PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

1er Épisode - Épisode précédent

Aux pilleurs de récits qui n’ont pas assez d’imagination, mes textes, depuis Soumission 5 ont tous été déposé chez « Copyright France » afin de prouver l’antériorité de ma propriété par rapport à vos publications plagiaires sur AMAZONE KINDLE !!

Soumission & Domination -521

Denis

ERWAN:
Dès que je rentre, j’en parle à Sasha. Le mec à plus de 18 ans, il est canon et sait déjà bien baiser avec de gros calibres, de plus il a besoin de fric. Ce qui est la base pour les recrutements en Escort. Si on ajoute qu’il parle bien (pas d’accent banlieue ni même de fautes grammaticales) et qu’il a le contact facile, ça pourrait bien le faire.
Sasha calme mon emballement. OK il répond aux critères à condition qu’il n’ait pas versé dans les trafics qui alimentent sa cité.

2 semaines plus tard, le rapport est nickel. Pris depuis le plus jeune âge dans l’équipe de foot du quartier, il s’est toujours tenu à l’écart des différents trafics, aussi bien de cigarettes que de shit ou même de la cocaïne qui envahit le marché. En terminale de son lycée classé en zone prioritaire, il arrive à être en tête de son cours.
Le rapport donne même les désirs d’études qu’il a confié à son orienteur, le coaching sportif. Je ne sais pas si c’est d’avoir été ensemencé quelques années au sperme de coach, mais c’est l’envie qu’il a. Je comprends mieux son addiction à la salle.

Sasha est ok pour le rencontrer. Il propose de le voir après la prochaine séance de muscu où je vais. Quand on sort, Tim nous invite à passer prendre un verre, euphémisme pour mini-partouze. Je nous excuse et parle pour Denis d’un rendez-vous pour trouver un taff plus rémunérateur que de garder une pompe à essence chez Leclerc.
Pas de question on part de notre côté. On rejoint Sasha dans un bar gay de la ville. L’ambiance est sympa on se fait juste un peu trop mater à mon goût et vu la rougeur qui envahi les joues de Denis, un peu trop osé pour lui.
Sasha prend en main la conversation. Il demande à Denis comment il se situe question sexe. C’est un peu direct, mais mon nouvel ami ne se dégonfle pas.
Denis : « Homo recto/verso ».
Sasha : « et gagner 3 à 4 K€ net par mois ça peut t’intéresser ? »
Là, Denis le regarde comme s’il était extraterrestre.
Denis : « bien sûr, si c’est pas dans la drogue »
Sasha : « non dans le sexe et il parait que tu es plutôt bon en la matière »
Denis : « j’ai un peu d’expérience »
Moi : « t’inquiète je lui ai tout dit »
Denis : « t’aurais pu me demander »
Moi : « oui, mais t’aurais peut-être pas voulu et puis fallait convaincre mon cousin »
Sasha : « il me fallait effectivement plus que ta jolie tête pour te proposer un travail d’Escort ».
Le mot est lâché. Ça tourne dans la tête de Denis, ça se voit !
Denis : « le cul c’est parce que ça fini dans le lit du client ? »
Sasha : « des fois ça commence même là. »
Denis : « je ne pourrais pas faire que ça, je suis en terminale. »
Sasha : « non c’est juste avec 2 ou 3 prestations par mois. »
Là encore Denis n’arrive pas à comprendre qu’en aussi peu de temps il puisse gagner autant.
Sasha s’explique et il saisit mieux le contexte, clientèle riche à très riche, mecs plutôt TTBM et qui ont du mal à trouver seuls des partenaires à leurs niveaux d’exigences. Le tout est soumis en dernier ressort aux analyses de sang qu’il accepterait de faire et à leurs résultats négatifs.
Denis demande à réfléchir et 1 semaine plus tard me rappelle pour me prévenir qu’il allait accepter l’offre de mon cousin. 3 jours de plus et les résultats arrivent satisfaisants.
Je rencontre Denis dans le bureau de Sasha. Ce dernier m’a demandé de venir pour le déstresser.
Sasha :
J’ai fait confiance à Ewen pour le physique puisque je ne l’avais vu que couvert.
Il commence par me tendre une analyse MST et SIDA nickel de moins d’une semaine. J’enregistre.
Je ne suis pas déçu quand Denis se met en slip (Dim neuf). Le rapport épaules/hanches est plutôt pas mal sans atteindre celui de mes gymnastes. Il tourne sur lui. Son tout petit cul rond me fait saliver. Je sais qu’il va faire craquer mes clients !! Le tout c’est de trouver les bons sous-vêtements qui soulignent cet aspect. J’ai la surprise de voir que sa pilosité bras et mollet est épilée et que rien de dépasse l’élastique de la taille. Sûrement stressé, il ne bande pas.
Quand il quitte son slip la vue d’ensemble est encore mieux. Pas qu’il ait un gros sexe, mais le tout est très harmonieux.
Il lève les yeux sur la frise de mes escorts et sa bite se lève tout autant. Un 18x5 honorable et circoncis.
1m82, 70Kg noir de poil, monté 18x4.7 pilosité déjà maitrisée et réduite à quelques cm² au-dessus de la bite. Aisselles, abdos, bras et jambes imberbes ou épilés. Lèvres limite pulpeuses, pecs bien carrés surmonté de 2 beaux tétons de 5mm de long. Tête plutôt pas mal court sur les côtés et assez long sur le dessus (plus que le footeux classique).
Il ne se trompe pas sur ce qu’il doit faire quand je me lève et me place devant lui. Il me déshabille rapidement, mais sans brutalité. Mon gland claque sur mes abdos lui prouvant mon intérêt. Il glisse à genou et m’embouche direct jusqu’à l’os. Mon gland, bien serré dans sa gorge, m’envoie plein de bonnes sensations surtout quand il se met à avaler. OK il n’a rien à apprendre côté pipe.
Je le relève avant de lui remplir l’estomac et on se roule une pelle. Là aussi rien à reprendre. Il a été coaché par un bon !
De lui-même il attrape une kpote sur mon bureau et me l’enfile. Ses lèvres qui la déroulent sur ma hampe sont sensuelles à mourir, gonflées par notre baiser précédent.
Il me pousse en appuis sur le rebord de mon bureau, se retourne et vient s’empaler sur ma bite. Il fait ce qu’il faut pour me convaincre !
Il doit appuyer fort pour que mon gland le pénètre et serre sa rondelle aussitôt pour le bloquer et me prouver que son sphincter est performant malgré ses 2 ans passés à prendre du gros calibre.
Il se détend et vient lentement poser ses fesses sur mes cuisses. Il colle son dos contre mes pecs. Je me penche et lui glisse dans l’oreille que rien qu’avec ce qu’il vient de me faire, je l’embauche.
Ça ne le démotive pas et il me montre une bonne part de ses capacités. C’est la première fois que je tombe sur un petit mec de 18ans à ce niveau de compétence. Son anneau alterne laissez-passer facile avec contractions bloquantes. Son boule s’agite et vrille pour ajouter des sensations nouvelles. Il arrive à se tourner sur l’axe de ma queue et à me faire face. Pas d’arrêt de « pompage », mais ajout du bouffage de tétons en alternance avec ma bouche et ma langue.
Je dois régulièrement le maintenir bien enfoncé sur ma bite sans bouger pour calmer mes montées de sperme ! Il a une façon de serrer ma bite alors qu’il s’écarte de moi qui est méga excitante.
Une pensée me traverse « putain, son remplaçant doit être canon pour laisser filer un petit mec pareil ».
Puis je suis repris par son efficacité. Alors qu’il me tête la langue mes mains quittent ses petites fesses et s’occupent de ses pecs. Presque aussi épais que les miens, deux beaux tétons raides les couronnent.
Mes doigts pincent, écrasent, tordent ces petits bouts de chair qui ne font que se gorger un peu plus de sang. Il attrape les miens et leur fait subir les mêmes attouchements. Mes fesses décollent du bureau alors que je donne de violents coups de rein libérateurs. Quand je me vide d’une troisième giclée, son sperme fuse entre nos corps et il éclate contre nos mentons, joues, nez…Belle quantité.
Conclusion : il a tout pour satisfaire le plus exigeant de mes clients !
Ensemble sous la douche je débriefe. S’il est content de mon appréciation, il reste sobre dans sa réaction. On repart au bureau les reins ceints d’un drap de bain.
Assis, nous continuons l’entretien. L’enquête de mes cadres (Jona et François) avait été complète sur sa mère, âge, métier et revenu, sur leur cadre de vie, banlieue pourrie (de plus en plus), mais rien de précis n’apparaissait concernant son frère à part son prénom Valentin, ses caractéristiques physiques 1m78, 60Kg finement musclés et ses résultats de seconde dans le même lycée que son frère.
Quand je discute avec Denis de son expérience avec son coach, je finis par évoquer son successeur et avoue ne pas comprendre son éviction. Il est gêné jusqu’à ce qu’il me dévoile le nom de son remplaçant qui n’est autre que Valentin son propre frère.
Là, il m’explique qu’avec son frère ils avaient depuis toujours été très proches, se racontant leurs petits malheurs et leurs petits bonheurs. Partageant la même chambre, ils avaient l’un comme l’autre l’apprentissage de la branlette. Intégrés dans le même club de foot, il n’avait pu lui cacher ce qu’il faisait après l’entrainement avec leur coach, d’autant que ce lui garantissait une couverture auprès de leur mère.
Avant de lui laisser la place, il s’était assuré que c’était bien ce que Valentin voulait. Et c’avait été la seule fois qu’ils avaient baisé ensemble. Valentin connaissait les caractéristiques de la queue de leur coach et ne tenait pas à être dépucelé par lui. D’où le « sacrifice » de Denis !
Il avait assuré le passage de relais dans une baise dont il se rappelait les moindres détails. Après avoir démontré que se faire mettre par du 26 x6 c’était faisable, il s’était assuré que leur coach ferait comme avec lui et qu’il ne démonterait pas la rondelle de son frère.
Depuis son frère se débrouille tout seul. Lui n’a pas attendu d’être « viré » par le coach pour trouver à baiser ailleurs. Enfin d’après ce qu’il sait, pas bien loin puisque c’est deux mecs de son équipe de foot qui l’ont rejoint pour ses galipettes.
On passe une visite des locaux. Vestiaires, j’explique que dans le milieu où il va taffer, pas question de vêtements ou sous-vêtement chips. Donc je lui montre le placard à slips et autres pour qu’il y fasse ses choix. Pour le reste, il va avoir une avance sur frais pour s’équiper. Qu’il voit avec Ewen pour ce que je veux. Les chambres et espaces qui leur sont alloués (premier et second du Blockhaus, second de l’annexe 1) sont suivies par la visite des locaux sportifs (puisque le second du blockhaus fait plus salle de baise et de détente).
Il kiffe à voir ses futurs collègues. La brochette du jour se compose d’un de mes gymnastes qui s’entrainent au sol, Issa et Grégoire sont là tout comme Milo qu’Ewen a rejoint.
Sur les tatamis nous trouvons Hip et Hyac qui se cherchent alors que Jona reprend sur certaines clés Raf et Fab qu’attend Blaise.

Denis me demande s’il pourra lui aussi s’initier au « combat ».
Je lui précise que c’est plutôt d’apprendre à se défendre qui est primordial chez moi, mais c’est évident que cela passe par la maitrise de l’adversaire.
On regarde quelques instants avant qu’il ne me questionne sur ce que c’est comme pratique. Il ne reconnait rien de ce qu’il a déjà vu. Je complète mon explication : boxe française, karaté, capoeira et krav maga.
Il matte mes escorts et se tourne vers moi pour me demander s’il pouvait déjà me demander un service.
J’attends.
Il me dit que dans son quartier pour lui avec la carrure qu’il s’est forgée et un malentendu où il avait étalé un emmerdeur du quartier voisin, il est tranquille, mais pour son frère plus fin, c’est souvent qu’il se fait suivre et bousculer. Du coup à voir ce que nous faisons ici, il me demande s’il pourrait venir s’entrainer avec lui.
Un petit Pd de plus n’est pas pour me gêner surtout s’il ressemble à Denis. Juste qu’il sera responsable de lui car je ne veux pas d’indiscrétions sur ce qui ce passe entre ces murs. Là-dessus, il s’y engage.
Deux jours plus tard il m’amène Valentin.
1m78, ses 55Kg peinent à étoffer sa silhouette. De tête il ressemble à Denis surtout qu’il a adopté la même coiffure.
Après m’avoir salué, il se fend en remerciements que je soupçonne un peu travaillés. Il m’explique que son frère lui a expliqué le contexte et qu’il s’engage à ne rien dire de ce qu’il verra ici. Jona nous rejoint afin de déterminer le programme de ce dernier.
Sans pudeur mal placée, Valentin se met en slip. En fait il n’est pas si filiforme que ça. Ses années de foot lui ont forgé de belles cuisses et un cul plutôt rond (même si petit, mais ça c’est vraiment pas un défaut !!). C’est plutôt au-dessus de la taille que ça pêche.
Denis nous dit qu’il était comme ça avant de se mettre à la muscu.
Jona fait le tour, prend les mesures et annonce la couleur. Nombre de séances par semaine, durée, alimentation et supplémentation. Valentin regarde fréquemment Denis, mais ce dernier ne réagit pas.
A la fin de la liste, il nous dit que pour le temps à y passer ça va le faire, mais pour la partie alimentaire, les revenus de sa mère sont plutôt limités.
Je lui explique que pour la Créatine et les compléments d’acides aminés, il trouvera ça ici et je crois que les nouveaux revenus de son frère pallieront le reste.
Je les suis tous les trois alors que Jona part le tester sous les poids. Mais c’est surtout mes « combattants » à l’entrainement qui le font surkiffer !

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

Autres histoires de l'auteur ( Top auteur ) : Vacances - Soumission - Moto - Dépucelage anal - inceste - Soumission domination

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

13 mai 2019

Nouvelles (15)

Sauna Sun city Julien
Ma première chez les hommes 13008
Une sacrée initiation Lucif
Mon prof, mon pote et moi ? Étalon
Un bon prêt en liquide Pititgayy
Le copain de ma fille Jeanmarc
Soumis en cam Lope75
Jeux de rôle musclés Stéphane
Les potes de mon grand-frère 3-1 Marc 67
Travesti éduquée par son maître Julia2
Mise à dispo  Lopeajus39
Sissy Bumi88
Tournante de rêve Jerem72
Le clandestin Jako
Les skets de mon pote d’internat Kifflesket

La suite (8)

Un amour de soumis -06 Elfe
Au Sauna de Sochaux -02 Chatenois25
Un examen oral -03 Gogo
Les skets ... -02 Kifflesket
Soumission & Domination -527 Jardinier
Soumission & Domination -528 Jardinier
Soumission & Domination -529 Jardinier
Soumission & Domination -530 Jardinier

Mai 2019

Nouvelles

Ma (Dé) Formation Matiti Yah
Un plan psychologique Alcide
Révélation nocturne Pierredelavega
Enfin ! T&R
Au mariage de mon neveu Eliot
La chienne exhib Pol
Bar bien chaud Caramel
Réalité fantasmée Fred
Un taxi ? Houne66
Rendez-vous chez le médecin Paul75
Randonnée initiatique Ron
Comment j’ai sucé mon cousin Romain
Prague Astro
Vengeance Julian Lerkin

La suite

Frenchies -12 Pititgayy
Le patient rebeu -02 Dirtybator
Stage BTS à la ferme -12 Stéphane
Ma (Dé) Formation -02 Matiti Yah
Ma (Dé) Formation -03 Matiti Yah
L'éveil du Renart -04 Renart
L'éveil du Renart -05 Renart
L'éveil du Renart -06 Renart
Kader -15 Cédric T
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)