes publiques Hugo
Anniversaire de mon beauf Linox
La Cage d’escalier Éric
Révélation au club de natation WhiteKnight
Mehdi, le livreur de pizza Pol
Les vices de l’internat Lloh
Le volleyeur et le rugbyman Dolto
Chienne à rebeu Larbin
Nils -01 Renart

La suite

Passion en toutes lettres -17 Romain
Passion en toutes lettres -18 Cyrillo
Passion en toutes lettres -19 Romain
Passion en toutes lettres -20 Cyrillo
Passion en toutes lettres -21 Romain
Passion en toutes lettres -22 Romain
Passion en toutes lettres -23 Cyrillo
Passion en toutes lettres -24 Romain
La grosse bite de mon beauf -08 Ghost writer
Un étudiant appliqué -07 Amical72
Un étudiant appliqué -08 Amical72
Un étudiant appliqué -09 Amical72
Un étudiant appliqué -10 Amical72
Un étudiant appliqué -11 Amical72
Amour inaccessible -05 Miangemidemon
Nils -02 Renart
Mariage pour tous -13 Yan
Mariage pour tous -14 Yan
Le cul -02 chuuuut17
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider
(Simple et anonyme)
Ne donne pas accès aux pages "avant-première"