PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Julien -02

Mec à Marseille, salope à Paris.

Me voilà donc arrivé à la gare de Lyon où je débarque du train confiant et excité par cette nouvelle vie qui commence. Hier soir j'ai fait l'amour à ma copine comme jamais auparavant, il faut dire que je fantasmais aux retrouvailles avec Patrick. Je me dirige vers la ligne 1 de métro qu'il faut emprunter jusqu'à la station Louvres-Rivoli, mon studio se trouve non loin, à deux rues de là. Je trouve facilement l'immeuble où je monte au dernier étage comme indiqué.

J'adore le lieu. Entièrement moderne, la grande pièce accueille un grand lit devant la fenêtre et un coin cuisine dans une alcôve, sur le mur est accrochée une télévision. Une petite table, deux chaises, un fauteuil et une armoire en constituent le mobilier. Dans la pièce d'eau attenante sont situés les WC et la salle de bain. Le tour fait et débarrassé de ma veste, j'ouvre la porte-fenêtre qui donne sur un minuscule balcon mais dont la vue sur les toits et monuments de Paris. J'allume une cigarette en contemplant ma nouvelle ville. Mon téléphone sonne, c'est Patrick.

« Alors tu es bien arrivé ? Le studio te plait ? ».

« Oh oui, c'est parfait » lui réponds-je.

« Bien. Je pense être là dans une heure mais je ne pourrais pas rester trop longtemps ».

Avant de raccrocher, je lui dis que je l'embrasse, il me répond de me tenir prête. Prête ? Il désire donc s'occuper de moi quand même, heureusement car j'en ai envie depuis que je suis monté dans le train. En l'attendant, je me décide à fouiller mon nouveau chez moi. Le petit frigo et les placards sont garnis de nourriture suffisante pour trois jours, ce qui me laisse le temps de découvrir le quartier demain sereinement. Je range mes vêtements dans l'armoire. Je rappelle ma copine pour lui dire que je suis bien arrivé chez mon faux collègue parisien, elle me dit que je lui manque déjà, qu'elle m'aime. Je lui réponds de même, histoire de la rassurer, alors que je ne pense qu'à la queue de Patrick que je vais bientôt retrouver. J'ai honte mais l'envie est plus forte, j'abrège la conversation.

Enfin il arrive. C'est vraiment un très bel homme, j'avais oublié à quel point ses yeux d'un bleu glacier me fascinent. Sa main se pose sous mon oreille et ses doigts se plantent dans ma chevelure, en douceur il incline ainsi ma tête puis m'embrasse goulûment.

« Ah ma petite chatte, tu m'as manqué ! » m'annonce-t-il après avoir cessé son étreinte.

« Toi aussi mon beau ! ».

Aussitôt, je m'abaisse à genou et j'ouvre la braguette de son pantalon. Je retrouve enfin ce membre tant espéré que je prends en bouche immédiatement. Ce n'est que la troisième fois que je suce un homme mais je me rends compte que j'y prends du plaisir, plaisir de me soumettre à un homme qui a deux fois mon âge.

« C'est bien petite pute ! Mais je n'ai pas toute la soirée alors mets-toi sur le lit que je te prenne en levrette ! ».

« Oh oui, viens. Prends-moi ! ».

Je ne prends le temps que d'enlever mon pantalon et mon caleçon afin de m'offrir plus rapidement à mon amant. Je laisse échapper un souffle de soulagement, c'est si bon d'être enculé, je n'en reviens toujours pas. Ca y est, il est entièrement en moi, je sens ses hanches contre mes fesses.

« Oh oooooooooui ! Oh c'que c'est bon ! Oh vas-y, baise-moi comme la pute que je suis ! ».

« Prends-ca ! » me dit-il en abaissant une forte claque sur ma fesse.

« Aie ! Oh oui, accélère ! Ooooh…oooooh…ooooooh..han, han, han…oooooh oui baise-moi, baise-moi ! ».

Ses mains sont rivées sur mes hanches et la pression qu'il exerce me plaque le torse sur les draps, sur lesquels ma joue frotte au rythme des vas et vient. Le plaisir m'envahit, je jouis encore de plus belle. Les claquements de peau entre nos corps se mêlent d'une sorte de clapotis.

« Aaaah ! Tu mouilles enfin comme la petite chienne que tu es ! Oh c'est vraiment trop bon de te fourrer comme ca ! ».

« Ooooh…ooooh…ooooh…ooooh oui c'est bon, oh tu me fais jouir ! Oh oui, oui, oui, oui, oui… ».

« Oh putain, tiens ! Prends toute ma sauce, petite pute ! ».

« Oooooooh, oh oui ! Oh c'est bon ton jus tout chaud dans mon cul ! ».

« Allez, nettoie-moi ca ! ».

Je m'exécute, discipliné et avide de sperme. J'en cherche et avale la moindre goutte, j'aimerais pouvoir m'attarder mais jugeant mon travail satisfaisant, mon homme qui, ayant déjà réajusté sa cravate et remis sa veste, la renferme dans son pantalon.

« Tiens, je te laisse le numéro d'une personne que j'aimerais que tu voies demain. Appelle-le demain matin, tu essaieras des vêtements que j'aimerais que tu portes. On se voit demain soir, je t'appellerai ».

C'est donc reposé d'une bonne nuit de sommeil et après un petit-déjeuner pris au lit que j'appelle un dénommé Mike. Il me donne rendez-vous chez lui pour midi, ce qui me laisse deux heures pour me préparer et m'y rendre. Après recherches, l'adresse est située relativement proche de chez moi, je m'y rends à pied afin de profiter de la magnifique journée qui s'annonce.

Mike m'accueille chaleureusement dans un grand appartement richement décoré. Je suis impressionné par l'endroit mais il me fait rapidement passer dans une pièce dans laquelle se trouvent un paravent et un portant avec de nombreux vêtements. D'autres sont entreposés sur une table, des chaussures sont alignés sur le sol, certaines sont des chaussures de femme, à talons hauts.

« On va commencer par les sous-vêtements si tu veux bien. Déshabille-toi » me dit-il avec une voix très calme.

Essayer des strings ne me dérange pas, au contraire, je sens que ca m'excite de savoir mes fesses nues malgré tout. Leur finesse, leur matière et leurs couleurs me plaisent et me provoquent même un début d'érection. Je me soumets à l'avis de Mike qui les trouve tout aussi ravissants sur moi qu'il l'avait imaginé selon les souhaits de Patrick. Puis il me tend des pantalons et des jeans que je passe aussitôt.

« Ouah tu as un cul magnifique avec ce jean. Regarde un peu les fesses rebondies que ca te fait ! » commente Mike.

Il est vrai que ma silhouette me plait dans ce miroir, je me mets de profil afin de vérifier le commentaire de Mike. Mais j'aime surtout sentir le contact du tissu à même mes fesses, je me cambre et fais quelques pas, exagérant un déhanchement. Une fois les pantalons essayés, nous passons aux chemises et autres t-shirts. Au final, je retiens quatre pantalons et une dizaine de hauts.

« Maintenant, tu dois essayer tes vêtements de salope ! ».

« … ».

« Je suis sûr que ca va te plaire, en plus avec ta fine silhouette tu seras carrément bandante ma chérie. Commence par les bas et les porte-jarretelles ».

J'enfile le reste de l'ensemble assorti au string que je porte, et j'avoue que la sensation me plait effectivement. Puis Mike me tend une robe bleu roi dans laquelle j'ai du mal à entrer. Elle me moule terriblement le corps jusqu'à mi-cuisses. On devine les agrafes du porte-jarretelle. J'enfile une paire de mules à petit talon que me tend Mike. Je suis fasciné par le reflet dans le grand miroir, je me fais bander moi-même et j'en vois les pulsations sous ma robe.

« Oh tu es tellement belle, laisse-moi te sucer, j'en ai trop envie depuis que je t'ai vu en string ! » s'exclame soudain Mike.

Je n'ai pas le temps de lui répondre qu'il a déjà relevé ma robe et libéré mon érection. Sa bouche est divine et j'avoue que cela convient à mon état d'excitation. Me voir habillé en femme sucé par cet homme ne tarde pas à me faire éjaculer en plusieurs jets dans cette bouche.

Ravi d'être arrivé à ses fins, mon hôte reprend l'essayage par un tailleur sombre dans lequel un petit chemisier blanc et une paire de talons noirs me fait passer pour une secrétaire salope. Je me décide pour ces deux ensembles pour commencer. Au moment où je prends congé, Mike m'invite à revenir à l'occasion pour compléter ma nouvelle garde-robe mais il me laisse perplexe au moment de partir. 

« Fais attention à toi, tu viens de mettre les pieds dans un milieu particulier» me glisse-t-il à l'oreille après m'avoir embrassé.

Après avoir déposé mes nouvelles affaires chez moi, j'opte pour le jean qui me met si bien en valeur mon fessier afin de découvrir mon quartier. Je repère une petite place où se trouve un café pour m'assoir en terrasse. Un texto de Patrick m'indique qu'il me rejoindra vers 20 heures au studio, cette perspective m'émoustille déjà.

Dès son arrivée, mon homme exige de me voir vêtu de ce que j'ai pris chez Mike et je commence alors un défilé privé. Celui-ci dérape lorsque je revêts ma robe bleue, Patrick me soulève face à lui contre le mur en passant ses bras derrière mes genoux. Son membre me pénètre immédiatement et fouille mon intimité. Je m'accroche autour du cou de mon mec que j'embrasse avec fougue, sa bite me transporte littéralement, je sens la jouissance monter en moi. J'exulte de plaisir, je mouille comme une folle.

« Oh oui, comme ca, défonce-moi comme une salope ! ».

« Aaaah petite chienne, je vais venir ! Mais sur ta gueule de pute à jus ! ».

« Oh oui ! Donne-moi ton jus ! ».

A peine suis-je à genoux que plusieurs jets chauds s'écrasent sur mon visage, d'autres atteignent ma langue. Je me délecte de sa semence et je prends l'initiative de nettoyer son sexe avant qu'il ne me le demande, pour sa plus grande satisfaction.

Le lendemain soir, le dernier de ce premier séjour, mon homme m'emmène diner dans un petit restaurant discret. A sa demande, je porte un ensemble composé de mon jean fétiche et d'une chemise sous un pull fin mauve. Je sens la ficelle de mon string qui s'insère entre mes fesses alors que je prends place à table.

« Alors, que penses-tu de ta vie à Paris ? Elle te plait ? » s'inquiète Patrick en prenant ma main sans se cacher.

« Ca me plait beaucoup jusque là, j'avoue que j'aime quand tu me domines ».

« Tant mieux, mais tu n'as pas encore tout vu. Es-tu prêt à me suivre, dans mes moindres désirs ? ».

« Oui, je te fais confiance. Tu passeras une nuit avec moi ? J'ai envie de toi, plusieurs fois ».

« Bientôt. Ce soir je dois encore retrouver mon épouse, je ne pourrai pas monter au studio ».

« Alors on s'en va. Je veux que tu me prennes dans le parking, sur un capot, comme une chienne ».

Vingt minutes plus tard, je suis allongé sur le capot de sa Mercedes, mon mec me prend avec fougue pour mon plus grand plaisir. La possibilité d'être surpris par quelqu'un m'excite plus que jamais, je regrette un instant de ne pas être vêtu en femme. Cela ne m'empêche pas de jouir comme une salope, je gémis de plaisir, j'en redemande encore et encore.

« Viens me tirer le jus avec ta bouche de petite salope ! » m'ordonne-t-il se retenant d'éjaculer dans mon cul.

« Oh oui, oui, donne ! ».

Je ne veux pas en perdre une goutte donc je le suce jusqu'à la gorge et je suis bientôt récompensé par un flot de sperme dans ma bouche. A ma grande surprise mais pour mon plus grand plaisir, mon homme s'abaisse devant moi et me rend la pareil en suçant mon sexe raide. Il me fait tellement de bien que je ne peux retenir l'éjaculation plus longtemps et j'inonde sa bouche en saisissant sa tête. Se relevant, il vient m'embrasser et me déverser mon propre jus dans la bouche.

« Tiens, goûtes à ton jus petite salope ! ».

« Je suis ta pute… ».

« Exact. D'ailleurs tu vas observer ta copine de plus près afin d'apprendre à te préparer comme une vraie salope, histoire de te mettre encore plus en valeur » conclue-t-il.

Comme prévu, il ne fait que me déposer au pied de l'immeuble et me quitte en me disant de passer un bon week-end. Demain, dès mon retour à Marseille, je me mettrai à mes devoirs avec application, j'ai tellement envie de lui plaisir, de me faire plaisir aussi.

Bearhand

bearhand@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : David, pute à routiers - Chienne nocturne - Julien - Fred - Les douaniers - Gabriel - Victor, père de famille - Voyage au Brésil

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

21 mai 2019

Nouvelles (15)

Découverte Femelle
Une bonne salope sur un parking Chubbyslut
Complainte du garçon... Jako
Mon coloc me trouble -01 Svven
Mon coloc me trouble -02 Svven
Mon coloc me trouble -03 Svven
Mon coloc me trouble -04 Svven
Dépucelage à la plage Femelle
Découverte de nouveaux plaisirs Paupours
Louvain-La-Neuve sur un parking Nico
Sauna, mon premier dominant Femelle
Mes rêves J.S.
Domination à la forge Theo49
L’ange pervers Frank
L’ange pervers -02 Frank

La suite (8)

L'éveil du Renart -07 Renart
L'éveil du Renart -Fin Renart
Valentin et Simon -02 Aeshenn
Kader -16 Cédric T
Colocation -09 Emerick
Colocation -10 Emerick
Stage BTS à la ferme -13 Stéphane
Les potes de mon grand-frère 4/2 Marc 67

Mai 2019

Nouvelles

Sauna Sun city Julien
Ma première chez les hommes 13008
Une sacrée initiation Lucif
Mon prof, mon pote et moi ? Étalon
Un bon prêt en liquide Pititgayy
Le copain de ma fille Jeanmarc
Soumis en cam Lope75
Jeux de rôle musclés Stéphane
Les potes de mon grand-frère 3-1 Marc 67
Travesti éduquée par son maître Julia2
Mise à dispo  Lopeajus39
Sissy Bumi88
Tournante de rêve Jerem72
Le clandestin Jako
Les skets de mon pote d’internat Kifflesket
Ma (Dé) Formation Matiti Yah
Un plan psychologique Alcide
Révélation nocturne Pierredelavega
Enfin ! T&R
Au mariage de mon neveu Eliot
La chienne exhib Pol
Bar bien chaud Caramel
Réalité fantasmée Fred
Un taxi ? Houne66
Rendez-vous chez le médecin Paul75
Randonnée initiatique Ron
Comment j’ai sucé mon cousin Romain
Prague Astro
Vengeance Julian Lerkin

La suite

Un amour de soumis -06 Elfe
Au Sauna de Sochaux -02 Chatenois25
Un examen oral -03 Gogo
Les skets ... -02 Kifflesket
Soumission & Domination -527 Jardinier
Soumission & Domination -528 Jardinier
Soumission & Domination -529 Jardinier
Soumission & Domination -530 Jardinier
Frenchies -12 Pititgayy
Le patient rebeu -02 Dirtybator
Stage BTS à la ferme -12 Stéphane
Ma (Dé) Formation -02 Matiti Yah
Ma (Dé) Formation -03 Matiti Yah
L'éveil du Renart -04 Renart
L'éveil du Renart -05 Renart
L'éveil du Renart -06 Renart
Kader -15 Cédric T
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)