PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

1er Épisode - Épisode précédent

Aux pilleurs de récits qui n’ont pas assez d’imagination, mes textes, depuis Soumission 5 ont tous été déposé chez « Copyright France » afin de prouver l’antériorité de ma propriété par rapport à vos publications plagiaires sur AMAZONE KINDLE !!

Soumission & Domination -520

Ewen 1ère prestation suite 2

Trop excité par l’attente du plan et le film qu’il s’était fait dans sa tête, Tim remplit assez vite sa capote. Je détache rapidement Steven et nous poussons Tim à sa place. Encore groggy par son plaisir, il ne réalise que quand nous refermons les attaches sur ses membres.
Il s’essaye à protester qu’il est pur actif, mais nous en tenons cure. Ce serait dommage d’être aussi bien équipé et de ne pas connaitre soi-même les plaisirs que ça peut apporter !
Chez Tim :
Alors que notre hôte est entravé sur son sling, je fais le tri des godes que nous allons lui faire connaitre. Pendant ce temps-là, Steven prépare sa rondelle (ndlr : celle de Tim).
S’il est vraiment puceau du cul, je prévois un premier gode plutôt fin (le seul que j’ai trouvé de ce diamètre). S’ensuivent 5 godes dont le dernier est assez proche de notre ami black.
En fouillant les étagères, j’ai aussi trouvé des aspi-tétons et une pompe à sexe. Je lubrifie bien les bords des 3 engins et les pose. Le fait de titiller ses tétons lui tire un gémissement de plaisir. Pour la pose de la pompe je choisis le diamètre proche de son maxi, mais beaucoup plus long et je pompe. Sous le vide, sa bite s’allonge et prend facile 2cm de plus tout en collant les parois du tube.
Nous le laissons équipé comme ça alors qu’on s’attaque à a rondelle. Je montre à Steven comment utiliser les godes. Le premier entre facile vu comme il l’avait bien préparé. Il n’empêche que Tim nous témoigne son plaisir surtout quand les 14 cm sont au fond. Quand je lui dis qu’il n’attendait que ça, de se faire maitriser et dominer ainsi, il l’avoue !
Les godes se succèdent quand il se prend la taille avant ma bite, je me capote et l’intercale dans la progression de sa dilatation anale. Son anneau est nerveux et je mets du temps à mettre mes 20 cm, souvent stoppé par ses contractions reflexes. Une fois au fond c’est à mon tour de lui donner ce que lui-même offre à ses « proies ». Le sling tangue et j’entraine même la structure heureusement sur amortisseurs. Je sors et on continue la progression. Le rythme de succession ralentie, car nous attaquons des diamètres plus conséquents. Les godes de 5 et 5,5 arrivent à passer la longueur aussi progresse, car à chaque augmentation de diamètre la longueur s’allonge et à 5,5 cm il s’enfile 22 bons cm de queue en plastique. Ce dernier passe avec un bon dosage de poppers !
Steven se prépare, il est impatient de défoncer notre nouvel ami. Ce dernier est partant maintenant qu’il ressent au plus profond de lui le plaisir qu’il dispensait à ce partenaire.

Steven se place et je sature les narines de Tim en poppers avant qu’il ne le pénètre. C’était nécessaire, car malgré cela, notre hôte a pris cher !
À sa tête je le saturais de propos rassurants destinés à le détendre. Quelques minutes plus tard, je remarquais que Steven avait repris sa progression. Pour détourner l’attention de Tim je lui ai mis ma queue dans la bouche. Avec mes 5.5 il y avait peu de risque qu’il arrive à me mordre en cas de douleur.
Pris des deux côtés, se faisant défoncer la gorge en alternance avec son cul, il a commencé à vraiment ressentir du plaisir. Quand enfin, Steven a pu déculer totalement pour le défoncer à nouveau, il n’a pas tardé à juter. La capote précédente m’avait indiqué qu’il était gros juteur mais là, étalé sur lui, le volume était impressionnant, jusque dans ses cheveux.
Moi, j’ai eu le temps de me reculer et j’ai ajouté ma production plus modeste, mais quand même 6 éjacs, sur ses pecs. Steven s’est fait prendre de vitesse et c’est les mains fixant le bassin de Tim contre ses cuisses qu’il a pris son plaisir, secouant la structure entière.
Nous n’avons la force de délivrer notre camarade qu’après ¼ heure, étalés tous les deux dessous sur le lit.
On se traine dans sa salle de bain, nous entrons facile à 3 sous la douche.
½ heure plus tard nous reprenions des forces. Pas d’alcool, mais du Coca et des pizzas arrivés par livreur. Pas beau le livreur !
En sous-vêtement, nous discutons un peu plus de chacun de nous. Je les informe que je suis en couple avec un mec de mon âge, mais qu’on est pas exclusifs, dans quelques semaines j’aimerai leur faire rencontrer.
Steven nous confie qu’il est de plus en plus content d’avoir passé aux mecs.
Tim, lui nous dit être jusqu’à présent plutôt actif porté sur les mecs de moins de 30 ans et qu’il a plusieurs copains qui aiment ses équipements pour le subir. Mais ce n’est pas la majorité de ses rencontres. Il nous dit être sûr d’avoir repéré d’autres mecs comme nous à la salle et pas forcément parmi les plus impudiques.
Il prend toujours beaucoup de temps à se changer et ça lui permet de soupçonner avec une bonne probabilité de certitude qui se branle sous les douches, qui matte les sexes des potes. Il en a surpris quelques-uns à bander dans leurs shortys devant des collègues en train de soulever de la fonte.
On se promet de vérifier ça les prochaines fois. Pourquoi pas se faire quelques potes de baise supplémentaires !

5 jours plus tard, je mets mon radar en fonction. Steven et Tim qui se sont revus, depuis me montrent discrètement les deux présents qu’ils pensent gays.
On profite que je sois nouveau dans ce club pour m’envoyer tenter d’en savoir plus.
Je choisis en premier un mec qui me semble de mon âge. Haut moulant de belles épaules, des pecs épais et des abdos tablettes, bas de survet serré aux mollets et aux cuisses, mais un peu plus large à la taille, difficile de voir ce qu’il cache. Coiffure courte sur les côtés et plus long dessus, dans l’air du temps. Dessous un visage avenant avec deux beaux yeux bleus.
Il est seul à son poste. En écartés inclinés, il peine dans les dernières répétitions de ses séries. J’en profite et me coule à sa tête pour, accroupi, de mes mains placées sur ses triceps, l’aider à remonter ses altères. Légère surprise, je m’excuse et lui dis que je l’avais senti en difficulté. On discute son temps de repos puis il renquille sa dernière série.
Je me présente, il me dit m’avoir vu (difficile de louper un jeune mec aux cheveux blancs !!), mais pensait que j’étais avec ce mec (en me montrant Steven du menton). Lui c’est Denis.

Je lui dis que je connaissais Steven que depuis que je m’étais inscrit à cette salle et que je n’étais pas exclusif. Quand je dis ça je pose innocemment ma main sur mon sexe. Il le voit et pique un fard. Je mate son jogging, il se soulève légèrement.
Je lui fais un grand sourire et lui glisse tout bas (pas la peine que toute la salle soit au courant !) que j’aimerai le retrouver tout à l’heure sous la douche. Il n’a pas le temps de répondre que je m’éloigne ne lui laissant pas la possibilité de refuser.
Je continue ma séance avec mes deux acolytes en attendant la fin de celle de notre « proie ».
Quand je le vois partir vers les vestiaires je le suis. Il est en slip avec sa serviette à la main presque dans la douche. Deux douches fonctionnent. Je vire mes chaussures et l’approche. Une main sur sa bouche et l’autre sur sa queue, je le pousse dans une cabine et ferme la porte derrière nous. À l’oreille, je lui dis de ne pas faire de bruit. Je remplace ma main par mes lèvres contre les siennes. Sa bouche s’ouvre pour protester, mais ma langue l’en empêche. Il ne peut pas dire qu’il n’aime pas, car il bande comme un ouf. Estimation de l’engin : 18 x 5 avec deux petites couilles. Sans décoller nos lèvres, je quitte mes vêtements et arrache sons slip. J’enclenche la douche. Alors que l’eau ruissèle sur nous, on se colle et il n’a plus aucune réticence. Il est même plutôt chaud. Je suis maintenant sûr que je ne suis pas son premier mec !!
Il me le confirme en étant le premier à s’agenouiller pour pomper ma queue. Il fait ça presque aussi bien que Milo c’est dire le niveau ! On échange les places. C’est bien un 18x5 qui l’équipe. Sans être imberbe total ou épilé, ses petites couilles sont rasées et le pubis tondu court. Un fin duvet couvre ses mollets et ses avant-bras. Très craquant l’ensemble. Des pauses pelles s’intercalent aux changements. J’en profite pour titiller ses tétons. Il réagit bien à ça aussi. Ma main droite s’égare sur ses fesses et des doigts je titille sa rondelle. Bien serrée et plissée, elle n’hésite pas à s’ouvrir à la poussée de mon majeur enduit de savon. J’empêche son gémissement de sortir de sa bouche en plaquant la mienne dessus.

Malgré cela, on entend les voisins qui sortent de leurs douches dire tout haut qu’il y en a qui ne s’embête pas ce soir.
On se branle et recouvrons réciproquement nos cuisses de sperme.
Quand on sort de la douche, Steven et Tim en font autant. Je présente Denis et, avant qu’il n’ait dit quoi que ce soit, ajoute (comme nous sommes seuls) que vu comme il suce, il n’est surement pas le puceau qu’il donnait en apparence.
Tim rebondit directe et nous invite tous les trois à finir chez lui. Denis n’hésite pas longtemps, il s’éloigne pour appeler ses parents et accepte de nous suivre si l’un de nous peut le ramener chez lui après.
On s’habille. Son slim est plus collant que le survêt qu’il portait à la salle !! Quand je lui en parle, il me dit qu’au dehors il y a tellement de mecs qui portent la même chose, il ne se distingue pas des autres, mais à la salle, il trouvait que la tenue, type Tim, était vraiment trop provoquante et qu’il banderait déjà en sortant du vestiaire.
Il préfère monter avec moi. (Lol) on a du vécu ensemble !! Pendant le trajet, il s’inquiète un peu de chez qui on va, comment sont les deux autres mecs… Moi, j’essaye d’en savoir un peu plus sur ses expériences.

Dépucelage précoce par l’entraineur de son équipe de foot, il avait appris beaucoup à son contact jusqu’à ce qu’il se fasse remplacer par un mec plus jeune. Alors qu’il s’était contenté de son initiateur pendant ces deux années, il avait eu une phase boulimique et avait accumulé les rencontres rapides, mais intenses. Actuellement il recherchait plutôt à se faire des potes avec qui il pourrait baiser de façon plus régulière sans pour autant se fixer.
De passif pur sous la houlette de son coach, il avait apprécié d’être actif et à présent aimait alterner dans un même rapport quand c’était possible.
Nous arrivons en dernier. Tim et Stev sont en boxers et ils moulent bien leurs belles queues déjà raides. On les rejoint vite dans le même appareil. Les canapés du salon accueillent nos premiers contacts. Denis a à cœur de nous prouver qu’il n’est pas une oie blanche. Ses pipes, dégagées de la contrainte des murs de la douche, sont meilleures encore. OK il vaut Milo ! Alors qu’on s’attendait à ce qu’il ait du mal avec les 26 cm de Steven, il nous les avale sans sourcilier. Impressionnant, jusqu’à ce qu’il nous explique que son initiateur était un grand black TTBM lui aussi.
Il kiffe nos peaux épilées et me demande comment j’ai fait. Pour moi c’est l’institut où Sasha à ses habitudes, idem pour Tim dans un autre institut. Steven l’a pour le moment fait chez lui avec les crèmes du marché.
Ses caresses en appellent d’autres et de proche en proche on se retrouve en carré sur le tapis du salon à se bouffer la bite ou le cul. Le premier je romps le cercle et attrape Denis par les hanches pour le basculer entre mes cuisses. J’adore son petit cul étroit, mais aux fesses bien rondes. Je veux y gouter avant que Steven le coupe en deux. Je me capote et bien lubrifié tente la sodo. Sa rondelle résiste un peu, d’ailleurs il tourne la tête pour me dire que c’est quand il veut et pas l’inverse. Quand il se décontracte, je peux m’enfoncer. Divin ce cul. Je le pénètre sans forcer, mais bien comprimé quand même. Quand mon bassin bute sur ses fesses, il donne un petit coup de cul pour s’assurer que j’y suis bien tout entier.
Je dis à Steven qu’il va apprécier son trou puis me concentre sur nos deux plaisirs. Ses épaules larges et sa taille très étroite rendent la vue encore plus excitante. Je lui demande alors comment était le petit mec qui l’avait remplacé, car moi, avec lui entre mes cuisses je ne serais pas parti voir ailleurs !
Entre deux reprises de souffle, il arrive à sortir « 2 ans de moins, plus frêle et plus léger ce qui permettait à mon mec des portés plus long. Il adorait montrer sa force en m’enculant debout moi, bien planté sur sa queue, mes jambes autour de sa taille. »
Sans cesser de le baiser, je lui dis que s’il kiffait ça lui aussi je connaissais quelques mecs suffisamment forts le porter sur leurs queues une bonne dizaine de minutes au moins.

Je cède la place à Tim qui se faisait entretenir sa raideur par la bouche de Steven.
Quand arrive le tour de notre ami black, nous sommes deux à mater de près. Même si cela fait plus d’un an qu’il n’a plus été défoncer à ce calibre, il encaisse comme une reine. C’est sous le labourage de son anus par Steven qu’il arrive à jouir et nous en fout partout. Tim et moi, nous nous branlons au-dessus de lui et l’arrosons de nos productions personnelles. Streven sort et à juste le temps de décapoter avant d’ajouter 8 longs traits de son sperme bien épais sur notre jeune ami.
On s’excuse sous la douche de n’avoir fait que profiter de son cul et lui promettons de le laisser accéder à nos trous la prochaine fois.
Je le raccompagne. Il habite une des cités les moins classes de la banlieue. Questionnements : mère célibataire et 1 frère. Il bosse les WE pour se payer son inscription à la salle.
Ça tourne dans ma tête. Je lui demande de me garantir ses 18 ans. La carte d’identité lui donne même 1 mois de plus. Il m’autorise à le photographier (la tête, j’allais pas le mettre à poil dans le hall de son immeuble crade !). Je ne lui dis rien, mais je pense que Sasha en aurait son usage.

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur ( Top auteur ) : Vacances - Soumission - Moto - Dépucelage anal - inceste - Soumission domination

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

21 mai 2019

Nouvelles (15)

Découverte Femelle
Une bonne salope sur un parking Chubbyslut
Complainte du garçon... Jako
Mon coloc me trouble -01 Svven
Mon coloc me trouble -02 Svven
Mon coloc me trouble -03 Svven
Mon coloc me trouble -04 Svven
Dépucelage à la plage Femelle
Découverte de nouveaux plaisirs Paupours
Louvain-La-Neuve sur un parking Nico
Sauna, mon premier dominant Femelle
Mes rêves J.S.
Domination à la forge Theo49
L’ange pervers Frank
L’ange pervers -02 Frank

La suite (8)

L'éveil du Renart -07 Renart
L'éveil du Renart -Fin Renart
Valentin et Simon -02 Aeshenn
Kader -16 Cédric T
Colocation -09 Emerick
Colocation -10 Emerick
Stage BTS à la ferme -13 Stéphane
Les potes de mon grand-frère 4/2 Marc 67

Mai 2019

Nouvelles

Sauna Sun city Julien
Ma première chez les hommes 13008
Une sacrée initiation Lucif
Mon prof, mon pote et moi ? Étalon
Un bon prêt en liquide Pititgayy
Le copain de ma fille Jeanmarc
Soumis en cam Lope75
Jeux de rôle musclés Stéphane
Les potes de mon grand-frère 3-1 Marc 67
Travesti éduquée par son maître Julia2
Mise à dispo  Lopeajus39
Sissy Bumi88
Tournante de rêve Jerem72
Le clandestin Jako
Les skets de mon pote d’internat Kifflesket
Ma (Dé) Formation Matiti Yah
Un plan psychologique Alcide
Révélation nocturne Pierredelavega
Enfin ! T&R
Au mariage de mon neveu Eliot
La chienne exhib Pol
Bar bien chaud Caramel
Réalité fantasmée Fred
Un taxi ? Houne66
Rendez-vous chez le médecin Paul75
Randonnée initiatique Ron
Comment j’ai sucé mon cousin Romain
Prague Astro
Vengeance Julian Lerkin

La suite

Un amour de soumis -06 Elfe
Au Sauna de Sochaux -02 Chatenois25
Un examen oral -03 Gogo
Les skets ... -02 Kifflesket
Soumission & Domination -527 Jardinier
Soumission & Domination -528 Jardinier
Soumission & Domination -529 Jardinier
Soumission & Domination -530 Jardinier
Frenchies -12 Pititgayy
Le patient rebeu -02 Dirtybator
Stage BTS à la ferme -12 Stéphane
Ma (Dé) Formation -02 Matiti Yah
Ma (Dé) Formation -03 Matiti Yah
L'éveil du Renart -04 Renart
L'éveil du Renart -05 Renart
L'éveil du Renart -06 Renart
Kader -15 Cédric T
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)