PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Parcours initiatique d'un jeune soumis

Chapitre 04

Il me laissa ainsi pendant un bon quart d'heure. Quand il redescendit me voir, il lâcha un « tu sens le foutre salope, pourquoi ? ». Sentant qu'il fallait faire attention à ma réponse car mon asservissement n'était pas seulement sexuel mais aussi mental, je répondis alors :
-       Parce que je suis une pute à jus Maître
-       Bonne réponse soumis, et tu aimes çà je jus d'homme ?
-       Oh oui Maître
-       Bien. »

Il me détacha puis me pilota jusqu'à la salle de bain située à l'étage. Il enleva mon collier puis me fit mettre à quatre pattes dans la baignoire. Avec le jet, il me lava et caressa comme si j'étais une chienne, et j'en était une, une chienne ; une chienne en chaleur bien sûr ! Après m'avoir essuyé, il me guida jusqu'à la chambre. Je n'en vue pas grand-chose car il faisait sombre et très vite mon Maître me mis en position. J'étais au bord du lit, les genoux par terre et le haut du corps sur une serviette posée sur le lit. Mes mains furent promptement attachées entre elles, dans mon dos, et ma tête tourné vers l'armoire. Armoire dont l'une des portes était munie d'une glace. J'eu donc le loisir de me voir tel que je suis : un objet de plaisir entre les mains de mon Maître. Il me fit reculer un peu pour que je puisse mieux me cambrer et ainsi mettre mon cul bien en évidence (et pour qu'il puisse voir ma queue pendouiller). Cul qu'il flatta et caressa. Enfin, je sentis que le moment dont j'avais tant rêver approchait : j'allais perdre ma virginité anale.

Mon Maître pris ensuite tout son temps pour caresser mon anus. Il prit du lubrifiant puis introduit un premier doigt dans mon cul. Le lubrifiant était un peu froid mais rapidement, je sentis le doigt s'occuper de moi. Le début était un peu douloureux mais il ne fallut pas longtemps pour que ce doigt se sente comme chez lui dans mon cul. Il serait l'avant-garde de visiteurs plus costaud et nombreux ! Un deuxième doigt vient rejoindre le premier et je gémissais déjà. Durant le processus, mon Maître me demanda une fois ou deux si cela allait mais quand il constata que ma verge commençait à prendre du volume pour devenir brandie et dure comme la pierre, il sourit « tu es vraiment fait pour cela ! ». Un troisième doigt vient ensuite rejoindre ses compagnons pour caresser mon cul de l'intérieur.

Je me vis tel que j'étais en réalité : une pute soumis et offerte à un homme dominant. Celui-ci d'ailleurs du estimer que j'étais suffisamment prés et ouvert car il passa aux choses sérieuses. Il sortit ses doigts de mon cul puis passa à la salle de bain pour se rincer les mains. En revenant il était en train d'enfiler une capote sur son monstrueux pénis ! Pénis qui n'allait pas tarder à me pourfendre. Il s'agenouilla derrière moi, mis du gel, et rentra lentement dans mon cul. Il prit tout son temps pour je puisse m'habituer à la sensation mais il n'oublia de m'insulter et de me rabaisser.

« Regarde ce que tu es, une pute soumis à un homme
-       Oui Maitre
-       Regarde tu n'as même pas honte qu'une queue te rentre dans le cul, sale chienne
-       Non Maître, j'aime cela…
-       Je vois cela, tu bandes petite cochonne, tu mérites que je te défonce ton cul de pucelle !
-       Oouuui »

C'est à ce moment-là qu'il fut à fond, je sentis ses couilles contre moi. Je ne pus m'empêcher de lâcher un cri de plaisir.

Maître Franck me besogna alors, doucement d'abord puis de plus en plus vite lorsqu'il se rendit compte que je n'avais pas mal et j'aimais ça. Il se lâcha ensuite complétement, me pilonna le cul non sans m'insulter régulièrement. Je ne vous pouvais répondre que des « Oh oui ! » des « c'est bon » et « j'aime ça » tellement j'étais presque en transe. Une de ses mains me maintenant la nuque sur le lit en signe de soumission.  Il m'encula pendant une vingtaine de minute puis me retourna brusquement et jouis au-dessus de ma bouche, grande ouverte. Pour notre plaisir à tous les deux, pas une goutte de son précieux sperme ne fut perdue. Et moi ? J'avais déjà joui, ne pouvant pas supporter autant de plaisir, être enculé, ma queue se masturbant toute seule à force d'être frottée sur la serviette. Mon Maître vit que j'avais déjà joui ; il allait avoir du boulot pour me dresser comme il fallait !

Après une douche plus calme et sensuelle que nous primes ensembles, où chacun savonna l'autre, ma première après-midi de soumission arriva à son terme. Avant de me libérer, mon Maître me donna des devoirs sous la forme d'un petit plug. Je devais m'entraîner à dilater mon anus. Régulièrement, je devais lui envoyer des photos et des preuves de ma soumission. En sortant de chez mon Maître cette après-midi, je ne pus m'empêcher de sourire : un homme nouveau (ou plutôt une putain nouvelle !). J'étais fatigué mais heureux.

Soumi débutant

ptitsoumis93@gmail.com

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Parcours initiatique d'un jeune soumis - Week-end de soumission chez mon Maître

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

5 juillet 2019

Nouvelles (13)

Passion en toutes lettres 01 Cyrillo
Passion en toutes lettres 02 Romain
Passion en toutes lettres 03 Cyrillo
Passion en toutes lettres 04 Romain
Passion en toutes lettres 05 Cyrillo
Passion en toutes lettres 06 Romain
Dans les airs ! Peter pan
Mon collègue Farid Hugo
Le grand frère de mon pote Julian
Éveilleur Alex
Éveilleur -02 Alex
2 ouvriers au supermarché Thomasqueutard
Soirée chez mon meilleur ami Arnaud

La suite (4)

Le chef de chantier -05 Romain
Découverte de mon côté gay Alb29
Un amour inaccessible Miangemidemon
Les bains d’Odessa -02 Loic.1972
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)