PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode

Vacances marocaines -02

Comme relaté dans le premier épisode, j'avais donc 20 ans durant l'été 2006, j'avais rencontré un master rebeu qui m'avait initié au travestissement et à la féminisation, chose à laquelle j'avais adhéré malgré mon côté viril au départ. Je ne cache pas que ça me demandait beaucoup d'entretien d'ailleurs...

L'été venu donc, mon master m'avait emmené gracieusement en vacances dans une villa au Maroc, où j'avais découvert que finalement, rien n'était jamais gracieux avec un master. J'étais donc au service de la maisonnée, pour le plus grand plaisir des cinq mecs invités par mon marocain préféré, ravis de se taper une petite femelle blanche de 20 ans sans limite.

Je l'ai dis, je n'avais dans mon sac de voyage que des tenues sexy : lingerie, talons, maillots de bains sans beaucoup de tissu, du maquillage et beaucoup de sextoys. J'imagine sans peine la tête des contrôleurs de bagage s'ils ont scanné ma valise ! Bref. Les deux premiers jours se déroulent correctement : une fois mis au pas par mon master, ainsi que je l'ai relaté, je prends rapidement le rythme et les bites.

Rarement le temps de souffler, entre le ménage, la cuisine pour sept personnes et le sexe, mon trou n'arrivait finalement pas à trouver beaucoup de repos. La nuit elle-même ne me permettait pas vraiment de récupérer, puisque j'étais sensé dormir dans le lit de mon mec/mac/maître, qui lui n'avait pas trop sommeil.

Le troisième jour, je me levai le matin alors que toute la maison somnolait encore pour aller préparer le petit-déjeuner dans la cuisine lorsque je m'aperçut que deux des invités étaient déjà levés et assis nus à table. Je commençai donc à sortir les bols, les couverts et les aliments pour les servir. Lorsque j'apportai le lait à table, l'un des deux me dit qu'en parlant de lait, il en avait à me donner. Comprenant l'allusion, je rentre dans le jeu et me glisse sous la table. J'engloutis immédiatement la queue dans ma gueule de pute et vois rapidement les traces de rouge à lèvres qui se dessine le long du pieu. Pendant ce temps, je l'entends manger ses céréales entre deux râles et discuter en arabe avec son compagnon de tablée. Je m'applique et je sens sa verge durcir énormément, je sens bien qu'il va arriver ou en tout cas que je ne vais pas tarder à avoir mon petit-déjeuner. Il appuie alors sur ma tête avec ses mains et son gland se fraye un chemin profondément dans ma gorge. Les larmes me montent, avec un petit haut-le-cœur qui est immédiatement éteint par le sperme chaud qui se décharge au fond et glisse dans mon estomac. Il me tire la tête d'un coup sec en arrière et me repousse avec ses pieds, l'air de dire "dégage de là maintenant". Je me relève de sous la table et retourne en cuisine, d'une démarche bien pupute, perché sur mes talons, au chaud dans mes bas et mon string. Je lui glisse un clin d’œil, passe ma langue sur mes lèvres et quitte la pièce.

Un peu plus tard dans la journée, en cours d'après-midi, après plusieurs pipes et sodos variées, j'ai enfin un peu de temps pour moi : les mecs regardent le foot et moi je bronze en string au bord de la piscine. Je me scrute et me dis que finalement, j'apprécie ce que je vois de moi. Mon côté féminin est magnifié par le vernis sur mes ongles de pied et de main, le maquillage, l'épilation intégrale, le string échancré avec des motifs tout sauf masculin, mes longs cheveux raides lâchés, mes lunettes de soleil bien rondes...Si ce n'était ma musculature et ma largeur d'épaule, je pourrais sans problème être confondu avec une femme. C'est alors que je suis dans ces pensées que le mâle dont j'ai vidé les couilles à table le matin me rejoint.

Il s'installe sur un transat, juste à côté du mien, en appui sur son coude, une jambe le long du transat, l'autre pliée, me laissant un aperçu clair sur son membre, qui, il faut bien le dire, a un côté majestueux même au repos. Il s'appelle Kamil, a trente et un an, il se présente, s'ouvre à moi. Nous échangeons beaucoup, c'est agréable. Il me demande comment j'en suis arrivé là. Je commence à expliquer mes liens avec mon master mais il me stoppe. Il veut savoir comment j'en suis arrivé là dans le sexe, comment je suis devenu une femelle soumise au point, à 20 ans, d'être la pute sans limite de six arabes dans une maison au Maroc. Je suis surpris mais j'essaie d'ébaucher une réponse. Je lui dit qu'au fond j'ai toujours su que j'aimais ça et que ce moment que nous vivons, même s'il peut être compliqué par moments, est une forme d'aboutissement, de confirmation. Je lui dit ce à quoi je pensais avant qu'il arrive, que j'appréciais d'être une "femme" avec une queue.

Il m'intime d'un geste l'ordre de s'occuper de sa queue, je commence donc sans hésiter et laisse ma langue lui déguster le tour du gland. Je grimpe au sommet du gland, redescend jusqu'aux couilles et les prends dans ma bouche. J'enchaîne alors en descendant plus bas et il soulève les jambes pour que je sois plus à l'aise. Me voici allongé sur le ventre sur le transat, le visage enfoncé entre ses fesses, la langue enfouie dans son trou. Il aime ça le cochon, donc j'approfondis le mouvement. J'en profite pour le branler d'une main, sa queue est bien dure. Moi même, je suis super excité, son côté mâle musclé me fait kiffer, il a un corps de rêve. Lorsqu'il me tire par les cheveux pour que je remonte, j'ai de la salive plein les joues, mon rouge à lèvres se fait encore la malle mais il m'embrasse amoureusement. Puis d'un geste brusque, m'oblige à me retourner. Me voici au dessus de lui, dos vers lui et fesses au dessus de son bassin. Je comprends ses attentes, écarte mon string, mouille mon trou et m'empale lentement et sur lui.

Il entre sans effort et je  m'accroupis au dessus de sa queue qui me perfore très régulièrement, pour notre plus grand plaisir à tous les deux. Il accélère et je laisse échapper des cris de plaisir. Il prend son pied, me tire la tête en arrière pour me ramener vers lui. Je m'allonge donc sur lui, sa queue toujours en moi, la tête en extension vers l'arrière, soutenue par sa main. Il m'embrasse de nouveau tendrement, tout en continuant de me défoncer. Il sort sa langue de ma bouche et se lance alors : écoute, ici au Maroc, c'est compliqué d'être gay, mais je vais bientôt déménager aux USA pour le boulot et là-bas, de ce que je sais, c'est beaucoup plus libéré. Alors voilà, ce que je souhaiterai, c'est que quand j'y aille, tu emménages avec moi et tu sois ma femme. J'aime trop te baiser, ta bouche est douce au point que je laisserai volontiers ma queue dedans pendant des heures. Avoir une femme qui sois une pute comme toi est mon rêve. Je te trainerai dans tous les coins de baise, dans tous les clubs, je te ferai l'amour puis te ferai baiser par tous les mecs du quartier. Tu te feras saloper, salir, dominer par des mecs de toutes les couleurs et de tous les âges parce que tu seras ma femelle à moi. Sois à moi. Sois ma femme. Sois ma pute.

Pour toute réponse, je l'embrasse et descend un peu mon bassin de sorte que sa queue est entièrement en moi. Je lui souffle : doses moi. ni une ni deux, il accélère le mouvement tout en m'embrassant, et en quelques instants, se vide en moi tout en continuant pour bien tasser son sperme. Nous restons un long moment allongés ainsi sur le transat. Il me glisse : j'espère que tu vas y réfléchir, je suis déjà dingue de toi...d'ailleurs, va te mettre en lingerie et retrouves moi dans ma chambre, on va continuer à jouer tous les deux...

Max

Viriletsoumis75@outlook.com

Autres histoires de l'auteur : En stage - Vacances marocaines - 20 Ans, ça se fête ! - Maman je suis gay ! - Pute à rebeu

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

18/04 : 15 Nouvelles

Sauna de Sochaux Chatenois25
Une soirée partie en couille 17cmglandcompris
Un charme fou Ghost writer
Rasage coquin Jako
Plan anonyme -01 Rsexenc
Plan anonyme -02 Rsexenc
Surprise à la fac Aymeric
Militaire-Motard Militaire
Plan avec une racaille Passif-lille
Dans le vestiaire Pakito31
Voisin Marlon
L'éveil du Renart Renart
Séance sportive Pititgayy
Un Affectueux Collègue Jako
Tout a basculé à 19 ans ThomasLePassif

La suite... (7)

Mariage pour tous -09 Yan
Frenchies -11 Pititgayy
Mathieu -03 Jeanmarc
Chambres à louer -15 Jeanmarc
Kader -12 Cédric T
Kader -13 Cédric T
Dans les geoles d'Armid -03 Iwan

Avril 2014

Nouvelles

Que de changements -01 Evanaddison
Que de changements -02 Evanaddison
Que de changements -03 Evanaddison
Que de changements -04 Evanaddison
Soirée torride Caramel
À la fin de l’été Bookman
Victor Victorbg
Une aire d’autoroute. Ginger
Marché D’Amiens Nord Legarsdu80
Mon petit frère Pédale69
Un Chinois très chaud... Mat44
Thibault Theo5852
Masseur Bastien
Le Club Ganymède Jako
Soumis au livreur wantmonster86

La suite...

Que de changements -05 Evanaddison
Que de changements -06 Evanaddison
Que de changements -07 Evanaddison
5ème jour Curiosity
Frenchies -10 Pititgayy
Mathieu -02 Jeanmarc
Soumission & Domination -524 Jardinier
Souvenir d’internat -03 Benvart
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)