PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Week-end de soumission
chez mon Maître – 03

Après avoir satisfait le facteur puis mangé, je me préparai soigneusement pour les invités de mon Maître. Ils devaient commencer à arriver vers 14h00. À 13h30, j'étais à 4 pattes dans l'entrée, une laisse reliée à mon collier était fixée sur l'un des barreaux de l'escalier. Je portais aux poignets et aux chevilles des bracelets en cuir munis d'anneaux pour pouvoir m'attacher rapidement et bien sûr, mon cul était rempli avec un plug-queue de chien. Avant que le premier invité n'arrive, mon Maître me fit la leçon. Je devais obéir aux autres comme à lui-même et les appeler respectivement « Monsieur », le qualificatif « Maître » étant bien sûr réservé à mon Maître.

Le premier invité, prénommé Jean, ne tarda pas à arriver. Il avait la cinquantaine, plutôt petit, mais bien bâti. Après avoir salué mon Maître, il discuta quelques instants avec celui-ci. Il en profita pour me caresser les cheveux comme on peut caresser un chien. Il flatta également mon derrière.
« Elle a l'air bien dressée ta chienne dis donc !
- Oui, tu verras, elle fera tout ce que tu veux, elle a ça dans le sang, une vraie pute destinée à obéir à de vrais mecs comme nous »

Les autres ne tardèrent pas à arriver. Bastien, un trentenaire d'1m90, bâti comme un athlète. Si sa queue était aussi grosse que ses biscotos, mon cul allait prendre cher ! Karim, un arabe d'une quarantaine d'année, au regard vicieux et Paul, la cinquantaine à peine entamé, cheveux grisonnants mais regard pénétrant (comme sa bite d'ailleurs !). Le cinquième et dernier invité, Christopher ne devait arriver qu'un peu plus tard. Nous ne tardâmes par à passer au salon. Mon Maitre me décrocha puis me fit avancer dans le salon. Les autres s'assirent dans le canapé et les fauteuils et je marchais parmi eux pour qu'ils puissent m'admirer et me fesser. Mon Maître m'ordonna ensuite de leur chercher des bières. J'eue donc le droit de me relever et m'empressai de servir ces messieurs.

Ils discutèrent entre eux puis au fur et à mesure que le temps passa, ils s'échauffèrent et commencèrent à me peloter et à m'insulter. Mon sexe ne tarda pas alors à se durcir ce qui les excita davantage. Jean prit les choses en main. Il avait sorti sa queue et me fit accroupir sans ménagement pour que je puisse le sucer comme il se doit. Je me jetai sur sa queue pour la lécher comme une glace sur toute la longueur avant la happer et de la téter goulument.

« Regardez comment elle aime la salope ! commença Karim
- Oui ça la fait triquer les bites d'hommes surenchérit Paul
- On va lui donner de la queue à cette pute ajouta Bastien qui ne tarda pas ç enlever son t-shirt, dévoila ses abdos et ses pecs impeccables.
- Elle est là pour ça, dit alors mon Maître, faites-en ce que vous voulez »

Jean posa ses mains sur mes cheveux et sur ma nuque pour bien me maintenir. J'appréciai ses mains puissantes et dominatrices mais je n'avais aucune intention de quitter sa queue. Karim ne tarda pas à me caresser le cul tout en murmurant régulièrement des « Ah, la p'tite pute ! » Paul et Bastien se déshabiller entièrement et commencèrent à se masturber. Bastien tendit la jambe pour que son pied effleure ma bite qu'il excita. Mon Maître, légèrement en retrait du groupe profitait du spectacle. Il devait le trouver à son gout car je vis bientôt du coin de l'œil une barre familière au niveau de son entrejambe.

Paul s'assit à côté de Jean et je passai bientôt d'une queue à l'autre. Bientôt tous voulurent essayer. Ils se levèrent, firent cercle autour de moi et je passai près d'une demi-heure à passer de queue. Pendant que la langue et ma bouche vénérait une queue, mes mains caressèrent les queues voisines. C'est Paul qui possédait la plus grosse bite mais c'est Bastien qui avait la plus longue. Difficile à sucer mais cela serait un régal de l'accueillir dans mon cul. « Oh putain, elle suce bien ! »

Karim prit la laisse et me traina jusqu'à la table, me fit monter dessus, m'installa sur le dos au bord. Mes mains furent attachées à l'autre bout de la table et les jambes relevées, offrant mon anus à ces hommes désireux de me sodomiser. C'est d'ailleurs Karim qui commença. Pendant qu'il me besognait, il n'arrentât de répéter « t'aimes ça p'tite pute ? Hein ? ». Je ne pouvais lui répondre car il y avait toujours une queue dans ma bouche. Des mains me caressèrent l'ensemble du corps. Karim cria de plaisir puis se retira juste avant de jouir. Son sperme jaillit et m'arrosa le ventre. Mon cul ne resta pas vite longtemps et Bastien le remplaça. Il s'inséra dans mois avec douceur puis une fois que mon cul s'habitua à sa présence il me baisa sans retenue pendant que ses mains étalèrent la semence de Karim sur mon torse. Jean ne put se retenir plus longtemps et jouit dans ma bouche. J'avalai bien sûr tout.

« Vous avez-vous vu comme elle aime le sperme ? C'est trop une putain !
C'était Karim qui excitait les autres à me prendre sauvagement.
« T'as raison, elle est trop bonne ! »
Ce fut bientôt trop pour moi et tandis que Bastien me baisait encore je sentis le plaisir monter puis se relâcher. Plusieurs jets de sperme me souillèrent davantage le torse et un jet alla même toucher mon menton.
« Vous avez vu ça ? Elle a joui sans se toucher comme une vraie femelle ! »
Mon Maître prit alors la parole
« Ne vous arrêtez pas les gars, elle aime toujours ça même après l'orgasme, elle n'est qu'un trou à jus sans fond, n'est-ce pas ?
- Oh oui Maître, continuez à prendre du plaisir avec moi, j'aime tellement ça ! baisez-moi, j'ai besoins de queue !!
- Vous avez vu ? Elle n'aime que cela »

Bastien me pilonna encore quelques minutes puis se retira, au bord de l'orgasme. Paul, qui s'était préparé pris le relais et enfourna directement son sexe dans mon cul. Bastien se rapprocha de mon visage et m'éjacula sur le visage. « Tiens prends ça puisque tu aimes ça ! » J'avais la bouche grande ouverte pour perdre le moins possible de ce doux nectar mais quelques jets allèrent s'écraser sur ma joue, mon nez et le front. L'odeur du sperme est une drogue pour moi et je savais que dans quelques minutes, ma queue allait se tendre de nouveaux. Pendant que Paul se baisait sans retenue, la sonnerie de la porte d'entrée retentit. C'était Christopher qui venait d'arriver.

« Je vois que vous n'avez pas perdu de temps ? Elle est bonne ?
- Une vraie chienne en chaleur avec une chatte accueillante répondit Karim
- Cool !
Il embrassa mon Maitre puis se déshabilla. Il avait environ 25 ans, plutôt bien bâti et une belle queue qu'il ne tarda pas à avoir tendue. Il faut dire que j'étais allongé sur la table, totalement offert à des hommes et couvert de sperme. Quand Paul jouir à son tour, Bastien m'encula d'un coup.
« Alors, il parait que t'es une bonne pute ?
- Oui monsieur
- Dis-le plus fort !
- Je suis une bonne pute
- Encore, plus fort !
- Je suis une bonne pute !
- Plus fort
- JE SUIS UNE BONNE PUTE ! »

Au bout de dix minutes, il sortit de mon cul, mon Maître prit le relai. Christopher enleva son préservatif et lâcha son sperme au fond de ma gorge. Il avait maintenu ma bouche ouverte avec ses doigts, doigts que je suçai avec entrain pour les débarrasser de toute trace de sperme. Je bandais de nouveau, ce qui me manqua de provoquer les commentaires des invités. Bastien s'occupa de ma queue en la suçant. Jean le rejoignit et ensemble, conjugués aux coups de rein de mon Maître ne tardèrent pas à me faire jouir. Celui-ci jouit d'ailleurs très peu de temps après et arrosa ma queue et le visage de mes suceurs par la même occasion. Visage que je du lécher pour les nettoyer une fois que je fus détacher.

Tous semblaient ravis puis passèrent au salon pour regarder un Match de rugby sur la télévision. En attachant ma laisse dans la cuisine, à proximité d'une bouteille d'eau, mon Maître me félicita et m'annoncer que cela n'était que le début. Il était 16h30. Dans 5h, j'allais connaître l'une des nuits de sexe la plus mémorable de ma vie !

Merci à tous ceux qui m'ont écrit et n'hésitez pas si vous avez des remarques

Soumi débutant

ptitsoumis93@gmail.com

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Parcours initiatique d'un jeune soumis - Week-end de soumission chez mon Maître

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

13 mai 2019

Nouvelles (15)

Sauna Sun city Julien
Ma première chez les hommes 13008
Une sacrée initiation Lucif
Mon prof, mon pote et moi ? Étalon
Un bon prêt en liquide Pititgayy
Le copain de ma fille Jeanmarc
Soumis en cam Lope75
Jeux de rôle musclés Stéphane
Les potes de mon grand-frère 3-1 Marc 67
Travesti éduquée par son maître Julia2
Mise à dispo  Lopeajus39
Sissy Bumi88
Tournante de rêve Jerem72
Le clandestin Jako
Les skets de mon pote d’internat Kifflesket

La suite (8)

Un amour de soumis -06 Elfe
Au Sauna de Sochaux -02 Chatenois25
Un examen oral -03 Gogo
Les skets ... -02 Kifflesket
Soumission & Domination -527 Jardinier
Soumission & Domination -528 Jardinier
Soumission & Domination -529 Jardinier
Soumission & Domination -530 Jardinier

Mai 2019

Nouvelles

Ma (Dé) Formation Matiti Yah
Un plan psychologique Alcide
Révélation nocturne Pierredelavega
Enfin ! T&R
Au mariage de mon neveu Eliot
La chienne exhib Pol
Bar bien chaud Caramel
Réalité fantasmée Fred
Un taxi ? Houne66
Rendez-vous chez le médecin Paul75
Randonnée initiatique Ron
Comment j’ai sucé mon cousin Romain
Prague Astro
Vengeance Julian Lerkin

La suite

Frenchies -12 Pititgayy
Le patient rebeu -02 Dirtybator
Stage BTS à la ferme -12 Stéphane
Ma (Dé) Formation -02 Matiti Yah
Ma (Dé) Formation -03 Matiti Yah
L'éveil du Renart -04 Renart
L'éveil du Renart -05 Renart
L'éveil du Renart -06 Renart
Kader -15 Cédric T
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)