PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Vengeance sur Hétéro

Chapitre 06

J'ai une boule au ventre, c'est horrible !!! Ca y'est, je l'ai dit. Je suis vraiment très mal intérieurement, pourquoi c'est aussi douloureux ? J'ai le sentiment de rompre avec Thomas, je suis complètement ridicule.
Thomas : tu es sérieux ?
Moi : j'ai jamais vraiment eu l'habitude de plaisanter avec toi
Thomas : merci Julien, vraiment !!!
Moi : suis moi stp

J'ai envie de pleurer mais je retiens mes larmes. Il ne faut pas que je craque, il ne comprendrait pas et moi non plus d'ailleurs. Je le déteste ce mec, je devrais finalement être content que tout se termine et ça m'éviterait peut être d'avoir des ennuis à l'avenir. Toute cette histoire aurait pu prendre beaucoup trop d'ampleur. Je l'emmène dans ma chambre, il me suit d'un air interrogateur
Moi : voilà tous les enregistrements, tu peux en faire ce que tu veux
Je sors mon téléphone et supprime la vidéo devant ses yeux !!!
Thomas : je sais vraiment pas quoi dire. Je regrette sincèrement tout ce que j'ai pu te faire subir toutes ces années. Je me rends compte que je suis un vrai con
Moi : là je te sens sincère et ça me fait vraiment plaisir
Thomas : je le suis !!!
Je n'arrive plus à contenir mes larmes, c'est plus fort que moi
Thomas : pourquoi tu pleures ?
Moi : pour rien, je suis juste content que tu prennes conscience de ce que tu m'as fait subir
Thomas : c'est vraiment la seule raison ?

Pourquoi il me pose cette question, je comprends pas pourquoi il insiste comme ça
Moi : bon tu peux y aller et fais moi la promesse de te remettre en forme physiquement, de t'entraîner davantage et de ne plus prendre cette merde. Tu n'en as pas besoin et tu le sais très bien !!!
Thomas : t'inquiète pas Julien, je vais prendre tes précieux conseils en compte
On redescend et il quitte la maison. Je ne peux m'empêcher de m'effondrer par terre et à pleurer comme un bébé. Je ne suis quand même pas amoureux de Thomas, c'est absurde. Autant dire que j'ai passé le pire weekend de ma vie. J'ai très mal dormi et fait que pleurer, j'ai une tête affreuse !!! Heureusement que ma mère n'est pas là car elle se serait très inquiétée.

Je me dirige vers mon lycée, j'ai un peu mieux dormi cette nuit mais je reste tout de même très fatigué. Les 2 premières heures de cours sont un calvaire pour moi, je suis pas concentré et j'ai juste envie de dormir. Je bénni la sonnerie de 10h qui me libère enfin et je quitte vite le cours. Je voudrais trouver un banc libre pour pouvoir fermer 10 minutes les yeux mais j'entends derrière moi "salut toi". Je me retourne et je vois Anthony
Anthony : bon sang mais c'est quoi cette tête? Tu as un problème?
Moi : nan j'ai juste mal dormi
Anthony : tu es sûr? Qu'est ce qui se passe?
Moi : juste un problème familial mais t'inquiète ça va passer !!!
Je ne pouvais quand même pas lui dire la raison de mon mal mais je me rends compte que je me sens mieux maintenant que je vois Anthony. Il me fait un bien fou et je constate que je l'apprécie vraiment
Moi : je suis trop content de te voir !!!
Je vois à son visage que ma phrase lui a fait le plus grand bien
Moi : ça te dit qu'on sorte en boîte samedi et on en profitera pour parler tous les 2
Anthony : bien sûr pas de soucis. Ca me stresse de devoir attendre jusque là mais faut faire avec
C'est à ce moment là qu'une main se pose sur mon épaule, je me retourne et là je reste bouche bée. C'est Thomas

Thomas : salut Julien, on peut parler vite fait stp?
Anthony : ok ben je vous laisse, on s'envoie des messages ce soir?
Moi : ok à ce soir
Je ne comprends pas, je suis généralement tout seul pendant la pause et là tout le monde veut me parler alors que j'avais envie de fermer un peu les yeux. Mais là je me demande bien ce que Thomas me veut
Moi : salut Thomas
Thomas : je voulais savoir si ça allait car tu as une tête affreuse aujourd'hui
Moi : merci pour le compliment
Il ne peut s'empêcher de faire un sourire à ce que je viens de dire.
Thomas : désolé je trouve juste que tu as une sale mine, tu es sûr que ça va?
Moi : oui c'est juste un petit problème familial mais t'en fait pas c'est rien de grave
Thomas : c'est vraiment cette raison?
Moi : oui tu veux que ce soit quoi?
Thomas : rien du tout, je m'inquiétais
Moi : c'est gentil de ta part !!! J'espère que tu vas reprendre ton entrainement sérieusement
Thomas : oui j'ai écouté tes conseils et je vais m'investir encore plus

La sonnerie de la reprise des cours retentit. Je suis au bout de ma vie, j'ai même pas pu me reposer. Je ne suis pas habitué à voir Thomas me parler amicalement, c'est vraiment très bizarre !!! Et surtout qu'il s'inquiète pour moi. Le reste de la journée est un véritable supplice pour moi. Une fois la fin des cours, je perds pas un instant pour quitter le lycée et foncer chez moi. J'ai dormi pendant au moins 2 heures et ça m'a fait un bien fou !!! La soirée a été calme pour moi en restant allongé sur mon canapé.

La semaine passe tout doucement et ça va un peu mieux. Heureusement qu'Anthony est là, il me fait beaucoup de bien. Il est jeudi et c'est très spécial car tout est redevenu comme avant. Bon y'a juste le fait que Damien me foute la paix maintenant mais j'avoue avoir envie de me faire plaisir une toute dernière fois avant de le laisser tranquille aussi. J'observe Thomas pendant son entrainement de basket, il est vraiment doué et sexy dans sa tenue. Je constate tout de même qu'il n'a pas forcément un visage très épanoui. Je comprends pas pourquoi, je le laisse tranquille maintenant et il va pouvoir se remettre en forme pour se perfectionner. Je pense que je dois fabuler et je préfère ne pas y prêter attention. Le cours se termine et on se retrouve tous dans les vestiaires. Je prends mon temps pour m'habiller mais là je tombe des nues, Thomas quitte le vestiaire pour aller voir Damien. C'est une plaisanterie, je pensais qu'il arrêtait avec tout ça. Pourquoi il éprouve encore le besoin d'aller le voir? Je patiente tout seul pendant 10 minutes jusqu'à ce que Thomas refasse son apparition
Thomas : Julien? Qu'est ce que tu fais encore là?
Moi : tu peux m'expliquer?
Thomas : t'expliquer quoi?
Moi : ben je pensais que tu allais prendre mes conseils au sérieux mais de toute évidence je me suis trompé
Thomas : mais tu es qui pour me juger? Et tu sais même pas pourquoi j'ai été le voir
Moi : oui c'est vrai !!! Et puis de toute façon, ce sont plus mes affaires

Je suis prêt à quitter le vestiaire pour rejoindre le bureau de Damien mais Thomas s'interpose
Thomas : euh il me semble que la sortie, c'est par là
Moi : oui je le sais bien mais j'ai besoin de me vider là si tu comprends ce que je veux dire
Thomas : nan mais c'est bon, tu as plus besoin de faire tes saloperies maintenant
Moi : j'ai dit que je te laissais tranquille toi, mais pas Damien
Il se met maintenant carrément devant la porte et son expression de visage a complètement changé
Thomas : arrête tes conneries Julien, tu ferais mieux de partir
Moi : laisse moi passer Thomas !!!

D'un coup il devient plus agressif et en empêchant de me laisser passer, il me pousse violemment contre le mur. Je me claque mon bras, ce qui me donne une douleur assez conséquente. Qu'est ce qui se passe? J'ai le sentiment de revoir l'ancien Thomas, celui qui me harcelait !!! Est ce que j'ai fait une erreur en lui faisant confiance et en lui donnant tous les enregistrements
Moi : t'es vraiment un grand malade, va te faire soigner !!!
Je reprends très vite mes affaires et quitte le vestiaire sans regarder Thomas

Il est samedi et je suis très stressé. Je suis de sorti avec Anthony et je vais lui faire part de ma décision. J'ai cogité toute la journée à la façon dont j'allais aborder les choses. Je suis encore totalement novice dans ce domaine. Il vient me chercher comme prévu et on se met en route
Anthony : tu es bien calme ce soir
Moi : excuse moi, ça a été ta journée?
Anthony : oui très bien, j'étais impatient d'être à ce soir
Bon sang j'ai d'un coup une montée de stress, pourquoi il dit ça? C'est forcément parce qu'il attend avec impatience ma réponse. Je décide de changer de sujet
Moi : j'espère qu'il y aura du monde dans la boite
Anthony : pourquoi? Tu espères pourvoir draguer un mec?
Il me regarde avec un petit sourire moqueur mais je ne peux m'empêcher de me sentir gêné. Je deviens tout rouge et il s'en aperçoit
Anthony : eh t'inquiète, je plaisante en disant ça
Moi : excuse moi, je suis un peu dans les nuages
Anthony : c'est à cause de moi

Il me regarde en souriant avec un petit clin d'oeil. Je sais qu'il me charrie et je ne peux m'empêcher de lui sourire. On arrive enfin et on peut dire qu'il y a énormément de monde. On se met vite dans l'ambiance et on dance sur la piste. Je ne sais pas trop quand aborder le sujet pour nous 2 et je ne fait que repousser l'échéance. Au bout d'un moment, il me quitte pour aller aux toilettes. Je pars au bar pour aller me chercher un verre en réfléchissant encore et toujours. Au moment de quitter le bar, j'entends "salut Julien". C'est Bruno

Moi : ah salut
Bruno : merci de m'avoir zappé du jour au lendemain
Moi : je t'ai jamais rien promis et puis c'était ma petite vengeance
Bruno : ta petite vengeance? Mais c'est quoi cette réaction de gamin
Moi : pardon?
Bruno : écoute Julien, on était pas ensemble. J'ai pas pensé à mal quand j'ai fait un plan avec Vincent. Maintenant réagit comme un gamin, c'est ton problème !!!
Je me sens un peu mal avec tout ce qu'il me claque dans la figure. Il n'a pas vraiment tort, j'ai vraiment agit comme un naze
Moi : j'suis désolé
Bruno : finalement je me rends compte qu'on avait pas grand chose en commun donc c'est pas plus mal
Moi : pourquoi tu dis ça?
Bruno : ben juste en voyant tes réactions et ton comportement, tu es trop immature !!!
Je décide de changer de sujet car là je m'en prends plein la figure
Moi : tu es venu seul?
Bruno : nan avec Vincent, il est parti aux toilettes mais ça commence à faire long
Je regarde du côté des toilettes et j'aperçois Vincent et Anthony entrain de parler à l'entrée, ils ont l'air de bien rire ensemble et j'avoue que ça m'énerve beaucoup. Je ne tiens plus et je laisse Bruno pour foncer vers eux
Moi : ça va? Vous vous amusez bien à ce que je vois
Vincent : c'est bon, on fait que discuter
Moi : c'est pas à toi que je parle
Anthony : mais qu'est ce qui te prend Julien?
Moi : rien, je vous laisse continuer à discuter
Je les laisse et repart sur la piste de dance bien énervé. J'essaie de me calmer mais c'est très difficile. Anthony ne tarde pas à me rejoindre, il a bien dû se rendre compte que la situation ne m'a pas plu
Anthony : je peux savoir c'était quoi cette scène que tu viens de faire, on faisait que parler
Moi : laisse tomber
Anthony : tu vas quand même pas me faire la gueule?
Moi : j'étais jaloux !!!
Anthony : quoi?

Sans hésiter, j'attrape sa tête et l'embrasse tendrement. Il répond à mon baiser et celui ci dure bien 1 minutes jusqu'à ce qu'on arrête pour reprendre notre souffle. Un large sourire se dessine sur mon visage
Anthony : je peux savoir ce que ça veut dire?
Moi : eh bien devine !!! Disons que tu n'es plus célibataire
Je vois sur son visage une joie immense et il m'embrasse une fois de plus
Anthony : je suis tout seul chez moi ce weekend, ça te dit qu'on dorme ensemble
Moi : avec plaisir !!! T'as pas envie qu'on parte maintenant? Je me sens plus vraiment à ma place ici maintenant que je suis en couple
Anthony : il faut pas me le dire 2 fois, on s'en va

On quitte la boite et on reprend la route. Je suis excité mais très stressé à la fois. On arrive devant chez lui et à peine la porte d'entrée passée, on se roule une pelle comme je n'en ai jamais fait, on sent le désir des 2 côtés. Il m'emmène directement dans sa chambre et s'allonge sur son lit. On retire très vite nos vêtements pour se retrouver totalement à poil. Je peux confirmer qu'il a un très beau corps et l'excitation est encore montée d'un cran. On reste allongé tout en s'embrassant tendrement, c'est très intense et j'en ai des frissons sur tout le corps. Anthony se retrouve sur moi et il descend sur mon corps tout en le léchant, j'ai qu'une envie c'est de prendre sa tête pour le forcer à me sucer mais je me suis repris, c'est mon mec pas mon soumis. Je le laisse donc progresser tout doucement jusque mon sexe jusqu'à ce qu'il me pompe enfin. Je me laisse faire et il semble apprécier ma bite, il enchaîne les gorges profondes, je ne peux m'empêcher de pousser des petits gémissements. Au bout d'un moment je ne peux me retenir de lui prendre sa tête et me comporter en dominateur. Ca n'a pas l'air de le déplaire et j'en profite, je suis tellement excité. Il se remet à mon niveau et on s'embrasse tendrement tout en s'enlaçant. J'ai le coeur qui bat la chamade, il arrive à me faire totalement oublié Thomas. On fait l'amour pendant plus d'une heure, je pense l'avoir pris dans toutes les positions possibles pour finir par éjaculer dans la capote et lui sur mon ventre

Anthony : j'ai adoré !!!
Moi : moi aussi
Anthony : tu y a été un peu fort quand je te sucais
Moi : ça a pas eu l'air de te déranger
On sourit tous les 2
Anthony : je suis trop content qu'on soit ensemble, je pensais que tu retardais l'échéance car tu ne voulais pas te mettre avec moi
Moi : dit pas de bêtises !!! Je te l'aurais dit tout de suite
on s'enlace et on finit par s'endormir comme ça. Au matin, on peut dire que c'est aussi chaud que la veille, on a refait l'amour 2 fois avec toujours autant d'excitation. Il me raccompagne vers 15h chez moi avant que ses parents rentrent. J'ai trop hâte d'être à demain pour le revoir au lycée

C'est bien le premier lundi où je suis trop content de me retrouver au lycée. Je pense qu'à une seule chose, retrouver mon chéri. Je dois dire qu'on ne se cache pas du tout au lycée, on reste ensemble pendant les pauses sans s'exhiber ou même se rouler des pelles, ça serait trop pris pour de la provocation. L'après midi me parait un peu longue mais c'est pas vraiment ça qui m'inquiète. J'ai eu plusieurs fois le sentiment que Thomas me regardait d'un air mauvais, j'ai le sentiment de vraiment redécouvrir mon ancien bourreau. J'essaie de ne pas trop croiser son regard mais je me sens mal intérieurement. Je prie le ciel que ce soit tout simplement mon imagination. Mardi, toujours le même ressenti, je n'ose pas aller lui parler de peur d'être humilié devant tout le monde. Du soir je prends mon courage et je décide de lui envoyer un message
Moi : salut Thomas ça va?
Thomas : qu'est ce que tu veux, t'as plus à m'envoyer de messages
Moi : mais qu'est ce qui se passe? Je comprends pas ton comportement envers moi. Je pensais qu'on avait dépassé tout ça
Il me répond plus, au bout de 10 minutes j'insiste
Moi : dis quelque chose stp
Thomas : fous moi la paix et va faire tes saloperies avec ton mec

Alors là plus de doute, il est redevenu comme avant : le mec homophobe qui me martyrise à longueur de journée. Je ne réponds plus et décide de m'enfermer dans ma chambre. Je suis au plus mal, je sais pas quoi faire. Tout est entrain de se retourner contre moi et c'est ce que je craignais. On arrive finalement à jeudi et là on peut dire que je redoute le pire. La séance de sport se passe finalement bien et je constate qu'Anthony vient de rentrer dans la salle. Je vais le voir discrètement pendant que mon prof est occupé à arbitrer le match de basket
Moi : qu'est ce que tu fais là?
Anthony : merci pour l'accueil
Moi : excuse moi je suis surpris de te voir, tout va bien au moins?
Anthony : oui très bien, je voulais savoir si ça te disait un petit resto en amoureux ce soir
Moi : ah oui !!! Avec grand plaisir
Anthony : je suis vraiment bien avec toi Julien, t'es quelqu'un de très attachant
Moi : je ressens la même chose pour toi, tu me fais oublier tous mes soucis
Anthony : Julien, je voulais te dire...
Il n'a pas le temps de finir sa phrase qu'il se fait bousculer par un des joueurs en tentant de récupérer le ballon qui était sorti du jeu. Mon sang se glace d'un coup, c'est Thomas
Thomas : tu peux pas faire attention
Anthony : pardon? C'est toi qui me fonce dessus
Thomas : en même temps t'as rien à foutre là
Moi : c'est bon Thomas, c'est toi qui lui fonce dessus
Thomas : toi, te mêle pas de ça
Anthony : t'as un problème avec moi mec?
Moi : c'est bon Anthony, laisse tomber, on se voit ce soir
Thomas : t'es entrain de me chercher là?
Moi : vas y c'est bon Thomas, qu'est ce qui te prend. Retourne finir ta partie
Thomas : je t'ai dit de pas t'en mêler, c'est ton mec qui me cherche
Anthony : c'est toi qui me cherche. C'est quoi ton problème?
Thomas : tu veux régler ça entre hommes? Enfin si on peut dire que tu es un homme
Moi : mais arrête Thomas, ça suffit !!!
J'ai à peine terminé ma phrase que Thomas et Anthony commencent à se battre. Je tente de les séparer du mieux que je peux et sans que je m'y attende, je me prend un coup de poing dans la figure de la part de Thomas qui était destiné à Anthony. Je m'effondre sur le sol un peu dans les vapes.
Thomas : regarde ce que j'ai fait à cause de toi !!!
Anthony était prêt à ressauter sur Thomas mais Damien finit enfin par intervenir pour les séparer. On m'aide à m'asseoir et je commence un petit peu à reprendre mes esprits. Le prof demande à Anthony de quitter la salle.
Damien : tu viendras dans mon bureau à la fin des cours
Je fais oui en signe de la tête et je me pose beaucoup de questions. Pourquoi il veut me voir? Le cours se termine enfin et après avoir rangé mes affaires dans le vestiaire, je me dirige vers le bureau de Damien
Damien : assit toi, j'ai à te parler
Moi : qu'est ce qui se passe?
Damien : je sais que c'est pas le bon moment pour t'annoncer ça mais je vais dénoncer ce que tu m'as fait subir

D'un coup, je sens la panique monter en moi. Non c'est une blague, je suis entrain de rêver. Je vais me réveiller. J'en ai les jambes qui tremble
Moi : qu'est ce que vous voulez dire par là?
Damien : ça me semble clair non? Tu m'as violé !!! Tu as oublié
Moi : vous avez oublié ce que je sais et les vidéos aussi
Je vois un petit sourire sur son visage
Damien : de quelles vidéos tu parles? Celles que tu as rendues à Thomas?
Voilà ce que je craignais le plus, Thomas m'a trahi et là je me sens complètement démuni. Je suis vraiment pas bien, un noeud à l'estomac et ce sentiment de nausée
Moi : vous oubliez cette vidéo où vous trompez votre femme
Damien : j'ai quitté ma femme la semaine dernière donc ça n'a plus du tout d'importance
Je commence sérieusement à être pris de panique, j'ai l'impression que toute la pièce est entrain de tourner
Moi : je suis désolé...
Ce sont les seules phrases qui sont sorties de ma bouche
Damien : elle est bien bonne celle là. Tu vas avoir de gros problèmes et je pense que la case prison se profile à l'horizon pour toi !!!
Moi : vous n'avez aucune preuve contre moi !!! Et comment allez vous justifier que je vous ai violé alors que vous êtes plus baraqué que moi. Ca ne tient pas la route et ils vont se poser des questions
Damien : t'en fait pas, je trouverai quelque chose

C'est à ce moment là que j'entends derrière moi "je serais là pour te défendre". Je crains avoir reconnu la voix, je me retourne et voit Thomas qui vient de dire clairement qu'il soutiendrait Damien. Alors là ça y'est je suis au bout de ma vie. Je commence à m'effondrer et pleurer. Je n'arrive plus à m'arrêter. Je savais qu'on était pas les meilleurs amis du monde mais je pensais que notre relation s'était un peu améliorée. Mais comment j'ai pu pensé ça et être aussi naïf. Lui aussi je l'ai violé pendant quelques temps
Damien : tu peux bien pleurer !!! Je vais avoir aucune pitié surtout que maintenant j'ai le soutien de Thomas et on trouvera bien une excuse
Thomas : je pense que je me suis mal fait comprendre
Damien et moi on se retourne vers lui avec interrogation
Thomas : je prendrais la défense de Julien !!!
J'ai bien entendu ce qu'il vient de dire? Je comprends plus rien, il est de mon côté? C'est complètement en contradiction avec son comportement des derniers temps.
Damien : c'est une blague Thomas? Tu as conscience de ce qu'il nous a fait subir
Thomas : essayez de tenter quoi que ce soit contre Julien et vous aurez à faire à moi
Damien reste sans voix, comme moi d'ailleurs, je suis perdu !!!
Thomas : relève toi Julien, tu peux y aller !!! Et ne t'en fait pas, je serais là pour te défendre
Je me relève toujours avec les larmes aux yeux et me dirige vers la sortie
Moi : merci Thomas, je sais pas quoi dire
Thomas : t'inquiète pas !!! Désolé pour le coup que je t'ai donné
J'ai envie de le prendre dans mes bras mais je retiens. Je quitte la salle de sport et rentre chez moi. Mon oeil me fait mal et j'ai pas du tout envie d'aller en cours cet après midi.

Du soir ma mère est en totale panique en voyant l'état de mon oeil. J'ai été chez le médecin dans l'après midi mais c'est plus impressionnant que grave.
Maman : mais qu'est ce qui s'est passé? Tu t'es battu?
Moi : nan c'est pas exactement ça
Maman : comment ça? Explique !!!
Moi : on va dire que je me suis retrouve mêlé dans une histoire mais ne t'en fait pas, c'est arrangé
Maman : tu me le dirais si tu avais des problèmes
Moi : oui bien sûr, ne t'en fait pas
Si elle savait que pendant des années, j'ai vécu l'enfer donc ça à côté, c'est du pipi de chat
Moi : bon je te laisse, je vais dans ma chambre, je vais pas la faire tard ce soir
Elle n'insiste pas et je cours me réfugier dans ma chambre. Au bout d'une heure, Anthony m'appelle
Anthony : est ce que tu vas mieux?
Moi : oui ça va, encore un peu mal mais c'est superficiel
Anthony : putain mais quel connard ce mec !!! Il se prend pour qui !!!
Moi : oublions ça, j'ai plus trop envie d'en parler surtout que c'était ridicule cette dispute
Anthony : j'ai eu le sentiment que ça lui faisait chier qu'on parle ensemble
Moi : nan je le connais et il est homophobe donc nous voir tous les 2...
Anthony : ben c'est pas l'impression que j'ai eu...
Moi : qu'est ce que tu veux dire par là?
Anthony : nan rien laisse tomber, je dois fabuler
On parle pendant au moins 30 minutes puis on se laisse. Je suis fatigué et j'ai trop hâte d'être à ce weekend. Durant la journée du vendredi, je ne parle à personne. J'ai bien senti les regards vers moi dans la classe mais je n'y ai pas prêté attention. J'ai pu constater que Thomas n'avait pas l'air très bien, peut être qu'il s'en veut de m'avoir fait ça. J'essaie de pas trop le regarder car il pourrait prendre ça pour de la provocation donc j'attends tout simplement que la journée se passe. Une fois la libération, je me lève et au moment de partir, quelqu'un me retient
Thomas : Julien, on peut se parler stp?
Moi : écoute Thomas, j'ai vraiment pas envie de parler avec toi maintenant
Thomas : c'est vraiment important !!!
Moi : écoute je te remercie sincèrement pour m'avoir défendu auprès de Damien, tu peux pas savoir à quel point ça me touche mais j'ai pas oublié la droite que tu m'as collée sur le visage

Je ne lui laisse pas l'occasion d'en dire plus et quitte le lycée. De retour chez moi, Anthony m'appelle et me propose d'aller faire un tour ce soir. Je ne me fais pas prier et accepte tout de suite. Autant dire que ça a été très chaud !!! On s'est isolé dans sa voiture sur un parking au calme et on a fait l'amour comme des bêtes pendant des heures. Il a l'air d'aimer plus ou moins la soumission et ça je kiffe. Je pense qu'on se fera bientôt des petits scénarios pour pimenter encore plus notre relation. Je m'attache de plus en plus à lui. On est super complice tous les 2 et ça fait du bien de se sentir aimé. On finit par se laisser à contre coeur surtout qu'on ne se verra pas ce weekend car il est dans la famille. Du samedi, je me retrouve avec ma mère. Je me pose de plus en plus de questions, j'ai envie de faire mon coming out, je suis en couple maintenant et elle va bien finir par se douter de quelque chose. Du soir, je prends mon courage pendant qu'elle regarde la télé

Moi : maman, je voudrais qu'on parle un peu
Maman : oui? Qu'est ce qui se passe?
Moi : eh bien voilà je...
C'est à ce moment là qu'on frappe à la porte
Maman : tu attends quelqu'un?
Moi : bien sûr que non, je te l'aurais dit
Maman : attends j'arrive
Punaise, pourquoi il a fallu qu'on soit interrompu. Je sens le stress monter de plus en plus et j'attends qu'une chose, c'est qu'elle revienne très vite !!!
Maman : tu peux venir? C'est pour toi !!!
C'est une blague? Qui peut bien venir me voir à cette heure-ci? Je me dirige à l'entrée de chez moi et je constate que c'est Thomas
Maman : je vous laisse
Moi : mais qu'est ce que tu fais là?
Thomas : tu peux venir faire un tour? J'ai vraiment envie de te parler !!!
Pour qu'il se déplace un samedi soir chez moi, c'est que ça doit être très important. Je préviens ma mère que je pars faire un tour. Il m'emmène en voiture dans un coin isolé et se gare
Moi : qu'est ce qui se passe?
Thomas : j'suis désolé pour tout ce qui s'est passé
Moi : j'arrive plus à te comprendre Thomas. Un coup tu es adorable avec moi et après j'ai l'impression de revoir celui que tu étais avant
Thomas : je sais...
Moi : tu es odieux avec moi et en plus tu m'as frappé
Thomas : c'était pas voulu !!!
Moi : on va prendre nos distances, tu fais ta vie et je vis la mienne
Thomas : Julien, je suis vraiment pas bien. C'est ce qui explique mon comportement de ces derniers temps
Moi : mais je comprends pas, je t'ai rendu ta liberté. Tu peux maintenant reprendre le cours de ta vie
Thomas : c'est bien ça le problème...
Moi : quoi? Qu'est ce que tu racontes?
Thomas : Julien, je voulais te dire que...
J'ai cette sensation très bizarre. Je redoute ce que je vais entendre. Nan c'est pas possible, je suis entrain de rêver !!!
Thomas : je t'aime Julien...

Voilà la fin de l'avant dernière partie. Maintenant je vais vous laisser le choix sur la fin que vous souhaitez pour cette histoire. Je prendrais en compte la fin qui a été le plus demandé. Sachez qu'il est possible que je fasse une suite de cette histoire qui se déroulerait 5 ans plus tard mais rien de sûr car ça prend du temps d'écrire. Il faut cependant savoir qu'il y aura une fin qui n'attendra pas de suite mais je ne vous dis pas laquelle. A voir de faire votre choix lol

Miangemidemon

privegay59@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Un amour inaccessible - Vengeance sur Hétéro

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

19/03 : 17 Nouvelles

Andrew Aeshenn
La fibre paternelle gaydu71
Parfaite femelle Femelle
Retour de soirée Vap
Le serveur de la plage Eric
Le sandwich taiwanais Jako
Cours particuliers Julespg
Les toilettes du train Marc
Combien sont-ils ? Houne66
Pas vu venir celle-là ! James
Seul… Jako
Première avec un homme mûr Curiosite40
Dernier sauna à Paris Chopassif
Lieu de drague Puteadispo
Le mec de ma coloc Bryan
Siaka, le bel Ivoirien Gregmrs
L’internat Matte070

La suite... 7 épisodes

Le moniteur moto -09 Sketfan
Ma gorge défoncée -05 Mâlelope
Mon demi-frère hétéro -05 Oldyano
Stage BTS à la ferme -09 Stéphane
Soumission & Domination -523 Jardinier
Le patient -05 d.kine.75
Mariage pour tous -05 Yan
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)