PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Vengeance sur Hétéro

Chapitre 03

Je suis complètement tétanisé, notre prof de sport se tient devant nous dans une situation plus que dérangeante. Je ne sais pas quoi dire, ni quoi faire. Je cherche dans ma tête 1000 explications mais rien ne me vient à l'esprit. J'ai le sentiment que le temps s'est arrêté et je reste toujours autant silencieux. Je regarde rapidement Thomas et je crois comprendre que je vais avoir aucun soutien de sa part. Il reste recroquevillé par terre contre le mur les mains devant son visage, il est au bout de sa vie. Je ne sais pas ce qui peut lui traverser l'esprit en ce moment mais j'imagine bien qu'il doit se sentir ridiculisé et surtout passé pour une pédale comme il sait si bien le dire

Damien : l'un de vous va se décider à parler !!!

Il faut vraiment que je dise quelque chose, je sais pas quoi mais je dois trouver une histoire à raconter. Je pense ne jamais m'être déjà retrouvé dans une telle situation. Encore pire que tout ce que j'ai pu subir depuis le collège. Mais qu'est ce que je raconte? Je ne vais pas limite regretter cette période. Instantanément je me ressaisis en repensant à tout ça

Moi : ben je pense que c'est évident non?

Thomas me regarde plein d'interrogations, il doit se demander où je veux en venir. Il a une tête qui fait très peur, je l'ai jamais vu dans un tel état

Damien : comment ça évident? Thomas, dis quelque chose !!!

Il reste silencieux, on a l'impression qu'il a perdu l'usage de la parole et aucun son ne sort de sa bouche

Damien : ne me dit pas que tu es homo?

Il se remet à pleurer mais ne dit toujours rien, il est complètement perdu et désorienté et fait limite peine à voir.

Damien : j'aurais jamais cru ça de toi

Moi : non c'est pas ça

Damien : ah bon? explique alors !!!

Moi : je peux quand même me rhabiller si ça vous dérange pas

Damien : oui grouille toi !!!

Je me dépêche de remettre mon caleçon et mon jean, je me rends compte que ça fait au moins 5 minutes que j'étais à poil devant mon prof

Moi : Thomas a tout simplement voulu tester quelques trucs avec un mec. Il se doutait que j'étais homo et m'a donc proposé des petits délires, j'ai accepté

Damien : c'est quoi ce tissu de mensonges? Vous vous foutez de ma gueule !!!

Moi : c'est la vérité et j'ai pas hésité pour sauter sur l'occasion, il faut me comprendre il est mignon

Damien : Thomas aime trop les filles, j'y crois pas une seconde. Pourquoi il pleure dans ce cas?

Moi : il faut le comprendre, il vient d'être pris en flagrant délit entrain de faire des trucs avec un mec, il a peur pour sa réputation

Je pense avoir la palme d'or pour le cumul des mensonges que je sors en si peu de temps. Ca m'agace parce que Thomas ne réagit pas et nous aide pas à nous sortir de cette situation. Je me retourne vers lui qui est toujours affalé par terre

Moi : dis lui toi !!!

Thomas : oui c'est vrai... ne le dites à personne svp !!!

Moi : je dois y aller sinon je vais être en retard

Je m'éclipse très vite sans regarder ni l'un ni l'autre, je reste toujours gêné de la situation mais bon il me fait chier ce prof, j'ai pas eu le temps de me vider alors que j'étais excité à fond.

Ce weekend je suis très stressé. Premièrement je sais pas du tout ce qui a pu se dire entre Thomas et Damien dans les vestiaires après mon départ et du dimanche je vois Bruno. On a parlé régulièrement tous les soirs et il semble très impatient de me voir. Concernant Thomas, je me pose beaucoup de questions, est ce qu'il a tout déballé à Damien? Je ne peux plus attendre et je décide de lui envoyer un texto "j'espère que tu as fermé ta gueule et que tu as rien dit au prof !!!". On verra bien ce qu'il va me répondre mais je suis pas bien à cause de tout ça. Ma mère ressent mon stresse ce matin et doit vraiment penser que je suis bipolaire. On parle un peu et m'informe qu'elle est de sortie ce soir avec ses copines, ça me fait plaisir qu'elle pense à elle de temps en temps et continue de profiter de la vie. Pendant qu'on discute je reçois un texto. Ah ça doit être la réponse de Thomas !!! Perdu c'est Vincent qui me dit "ça te dit de venir chez moi demain?". Je ne peux pas demain, je vois Bruno !!! "Désolé je peux pas demain, j'ai déjà quelque chose de prévu mais on peut se voir ce soir si tu veux, ma mère est de sortie". Il accepte avec joie mais bon je me dis qu'il avait peut être prévu un truc avec sa copine aujourd'hui, enfin bref !!! Thomas me répond pas et ça me soûle grave. La journée se passe : j'ai un peu parlé avec Bruno qui est de nouveau de sortie ce soir donc on se verra plutôt en fin de journée dimanche, ma mère s'est préparée dans l'après midi et a quitté la maison vers 17h. Vincent arrive vers 18h30 et on décide de commander des pizzas pour ce soir, on se prend pas la tête et on discute avant de se mater un bon petit film.

Vincent : c'est terminé avec ma copine, elle m'a quitté cette semaine

Moi : j'suis vraiment désolé, j'espère que c'est pas trop dur pour toi

Vincent un peu quand même, le plus dur c'est qu'elle a déjà quelqu'un d'autre, c'est vraiment gonflé

Je ne peux m'empêcher d'éclater de rire.

Vincent : qu'est ce qui te fait rire?

Moi : t'es quand même pas culotté de dire ça !!!

Vincent : pourquoi?

Moi : ben tu as fait pire, tu l'as carrément trompé pendant que tu étais encore avec elle, tu as oublié l'épisode du ciné

On commence à rire tous les deux, au moins je lui remonte un peu le moral, c'est le principal

Moi : tu sais que je me suis inscrit sur un site gay récemment, tu devrais faire pareil pour goûter aussi les mecs

Vincent : ben je sais pas. Pourquoi pas !!!

Moi : je vois d'ailleurs un mec demain et je suis grave stressé !!!

Je vois à sa tête qu'il est un peu dégoûté de ce que je viens de dire, il est quand même pas jaloux que je vois un autre mec. Il faut vraiment qu'il se mette dans la tête qu'on ne se mettra jamais ensemble

Vincent : ah ben c'est cool pour toi !!!

Ca sonne faux mais je préfère ne pas relever. On termine de manger et on commence notre séance cinématographique. On regarde un film d'horreur je kiffe ça. Je ne me mets pas trop près de Vincent, je ne veux pas qu'il tente quoi que ce soit et que ça dérape une fois de plus. Pendant le film je reçois enfin un message de Thomas "non j'ai rien dit". Je suis rassuré mais il a réussi à me stresser toute la journée "Ca te ferait mal de me répondre plus tôt la prochaine fois".

Vincent : c'est qui?

Moi : personne, t'inquiète

Vincent ouais c'est ça. C'était Bruno !!!

Moi : pardon? non c'était pas Bruno et je vois pas ce que ça peut faire

Vincent : si le film t'intéresse pas, dit le tout de suite !!!

Nan mais il me fait quoi là? C'est une crise de jalousie ou quoi? Eh mec redescend on est pas ensemble !!!

Moi : nan mais tu pètes les plombs toi

On commence sérieusement à s'embrouiller et je comprends plus rien à ce qui se passe. Je finis par stopper le film d'énervement

Moi : tu ferais mieux de partir je crois

Il ne se fait pas prier et part de chez moi sans me dire un mot. Je me retrouve seul chez moi comme un con. Mais quelle soirée !!! Je pars direct me coucher plein de nerfs. Il va vraiment falloir que j'ai une bonne discussion avec Vincent  et lui faire comprendre qu'il n'y aura jamais rien de plus entre nous 2.

Le jour fatidique est arrivé, je vois Bruno ce soir et je dois faire au moins 40 de tension. La journée passe à une vitesse folle, il me donne des nouvelles vers 15h et me propose de venir me chercher. Il s'est arrangé pour avoir l'appartement de son frère pour la soirée. Je décide de me préparer au mieux, je me retire le peu de poils que j'ai sur le torse et taille ceux de ma bite aussi. Bon je pense être enfin prêt. Il vient me chercher comme prévu, on s'est donné rendez vous sur un parking à coté de chez moi. Je voulais pas qu'il vienne devant la maison sinon ma mère se serait posé des questions.

Bruno : tu vas bien?

Moi : oui ça va t'inquiète

Bruno : eh calme toi, je ressens ton stress (il me fait un petit sourire)

Moi : désolé mais il faut me comprendre

Bruno : t'en fait pas je comprends très bien

On se met en route et on arrive vite chez son frère, je dois avouer qu'il a un super appartement. Il me met rapidement à l'aise et on décide de regarder un petit film. Je pense qu'il fait ça pour me détendre car il ne doit pas faire ça avec tous ses plans. Je ne suis pas surpris que sa main commence à toucher ma jambe au bout d'à peine 10 minutes. Ma queue gonfle très vite d'excitation. Il ne tarde pas à m'allonger ensuite sur le canapé et on se roule des pelles (un grand merci à Thomas pour ses cours). On se retire nos hauts mutuellement, il a un corps vraiment pas mal et lui ne semble pas être repousse par le mien. Il me rallonge sur le lit et on se regaloche à fond. Il descend ensuite progressivement au niveau de mon corps et bouffe à fond mes tétons tout en me caressant (oh oui je pense qu'il apprécie mon corps). Je suis complètement en transe, je prend sa main gauche et suce son index. Je le sens descendre de plus en plus, il me bouffe mon nombril, ma bite en peux plus elle veut être libérée surtout que sa main ne cesse de la frotter par dessus mon jean. Je vois qu'il a bien plus d'expérience que moi, il se débrouille bien. Ca y'est !!! Il libère ma bite en déboutonnant et retirant le bas, il découvre ma queue bien dressée et commence à me la branler. J'en peux plus, je prend sa tête et rentre ma bite dans sa bouche. Il a l'air d'être bien chaud et avoir faim car il me la bouffe littéralement. Il me bouffe les couilles, joue avec sa langue sur mon gland, je sens que ça monte de plus en plus, heureusement il arrête de me sucer et sans que je m'y attende il se fout à poil et s'assit sur moi au niveau de mon torse avec sa bite sur ma bouche. Quand j'y repense c'est la première fois que je vais sucer un mec, je n'hésite pas j'ouvre ma bouche et gobe sa bite. Elle doit bien faire au moins 18cm et j'ai du mal à la prendre entièrement. Je me sens un peu nul à côté sachant que la mienne doit faire 14 donc un peu complexé. J'essaie de m'appliquer au mieux en jouant avec ma langue pendant que je fais des va et vients. Je l'entends gémir et j'en déduis donc que je me débrouille plutôt bien. Il va de plus en plus vite et fort, même un peu trop fort. J'ai des hauts de coeur et quelques larmes aux yeux

Bruno : ah ouais punaise vas y, c'est trop bon !!!

Au bout de 2 minutes je tiens plus, je bave à fond et je pense pas être fait pour faire des gorges profondes

Moi : c'est bon, désolé j'en peux plus

Bruno : désolé, quand je suis excité j'ai du mal à me contenir, on fait un 69?

Moi : oui pourquoi pas

L'excitation a eu le temps de redescendre pendant que je le suçais, on se met en position, moi en dessous lui au dessus et on se suce ensemble. Je me sens moins à l'aise dans cette position, moins excité. Je remarque ses fesses et je dois dire qu'il est bien bombé et excitant. Je les caresse tout en le suçant. Je me mets ensuite à remonter au niveau de ses couille et encore plus pour me retrouver au niveau de son trou. Instinctivement je mets ma langue sur son trou et le bouffe à fond. Je le sens pas très réceptif mais je m'en fous c'est trop bon de lui bouffer !!!

Bruno : t'as l'air de kiffer plus mon cul que ma bite

Moi : désolé mais je dois avouer qu'il est très bandant

Bruno : merci

Il s'approche de moi et me galoche

Bruno : j'ai envie de te prendre

Je sais pas quoi répondre. Je m'étais toujours dit que ma première fois serait en tant que actif et non passif

Moi : ok mais vas y doucement c'est ma première fois

Bruno : t'en fait pas je vais bien te préparer

Il m'installe sur le ventre et me bouffe le cul. Je ne peux m'empêcher de pousser quelques gémissements, c'est plutôt excitant et bon. Il m'applique du lubrifiant et rentre 1 doigt, puis 2 et 3. Je fais une petite grimace mais je ne dis rien. Il continue à travailler sur mon cul et je le sens très excité. Il enfile une capote et tente de me pénétrer progressivement, je suis très crispé et il tente de forcer mais n'arrive pas à rentrer

Bruno : tu es trop stressé Julien, essaie de te détendre un peu

J'essaie de ne plus penser à rien et me détendre au maximum, ça doit pas être si terrible que ça. Je sens qu'il arrive enfin à rentrer et enfoncer sa bite à fond. Bon sang ça fait mal mais je le laisse continuer, la douleur va bien finir par passer. Il enchaîne les va et vient et semble prendre son pied. Je ne peux vraiment pas dire que je prends beaucoup de plaisir mais lui c'est tout le contraire. Il me retourne ensuite sur le dos, prend mes jambes pour les mettre sur ses épaules et m'encule de plus en plus vite. La douleur est moins forte mais je ne ressens pas forcément de plaisir. Il continue pendant au moins 10 minutes tout en me galochant et finit par éjaculer dans la capote en poussant un cri de plaisir. Il se retire et me suce vite fait puis me branle tout en m'embrassant. J'en profite pour caresser son cul en même temps en titillant un peu son trou que j'aurais tant voulu le défoncer. Je me mets à lâcher toute la sauce.

Bruno : punaise c'était trop bon, il faudra qu'on remette ça

Moi : pas de soucis mais cette fois je serai actif

Bruno : ben on verra

Nan mais il n'y a pas de "on verra", la prochaine fois je lui défonce son petit cul !!!

Il me ramène ensuite chez moi, je vais prendre vite fait une petite douche avant d'aller me coucher

On entame une nouvelle semaine de cours et tout me semble bien différent maintenant. On ne me fait plus du tout chier en cours et certains me parlent même régulièrement maintenant. J'ai l'impression que c'est quelque chose d'exceptionnel alors que c'est simplement une scolarité normale et je me sens homme maintenant. Je suis toujours en froid avec Vincent, il ne m'adresse pas la parole et c'est certainement pas moi qui vais aller vers lui. Le problème est de savoir si je peux entretenir une relation amicale auprès d'une personne qui est limite "love" de moi. Je constate aussi que Thomas a plutôt une mine assez triste, en tout cas pas comme d'habitude. Je ne serai pas surpris d'y être pour quelque chose. C'est incroyable comme une vie peut basculer en si peu de temps. Actuellement j'ai qu'une chose en tête, qu'on soit très vite jeudi pour continuer la pipe qui a été interrompue par ce connard de Damien. La semaine passe tranquillement mais je constate aussi que Bruno me parle beaucoup moins le soir. Je savais qu'on avait convenu que ça serait uniquement un plan mais j'espérais tout de même qu'on resterait en contact régulièrement, il va falloir que je m'habitue à ce milieu un peu particulier. Nous somme jeudi en plein cours de sport. Nous faisons une heure de gymnastique et enchaînons par 1h de basket (comme pas hasard) qui sera noté aujourd'hui. Tout le monde doit donc jouer, ceux restés sur le banc remplace ceux qui jouent au bout d'un moment. Le temps passe et je suis assez surpris que mon tour n'arrive toujours pas, j'ai le sentiment que le prof m'ignore complètement. La fin du cours arrive et je suis le seul à ne pas avoir joué et curieusement tout le monde a une note. Je consulte direct et constate que j'ai un 4/20. C'est une blague !!! Tout le monde regagne le vestiaire  et je décide d'aller voir le prof

Moi : je peux savoir ce que ça veut dire, vous m'avez attribué une note alors que j'ai même pas joué

Damien : écoute ça sert à rien de te voir jouer, je connais ton niveau

Moi : mais c'est dégueulasse, c'est de la discrimination

Damien : non je t'ai épargné sachant que tu n'aimes pas le basket

Moi : je vous signale que vous connaissez également le niveau des autres, pourtant ils ont tous joué

Damien : j'ai rien d'autre à ajouter, tu peux y aller maintenant

Moi : ça a un rapport avec ce que vous avez vu la semaine dernière?

Il met un temps de réaction avant de répondre

Damien : je trouve cette histoire très louche, je connais Thomas et y'a quelque chose de pas clair

Moi : ben c'est que vous le connaissez pas si bien que ça finalement

Je décide de partir mais je suis dans un état d'énervement extrême, je croise Thomas qui a pris sa douche et va retrouver le prof comme à son habitude. La plupart a déjà quitté le vestiaire et Vincent vient me parler, ce qui m'étonne beaucoup

Vincent : je suis désolé...

Moi : nan c'est faux tu ne l'ai pas

Vincent : pourquoi tu dis ça?

Moi : tu es conscient qu'il n'y aura jamais rien de sérieux entre nous. On ne pourra pas rester amis si tu te comportes encore comme ça

Vincent : oui j'en suis conscient, pardonne moi stp, je veux pas perdre notre amitié

Moi : laisse moi le temps de réfléchir un peu

Vincent : ok pas de soucis

Il quitte le vestiaire et je me retrouve seul à attendre Thomas, je suis assez surpris car généralement il est déjà revenu mais là rien. J'attends au moins 20 minutes, je finis par perdre patience et je repars. Je suis en rage !!! Il commence à me saouler ce batard de Damien. Du soir je lui envoie un texto 'tu te fous de ma gueule, je t'ai attendu pendant au moins 20 minutes". Sa seule réponse a été "désolé ça a duré plus longtemps que prévu". Je n'y crois pas une seconde mais je ne réponds pas. Il me gave de plus en plus ce prof de merde, il va falloir que j'ai une bonne discussion avec lui. Du vendredi soir, je suis surpris car Bruno me parle sur le site

Bruno : salut bg, tu vas bien?

Moi : salut on fait aller et toi?

Bruno : ouais ça va. Il t'arrive quoi?

Moi : ah laisse tomber, des petits soucis personnels. Tu t'es fait plutôt discret ces derniers temps

Bruno : désolé mec, alors quoi de prévu de ton weekend?

Moi : pour l'instant rien et toi?

Bruno : comme d'habitude de sortie demain soir sinon rien de spécial. On peut se voir dimanche si tu veux !!!

Moi : pas de problème mais je serai actif cette fois

Bruno : toi t'as trop envie de mon cul lol. Ok pas de soucis

Je suis tout excité, il a un cul très bandant et j'ai trop envie de le démolir

Moi : tu sors avec qui demain soir?

Bruno : avec des potes mais ils me rejoignent directement là bas

Moi : ça te dérange de m'emmener avec toi demain, je suis jamais sorti en boîte

Bruno : bien sûr !!! pas de problème !!!

Moi : ça te dérange si j'emmène un pote

Bruno : pas du tout !!!

On se met d'accord sur l'heure et on arrête notre discussion. Je vais demander à Vincent de m'accompagner, je ne serai pas seul et ça sera une façon de nous réconcilier. Je décide de lui envoyer un message tout de suite et il accepte sans hésiter. Je le mets quand même en garde qu'on sort avec mon plan de la semaine dernière et qu'on remettra sûrement ça du dimanche donc pas de crise. Il m'assure que tout se passera bien.

Du samedi, je décide d'envoyer un message à Thomas car j'ai besoin de lui avant la sortie de ce soir

Moi : salut j'ai besoin de toi cet après midi donc soit prêt pour 14h devant le lycée

Thomas : t'es sérieux? J'ai déjà un truc de prévu, je peux pas me libérer

Moi : écoute, si tu veux te faire pardonner pour jeudi, sois là et c'est plutôt un conseil

Thomas : pourquoi t'as besoin de moi?

Moi : je sors en boîte ce soir et comme je sais que tu es plutôt stylé tu vas pouvoir m'aider à trouver une tenue

Thomas : ok

On se retrouve donc comme prévu à 14h devant le lycée et on va en ville. On se met à faire plusieurs magasins ensemble et je suis surpris de notre relation à ce moment là. Je trouve Thomas très investi dans sa tâche, je vois qu'il adore faire les magasins. Je constate même que c'est la première fois qu'on a de vrais discussions et ça me fait super bizarre

Moi : tu en penses quoi?

Thomas : nan ça va pas, essaie plutôt celui là

Moi : désolé je suis vraiment nul niveau vestimentaire

Thomas : mais nan t'inquiète pas, il faut juste que tu trouves ton style

On met à peu près 2h pour enfin trouver ma tenue complète. On est sur le point de se quitter

Moi : je te remercie pour ton aide. Allez bonne fin de journée

Thomas : c'est tout? Je peux partir?

Il semble surpris que je lui fais rien de pervers mais j'ai pas le temps et de toute façon y'a pas d'endroit calme ici

Moi : oui c'est tout. Tu vois, je suis pas si méchant que ça. Tu devrais en prendre de la graine !!!

La soirée arrive et je me prépare, je suis très satisfait du résultat et je ne me reconnais plus. J'ai changé si vite en si peu de temps. Vincent me rejoint chez moi avec une bouteille de vodka  et on attend l'arrivée de Bruno. Ma mère est également de sortie et a déjà quitté la maison. On a 2h devant nous et on picole pendant l'attente. On parle de tout et de rien et lui confie que j'ai hâte d'être actif avec Bruno demain. Il ne relève pas et aucune crise, je pense qu'il a enfin compris. Bruno arrive enfin et on monte tous en voiture direction la boîte de nuit, on est légèrement soûl mais on s'en fiche, on a fait une fiole pour la voiture.

Bruno : eh ben, ça va picoler ce soir !!!

Moi : oui, au moins Vincent et moi on sera plus détendu

Bruno : enchanté Vincent

Vincent : enchanté également

Je vois un petit clin d'oeil de Bruno envers Vincent, ça ne me plait pas mais je dis rien et continue à boire. On arrive au bout de 20 minutes et on rentre dans la boîte, je sens que Vincent est autant stressé que moi mais heureusement l'alcool nous a un peu plus détendu quand même. Bruno nous présente à ses potes et je me tourne vers un endroit et je me pose beaucoup de questions

Moi : c'est quoi ça là bas?

Bruno : ce sont les backrooms, c'est un endroit où les mecs vont pour se faire baiser

J'en ai déjà entendu parler mais c'est pas mon trip, faire ça dans le noir sans savoir avec qui on baise. On se met tous sur la piste de dance. Je ne suis pas très doué mais disons qu'avec l'alcool je suis bien plus relâché. Je constate que Vincent et Bruno sont souvent ensembles à danser tous les 2 et ça a le don de m'agacer, je comprend pas à quoi ils jouent. Je fais style que je m'en fous et regarde autour de moi. Quelques regards sont tournés vers moi mais rien de bien important. Je vais au bar pour me chercher un verre d'alcool et maintenant je les vois carrément se chuchoter des trucs à l'oreille. J'ai les nerfs qui montent de plus en plus mais je me contiens au mieux. Je regarde la personne à côté de moi et je suis sous le choc, c'est Anthony un gars de mon lycée. Il est d'origine italienne et super mignon. Il me remarque et je le sens très gêné

Anthony : Julien?

Je ne me serai jamais douté qu'il était gay et je pense ne pas être le seul

Julien : alors là pour une surprise !!!

Anthony : écoute julien, surtout ne...

Julien : t'en fait pas, je le dirais à personne et ça fait plutôt plaisir de voir que je suis pas le seul dans le lycée

Je tourne la tête et là je tombe des nues, Bruno tient Vincent par le bras pour l'emmener dans les backrooms. Je suis dégoûté !!! Mais quel batard ce Vincent, Il peut faire un plan avec n'importe qui et il choisit le gars que je devais revoir demain

Anthony : quelque chose ne va pas?

Moi : euh non du tout !!! Désolé j'étais dans mes pensées.

On parle pendant au moins une demi heure, il est trop cool ce mec. Je le connaissais pas plus que ça. Il me prend par la main et on se met à danser ensemble. Au bout d'un moment je vois les 2 autres revenir, ils sont bien restés au moins 1h dans les backroom. Je les calcule pas et continue de danser avec Anthony. On continue à parler en même temps et sincèrement heureusement qu'il était là sinon je pense que ma fin de soirée aurait été pourri. Je vois du coin de l'oeil que Bruno et Vincent me regardent avec insistance mais je les calcule pas

Anthony : bon je vais bientôt y aller

Moi : ah ok dommage !!! Merci, j'ai passé une bonne soirée

Anthony : oui moi aussi !!! t'inquiète on se voit lundi

Moi : ça te dérange si je repars avec toi? J'ai vraiment pas envie de rentrer avec mes potes

Anthony : nan pas de soucis, avec plaisir

Moi : merci c'est vraiment gentil, je vais les prévenir !!!

Je leur explique que je suis fatigué et que je repars avec Anthony. Bruno semble surpris et déçu mais Vincent j'ai le sentiment qu'il s'en fout. Il a même un petit sourire mesquin. Je l'ignore et repars avec Anthony. Le retour se passe bien et ça me laisse un peu le temps de décuver car j'ai un peu la tête qui tourne. On se fait la bise en se quittant et je pars me coucher. J'ai quand même eu l'impression qu'il voulait m'embrasser (nan j'ai dû me tromper). Du dimanche, Bruno m'envoie un message pour qu'on se voit du soir comme prévu. Je lui donne aucune réponse, il peut se taper des plans mais pas mon soi disant pote. Je préfère le zapper.

Lundi. Il est 10h et je suis  dans la cours du lycée à la pause. Je suis dans mes pensées et je me suis jamais senti aussi seul. Vincent n'est pas venu me voir depuis samedi et je me dis de plus en plus que c'était prémédité ce qu'il a fait en boîte. Je suis tout de même content d'avoir appris à mieux connaitre Anthony. J'aperçois Damien passer devant moi et s'éloigne petit à petit. Je prends mon courage à 2 mains et le suit, il me gave trop ces derniers temps et je veux lui dire tout ce que je peux penser. C'est étrange car il a l'air de se rendre à l'endroit où j'avais retrouve Thomas la dernière fois. Je me fais de plus en plus discret en le suivant, ça me parait super bizarre. Il arrive enfin sur place et j'entends vaguement parler, je comprends rien et je me rapproche de plus en plus en toute discrétion et passe ma tête tout doucement et je tombe des nues. Il est avec une prof de math en pleine séance de galoche intense !!! Je savais qu'il n'était pas fidèle mais faire ça carrément dans l'enceinte du lycée. L'occasion est bien trop bonne, je sors mon portable et film la scène, on peut dire que c'est chaud, ça se tripote dans tous les sens et elle hésite pas cette salope !!! J'ai limite un début d'érection. Elle lui met carrément sa main dans son paquet, j'ai limite l'impression qu'ils vont bientôt baiser sur place. La sonnerie de la reprise des cours me fait revenir à la réalité. Je m'empresse à repartir discrètement mais très vite. En rentrant chez moi du soir je ne cache pas m'être branlé en regardant la vidéo. Je constate un nouveau message de Bruno sur le site "Julien, qu'est ce qui se passe? Tu ne me réponds plus. Je m'inquiète beaucoup". Je ne réponds pas, vas y rampe à mes pieds, j'adore ça. Nous sommes enfin jeudi et je vais pouvoir une nouvelle fois m'amuser avec Thomas. La séance de sport est un peu particulière, Damien est très dur envers Thomas. Je dois avouer qu'il régresse beaucoup en ce moment, et même physiquement je l'avais déjà trouvé un peu triste la dernière fois et j'ai le sentiment que ça a encore un peu empiré. La situation me fait plutôt rire, pour une fois que c'est lui qui s'en prend plein la gueule et pas moi. Dans le vestiaire, je fais mon rituel et traine en attendant que tout le monde part. Vincent ne me calcule plus du tout mais bon je m'en porte pas plus mal. Il vaut mieux pour lui qu'il ne vienne même pas me parler. Une fois de plus, je patiente, je patiente et je patiente encore et Thomas n'arrive pas. Ca va pas encore se produite une 2ème fois !!! Là j'en ai marre, je me sens comme possédé et décide de partir les rejoindre. Je me rapproche discrètement et j'entends en premier Damien

Damien : il faut te resaisir, je sais pas ce que tu as en ce moment mais c'est pitoyable

Thomas : je sais, j'ai eu des soucis personnels ces derniers temps

Damien : il faut savoir faire abstraction de tout ça, tu dois te comporter en champion !!!

Je décide d'intervenir directement sans attendre et me présente à l'entrée de son bureau

Moi : ne soyez pas trop dur envers lui !!!

Tous les 2 se retournent vers moi avec beaucoup d'étonnement

Damien : mais qu'est ce que tu fous là toi !!!

Je rentre dans le bureau et me met derrière Thomas qui est assis sur sa chaise. Je pose mes mains sur ses épaules et me met à le masser un peu

Moi : je suis venu vous dire de ne pas être trop dur avec Thomas

Damien : c'est une conversation qui ne te regarde pas, je te demande de partir d'ici sur le champs

Moi : non j'ai pas vraiment envie de partir, j'ai envie de Thomas là tout de suite

Je commence à l'embrasser sur le cou et lui bouffe le lobe de l'oreille

Damien : je veux pas voir vos saloperies ici !!! Casse toi Julien !!!

Moi : nan je ne partirais pas et ce n'est pas dans l'intérêt de Thomas, retire ton haut !!!

Thomas s'exécute tout de suite et je me mets à caresser son torse

Damien : mais c'est quoi ce délire?

Moi : c'est mon esclave sexuel, il doit faire tout ce que je lui dis !!!

Damien : mais punaise Thomas, qu'est ce qui se passe !!!

Moi : eh bien dis lui Thomas

Il se met à fondre en larmes comme à son habitude

Thomas : il sait tout !!!

Damien devient blanc et semble ne pas réaliser ce que Thomas vient de lui dire

Damien : t'es entrain de lui faire du chantage?

Moi : tout à fait et j'ai aucun remord

Damien : ça va pas se passer comme ça Julien

Il ne faut pas que je montre une faiblesse ou un doute de ma part, je dois rebondir très vite sinon je suis dans la merde

Moi : sachez que je peux ruiner votre carrière professionnelle ainsi que votre vie personnelle

Thomas : de quoi tu parles?

Je sors mon portable et lui montre ce que j'ai filmé lundi. Je joue un véritable coup de poker car j'ai pas pensé à faire des copies de cette vidéo et je pensais vraiment pas m'en servir comme moyen de pression et de chantage. Je vois que Damien commence à se décomposer. Il est vrai que j'avais jamais pensé à lui faire pression alors qu'il est autant impliqué que Thomas, voire même bien plus. Il faut vraiment que je garde mon assurance sinon je suis foutu.

Damien : tu veux quoi Julien?

Moi : eh bien je pense qu'on va bien s'amuser tous les 3 !!!

Miangemidemon

privegay59@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Un amour inaccessible - Vengeance sur Hétéro

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

16 juillet 2019

Nouvelles (21)

Au sauna avec Nicolas Julienbogoss
Accompagnateur Martin Tche
Comment je me suis fait violer le cul chuuuut17
Un dimanche Martin Tche
Le masseur turc Martin Tche
Ma première hospitalisation Martin Tche
Mon pote Brice Thomas
Amir Thomas
Gabriel Renart
Sur la route de Bruxelles Omar-lille
5 garçons de terminale Frank
Olivier Lycrahot
Rapport de force -01 Lucif
Rapport de force -02 Lucif
Kiff Seithan
Exhibition et domination Pol
Un job d’été prometteur Tomtom69000
Virée au bar Lifeisdream
Medhi, un Maitre marocain Lope75
Chambre d’hôtel Frank
Chambre d’hôtel -02 Frank

La suite (12)

Le patient -06 d.kine.75
Un amour inaccessible -04 Miangemidemon
Le chef de chantier -06 Romain
Le chef de chantier -Fin Romain
Passion en toutes lettres 07 Cyrillo
Passion en toutes lettres 08 Romain
Passion en toutes lettres 09 Cyrillo
Passion en toutes lettres 10 Romain
Passion en toutes lettres -11 Cyrillo
Passion en toutes lettres -12 Romain
Les potes de mon grand-frère 4-2 Marc 67
Le fils prodige aime obéir -07 Charles.lope

Juillet 2019

Nouvelles

Passion en toutes lettres 01 Cyrillo
Passion en toutes lettres 02 Romain
Passion en toutes lettres 03 Cyrillo
Passion en toutes lettres 04 Romain
Passion en toutes lettres 05 Cyrillo
Passion en toutes lettres 06 Romain
Dans les airs ! Peter pan
Mon collègue Farid Hugo
Le grand frère de mon pote Julian
Éveilleur Alex
Éveilleur -02 Alex
2 ouvriers au supermarché Thomasqueutard
Soirée chez mon meilleur ami Arnaud

La suite

Le chef de chantier -05 Romain
Découverte de mon côté gay Alb29
Un amour inaccessible Miangemidemon
Les bains d’Odessa -02 Loic.1972
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)