PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Épisode précédent

mon apprentissage au camping - 4

Après cette première partie de soirée incroyable et un peu fatigante, la douche fut la bienvenue. Pendant que je me rinçais mon esprit était envahi par tout ce qui venait de se passer, et je ne pouvais pas m'empêcher de penser à la suite.

Après peut-être 10 minutes passé sous la douche je sortis tout frais, toutes traces de saillie disparu, et prêt autant physiquement que mentalement au second round. Seul Philippe est resté à l'intérieur, je m'avance donc vers la banquette où il est installé.

Philippe m'attrape par le bras et me tire vers lui:"Viens par là petit"
Je me retrouve assis collé à cette homme velu et hyper viril.
Philippe:"Alors cette petite douche?"
Moi:"Super, ça fait du bien. Ils sont partis les autres?"
Philippe:"Non non, t'inquiète, ils sont sortis fumer un peu, ils vont pas tarder"
Je ne peux m'empêcher de sourire à l'entente de cette bonne nouvelle, tellement heureux d'avoir osé franchir la porte, et que la soirée ne soit pas terminée.
Philippe:"Tu veux bien me faire plaisir?"
Moi souriant:"Oui bien sur"
Philippe:"Ramène moi une bière du frigo mon beau!"
Il voit à la tête que je fais que j'attendais un autre ordre, mais se contente de sourire, et au moment où je me lève, il me claque le cul, ce qui me fait lâcher un petit cri de surprise. Je pouvais sentir son regard insistant sur moi, lui aussi devait comme moi repenser à la première partie de soirée. Lorsque je me retourna avec sa bière, mon regard descendit directement sur sa queue qu'il commençait à branler, et bien qu'elle n'était pas encore à son maximum, elle était déjà bien imposante.
Je m'approche de lui sans quitter sa queue des yeux, pose la bière sur la table.

Philippe:"Allez sous la table petit! Tu m'excite trop! Tu vas me sucer en attendant les autres!"
Je m'exécute sans rien dire, j'en avais trop envie, depuis que j'étais sortie de la douche, je ne pensais qu'à ça. Je me glisse donc sous la table et gobe difficilement sa queue. Elle est délicieuse, et regrette de ne pas avoir pu la sucer en entière. Je du me contenter de son gland, et de lécher sa hampe. Installer ainsi sous la table, je me sentis chienne, soumis à ses désir. Sa queue, ses poils, ses couilles, sa façon autoritaire de me parler, tout dans cette homme me rendait fou, et à cette instant je su que je voulais revoir cette homme en particulier, être à lui personnellement . C'est alors que totalement concentré sur cette queue, je sentis une main derrière se poser sur mes fesses. J'avais eu l'esprit tellement prit, que je n'entendis pas rentrer mes 4 autres bourreaux, qui ne perdirent pas de temps.
Eux:"Pas rassasiée la petite salope, c'est une bonne nouvelle pour nous ça!"
"Bon vu que Philippe est déjà bien dur, c'est lui qui va commencer cette fois!"
Ils pensaient m'effrayer en me disant ça, mais j'en crevais d'envie. Je lâcha sa queue, et me tourna pour attraper la queue de celui qui c'était assis derrière moi et qui me malaxait les fesses, et ainsi présenter ma croupe à Philippe. Pendant que je suçais goulûment cette queue, un autre s'assit à côté, et ainsi je passais d'une bite à une autre, et Philippe me doigtais férocement mon petit trou.

Philippe sentant mon trou prêt:" Allez sort de là dessous!"
Je quitte mes deux queues, et sort à 4 pattes de sous la table, les 2 doigts de Philippe toujours dans mon cul, me dirigeant vers le matelas.
Jean me présentant sa queue à sucer:"A partir de maintenant on va te baiser non stop!"
J'acquiesce en avalant sa queue, et en le suçant énergiquement. J'en profite pour me cambrer et m'offrir au maximum, des mains me caressent de partout, je ne peux les compter. Philippe de son côté frotte sa queue sur ma raie, mais cela ne dure pas longtemps. Encouragé par ses potes, il crache sur mon trou, m'écarte les fesses et me prend d'une traite, me rentrant son gourdin jusqu'au couille, heureusement que mon cul est encore bien ouvert, c'est qui me permet de le recevoir sans hurler de douleur, mais juste en gémissant.
Sébastien se branlant en face de moi:"Cette salope est déjà habituée à ta queue!"
Les autres rigolent, et j'entends dans ces rires:"On va te défoncer"
Philippe:"Je vais bien vous l'ouvrir les gars!"
Il sort sa queue, se met sur ces jambes au dessus de mon cul, s'appuie sur mes hanches, et me remet sa queue et commence à me pistonner. Dans cette position les va et vient sont profond, et je me met à gémir comme une salope, gémissement qui sont masqués par les queues qui se suivent dans ma bouche, je ne sais pas qui je suce, combien de queue sont passées. Je sens mon cul brûler sous les coups de rein de Philippe qui ne s'arrêtent pas, on n'entend plus que mes gémissements, les râles de Philippe et les encouragements des autres. Après plusieurs minutes durant lesquelles Philippe m'ouvre littéralement le cul, il se retire d'un coup me faisant lâcher un cri. Je peux sentir l'air rentrer en moi.

Philippe:"Oh la vache, ce cul! Il encaisse sans broncher"
Michel:"Reste comme ça! Je prend le relais"
Je sens son cracha glisser dans mon trou béant, et dans la même position que Philippe, il me prend d'abord lentement, puis après une claque sur le cul, me baise plus vite et plus fort. J'ai l'impression qu'ils jouent à celui qui me fera le plus gémir. Je les entends parler, mais plus le temps passe, moins je suis présent, totalement abandonné.
Michel:"Il est vraiment trop bon ton petit cul! Suivant les gars, sinon je vais jouir trop vite"
Sébastien se place sous moi, je me place dos à lui et m'assis complètement sur sa queue tendu.
Sébastien:"Oh! C'est trop bon!"
A peine assis, les queues se présentent pour que je les sucent. Pendant que Sébastien me maintient à une hauteur et me baise, Jean est debout face à moi, me présente sa queue, m'attrape la tête, et me viole la bouche à m'en faire verser des larmes. Quand il ressort sa queue, je reprend ma respiration pour gémir, lui m'essuie les larmes, et vient me rouler un patin qui m'électrise et me fait chavirer. Il peut sentir en m'embrassant que je gémis en même temps, car j'ouvre ma bouche plus grand sous les coups de rein de Sébastien. Il se retire brusquement, immédiatement remplacé par un autre. A partir de ce moment les queue se succèdent à une vitesse folle dans mon cul et ma bouche, du moins c'est l'impression que j'en ai, mon esprit étant totalement absent, et incapable de sentir autre chose que ces hommes me prendre.
Je n'ai le temps de respiré que lorsque Michel qui me baisent moi sur le dos mes jambes autour de ses hanches, se retire monte sur moi pour mettre sa queue face à bouche.
Michel:"Ouvre grand, je jouis!"
J'ouvre grand ma bouche, au même moment je sens Alexandre s'installer dans mon cul, ce qui me fait fermer les yeux, et de longue giclé viennent remplir ma bouche. Je m'en délecte et n'en perd pas une goutte. Michel me donne sa queue à sucer, et à nettoyer.
Michel:"C'est ça nettoie moi bien, suce moi bien, si tu veux que je te la remette! Tu la reveux n'est-ce pas?"
Moi haletant sous les coups de queues d'Alexandre:" Oui! encore! C'est trop bon!"
Michel se retire du combat, et Alexandre en profite pour appuyer sur mes jambes jusque sur mes épaules, ce qui écarte au maximum mon cul, et relève celui-ci.
Alexandre:" Tu veux que je te remplisse?
Moi:"Oui donne moi tout"
Jean:"Arrête de jouer avec cette salope, elle veut juste qu'on la baise"
Il me regarde, et me pénètre jusqu'à la garde:"T'as raison baisons la!" et me ramone comme un fou, appuyant de plus en plus fort sur mes jambes, puis il s'arrête d'un coup au fond de moi.
Alexandre:"Bouge pas! Pas envie de te remplir tout de suite!"
Moi le suppliant du regard:"J'en ai envie!"
Jean:"Donne lui, ne froisse pas notre invité!"
Il reprend ses coups de rein de manière lente mais puissante, puis accélère et dans un râle de plaisir, lâche sa semence au fond de mes entrailles me faisant gémir.

Ensuite je n'ai que des souvenir de bite giclant sur moi, de queue se battant pour être sucée, de mon cul brûlant et coulant de sperme. Je ne sais pas dire combien de fois ils ont jouis cette nuit là, mais je me souviens très bien que le jus coulait le long de ma raie et sur mes jambes, qu'il me manipulait comme une poupée. La douche fût longue pour tenter de cacher cette nuit que je venais de subir.
Moi sortant de la douche, les yeux fatigués:"Je vais rentrer je crois, je suis mort!"
Philippe:"Oui nous aussi, tu nous as tués"
Moi:"Il est quel heure?"
Philippe:"4 heures passé!"
Moi:"Merde je devais rentrer à 2 heures"
Jean:"T'auras qu'à dire que tu t'es trouvé une minette"
Philippe:"Ouai voilà, même si c'est lui la minette"
Jean:"Repasse quand tu veux! Il y a toujours quelqu'un!"
Moi:"Faut que j'y aille"
Un peu effrayé par l'heure tardive, je suis parti en faisant un simple signe de la main. Arrivé devant ma tente, le bungalow de mes parents étaient éteint heureusement. Je me mis nu dans ma tente, et m'endormis aussitôt les yeux fermés.
Le réveil fut difficile, et les outrages de la nuit me brûlaient encore. Mon père m'avait entendu rentré, mais l'explication de la fille passa comme une lettre à la poste. D'ailleurs cette fille me servit d'excuse pour toutes les vacances, ce qui me permit d'avoir mon tête à tête (ou tête à queue au choix) tant espéré avec Philippe.
Mais cela est une autre histoire, si vous la souhaitée.

ptitpassif

max64_89@hotmail.com

Suite de l'histoire

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

19/03 : 17 Nouvelles

Andrew Aeshenn
La fibre paternelle gaydu71
Parfaite femelle Femelle
Retour de soirée Vap
Le serveur de la plage Eric
Le sandwich taiwanais Jako
Cours particuliers Julespg
Les toilettes du train Marc
Combien sont-ils ? Houne66
Pas vu venir celle-là ! James
Seul… Jako
Première avec un homme mûr Curiosite40
Dernier sauna à Paris Chopassif
Lieu de drague Puteadispo
Le mec de ma coloc Bryan
Siaka, le bel Ivoirien Gregmrs
L’internat Matte070

La suite... 7 épisodes

Le moniteur moto -09 Sketfan
Ma gorge défoncée -05 Mâlelope
Mon demi-frère hétéro -05 Oldyano
Stage BTS à la ferme -09 Stéphane
Soumission & Domination -523 Jardinier
Le patient -05 d.kine.75
Mariage pour tous -05 Yan
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)