PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Épisode précédent

Ça a commencÉ dans l'avion -2

Je sais pas ce que je veux découvrir ! Ce qui est sûr, c'est que je suis excité comme jamais, que ma bite est dure comme du bois, et que j'ai encore le goût de son sperme dans la bouche.

Je reste là, comme ça, quelques instants, à contempler le moment. C'est incroyable que moi, l'hétéro, moi, le beau gosse de ces dames, moi qui il y a une heure encore n'avait qu'en fantasme touché une autre queue que la mienne, je me sens bien, couché, à poils avec une bombe debout près de moi dont je caresse la queue foutrée qui se ramollit doucement.

Mais quand même j'en peux plus, je suis tellement chaud, faut que ça sorte, et rapidement. Je me lève, on s'embrasse avec pas mal de force, et je pose mes mains sur ses épaules larges, en appuyant un peu pour qu'il se mette à genoux, prêt à tout recevoir...

De nouveau, il prend son temps. Tout doucement, il se baisse en m'embrassant, me caressant, me léchant. Le cou d'abord, puis les pecs, les tétons, les abdos. Il me caresse les épaules et les bras, bref il me provoque des frissons absolument dans tout le corps, je sens que je vais exploser!

Doucement encore, il dirige sa tête vers ma queue, il frotte un peu sa joue contre mon gland puis le prend dans sa bouche. Je suis comblé par cette bouche chaude qui salive sur mon gland qui je pense n'a jamais été aussi gonflé. Il continue à descendre jusqu'à enfiler toute ma queue dans sa gorge et là commence à me pomper.

J'essaie de me calmer pour faire durer le jeu mais je sais au fond de moi que ça ne va pas durer pas longtemps. Tu parles, après juste quelques allers et retours je sens que ça vient et j'amplifie ses mouvements avec mon bassin. Mais j'ai quand même encore assez de  lucidité pour me dire que je veux voir ma queue lui cracher au visage. Je sors donc de sa bouche et prends ma bite en main. Aussitôt, mon cri accompagne un orgasme violent et une première giclée épaisse, blanche et rapide lui saute dessus, lui laissant une traînée des cheveux jusqu'au nez, puis une seconde giclée, du menton à la gorge, la suite je ne m'en souviens pas! Je suis ailleurs, toute mon excitation, contenue depuis que j'ai découvert mon espagnol assis à côté de moi dans l'avion, c'est-à-dire depuis 3 heures, se vide là maintenant.

je me souviens quand même qu'il en prend plein la gueule mon espagnol : son beau visage est recouvert de ma semence, et il a l'air d'aimer ça.

Moi je suis vidé mais super bien, je lui tapote le visage avec ma queue et la lui remets dans la bouche. je vois ces filets de foutre aller et venir, il joue avec, les recrache sur mon gland pour mieux le laver, un bon petit jeu fait qui revenir l'excitation. Jamais une femme avec laquelle j'ai couché a aimé jouer avec ma queue après une pipe comme lui.

Il finit par se relever et se couche sur le lit. je viens me mettre à côté de lui, sur le dos. C'est dommage qu'on prenne pas une photo là parce que ça doit être beau à voir, et sympa à garder, comme image! On discute un peu, il me demande si j'ai aimé ma première pipe par un mec, je rigole en lui rappelant que ce qu'il a pris dans la bouche était la meilleure preuve que le moment avait été incroyable pour moi.

Il se rapproche de moi et se met à m'embrasser, on se colle l'un à l'autre. première fois que je sens son corps musclé contre le mien, sa bite et ses couilles s'écraser contre le bas de mon ventre. On s'enlace, je lui caresse le dos et frotte un peu mes jambes contre les siennes. Faut pas attendre longtemps pour que ça y est, je sois déjà au garde à vous!

Ses caresses descendent à nouveau le long d'un chemin que mon espagnol connaît bien. il enserre ma queue et commence à la branler doucement, jouant avec le prépuce plein de mouille et de reste de sperme. Il me caresse les boules, joue avec, les fait rouler, prend son temps. Sa bouche quitte la mienne pour venir, contrairement à tout à l'heure, directement gober mon pieu. Il change d'ambiance : on était tout à l'heure dans la découverte (surtout moi), maintenant on est dans le cul!

Il a donc pris ma bite en bouche et se lance dans une belle pipe. Il alterne les mouvements de fond de gorge et ceux où il garde juste mon gland en bouche et me branle ou me caresse les couilles. Il fait tout ça en me lançant des petits regards tout à la fois câlins et pervers, moi je le regarde et prends mon pied. Mais ce coup là, je peux durer et profiter de l'instant en le regardant, en sentant la chaleur de sa langue entourer ma hampe, en lui caressant ses cheveux bien épais, en lui enfonçant quand j'en ai envie la queue au plus profond de sa gueule pour l'y laisser quelques instants.

Après un petit peu de temps, je lui demande de se mettre en 69 sur le côté. Je redécouvre alors sa queue à laquelle je ne me suis toujours pas habitué, mais que j'ai d'une manière apprivoisée tout à l'heure pendant ma grande pipe. Je la reprends en bouche et innove un peu plus par rapport à tout à l'heure. D'abord, comme lui-même est en train de m'astiquer le manche, je peux lui faire les mêmes choses, et en plus, je cherche un peu plus à innover (alors que tout à l'heure, mon objectif était vraiment de le faire cracher tout de suite, ce qui avait quand même pris 20 minutes...). Je m'amuse à jouer avec ses couilles et à un moment, alors que le fantasme ne m'avait jamais tellement effleuré, je laisse traîner une main vers son cul et sa rondelle. Il a l'air d'aimer ça.

Alors je continue, l'extérieur d'abord, j'effleure, suggère, passe à côté, puis j'hasarde un bout de doigt dedans, ça rentre bien, je laisse donc mon index entrer en entier et le masse de l'intérieur. Il commence à tortiller un peu du cul et moi cette histoire me chauffe bien. J'en oublie presque qu'il a ma queue dans sa bouche et moi la sienne dans la mienne! C'est clair, il veut se faire prendre et je vais tenter l'expérience!

Malgré toutes ces histoires lues sur Cyrillo, aucune envie d'aller lui lécher le cul, mais alors pas du tout. je le prépare donc avec mes seuls doigts, un puis deux. Sans mouiller comme une femme je sens qu'il se dilate bien, qu'il se prépare intérieurement à m'accueillir. D'un coup je me libère de sa bouche et me mets à genoux, l'attrape par les hanches et le positionne à 4 pattes devant moi. Un coup de salive sur mes doigts que je lui passe sur le cul, je crache un coup sur mon gland et viens le lui présenter à l'entrée.

Mon gland est maintenant posé sur sa rondelle rose, elle s'ouvre et se referme devant lui comme si elle avait faim et cherchait un peu de nourriture! Je me dis que l'instant est bien, je rentre! Mon gland est avalé d'un coup, lui qui gémissait là pousse un petit cri. La suite de ma bite est plus dure à faire rentrer. J'y vais doucement, c'est pas évident, j'ai peur de lui faire mal et de me faire mal avec. Je rentre tout doucement en me penchant sur lui pour le caresser, lui embrasser le dos. Je continue et continue jusqu'à être enfin arrivé au bout. C'est trop bon! Lui s'adapte doucement à moi en soupirant, gémissant, mais me montrant un réel plaisir.

Je commence tout doucement à bouger, mes vas et viens sont d'abord longs et lents, me laissent apprécier toute la chaleur de son cul et l'étroitesse de son entrée. Puis, au fur et à mesure qu'il se dilate, j'accélère et commence un pilonnage en règle qui me donne un plaisir aussi grand qu'à lui. J'alterne les rythmes, parfois très lents, parfois immobiles, parfois rapides, j'adore! Lui aussi, il est en plein trip! Mais je veux le voir justement, en trip. Je sors de lui et le fais mettre sur le dos puis relève ses jambes.

Je le reprends d'un coup sec et peux lire sur son visage crispé tout à la fois de la satisfaction, du plaisir, de l'envie.... Je commence des mouvements bien amples et bien profonds, assez lents, ressortant quasiment ma bite complètement à chaque fois. Puis j'accélère, encore et encore et me mets à le labourer. Là c'est un concert entre ses cris et mes gémissements. Je sens que ça monte et j'accélère encore. Lui se branle comme un dingue et je le vois qui se contracte complètement, particulièrement sur les pecs, il commence à pousser un grand râle et jouit de tout son corps dans des soubresauts qui m'impressionnent. Jamais je n'ai joui comme ça! Sa queue déverse un flot de foutre sur son torse musclé, ses yeux s'abandonnent complètement et suivent son esprit qui est au septième ciel. Son cul se contracte et enserre encore plus ma queue qui atteint bientôt le point de non retour.

Je sors rapidement de son cul et vient me positionner debout, la queue devant sa gueule. je la lui mets dedans presque violemment tellement j'ai envie que la première goutte lui rentre dedans et ne vienne pas se perdre par terre. Docilement, mais visiblement encore ailleurs, il accueille ma queue tout de suite bien profondément, et moi, en criant, avec une puissance orgasmique dingue, je lâche un premier jet tout de suite, puis un second presque immédiatement après. Je sens que je lui en donne pour son plaisir, je lui remplis tellement la gueule que ça en ressort! Pour le laisser respirer, je sors ma queue et lui envoie les dernières giclées sur la gueule, avant de la lui enfiler à nouveau pour qu'il me nettoie tout ça avec le produit que je viens de lui donner!

Je lui pilonne à vrai dire un peu la gueule tellement je suis emporté par ma jouissance mais c'est pas grave, ça ne dure pas trop longtemps, je suis épuisé!

Je viens me coucher à côté de lui. On respire fort, on halète tous les deux et je prends alors conscience de l'intensité de notre séance de baise : le lit est complètement défait et défoncé, on est trempés de sueur tous les deux et il est totalement recouvert de foutre, le sien sur son torse, le mien qui lui reste un peu sur le menton, le cou et les cheveux. On est restés comme ça, sans parler pendant quelques temps, moment incroyable de satisfaction!

Voilà! C'était ma première baise entre mecs. Enfin, ça aurait pu si tout ça ne relevait pas de mon plus beau fantasme. Mais qui peut se réaliser si l'un de vous lecteur parisien pense ressembler à mon bel espagnol...

Yves

yvesbarran@hotmail.fr

Suite de l'histoire

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

14 aout 2019

Nouvelles (20)

Abdou Romain
L’école de danse Noah93
Hétéro, juste ce qu'il faut Hugo
What a TØS Sexaddict49
Première hard Tours37
Plan à 3 en extérieur Sylou69
Fouille révélatrice à l’aéroport KarlJ
La piscine Quentin94
Un sauna de verre Glaudoun
Défonce au camping Heysi37
Pauvre Cyrillo Romain
Mes dépucelages -01 XXL
Mes dépucelages -02 XXL
Le fils du shérif -01 Matt
Le fils du shérif -02 Matt
Le fils du shérif -03 Matt
Faire durer le plaisir Frank
Faire durer le plaisir -02 Frank
M Renart
M -02 Renart

La suite (9)

Le cul -02 chuuuut17
Un étudiant appliqué -09 Amical72
Un étudiant appliqué -10 Amical72
Un étudiant appliqué -11 Amical72
Mariage pour tous -14 Yan
Passion en toutes lettres -21 Romain
Passion en toutes lettres -22 Romain
Passion en toutes lettres -23 Cyrillo
Passion en toutes lettres -24 Romain

Aout 2019

Nouvelle

Amoureux de Dimitri Chopassif
Prof de sport Victobg
Lost in Cocktown Pititgayy
Il m’offre son c... Seithan
Jardinier bien bâti Virilbgmuscle06
Mes années de fac Louisallenk
Toilettes publiques Hugo
Anniversaire de mon beauf Linox
La Cage d’escalier Éric
Révélation au club de natation WhiteKnight
Mehdi, le livreur de pizza Pol
Les vices de l’internat Lloh
Le volleyeur et le rugbyman Dolto
Chienne à rebeu Larbin
Nils -01 Renart

La suite

Passion en toutes lettres -17 Romain
Passion en toutes lettres -18 Cyrillo
Passion en toutes lettres -19 Romain
Passion en toutes lettres -20 Cyrillo
La grosse bite de mon beauf -08 Ghost writer
Un étudiant appliqué -07 Amical72
Un étudiant appliqué -08 Amical72
Amour inaccessible -05 Miangemidemon
Nils -02 Renart
Mariage pour tous -13 Yan
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)