PAUSE

Le garçon derrière la machine a besoin de repos, de vacances...
Rendez-vous fin septembre ;)

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Le jouet d’un hétéro -07

Guillaume : « Décidément je t’ai révélé à ta vraie nature, tu es vraiment accro à la bite toi, Hicham a raison tu n’es jamais rassasié, tu en veux toujours plus ! »
Moi : « Oui encore, encore, j’aime ça, ouiiiiiiiiiii »
Guillaume : « Là je crois que c’est un appel Hicham, apparemment il en veut plus, ta bite ne semble pas lui suffire. On va donc lui donner ce qu’il veut »
J’étais dans un état second, je chevauchais Hicham avec fougue sans penser à la phrase que venait de prononcer Guillaume. Et pourtant j’aurais dû…
Guillaume est venu se positionner derrière moi, il a mis ses mains sur mon dos et m’a plié complètement sur Hicham.
C’est là que j’ai senti son gland forcer ma rondelle pour s’insérer à son tour en moi. Cela a mis fin à mon excitation et la peur a pris le dessus.
Moi : « Non !!! Guillaume ne fait pas ça, je t’en prie, ça va me déchirer !! »
Guillaume : « Oui je te confirme qu’on va te déchirer et tu sais quoi, tu vas adorer !!! »
J’ai commencé à m’agiter pour essayer de me dégager, mais sans succès car Hicham me maintenait fermement.
Hicham : « Tu as crié que tu en voulais encore, donc tu fermes ta gueule et tu arrêtes de bouger ! Vas — y mon pote rejoins moi dans sa chatte ! »
Guillaume : « J’arrive Hicham ! »
Guillaume a commencé à s’enfoncer en moi. Il mit aussitôt ses mains sur ma bouche pour me faire taire et a continué sa progression en moi.
Guillaume : « Respire profondément et détends-toi, ça rentre tu vois, j’étais sûr que tu pourrais nous accueillir tous les 2 ! C’est trop bon ! Tu es super serré j’adore !!! »
Hicham : « Putain, j’aurais jamais cru que tu y arriverais mec, je sens ta queue contre la mienne, il prend cher la petite salope ! »
C’est vrai que je prenais cher comme le disait Hicham, mais c’est vrai aussi que ça rentrait. D’ailleurs sans que je m’en rende vraiment compte ses couilles tapaient contre mes fesses.

Guillaume : « Tu sens ? Je suis totalement en toi là. Je vais enlever mes mains de ta bouche et tu vas te détendre, tu sais très bien que tu vas prendre ton pied ! »
Il ôta ses mains et je ne criais plus. Je respirais profondément. Guillaume et Hicham se synchronisaient afin de me limer sur le même rythme. Lentement mais surement, ils entraient et sortaient de mon cul béant.
Soudain, Hicham fit un clin d’œil à Guillaume et tous deux changèrent de cadence. Ils se montraient plus rapides.
Guillaume : « On va te démonter maintenant ma petite pute et tu vas kiffer comme nous on kiffe ! »
Je dois avouer que c’était vrai, la douleur avait une fois de plus fait place au plaisir. J’étais une poupée de chiffon entre les mains de ces deux mecs virils et j’étais secoué dans tous les sens sous leurs coups de butoir.
Hicham : « Oh putain Guillaume c’est le pied là ! Qu’est — ce qu’on lui met ! Il encaisse trop bien ! »
Guillaume : « Oui franchement c’est trop bon ! Je n’ai jamais baisé comme ça. Avec cette salope j’assouvis tous mes fantasmes, c’est le kif intégral ! Aucune meuf n’aurait jamais supporté tout ça ! »

Ils se tapèrent dans la main et continuaient à me sauter avec fougue. Je commençais à gémir de plus en plus, le plaisir ne cessait de monter. Je prenais véritablement mon pied et un sacré pied. Je n’ai jamais ressenti ça, cette impression d’être totalement rempli, totalement possédé !
Ma rondelle se dilatait parfaitement, elle acceptait leurs bites larges et veinées sans aucun problème.
J’étais en train de me faire tirer comme une pute par deux hétéros en rut et j’adorais ça, à tel point que je gémissais de plus en plus fort !
Moi : « Ohhh ouiii ouiii encore, c’est trop bon, baisez-moi les mecs ! Défoncez-moi encore ! »
Guillaume et Hicham : « Tu n’en as jamais assez ! On va bien de limer ! »
C’est à ce moment que mon téléphone se mit à sonner. Guillaume s’empara du smartphone et vit le nom d’Olivier s’afficher.
Guillaume : « C’est ton mec, vas-y répond lui ! »
Moi : « Non tu es fou ! »
Guillaume : « Réponds-lui ou on arrête de te sauter ! »
Je n’avais pas envie de décrocher, mais encore moins envie qu’ils arrêtent de me baiser, c’était si bon ! J’ai donc décidé de prendre l’appel.
Moi : « Allo, Olivier ? »
Olivier : « Salut mon cœur, tu vas bien après cette nuit ? »
Pendant que je commençais ma conversation avec Olivier, Guillaume et Hicham redoublaient leurs coups de rein pour me faire gémir de plus belle, quels salauds ! Et c’est vrai que j’avais bien du mal à me contrôler.
Moi : « Ouiiiii ça va mon cœur, je….. je…. Ahhhhhhh »
Olivier : « Qu’est-ce qui t’arrive ? Tu gémis là ? »
Guillaume se pencha sur mon oreille et sur un ton moqueur me dit : « Il a raison Olivier, qu’est-ce qui t’arrive ? Réponds-lui, il va commencer à se poser des questions »
Moi : « Je…. »
Hicham planta sa queue plus loin encore dans mon fondement.
Moi : « Ahhhhh ouiiiiiiii »
Olivier : « Non, mais sérieux qu’est-ce qui t’arrive ? »
Moi : « Désolé chéri, mais je suis sur le point de jouir ! »
Hicham et Guillaume surpris par ma phrase se sont arrêtés net.
Olivier : « Quoi ????? »
Moi : « Tu m’as si bien baisé cette nuit que j’étais en manque de ta queue ce matin. Alors là, je me gode en pensant à toi »
Guillaume : « Bien joué ! »
Olivier : « Oh mon cochon, décidément tu n’en as jamais assez ! »
Guillaume : « Il ne sait pas combien il a raison ! Tu es un vrai accro à la bite, heu pardon… aux bites ! »
Hicham et Guillaume se mirent à rire, mais assez discrètement pour ne pas qu’Olivier les entende.
Olivier : « Tu as mis quel gode mon petit pervers ? »
Guillaume : « Ah parce qu’en plus tu en as plusieurs ! »
Moi : « Les deux plus gros en même temps chéri ! Et c’est trop bon ! Ahhh oui encore !!!! »
Olivier : « Oh non c’est pas vrai tu t’es mis les deux en même temps ?! Mais tu deviens super chienne mon cœur ! C’est la soirée d’hier soir chez Julie et Guillaume qui t’a chauffé comme ça ? Tu penses à quoi là, raconte-moi, tu penses que tu te fais prendre en double par Guillaume et moi, c’est ça ?! »
Guillaume : « Il ne fait pas qu’y penser ! Hicham, accélère on va le faire gueuler un peu ! »
Ces deux enfoirés se déchainaient en moi comme deux bourrins ! Quelle endurance !
Moi : « Ouiii chéri c’est ça, j’imagine la grosse bite de Guillaume et la tienne dans mon cul en même temps et je kiffe grave ! »
Olivier : « Continue de faire ta chaudasse au téléphone, tu m’excites à mort là. Je vais me branler pendant que tu te prends les godes. Je voudrais que tu t’empales sur eux, tu peux le faire ? »
Guillaume : « Bien-sûr que tu vas le faire. Viens Hicham, on change de position. »
Guillaume et Hicham m’ont libéré de leur étreinte et se long allongés à même le sol, face à face, queue contre queue.
Guillaume : « Obéis à ton mec et viens t’assoir sur nos chibres ! »
Sans me faire prier, je me suis exécuté, trop heureux de retrouver leurs colonnes de chair en moi.
J’étais tellement ouvert que leurs bites sont entrées sans difficulté. Je coulissais sur eux comme si ma vie en dépendait.
Moi : « Oh ouiii c’est bon !! Encore !!! Oh putain deux grosses bites dans mon cul, je prends mon pied !!! »
Olivier : « Salaud tu me fais triper ! J’aimerais être avec toi là pour te démonter ! Vas-y régale toi ! Monte et descends sur nos queues à Guillaume et moi ! »
Moi : « Non, ce n’est pas ta queue, c’est celle d’Hicham un pote de Guillaume, toi tu mets la tienne dans ma bouche pour que je te suce à fond ! »
Olivier : « Je ne savais pas que j’avais épousé une telle salope ! Ce n’est pas deux bites que tu veux, mais trois ! Vas-y suce moi pendant que tu te fais déchirer ! »
Guillaume : « Tu es vraiment hallucinant ! Tu te rends compte de ce que tu fais ? »
Moi : « Ouii je me fais baiser par deux beaux hétéros à grosses queues pendant que mon mec me démonte la bouche avec son chibre raide ! Ahhh, ouiiiii, ahhhh….. »
Olivier : « Ohhh oui continue tu vas me faire jouir, je vais en foutre partout sur mon bureau, mais je m’en fous, c’est trop bon. Je ne te vois pas, mais j’entends que tu prends ton pied avec ces godes, tu vas jouir du cul mon cœur ? »
Moi : « Ouiiiii, ouiii je vais venir…. »
J’accélérais de plus en plus mes montées et descentes sur les bites toujours dressées de mes deux amants.
Guillaume : « Vas-y lâche toi, démonte-toi, fais-toi jouir du cul ! Montre à Hicham qu’un orgasme du cul c’est intense ! »
Olivier : « Vas-y ma petite salope, fais-toi jouir, je veux t’entendre partir !!! »

J’avais atteint le point de non-retour, j’étais dans un état second. Je suais à grosses gouttes. Je sentais le plaisir m’inonder le ventre, une chaleur énorme m’envahit entièrement. Je me pâmais de plaisir !
Moi : « Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiii ahhhhhhhhhhhhhhhh je viens !!!!!!!!!!!!!!! »
Olivier : « Oh putain je vais venir aussi, imagine que je te remplisse la bouche de mon foutre épais et que les deux mecs qui viennent de te faire jouir se joignent à moi pour te remplir la gueule ! Ahhhh… »
Guillaume : « Il ne va pas faire que l’imaginer, on va le remplir Hicham ! »
Hicham : « Oh oui avec plaisir car là je ne vais pas tenir bien longtemps ! »
Guillaume et Hicham m’ont fait me relever et mon mis à genoux devant eux. Ils ont fait un aller-retour sur leurs queues et en même temps qu’Olivier :
Olivier, Guillaume, Hicham : « Ouiiiiii tiens prends tout !!!!!!!!!!!!!! »
Des flots de foutre giclaient de leurs queues. Un foutre épais et laiteux. J’adorais ça, j’en avais partout : sur le visage, les cheveux, et dans la bouche bien sûr ! Je n’en perdais pas une seule goutte.
Olivier : « Avale mon cœur, avale tout comme la bonne chienne que tu es ! »
Hicham : « Vas-y obéis ton mec ! »
Guillaume : « Il ne va pas se faire prier ! »
Je léchais tout, leurs bites, leurs couilles, le sol, mes doigts. J’adorais ça et sans même me toucher j’ai pris mon pied pour la deuxième fois, mais là de la queue. Je libérais à mon tour plusieurs jets de foutre sur le sol.
Olivier : « Tu as joui n’est-ce pas ? Sur le sol ? »
Moi : « Oui »
Olivier : « Vas-y lèche le sol, avale ton foutre aussi »
Guillaume : « Il a de bonnes idées ton mec ! Quel pied ! »
Olivier : « Putain c’était super chaud mon cœur, j’en ai foutu partout sur mon bureau. Quand je rentre, je te démonte ! À ce soir, ma petite salope d’amour ! »
C’est vrai que c’était super chaud, j’ai adoré être au téléphone avec Olivier pendant que je me faisais bien niquer par Guillaume et Hicham. Je devenais une vraie salope. Tout ça à cause de Guillaume, qui avait fait de moi un vrai jouet à hétéro.
Guillaume : « Une fois encore tu as réussi à me surprendre Franck. Je te savais chienne, mais à ce point ! Tu as kiffé Hicham ? »
Hicham : « Grave !! Je n’avais jamais connu ça, avec aucune meuf, jamais ! »
Guillaume : « Je m’en doute et tu sais le pire dans tout ça, c’est qu’à mon avis, il peut encore aller plus loin ! N’est-ce pas Franck ? Tu es prêt pour un autre round dans quelques jours ? »
Moi : « Oui bien sûr, je suis prêt à tout pour toi. »
Guillaume : « Non pas pour moi, c’était peut-être vrai au début, mais maintenant ça va au-delà de moi, tu es simplement prêt à tout pour ton plaisir et fais-moi confiance pour te permettre de tout explorer… »
Après avoir prononcé ces mots, Guillaume et Hicham se sont rhabillés et m’ont laissé là, à genoux dans mon salon, le cul élargi par leurs chibres et la gueule gluante de leurs foutres.

(La suite dans quelques jours. N’hésitez pas à m’écrire et pourquoi pas à me raconter vos fantasmes que je pourrai intégrer dans mes prochaines histoires. À bientôt.)

Franck84

franck84@yopmail.com

Autres histoires de l'auteur : Le jouet d’un hétéro

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

22 aout 2019

Nouvelles (20)

Douche salle de sport Noprise2tete
Sexe à l'armée -01 Martin
Sexe à l'armée -02 Martin
Sexe à l'armée -03 Martin
Sexe à l'armée -04 Martin
Sexe à l'armée -05 Martin
Sexe à l'armée -06 Martin
Sexe à l'armée -07 Martin
Sexe à l'armée -08 Martin
Excitantes retrouvailles Max
Aller en club tout seul Jh30du11
Un boss plus que pervers Private78
Le vigneron Romain
Fratrie « de Wintzt » Calinchaud
Mon voisin hétéro ? Étalon
Un magnifique voyage Passifsensuel
10 ans en arrière Bad boy
Weekend dans le sud Chopassif
La Première Fois de Mon Pote Molgax
Capotes et jus Barn

Aout 2019

Nouvelle

Abdou Romain
L’école de danse Noah93
Hétéro, juste ce qu'il faut Hugo
What a TØS Sexaddict49
Première hard Tours37
Plan à 3 en extérieur Sylou69
Fouille révélatrice à l’aéroport KarlJ
La piscine Quentin94
Un sauna de verre Glaudoun
Défonce au camping Heysi37
Pauvre Cyrillo Romain
Mes dépucelages -01 XXL
Mes dépucelages -02 XXL
Le fils du shérif -01 Matt
Le fils du shérif -02 Matt
Le fils du shérif -03 Matt
Faire durer le plaisir Frank
Faire durer le plaisir -02 Frank
M Renart
M -02 Renart
Amoureux de Dimitri Chopassif
Prof de sport Victobg
Lost in Cocktown Pititgayy
Il m’offre son c... Seithan
Jardinier bien bâti Virilbgmuscle06
Mes années de fac Louisallenk
Toilettes publiques Hugo
Anniversaire de mon beauf Linox
La Cage d’escalier Éric
Révélation au club de natation WhiteKnight
Mehdi, le livreur de pizza Pol
Les vices de l’internat Lloh
Le volleyeur et le rugbyman Dolto
Chienne à rebeu Larbin
Nils -01 Renart

La suite

Passion en toutes lettres -17 Romain
Passion en toutes lettres -18 Cyrillo
Passion en toutes lettres -19 Romain
Passion en toutes lettres -20 Cyrillo
Passion en toutes lettres -21 Romain
Passion en toutes lettres -22 Romain
Passion en toutes lettres -23 Cyrillo
Passion en toutes lettres -24 Romain
La grosse bite de mon beauf -08 Ghost writer
Un étudiant appliqué -07 Amical72
Un étudiant appliqué -08 Amical72
Un étudiant appliqué -09 Amical72
Un étudiant appliqué -10 Amical72
Un étudiant appliqué -11 Amical72
Amour inaccessible -05 Miangemidemon
Nils -02 Renart
Mariage pour tous -13 Yan
Mariage pour tous -14 Yan
Le cul -02 chuuuut17
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider
(Simple et anonyme)
Ne donne pas accès aux pages "avant-première"