PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Baptiste

Je me présente, je m'appelle Julien, 22 ans, parisien. Je fais 1m75 pour 64 kilos. Je suis châtain, aux yeux bleus, avec une petite barbe de trois jours. Je vais vous raconter comment j'ai connu ce fameux Baptiste et, ce qu'il s'est passé entre nous

Un lundi soir pluvieux, je reçois le texto d'un ami qui me propose de venir à un vernissage qui a lieu dans la galerie qu'il tient. Pas motivé, il me dit que c'est rempli d'hétéros curieux. Mouais … Bon, il y a rien à la télé, je m'emmerde un peu, après tout, qu'est-ce que je perdrais à faire un tour à sa soirée ? Rien. Donc, je m'habille en deux temps, trois mouvements, et saute dans le premier taxi. J'arrive à la galerie, qui était en effet blindée à bloc. Je retrouve Maxime, et lui dis que je passe en coup de vent. Le genre de soirée où les gens analysent des tableaux en se la mettant au champagne, c'est pas trop mon délire. Je fais le tour de la galerie – par respect pour l'artiste qui expose – et histoire de voir si les hétéros curieux sont mignons ou pas. Je bloque sur un tableau assez spécial d'un corps nu, qui représente un homme très androgyne. Je reste devant l'oeuvre pendant trois bonnes minutes, et puis j'entends une voix chaude et suave derrière mon épaule, qui me dit : « Troublant, n'est-ce pas ? ». Je me retourne et découvre avec enthousiasme le beau Baptiste. Il se présente à moi (26 ans, artiste (qui exposait ce fameux soir), parisien), et me dit que ce tableau est très important pour lui. Après avoir fait une fixette sur son tableau, je fais une fixette sur son sourire. Des lèvres pulpeuses et des dents parfaites, au milieu d'une petite barbe de trois jours. Je lui dit que je vais fumer une cigarette, et il décide de me suivre. Nous sommes tous les deux là, devant la galerie, sous un parapluie, à fumer et à papoter de tout et de rien. Je lui dis que je ne vais pas tarder à rentrer chez moi, et de suite, il se montre beaucoup plus entreprenant en me disant : « Tu m'attires. Ne t'en vas pas de suite, reste encore un quart d'heure, et on s'éclipse chez moi. »

J'ai comme l'impression qu'une bonne étoile brille au-dessus de ma tête. Bien évidemment, je décide de l'attendre. Je continue à analyser ses œuvres et je recroise Maxime, je lui dis que je ne finirais pas la soirée seule, et il me dit : « Tu vois, je t'avais dit de venir ! ». Je le remercie et lui fait la bise, et Baptiste me prends au vol, en me disant qu'un taxi nous attends. Je trouvais ça un peu gonflé que l'artiste quitte son vernissage avant la fin, c'est que je devais réellement l'attirer … On grimpe dans le taxi qui nous mène dans le 16e arrondissement, côté Passy. Dans ma tête, je me dis : « Okay, le mec est blindé. » En plus d'être canon à mourir, il est riche. La perle rare, ma foi ! On arrive devant son immeuble, Baptiste paie le taxi d'un billet de 50€ (la course n'en valait que 33 …), et me guide dans le hall. On monte dans l'ascenceur – qui est très étroit – et je sens son parfum. Je commence à fermer doucement les yeux et il m'embrasse délicatement.

On arrive sur son palier, il me tient par la main jusqu'à sa porte. Dès que nous entrons dans son (GRAND) appartement, tout s'accélère. Il arrache ma chemise, et m'embrasse avec fougue. Sa langue tourne dans ma bouche, et ses mains se baladent sur mon corps frémissant. L'excitation monte d'un cran. Il marque un court temps de pose en branchant son téléphone à une enceinte, afin de lancer une playlist. En musique, c'est toujours plus agréable. On reprend donc ce baiser fougueux, qui s'éternise. Soudain, il me jette sur son immense lit – définitivement tout est immense dans son appart' – et il commence à m'embrasser le torse, lèche avec douceur mes tétons, embrasse mon nombril et les quelques poils qui le succède. Il enlève son pull, et je découvre un torse musclé et intégralement tatoué. Il cachait bien son jeu, le Baptiste. J'adore les tatouages ! Sur le haut de son torse est écrit : « Sky is the limit ».

Comment vous dire … à ce moment-là, je ne sais même plus comment je m'appelle. Il enlève mon pantalon, et le sien, par la même occasion, et puis il continue à m'embrasser comme il sait si bien le faire. Nos corps entrent en fusion totale, c'est l'alchimie parfaite. Son parfum me hante vraiment, et ses mains me font frémir à chaque instant. Il enlève mon boxer et commence à me sucer. Ma bite n'a jamais autant bandé. Il lèche mon gland, il monte et descends, joue avec mes boules. Je gémis doucement, et il continue les va-et-viens sur ma bite plus qu'enflée. Je décide d'en faire de même, je palpe la sienne avec mes lèvres au travers du caleçon, et elle me paraît vraiment énorme. Pas manqué ! Un bon 21 centimètres, à vue d'oeil. Décidément, tout est grand chez lui …

Ni une, ni deux, je gobe cette belle poutre et commence à la pomper bien comme il faut. Son corps est plaqué contre la tête de lit, je suis sur les genoux et je le suce avec passion. Il commence à glisser un, deux, trois doigts léchés au préalables dans mon cul. Tout en douceur, son doigté m'emmène au paradis. Après l'avoir sucé durant une quinzaine de minutes, je désire plus d'action. Je lui tends mon cul, et il insère sa belle et grosse langue dans mon trou. Je gémis encore, et il continue. Il enfile un préservatif et commence à me prendre. Je n'en reviens pas. Ce mec va arriver à me faire découvrir des sensations jamais ressenties. C'est violent tellement c'est bon ! Il accélère au fil des minutes, et mes gémissements sont de plus en plus marqués.

Après une bonne dizaine de minutes, il me retourne sur le dos et me gicle une fontaine de foutre sur le torse. Il passe ensuite une main sur mon torse et étale sa semence. Il reprends son souffle et me fait jouir en me sucant. Il avale tout et nous nous embrassons avec mon foutre dans sa bouche. C'est super excitant. On s'allonge quelques minutes, histoire de redescendre un peu sur Terre, mais pas trop. Il me propose de prendre un bain, ce que j'accepte avec joie. Et cette nuit-là, ce scénario s'est reproduis trois fois de suite. Depuis six mois maintenant, Baptiste est mon mec. Chaque soir, une nouvelle playlist, un nouveau désir, une nouvelle envie.

Chaque soir, il y a cette étincelle, cette alchimie entre nous. Je suis vraiment ravi que le destin ait posé ce mec sur mon chemin.

Je vous raconterais quelques unes de nos soirées rapidement,
restez connectés.

Julien xxx

sperwell.perso@gmail.com

Suite de l'histoire

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

19/03 : 17 Nouvelles

Andrew Aeshenn
La fibre paternelle gaydu71
Parfaite femelle Femelle
Retour de soirée Vap
Le serveur de la plage Eric
Le sandwich taiwanais Jako
Cours particuliers Julespg
Les toilettes du train Marc
Combien sont-ils ? Houne66
Pas vu venir celle-là ! James
Seul… Jako
Première avec un homme mûr Curiosite40
Dernier sauna à Paris Chopassif
Lieu de drague Puteadispo
Le mec de ma coloc Bryan
Siaka, le bel Ivoirien Gregmrs
L’internat Matte070

La suite... 7 épisodes

Le moniteur moto -09 Sketfan
Ma gorge défoncée -05 Mâlelope
Mon demi-frère hétéro -05 Oldyano
Stage BTS à la ferme -09 Stéphane
Soumission & Domination -523 Jardinier
Le patient -05 d.kine.75
Mariage pour tous -05 Yan
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)