PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Parcours initiatique d'un jeune soumis

Chapitre 05

Durant les deux semaines qui suivirent, mon Maître me contacta cinq fois pour que je lui prouve ma soumission. J'étais en cours la première fois. Il fallut donc que je me précipite aux toilettes pour lui transmettre une vidéo de moi en train de m'enfoncer le plug jusqu'au cul. Je me branlai ensuite et me filmai en train de récupérer le plus de sperme possible sur mes doigts pour l'avaler. Les fois suivantes, j'étais chez moi et il était relativement tard, je n'eus qu'à allumer ma webcam et à faire mon show : striptease langoureux puis le plug dans le cul et moi me masturbant jusqu'à éclabousser mon torse avec ma semence que je récupérais avec les doigts pour l'avaler par la suite, en me léchant bien les doigts avec un regard de salope, mon Maître insistait beaucoup sur le regard de femelle en chaleur que je devais arborer.

Par la suite, une fois de temps en temps, il me demanda de me connecter sur certains sites de webcam pour m'exhiber devant des hommes en rut. J'adorais leurs commentaires salaces…

Je revis mon Maître régulièrement après cela, au moins une fois par semaine pour mon initiations sexuelle intensive. J'eu droit à toutes les positions imaginables dans toutes les pièces de la maison. J'appris à obéir à tous les caprices et tous les ordres de mon Maître sans discuter, à accepter les punitions et les humiliations, bref à être formater comme une soumise. Je fus bien évidemment formé en profondeur à la sodomie mais c'est la fellation que je préférai car, outre le fait que j'adorais le sperme, c'est la position la plus soumis selon moi, à genoux en train de lécher et sucer le pénis d'un homme.

Mon Maître n'était pas avare de jeux de rôle non plus. En plus de nombreux jeux SM et bondages, nous testâmes divers scénarii comme la visite chez le docteur (j'étais le patient bien sûr !), le jeune pris en autostop (j'ose dire qu'il me baisai aussi souvent en extérieur qu'à l'intérieur), etc.

Mon Maître aimait bien m'exhiber devant d'autres mecs pour voir leurs regards envieux et lubriques. Ainsi, il m'emmena une fois dans un club ou je restais nu et en laisse une bonne partie de la soirée et il me baisa, devant pas moins de dix personnes qui assistèrent avec envie à ma langue en train de laper du sperme. Une autre fois, il m'exhiba toute une après-midi dans la forêt même ou je l'avais rencontré.

Mais, pendant cette période, il ne laissa jamais personne me toucher à sa place, à peine une deux caresses sur le cul. Par contre, nous adorions tous les deux quand notre public m'insultait et me traitait de pute et de salope ! Mon Maître comptait bien en effet m'offrir à d'autres mais uniquement à ceux qu'il aurait soigneusement choisit, j'étais un objet qu'il avait passé du temps à formater et on ne prête pas (ou loue) comme cela ses affaires à n'importe qui… Mon Maître m'avait bien formé : j'avais vraiment un mental de salope soumise (soumise mais vorace sexuellement, presque nymphomane). Il avait tenu à ce que je sois en forme physiquement, et bien que cela ne soit pas à moi de le dire, je n'étais pas trop mal, un jeune homme musclé mais pas trop, au teint légèrement halé et rasé de partout.

Au bout de huit mois, Maître Franck m'annonça qu'il était temps de passer à la vitesse supérieure et d'enfin de m'accomplir dans mon rôle de putain. Nous avions déjà parlé et je sus qu'il allait m'autoriser – plutôt me commander – de satisfaire d'autres mâles…

C'est pour cela que dès le lendemain soir, je me présentai à la Mairie de mon village où je devais satisfaire mon premier « client ». Il était tard et il ne restait plus grand monde. Je montrai à l'accueil le papier que mon Maître m'avait remis. Sans sourciller, on m'introduit rapidement dans le bureau du Maire !

Il était tard, il faisait nuit, les rideaux étaient tirés. Après que la secrétaire soit partie, monsieur le Maire me sera la main. Il avait dans les 65 ans, un peu bedonnant mais un visage franc (et dominateur comme je les aime).

« Alors c'est toi la pute de Franck ?
-       Oui monsieur le Maire dis-je en baissant les yeux
-       C'est bien, tu sais où est ta place. Allez, à poil mais enlève tes fringues lentement, fais-moi un beau streap en te caressant bien… »

Il mit un fond sonore (j'appris plus tard qu'un des premiers travaux fait à la mairie était l'insonorisation des locaux et plus particulièrement du bureau du Maire, tu m'étonnes !) et s'installa dans le fauteuil, tout en se caressant l'entrejambe.

Comme il me l'ordonna ensuite, j'avançai avec lui à 4 pattes pendant qu'il baissa son pantalon et son slip. Ses mains virent guider ma tête vers son pénis que je suçai goulument. Il n'était pas très gros ni long mais devait être très sensible à juger des râles émis par monsieur le maire. Comme de bien entendu toute se semence fut récupérer dans ma bouche.

« Tu avais raison, elle suce super bien ta pute »

C'est à ce moment-là que je me rendis compte que la webcam du bureau était braquée sur moi. Par Skype, mon Maître n'avait rien raté de ma prestation.

« C'est bien salope, je suis fier de toi »

Le maire pris ma queue dans la main (elle était toute dure) et me suça avec application. Je ne m'y connais pas dans la politique du village mais en tout cas, ce Maire savait sucer des bites ! J'éjaculai sur son torse que je léchais pour ne laisser aucune trace de sperme.

Je me rhabillai ensuite et fut raccompagner dehors par un jeune collaborateur du maire, dans les 25 ans je dirai, super sexy dans son costume. A voir son sourire en me raccompagnant, nul doute qu'il devait être au courant des petits « en-cas » que s'offrait le maire et vu sa gueule d'ange, je suis sûr qu'il était déjà passé sous le bureau du maire ou que cela n'allait pas tarder…

Soumi débutant

ptitsoumis93@gmail.com

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Parcours initiatique d'un jeune soumis - Week-end de soumission chez mon Maître

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

16 juillet 2019

Nouvelles (21)

Au sauna avec Nicolas Julienbogoss
Accompagnateur Martin Tche
Comment je me suis fait violer le cul chuuuut17
Un dimanche Martin Tche
Le masseur turc Martin Tche
Ma première hospitalisation Martin Tche
Mon pote Brice Thomas
Amir Thomas
Gabriel Renart
Sur la route de Bruxelles Omar-lille
5 garçons de terminale Frank
Olivier Lycrahot
Rapport de force -01 Lucif
Rapport de force -02 Lucif
Kiff Seithan
Exhibition et domination Pol
Un job d’été prometteur Tomtom69000
Virée au bar Lifeisdream
Medhi, un Maitre marocain Lope75
Chambre d’hôtel Frank
Chambre d’hôtel -02 Frank

La suite (12)

Le patient -06 d.kine.75
Un amour inaccessible -04 Miangemidemon
Le chef de chantier -06 Romain
Le chef de chantier -Fin Romain
Passion en toutes lettres 07 Cyrillo
Passion en toutes lettres 08 Romain
Passion en toutes lettres 09 Cyrillo
Passion en toutes lettres 10 Romain
Passion en toutes lettres -11 Cyrillo
Passion en toutes lettres -12 Romain
Les potes de mon grand-frère 4-2 Marc 67
Le fils prodige aime obéir -07 Charles.lope

Juillet 2019

Nouvelles

Passion en toutes lettres 01 Cyrillo
Passion en toutes lettres 02 Romain
Passion en toutes lettres 03 Cyrillo
Passion en toutes lettres 04 Romain
Passion en toutes lettres 05 Cyrillo
Passion en toutes lettres 06 Romain
Dans les airs ! Peter pan
Mon collègue Farid Hugo
Le grand frère de mon pote Julian
Éveilleur Alex
Éveilleur -02 Alex
2 ouvriers au supermarché Thomasqueutard
Soirée chez mon meilleur ami Arnaud

La suite

Le chef de chantier -05 Romain
Découverte de mon côté gay Alb29
Un amour inaccessible Miangemidemon
Les bains d’Odessa -02 Loic.1972
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)