PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Vengeance sur Hétéro

Chapitre 04

Damien me regarde sans rien dire pendant au moins 30 secondes. Puis sa réaction me surprend fortement, il commence à éclater de rire.

Damien : t'as quand même pas cru que tu allais me faire du chantage !!!

Intérieurement je suis complètement paniqué, j'ai oublié un facteur important. Lui c'est un adulte et c'est totalement différent par rapport à Thomas. Je suis entrain de jouer à un jeu dangereux et je ne dois pas montrer une quelconque faiblesse sinon je suis dans la merde.

Moi : vous avez vraiment cru que je suis entrain de plaisanter

Damien : tu as sincèrement cru qu'un petit con comme toi aller me faire du chantage

Moi : oui c'est exactement ce que je viens de dire

Il faut que je reste convaincant, intérieurement je suis vraiment pas bien mais je laisse rien transparaître. Sans que je m'y attende, il s'approche de moi et commence à me prendre par le col d'un air déterminé

Damien : tu te prends pour qui ? Tu vas fermer ta gueule !!! T'as sérieusement cru que tu allais abuser de moi sexuellement. Je ne suis pas Thomas, on ne me manipule pas

Moi : Eh bien qu'est ce qui se passe ? Vous commencez à paniquer ?

Je dessine un sourire narquois sur mon visage pour démontrer une énorme confiance. Je ne me reconnais plus, qu'est devenu le petit Julien complètement introverti et renfermé sur lui même ? J'ai le sentiment d'avoir tellement évolué en si peu de temps.

Damien : bien sûr que non, je ne panique pas !!!

Moi : oh que si !!! Vous paniquez !!! Et vous savez pourquoi ? Parce que je vous tiens par les couilles !!!

Je garde mon assurance et je le sens beaucoup moins sûr de lui par rapport à tout à l'heure

Damien : donne moi ton portable

Moi : nan mais vous êtes vraiment comme Thomas, vous me prenez pour un idiot. Pensez bien que j'ai déjà fait des copies de tout ça

Bon sang !!! Si il savait que je n'ai fait aucune copie de son infidélité de lundi mais là je suis obligé de jouer au bluff et je pense que ça marche.

Moi : maintenant je vais être clair, retirez tout de suite votre main de mon col et asseyez vous, on va discuter tous les 3

Il me relâche enfin et se décide à aller s'asseoir. J'ai réussi à mater mon prof de sport, que demandez de mieux !!! Je me dirige derrière Damien et met mes mains sur ses épaules pour le masser comme j'ai pu faire à Thomas

Moi : bon on va déjà faire une chose, je vais me permettre de te tutoyer

Damien : si ça peut te faire plaisir...

Moi : et tu vas faire une première chose, tu vas me changer mon 4/20 à un 12/20. Après tout cette note est totalement injustifiée

Il prend son carnet de notes sans rien dire et modifie ma note. C'est un truc de fou, je n'arrive toujours pas à réaliser

Moi : maintenant tu vas faire comme Thomas et retirer ton haut

Damien : NON !!!

Moi : pas la peine de hausser le ton et moi je te réponds SI !!!

Damien : je te répète non

Moi : alors je vais être clair avec toi, arrête de faire comme Thomas a pu faire au début et toujours contester mes ordres. Tu sais pertinemment au final que tu le feras parce que tu as pas le choix donc arrête de gaspiller ta salive et exécute toi tout de suite.

Damien regarde Thomas qui est toujours en larmes. Je vois qu'il hésite un peu puis se met enfin à retirer le haut. Il à un corps magnifique comme Thomas. Je descends mes mains sur son torse et commence à le caresser. Je suis entrain de profiter du corps de mon prof, c'est vraiment surréaliste. Je joue avec ses tétons et m'amuse à les pincer. Il ne dit rien mais je sens son malaise vis à vis de la situation.

Moi : t'as un corps magnifique comme Thomas !!!

Je me dirige ensuite derrière Thomas tout en fixant Damien et me met maintenant à caresser son corps. Je suis aux anges !!! J'ai 2 bogoss hétéro à ma disposition. J'ai déjà une trique d'enfer, je suis vraiment dans un rêves.

Damien : tu te rends compte que c'est de l'abus sexuel ce que tu fais, c'est du viol !!!

Moi : tu as besoin d'apprendre à la fermer je pense !!! Pas grave, Thomas a mis du temps aussi à être docile. Lève toi et viens galocher

Il me regarde fixement et je le sens au bout de sa vie. Je pense qu'il n'aurait jamais pu imaginer cette situation même dans son pire cauchemar. Il se lève et se dirige avec des pieds de plomb vers moi. Il est juste devant moi et se rapproche de plus en plus

Moi : qu'est ce que tu fais ?

Damien : pardon ?

Moi : je te demande ce que tu fais ?

Damien : ben tu m'as demandé de te galocher

Moi : nan je t'ai demandé de galocher mais j'ai jamais parlé de moi. Fait le avec lui

Thomas me regarde puis tous les 2 se scrutent. Ils sont complètement perturbés par ce que je viens de dire

Moi : allez Thomas !!! Lève toi et au travail !!!

Il s'exécute tout de suite, il est vraiment totalement sous mon contrôle maintenant, j'adore !!! Tous les 2 se rapprochent et leurs lèvres commencent par se frôler et ils s'embrassent. J'ai vraiment l'impression d'assister à un bisou de pucelles.

Moi : vous vous foutez de moi !!! Roulez vous une vraie pelle, je veux que vos langues se mélangent

Ils me regardent puis se remettent au travail et là quel spectacle !!! Je vois leurs langues se mélanger, j'ai 2 mecs hétéros très bandant entrain de s'embrasser. Je décide de participer aussi et me dirige juste derrière Damien et me colle contre lui. Surpris, il arrête et se retourne vers moi

Moi : qui t'a dit d'arrêter ?

Il repart de plus belle dans sa séance de galoche avec Thomas et je me mets à caresser son dos et le couvre de baiser. Je remonte au niveau de son cou et je suis à la limite de lui faire un suçon

Moi : ça suffit tous les 2 !!!

Je prend la tête de Damien et lui enfonce ma langue dans sa bouche. C'est trop bon, je suis entrain de rouler une pelle à mon prof de sport. Je tourne ma langue d'un coté puis de l'autre, je lui bouffe littéralement la bouche tellement je suis en transe. Je finis par lâcher prise car je suis limite à cours d'oxygène et lui aussi

Damien : je me dégoûte quand je vois ce que je suis entrain de faire

Moi : tu vas finir par t'habituer, n'est ce pas Thomas ?

Il ne dit rien, je pense pas qu'il réalise pour l'instant tout ce qu'il est entrain de faire

Moi : nan en fait je pense qu'il ne s'est jamais vraiment habituer mais il s'est plutôt résigné à subir !!!

Damien : tu t'en sortiras pas comme ça

Je m'approche de Damien sans montrer le moindre signe de faiblesse et je commence à déboutonner son jean

Moi : si tu pouvais simplement te taire et me laisser apprécier l'instant présent

Je retire son jean, il porte un caleçon blanc qui le moule beaucoup. Il est plus que bandant ce mec surtout avec son corps musclé

Moi : retire aussi tes chaussette. Thomas, tu peux faire de même

Voilà mes 2 bogoss uniquement en boxer, quelle vision de bonheur !!! Je suis au paradis, je retire également le bas ainsi que mon caleçon pour faire apparaître ma bite au garde à vous.

Moi : a genoux et sucez ma bite !!!

Damien : t'es pas sérieux ?

Moi : demande à Thomas pour savoir si je suis sérieux

Thomas ne dit toujours rien et il est le premier à se mettre à genoux

Moi : il va te montrer comment faire. Vas y suce !!!

Il ne dit rien, prend ma bite et commence à me pomper. Il est de plus en plus doué, je kiffe ça. Je prend sa tête et commence à accélérer les va et vient

Moi : regarde comment il kiffe ça, c'est ma petite pute !!!

Damien : t'es un grand malade Julien

Moi : à ton tour maintenant, mets toi à genoux !!!

Je le vois toujours hésitant, il est complètement perdu car il y a certainement sa fierté de macho qui doit ressortir mais il sait également qu'il est piégé et aucune alternative s'offre à lui

Moi : je veux pas me répéter une nouvelle fois, c'est lassant à la longue

Il y a toujours une hésitation dans son regard mais il finit par céder et se met à genoux devant moi. J'approche ma bite de son visage et je me mets à lui donner des coups de bite sur sa tronche, c'est plus fort que moi. J'ai l'impression de voir Thomas vers les débuts de mon chantage

Moi : allez, ouvre ta bouche maintenant !!!

Toujours avec beaucoup d'hésitation, il ouvre la bouche lentement et sans hésiter je lui rentre ma bite d'un coup jusqu'au fond de sa gorge. Il est pris instantanément de hauts de coeur et crache un peu de bile par terre

Moi : ça c'est pour avoir mis du temps à te décider, maintenant suce moi et applique toi

Il ouvre à nouveau la bouche et commence à me sucer. Je tiens sa tête et commence les va et vient. Il se débrouille pas très bien pour l'instant mais c'est logique. C'est une première pour lui et je pense que le peu de motivation doit jouer aussi. Je regarde Thomas qui assiste à la scène sans rien dire.

Moi : approche toi et galoche moi

Il s'exécute et me roule une grosse pelle pendant que je me fais sucer par Damien. Je lui caresse son corps, lui embrasse son cou et commence à défoncer à fond la bouche de mon prof. J'ai l'excitation qui monte de plus en plus et je dois sérieusement me calmer pour pas juter trop vite

Moi : je veux que vous vous penchez tous les 2 vers l'avant sur le bureau

Tous les 2 se regardent et ne comprennent la raison mais ils ne discutent pas. Je leur retire leurs caleçons et j'ai leur cul à ma disposition. Celui de Damien est aussi bandant que celui de Thomas. Je caresse leurs fesses avec mes mains et je titille leurs trous avec mes doigts. Bon sang je suis excité à un point. Je ne tiens plus et sans vraiment m'en rendre compte je m'agenouille devant le cul à Thomas et me mets à lécher son trou.

Thomas : qu'est ce que tu fais ?

Moi : ça se voit non ? Galoche Damien, ça te fera fermer ta gueule !!!

Thomas : Julien, je...

Moi : GALOCHE DAMIEN MERDE !!!!

Il s'exécute tout de suite et je bouffe littéralement le cul à Thomas. Je lèche son petit trou avec beaucoup d'envie, je descend pour bouffer ses couilles puis remonte jusque sa raie toute humide. Au bout de 5 minutes, je me décide à m'occuper de celui de Damien. Je l'épargne pas non plus et lui rentre limite ma langue dans son trou. J'ai une envie folle de les baiser tous les 2 mais j'ai pas de capote sur moi et je veux pas prendre de risques. Je me relève et me met à rentrer un doigt dans leur cul et la réaction est immédiate, il arrêtent de s'embrasser et me regardent en faisant des grimaces

Moi : mettez vous à genoux et sucez moi en même temps !!!

Ils s'occupent chacun de ma bite et je ne tiens pas plus de 2 minutes avant d'éjaculer. Plusieurs jets se retrouvent sur le bureau de Damien.

Moi : vous avez assuré les gars, allez je vous laisse et à très bientôt.

Je les quitte sans les regarder avec les couilles vides.

Du jeudi soir, je repense à une phrase qu'à pu me dire Damien et qui me perturbe beaucoup "tu te rends compte que c'est de l'abus sexuel ce que tu fais, c'est du viol". Je n'avais jamais vraiment réalisé jusqu'à maintenant mais il a raison et je commence à constater l'ampleur de la situation. Le soucis c'est que je peux plus revenir en arrière. Damien est un adulte et il est pas idiot. Si je décide de laisser tomber et arrêter mon chantage, il va détecter là dedans un doute de ma part et il va pouvoir le retourner contre moi. J'ai pas le choix, je dois continuer et montrer que je ne lâcherais rien du tout. Je vais lui montrer que je suis bien plus malin que lui. Toute la journée du vendredi je n'ai fait que penser à ça. J'ai beaucoup d'angoisse et pense aux conséquences si Damien et Thomas prennent la décision de risquer leur carrière, je suis foutu !!! Je vais devoir la jouer fine si je veux pas avoir d'ennuis. Les cours sont terminés et je suis sur le chemin du retour et toujours plongé dans mes pensées. C'est à ce moment qu'une voix m'interpelle.

Anthony : salut Julien

Je relève les yeux et suis surpris de voir Anthony. Je ne pense que ce soit une coincidence qu'on se croise car c'est pas du tout sa route pour rentrer chez lui

Moi : tiens salut

Anthony : tu vas bien ?

Moi : on fait aller et toi ?

Anthony : impeccable. Tu es sûr que ça va ? Je te sens soucieux

Moi : nan ça va t'inquiète pas, juste un peu fatigué

Anthony : tu ne me parles jamais au lycée, j'ai fait quelque chose qui t'a déplu ?

Moi : ah non du tout, désolé mais tu voulais être discret vis à vis des autres

Anthony : ben c'est pas parce que tu viens me parler que les autres vont forcément pensé que je suis gay

Moi : j'suis désolé, c'était vraiment pas volontaire

Anthony : tu es de sortie ce weekend ?

Moi : ça m'étonnerait fortement, j'ai personne qui peut m'emmener

Anthony : si tu veux, on y va ensemble

Moi : ah oui pourquoi pas. C'est gentil de ta part

On s'échange nos numéros afin qu'il me dise l'heure pour demain soir et on se quitte. Cette sortie me fera le plus grand bien et m'évitera de penser à tout ce qui me tracasse. Du samedi j'aide ma mère pour le ménage et lui annonce que je suis de sortie ce soir

Maman : eh bien, tu prends goût aux sorties, ça me fait plaisir

Moi : ah bon ? pourquoi ?

Maman : ben je trouvais que tu ne bougeais pas beaucoup à part pour aller au lycée donc je suis contente. Je trouve que tu as beaucoup changé en si peu de temps

Moi : merci maman, j'essaie de travailler sur moi et moins être renfermé sur moi même

Si ma mère pouvait se douter de tout ce qui se passe dans ma vie en ce moment, je suis sûr qu'elle ferait une crise cardiaque directe.

Maman : tant mieux, j'espère aussi que tu t'ouvriras plus à moi

Je sais parfaitement où elle veut en venir mais je préfère ne pas relever, elle espère tellement que je puisse lui confier mes problèmes de coeur. Il va bien falloir un jour que je lui fasse mon coming out mais je me sens pas encore capable de lui dire pour le moment. C'est trop dur pour moi. Je me connecte vite fait dans l'après midi sur le site et rien de bien nouveau. Certains me proposent des plans cul, d'autres parler mais je sens que c'est juste du pipeau. Bruno ne vient plus me parler, bon débarras !!! J'ai été également m'acheter une bouteille de vodka pour ma sortie en boîte. Je termine de me préparer dans la soirée et Anthony vient me chercher pour 23h. Je rentre dans sa voiture avec déjà un peu d'alcool dans le sang et on se met en route

Anthony : je te sens très pensif depuis hier

Moi : excuse moi juste des petits soucis mais rien de grave, t'en fait pas

Anthony : t'es sûr ? Je suis là si tu as besoin de parler

Il est vraiment adorable ce mec, on ne se connait pas depuis longtemps mais je me sens plus proche de lui que j'ai pu l'être avec Vincent. J'en viens même à me demander si il était vraiment mon pote ou c'était juste parce qu'il avait de l'attirance pour moi

Moi : si j'ai le courage d'en parler à quelqu'un un jour, je penserai à toi

Il  me regarde d'un air interrogateur, il n'a pas l'air de comprendre où je veux en venir et c'est bien normal

Anthony : pourquoi tu dis ça ?

Moi : laisse tomber, on s'amuse ce soir et on pense à rien

On arrive en boîte et on se met direct dans l'ambiance sur la piste de dance. J'ai bu bien plus que la semaine dernière et je sens ma tête lourde mais bon au moins je pense plus à rien. Le monde arrive au fur et à mesure et là je vois arriver Bruno accompagné d'un mec, c'est Vincent !!!! Mais ils sont devenus les meilleurs amis du monde à ce que je vois. Je préfère ne pas les calculer, je vais me chercher un verre au bar et retourne danser avec Anthony. Je décide de les provoquer et danse collé serré avec Anthony, il joue le jeu aussi. Au bout d'une demi heure, je laisse mon pote quelques instants pour aller aux toilettes. Au moment de ressortir je tombe nez à nez avec Bruno

Bruno : je peux savoir ce qui se passe Julien ?

Moi : j'ai pas trop envie de parler, je suis là pour m'amuser ce soir

Bruno : tu t'en sortiras pas comme ça. Je veux savoir ce qui se passe

Moi : ben à toi de deviner

Bruno : c'est parce que j'ai fait un plan avec Vincent ?

Je suis surpris, il a direct compris mais bon en même temps mon silence a commencé à partir de ce moment là donc c'était pas difficile de deviner

Moi : oui c'est bien ça. Après je sais que j'ai rien à dire, on est pas ensemble mais tu pouvais te taper n'importe qui dans la boîte et tu choisis précisément mon pote

Bruno : ben excuse moi si ça t'a blessé

Moi : nan t'as pas à t'excuser, j'ai simplement des principes qui te paraissent peut être bête mais je suis comme ça

Bruno : je veux te revoir Julien, on se voit demain soir si tu veux

Moi : nan je préfère pas

Je ne lui laisse pas le temps de continuer la conversation, je quitte les toilettes mais il se décide à me suivre. Je passe devant les backrooms et voit une distribution de capotes gratuites. Ben ça tombe bien, moi qui n'en avait pas, c'est l'occasion de ma faire une petite cargaison. J'en prends une grosse poignée et les glisse dans ma poche, Bruno est toujours derrière moi mais il va me lâcher celui là. C'est à ce moment que Vincent vient nous rejoindre

Vincent : vous vous préparez à faire un plan ou quoi ?

Je comprends qu'il puisse penser ça. Je me suis dirigé vers l'entrée du backroom avec Bruno à mes trousses et j'ai pris des capotes. J'avoue que la situation peut porter à confusion

Moi : nan désolé je ne me rabaisse pas à ton niveau

Vincent : comment ça à mon niveau ? Genre t'as jamais fait de plan toi ?

Moi : je me comprends quand je dis ça

Vincent : pfffff t'es pathétique

Bruno : ça suffit Vincent, arrête de faire de la provocation aussi

Moi : oui c'est ça, écoute ton pote, c'est un conseil

Vincent : pourquoi ? Tu vas faire quoi ?

La situation dégénère de plus en plus mais je vois arriver Anthony qui doit se demander pourquoi je mets autant de temps pour revenir

Anthony : tout va bien Julien ?

Moi : oui tout va bien t'inquiète pas

Vincent : tiens voilà Anthony dont on ne soupçonnerait pas qu'il soit aussi de la jaquette

Moi : ferme ta gueule Vincent car crois moi que j'hésiterais pas à claquer à tout le lycée que tu aimes te taper des bites !!!

D'un coup il reste muet, je pense avoir touché un point sensible. Moi à la rigueur au lycée tout le monde s'en doute mais lui c'est autre chose. J'emmène Anthony avec moi et on continue notre soirée tranquille à 2. Anthony me propose à repartir vers 4h du matin et je conteste pas, je suis fatigué et il conduit donc je comprends aussi. Au moment de partir, une main attrape mon bras, c'est Bruno

Bruno : Julien stp, je veux qu'on se voit demain soir. Donne moi des nouvelles dans la journée et on se prévoit ça

Je ne réponds pas et on quitte la boîte. Le retour est assez silencieux mais Anthony brise le silence

Anthony : tu vas aller le voir demain ?

Moi : pardon ?

Anthony : Bruno, tu vas aller le voir demain ?

Moi : nan je pense pas, j'ai trop été déçu par son comportement de la dernière fois

Anthony : ok

Pourquoi il me pose cette question ? Bref, je suis trop fatigué pour réfléchir. Je le remercie pour cette soirée et on se quitte. Comme prévu du dimanche je ne donne aucune nouvelle à Bruno, j'aime avoir ce pouvoir de contrôle.

Du lundi, je repars dans les pensées et mes craintes. Il faut que j'agisse au plus vite et que je ne laisse pas les choses dégénérées. En rentrant dans la salle de classe, je vois Thomas assit au fond de la classe, personne n'a encore pris place à coté de lui. J'hésite pas et me dirige direct vers lui

Moi : tu permets que je prenne place ici, on va discuter un peu tous les 2

Thomas : oui bien sûr

J'ai à peine le temps de commencer ma phrase que Greg, un pote à Thomas vient me prendre la tête

Greg : bouge Julien, je m'assis ici

Moi : je pense qu'il y a d'autres places dans la classe

Greg : ouais mais je te demande pas ton avis, j'ai décidé que c'était ma place. Allez bouge de là

Moi : fallait arriver avant, tu vas pas pleurer pour une place

Greg : ALLEZ BOUGE !!!

Moi : MAIS TU VAS ARRETER DE ME FAIRE CHIER !!! DEGAGE DE LA !!!

J'ai haussé le ton autant que lui, tout le monde s'est retourné vers nous. Je sens que j'ai déstabilisé Greg, je le vois dans son regard, il devient même un peu rouge

Thomas : c'est bon Greg, laisse tomber. On se mettra ensemble au prochain cours

Greg : je te reconnais plus Thomas, ok je te laisse

Il nous laisse enfin tranquille et je peux reprendre notre conversation là où on en était resté

Moi : alors dis moi, Damien a l'intention de contre attaquer ?

Thomas : oui je vais pas te le cacher, il m'en a parlé après que tu sois parti

Intérieurement je suis complètement décomposé mais je dois rien laisser transparaitre

Moi : ça me fait bien rire tout ça, vous avez quand même conscience que vous pouvez rien contre moi

Thomas : c'est de ta faute, pourquoi tu l'as impliqué là dedans. Tu pouvais te contenter de moi non ?

C'est une réaction plutôt bizarre de sa part, il défend beaucoup Damien je trouve.

Moi : il a pas été tendre avec moi non plus, tu as déjà vu son injustice vis à vis de moi pour le sport

Thomas : oui bien sûr que je l'ai déjà vu

Moi : t'inquiète pas je vais le remettre sur le droit chemin

Thomas : qu'est ce que tu vas faire ?

Moi : t'occupe !!!

C'est la fin du cours, je me lève mais Thomas me retient

Thomas : j'y suis pour rien Julien

Moi : je sais Thomas t'inquiète pas, c'est lui que je vais remettre sur le droit chemin, pas toi

Thomas : au pire laisse le tranquille et je ferai ce que tu veux

Je comprends pas pourquoi il est toujours entrain de prendre sa défense et encaisser pour lui. Je ne réponds pas et quitte la salle de cours. La semaine avance très lentement, je parle avec Anthony régulièrement tous les soirs par texto. Je l'apprécie de plus en plus. Il est mignon, gentil, prévenant et toujours à l'écoute à mon égard. Il arrive à me faire oublier les angoisses que je ressens en ce moment. On est enfin jeudi et je vais devoir être très fort pour affronter Damien. Nous sommes tous dans les vestiaires après le cours de sport et et j'interpelle rapidement Thomas avant qu'il rejoigne Damien

Moi : je te préviens, traîne pas trop longtemps avec lui

Il ne dit rien mais je sens à son regard qu'il a compris le message. Je prends mon temps comme à mon habitude et là Vincent vient me parler.

Vincent : on peut parler ?

Moi : nan j'en ai marre de parler avec toi, tu as été trop loin

Vincent : je t'aime Julien, t'as pas encore compris

Je tombe des nues, il me fait carrément une déclaration d'amour

Moi : j'ai toujours été honnête avec toi, qu'on ne se mettrait jamais ensemble tous les 2. Et quand on aime quelqu'un on lui fait pas du mal comme tu as pu le faire ces derniers temps

Vincent : je souffre de cette situation

Moi : eh bien prenons des distances alors, c'est mieux comme ça

Il continue de me prendre la tête et me lâche pas. Il me soûle et je vois les minutes défilées. Thomas finit par revenir et je laisse Vincent en coupant court à la conversation. Thomas me retient direct le bras

Thomas : tu veux que je vienne aussi ?

Moi : nan t'inquiète pas, je te laisse pour aujourd'hui

Thomas : qu'est ce que tu vas faire ?

Moi : t'occupe !!!

Vincent : je peux savoir ce qui se passe ici

Moi : t'occupe toi aussi

Thomas : écoute laisse tomber, je vais faire tout ce que tu veux

Vincent : mais il se passe quoi ici ? De quoi vous parlez ?

Moi : emmène Vincent et lâche moi

Il finit enfin par me relâcher et me dirige avec conviction au bureau de Damien. Il est surpris car je pense pas qu'il s'attendait à me voir

Moi : alors on essaie de trouver quelque chose pour me coincer. Que veux tu faire ? Je suis en position de force et tu le sais très bien !!!

Damien : je t'ai dit que tu t'en sortiras pas comme ça. Je trouverai bien quelque chose !!!

Moi : je vais devoir sévir alors, déshabille toi !!!

Damien : non

Moi : je suis à 2 doigts de te dénoncer sur ton trafic et tes infidélités donc obéi !!!

A entendre ses paroles, je le sens une fois de plus paniqué mais là je perd patience, j'attrape son tee shirt et lui arrache en partie

Moi : DESHABILLE TOI !!! Ou tu veux que je fasse la même chose avec le reste de tes vêtements

Damien : ok c'est bon, je le fais

Il se déshabille et se trouve maintenant à poil devant moi. Je le force à le mettre à genoux et sort ma bite

Moi : ouvre ta bouche et suce moi à fond !!!

Il s'exécute et je n'hésite pas une seconde pour rentrer très brutalement ma bite. Il manque de suffoquer mais je m'en fous et baise littéralement sa bouche. Il s'applique un peu mieux que la dernière fois malgré le fait que je sois très brutal. Il finit par arrêter et se met à tousser

Moi : allez faut encaisser !!! T'es un homme ou pas ?

Je reprends sa tête par les cheveux et recommence mon travail de soumission, je le force à me faire des gorges profondes. Je lui fous ensuite des coups de bite sur sa gueule !!!

Moi : tu deviens très doué, tu l'aimes hein ma queue ?

Je le retourne ensuite sur le bureau et lui bouffe son cul, j'en profite pour lui foutre des fessées en même temps. Je rentre ensuite un doigt sans ménagement, il pousse un cri de douleur

Moi : t'as un cul trop bandant !!!

J'entre ensuite 2 doigts puis 3 et joue à fond avec son trou

Damien : ça fait mal Julien, arrête !!!!

Moi : il va y avoir pire, j'ai pris des capotes

Il me regarde et devient blanc, il a très vite compris la suite des événements. Je sors une capote et l'enfile sur ma bite. C'est la première fois que je vais être actif. Je me sens stressé mais je dois rester sûr de moi

Moi : sois courageux !!!

Je retravaille encore un peu son trou pour qu'il soit au plus dilaté et je commence à pénétrer. J'ai du mal à rentrer, il est très tendu et là sans hésiter je force le passage d'un coup et je l'encule limite à sec

Damien : ah PUTTAAAAAIIIIIINNNNNNNNNN

Il est mal, il transpire un peu et il est vraiment pas bien

Moi : c'est bon, tu as fait le plus gros du travail

Je bourrine son cul sans hésitation, il me fait grave bander ce mec. J'attrape ses cheveux pour tirer sa tête vers l'arrière et le lope, c'est ma pute et je lui fais comprendre qui est le maître !!! Sa séance de torture dure pendant au moins 10 minutes, que c'est bon d'être actif !!! L'orgasme est sur le point d'arriver, je me retire ainsi que la capote et le remet à genoux. J'enfonce une fois de plus ma bite dans sa bouche et tiens fermement sa tête. Sans le prévenir, j'éjacule et au moins 7 jets vont au fond de sa gorge. Il réussi à se libérer de mon étreinte et m'offre un spectacle incroyable, il est entrain de vomir par terre

Moi : maintenant je te préviens, essaie de trouver quelque chose pour me faire tomber, je ferai pire qu'aujourd'hui !!!

J'ai l'impression de revoir Thomas vers les débuts, c'est une vrai loque. Je quitte la pièce en le laissant dans cet état pitoyable. Je pense qu'il a compris le message, enfin je l'espère. Nous sommes enfin vendredi et c'est la fin des cours, je suis en vacances pendant 2 semaines, je suis trop content !!! Anthony m'attend à la sortie du lycée

Moi : tiens, qu'est ce que tu fais là ?

Anthony : je t'attendais

Moi : ah c'est cool, tu veux qu'on se refasse une sortie demain soir ?

Anthony : nan je voulais te parler en fait

Moi : ah bon ? De quoi ?

Anthony : tu n'as toujours pas compris ? Tu me plais Julien et je veux me mettre en couple avec toi !!!

Miangemidemon

privegay59@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Un amour inaccessible - Vengeance sur Hétéro

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

18/04 : 15 Nouvelles

Sauna de Sochaux Chatenois25
Une soirée partie en couille 17cmglandcompris
Un charme fou Ghost writer
Rasage coquin Jako
Plan anonyme -01 Rsexenc
Plan anonyme -02 Rsexenc
Surprise à la fac Aymeric
Militaire-Motard Militaire
Plan avec une racaille Passif-lille
Dans le vestiaire Pakito31
Voisin Marlon
L'éveil du Renart Renart
Séance sportive Pititgayy
Un Affectueux Collègue Jako
Tout a basculé à 19 ans ThomasLePassif

La suite... (7)

Mariage pour tous -09 Yan
Frenchies -11 Pititgayy
Mathieu -03 Jeanmarc
Chambres à louer -15 Jeanmarc
Kader -12 Cédric T
Kader -13 Cédric T
Dans les geoles d'Armid -03 Iwan

Avril 2014

Nouvelles

Que de changements -01 Evanaddison
Que de changements -02 Evanaddison
Que de changements -03 Evanaddison
Que de changements -04 Evanaddison
Soirée torride Caramel
À la fin de l’été Bookman
Victor Victorbg
Une aire d’autoroute. Ginger
Marché D’Amiens Nord Legarsdu80
Mon petit frère Pédale69
Un Chinois très chaud... Mat44
Thibault Theo5852
Masseur Bastien
Le Club Ganymède Jako
Soumis au livreur wantmonster86

La suite...

Que de changements -05 Evanaddison
Que de changements -06 Evanaddison
Que de changements -07 Evanaddison
5ème jour Curiosity
Frenchies -10 Pititgayy
Mathieu -02 Jeanmarc
Soumission & Domination -524 Jardinier
Souvenir d’internat -03 Benvart
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)