PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Vengeance sur Hétéro

Chapitre 05

J'en reviens pas de ce que je viens d'entendre. Je sais pas ce qui m'arrive mais j'ai mon coeur qui palpite, je me sens tout bizarre. Je suis certainement très naïf mais j'aurai jamais pensé que je puisse plaire à Anthony, surtout qu'il est franchement mignon physiquement. Je me rends finalement compte que je manque encore cruellement de confiance en moi, j'imagine toujours que je ne plais pas. Certes Vincent a été le premier à me faire une déclaration mais sans vouloir le vexer, je le trouve vraiment pas très beau... Donc avoir un beau mec me faire cette révélation, je reste bouche bée

Anthony : tu es toujours avec moi Julien?

Je reprends mes esprits, je ne sais même pas combien de temps a duré mon silence

Moi : excuse moi Anthony

Anthony : ah ok, ben au moins je t'aurais dit ce que je ressentais

Moi : nan attend je voulais juste dire désolé de pas avoir répondu

Anthony : tu me rassures, j'ai préféré t'en parler directement

Moi : je sais vraiment pas quoi dire, je ne m'y attendais pas du tout

Anthony : je pensais pourtant t'avoir montré plusieurs signes mais apparemment tu n'as rien vu

Je revois notre retour de boîte le weekend dernier quand il m'avais posé la question pour savoir si j'avais l'intention de voir Bruno du dimanche. En fait ça le faisait chier que je puisse aller voir un autre mec. Je suis complètement stupide.

Anthony : et donc ?

Moi : quoi ?

Anthony : ben il me semble que tu ne m'as pas donné de reponse

Je sais pas quoi faire, je l'apprécie énormément mais d'un coup, il y a un visage qui m'apparaît en tête : Thomas. Tout simplement parce que je me dis que si je me mets en couple avec Anthony, je serais dans l'obligation de cesser tout ce que je peux faire subir à Thomas. Je ne veux pas être infidèle dans une relation de couple et surtout sur ma première et en plus avec Anthony, il le mérite pas

Moi : j'ai besoin d'y réfléchir, je peux pas te donner une réponse dans l'immédiat

Anthony : ok je comprends, prend le temps qu'il faut mais pas trop quand même

Il me fait un petit sourire et je craque intérieurement, il est parfait ce mec

Anthony : j'suis désolé Julien

Moi : pourquoi ?

Sans que je m'y attende, il me prend la tête et m'embrasse. Je réponds à son baiser et on se met à se rouler une pelle devant le lycée. Il y a du monde et je sens beaucoup de regards vers nous mais je m'en fous. Je me doute que ça doit bien rire dans notre dos mais nous au moins on assume. On arrête notre spectacle et on se regarde en souriant puis on se tourne vers notre public comme pour les provoquer mais là mon sourire disparaît très vite. Thomas a également assisté à la scène avec ses potes. C'est étrange mais je me sens super mal, j'ai l'impression de l'avoir trompé alors que c'est une réaction ridicule. Il me fixe pendant au moins 30 secondes mais il finit par parler à ses potes et ils s'en vont tous

Anthony : je te laisse tout ton temps pour réfléchir mais j'en déduis que c'est plutôt bien parti vu la réponse à mon baiser

On finit par se quitter et je rentre chez moi encore un peu dans mon nuage mais je revois aussi le regard qu'à pu me faire Thomas. Je sais que je peux pas faire patienter Anthony indéfiniment mais si je dois tout stopper avec Thomas, je veux au moins faire une chose : coucher avec lui. Je me rends compte que je l'ai jamais baisé et j'en ai tellement envie.

Pendant ma première semaine de vacances, je pars chez mes grands parents du côté de Lyon, ma mère ne peut pas venir, travail oblige. On fait pas mal d'activité ensemble et ça me fait du bien d'être loin du lycée, ça me repose bien. Avec Anthony, on s'envoie des messages toujours aussi régulièrement. J'avoue qu'il me manque mais je ne lui dis pas. J'ai d'ailleurs honte d'avouer que Thomas me manque aussi beaucoup, peut être même plus qu'Anthony. C'est étrange d'ailleurs mais je pense que c'est sûrement la perspective que tout s'arrête si je me mets en couple avec Anthony. Je vais vraiment profiter de mes 2 semaines pour prendre du recul et m'aérer l'esprit. Le temps passe assez vite, plus que ce que je pouvais penser, mes grands parents m'occupent et m'emmènent partout. Du mercredi après midi, nous sommes dans un immense parc à profiter du soleil et c'est à ce moment là que je reçois un texto

Thomas : salut ça va ?

J'ai le coeur qui bat la chamade, je comprends pas. C'est bien la première fois qu'il m'envoie un message en premier. Pourquoi ça me fait tellement plaisir d'avoir des nouvelles de sa part ?

Moi : salut ça va et toi ?

Thomas : c'était juste pour te dire que tu t'es bien tapé la honte avec ton mec la dernière fois devant le lycée, faire vos saloperies devant tout le monde

Ca y'est je suis vite redescendu de mon nuage, finalement c'était juste pour me casser. Mais pourquoi il m'envoie un message pour me dire ça? Et pourquoi quelques jours après que ça se soit passé.

Moi : mais qu'est ce que ça peut te foutre, je fais ce que je veux de ma vie et j'ai pas de leçon à recevoir d'un mec comme toi

En l'espace de 5 minutes, il m'a fait passer de la joie à la colère, il a vraiment le don pour me rendre dingue ce mec. Il ne me répond plus et j'ai du mal à profiter de mon après midi maintenant. Je suis de retour du dimanche chez moi, j'ai passé une bonne semaine mais je suis pas mécontent d'être de retour. Ma mère semble ravie aussi, je pense que je lui ai beaucoup manqué. Du soir je me connecte un peu sur le site gay et j'ai direct un message de Bruno

Bruno : salut Julien, je sais que tu m'en veux pour ce que j'ai pu faire mais je voudrais vraiment qu'on se voit. Je m'excuse encore mais stp répond moi

Moi : salut Bruno, t'inquiète pas c'est oublié tout ça

Bruno : c'est cool !!! On se voit quand alors ?

Moi : je t'ai simplement dit que je t'en voulais plus, pas qu'on allait se voir

Bruno : stp Julien, j'ai vraiment envie qu'on se voit

Moi : écoute je vais y réfléchir, je viens de rentrer chez moi aujourd'hui

Bruno : ok, tiens moi au courant assez vite stp

Du weekend je fais pas grand chose, c'est repos et ça fait du bien. Je parle avec ma mère de tout et de rien et on reste devant la télé pratiquement toute la journée. Du lundi je me décide quand même d'aller voir Bruno, il me propose qu'on se voit du mardi soir chez son frère comme la dernière fois. On y arrive très vite et il vient me chercher en voiture. Je monte direct et on se met en route

Bruno : je suis vraiment content qu'on se voit

Moi : à ce point là ?

Bruno : pas toi ?

Moi : ben je pensais que tu aurais préféré voir Vincent

Bruno : c'est bon, arrête avec lui. J'suis désolé je vais devoir te le répéter combien de fois

Moi : désolé mais je l'ai encore en travers de la gorge

On ne dit plus rien et on arrive chez son frère. Il me sert un verre et s'assit à côté de moi sur le canapé et me propose de regarder un film. Je ne réponds pas et je lui saute dessus pour lui rouler une grosse pelle. Il est surpris mais se laisse faire. Je l'allonge sur le canapé et me frotte contre lui pendant que je lui bouffe littéralement la gueule. Il finit par arrêter pour reprendre son souffle. Sans hésiter je lui embrasse le cou et lui chochotte à l'oreille

Moi : je vais te baiser et te démolir ton cul !!!

Il me regarde et me lance un petit sourire coquin

Bruno : il faut le mériter mon cul

Moi : oh je pense que je l'ai amplement mérité

Je lui retire direct son jean et son caleçon puis lui soulève les jambes et commence à lui bouffer son petit cul. Il est tout humide tellement je met du coeur à l'ouvrage. Je l'entends légèrement gémir et ça me motive à continuer. J'enchaîne en rentrant un doigt un peu brutalement dans son petit trou trop bandant

Bruno : vas y plus doucement, j'aime pas trop me faire doigter

Moi : laisse toi faire, tu dois te faire pardonner

Je continue à le doigter puis j'insère un 2ème doigt. Je vois à sa tête qu'il aime pas trop ça mais il ne me dit pas d'arrêter donc j'en profite et continue en mettant un 3ème. Je me rends de plus en plus compte que je suis un dominateur. Etre soumis c'est pas mon truc.

Bruno : arrête Julien, ça me fait mal

Je retire mes doigts et lui roule encore une galoche pendant que j'enlève tout le bas pour découvrir ma bite prête à faire son travail. Je vais chercher une capote et une fois enfilée je lui soulève les jambes et mouille son trou avec ma salive

Bruno : vas y doucement !!! Ca fait longtemps que je me suis pas fait prendre

Moi : t'inquiète pas, laisse toi faire

Je l'embrasse à nouveau et sans prévenir, j'enfonce ma bite d'un coup dans son cul

Bruno : ah punaise !!!

Moi : laisse toi faire, tu m'excites trop

J'avoue que je suis brutal mais je commence les va et vients très fort. Il est entrain de souffrir un peu mais je m'en fous, je prends un plaisir énorme. Je lui retire ses chaussette et lui lèche ses pieds pendant que je lui démolis son trou. Au bout d'un moment, je le retourne pour le mettre à 4 pattes

Bruno : je te baise aussi après

Moi : nan nan nan tu m'as baisé la dernière fois donc pas touche à mon cul cette fois

Je l'encule à nouveau et tire ses cheveux, je le prends carrément pour ma chienne. Je le baise pendant encore au moins 20 minutes et je finis par éjaculer dans la capote. Je m'écroule sur lui tout en sueur

Moi : punaise c'était trop bon !!!

Je le branle pour le finir et il semble déçu que je ne le suce pas et il finit par jouir. On prend tous les 2 une douche et on se rhabille

Bruno : tu veux rester regarder un film

Moi : nan il est tard, je vais rentrer

Bruno : on pourra se revoir ?

Moi : qui sait... Peut être

Il me ramène chez moi et je pars me coucher. Une chose est sure, j'ai eu ce que je voulais, je l'ai baisé et je ne le reverrai plus.

Du lendemain, je me décide à appeler Thomas, j'ai pas apprécié ses messages de la dernière fois. J'attends au moins 4 sonneries et il décroche

Thomas : qu'est ce que tu veux ?

Moi : déjà un simple bonjour Julien, ça te ferait mal de le dire ?

Thomas : bonjour

Moi : je peux savoir à quoi ça rimait le message que tu m'as envoyé la dernière fois

Thomas : je t'ai simplement dit ce que je pensais

Moi : mais en même temps, je vois pas ce que ça peut te faire, c'est ma vie

Thomas : ouais c'est ça ben fait ce que tu veux !!!

Moi : bon tu as prévu quoi demain ?

Thomas : pourquoi tu me demandes ça ?

Moi : ben on est en vacances et ma mère bosse la journée donc tu vas venir chez moi

Thomas : pourquoi ?

Moi : ben ça me parait évident, j'ai envie de toi

Thomas : t'es pas sérieux ? t'as qu'à appeler ton mec pour faire tes saloperies

Moi : déjà que les choses soient bien claires, c'est pas mon mec. Et même si c'était le cas, je vois pas en quoi c'est ton problème

Thomas : je sais pas si je serai dispo

Moi : oh que si !!! tu seras dispo !!! on se rejoint à 13h devant le lycée et on ira chez moi. Allez je te laisse. Salut

Je raccroche sans lui laisse le temps de dire quoi que ce soit. J'ai un peu une boule au ventre en me disant que ça sera peut être une des dernières fois que je ferais quelque chose avec lui. On est vite à mercredi après midi et il est bien au rendez vous, il ne dit rien et on se dirige chez moi. A peine arrivé je n'hésite pas une seconde, je le plaque contre le mur et lui roule une grosse pelle. Il m'excite toujours autant, j'ai déjà une grosse érection

Moi : ne me parle plus jamais comme tu l'as fait la dernière fois

Thomas : ok

Moi : met toi à genoux et occupe toi de ma queue

Il n'oppose plus du tout de résistance et obéi au moindre de mes désirs. J'ai limite un peu de frustration car ça m'excitait encore plus quand il résistait. Je ressentais ce pouvoir de puissance et de domination. Je lui donne des coups de bite sur sa gueule de bogoss

Moi : tu la kiffes hein !!!

Je la rentre dans sa bouche et bourrine comme un malade. Il a des hauts de coeur et les larmes aux yeux mais bon sang, que c'est bon !!! Je lui remets des coups sur ma tête et lope encore sa bouche

Moi : relève toi !!!

Il se redresse et je lui roule encore une pelle. Je veux trop profiter de ce moment et  je voudrais que l'instant puisse durer une éternité. Pendant que je l'embrasse, je commence à avoir les larmes aux yeux. Thomas finit par s'en rendre compte

Thomas : pourquoi tu pleures ?

Moi : pour rien désolé

Thomas : t'es bizarre, dis moi ce qui se passe

Moi : tais toi

Je le retourne et le plaque contre le mur, je lui retire son jean et caleçon et frotte ma bite contre son cul. Je me mets ensuite à genoux et lui bouffe son trou d'hétéro. Il est serré et ça m'excite encore plus. Je le pénètre d'un doigt puis refais la même chose que j'ai pu faire à Bruno. Thomas finit par se retrouver avec 4 doigts dans son fion

Thomas : Julien, ça fait mal !!!

Je me redresse et présente ma bite contre son trou. J'ai trop envie de l'enculer et avance progressivement. D'un coup, il se contracte

Thomas : qu'est ce que tu fais ?

Moi : ça me parait évident !!!

Thomas : je t'en prie Julien, ça fait mal

Moi : je vais te dépuceler du cul. T'inquiète la première fois ça fait toujours mal

Je mets de la salive sur ma main et humidifie à fond son trou pour le dilater au maximum

Thomas : vas y doucement Julien stp

Curieusement j'ai pas envie de lui faire mal donc je décide d'y aller en douceur et au bout de 5 minutes, après un bon petit travail de doigt, ma bite est entièrement en lui. Il pousse une grimace mais ne dit rien. Ca y'est enfin !!! Je suis entrain de baiser Thomas, mon hétéro qui me fait fantasmer depuis des années. Je le baise pendant au moins 10 minutes, je l'embrasse sur son coup et fait voyager mes mains sur son corps. Je m'aperçois seulement maintenant que je l'ai pris sans capotes mais plus rien n'a d"importance pour l'instant. J'accélère les coups de rein au fur et à mesure de l'excitation, je vais de plus en plus fort et plus en plus vite.

Thomas : doucement Julien, ça commence à chauffer !!!

Moi : T'inquiète j'ai bientôt fini, laisse moi savourer ce moment

Je démolis son cul encore pendant au moins 5 minutes puis je finis par éjaculer dans son trou. Je ne sais pas la quantité mais ça devait être beaucoup vu le nombre de jets qui sont sortis de ma bite

Moi : punaise c'était trop bon

Thomas semble vraiment pas bien, on est vraiment passé au stade supérieur et un mec vient de lui éjaculer dans son cul. Je constate qu'il s'est d'ailleurs encore dégradé physiquement

Thomas : je peux aller prendre une douche ?

Moi : oui bien sûr, c'est par là !!!

Je baisse ma tête et je constate quelque chose qui me fait halluciner

Moi : tu bandes ?

Thomas : n'importe quoi !!!

Moi : tu plaisante j'espère !!!

Thomas : lâche moi, c'est déjà assez humiliant ce que tu me fais

Il part prendre sa douche. Je me pose beaucoup de questions mais peut être qu'en le pénétrant, j'ai touché un point sensible ou même son point G. Je me pose d'ailleurs la question, est ce que les mecs en ont un. J'arrête de triturer la tête et me rhabille. Thomas sort enfin de la salle de bain, je trouve même qu'il a pris beaucoup de temps. Il part de chez moi en me disant juste "salut".

Ca y'est, c'est la rentrée des classes et pour la première fois de ma vie je n'ai pas de boule au ventre. Je n'ai rien fait d'exceptionnel le reste de mes vacances. J'ai continué à parler par texto avec Anthony et Bruno m'a relancé sur le site. Bien évidemment je ne lui ai pas répondu. La journée se passe super bien mais j'ai eu la désagréable impression que Thomas n'a pas arrêté de me regarder pendant les cours. Je dois être complètement parano. Du soir, j'envoie des textos à Anthony mais chose très curieuse, je n'ai aucune réponse. Ca ne lui ressemble pas car généralement son temps de réaction est rapide. Je suis dans ma chambre sur le site gay, j'essaie de me changer les idées car le silence d'Anthony me fait faire les 100 pas. Je me rends compte que je m'attache de plus en plus à lui. Ma mère m'appelle pour aller dîner, je me déconnecte et je descends

Maman : ça va ? je te sens pas dans ton assiette

Moi : nan ça va

Maman : je suis pas là ce weekend, je suis en formation

Moi : pardon ? C'est quoi cette histoire ?

Maman : je t'en avais parlé il y a 2 mois à peu près

Moi : ah oui c'est vrai, désolé j'avais complètement zappé

Maman : c'est pas grave, tu es tellement tête en l'air

Moi : merci maman, c'est génial je vais avoir la maison rien qu'à moi pendant tout un weekend

Maman : mouais, je compte sur toi pour pas faire de fête surprise et que je retrouve la maison en 1 seul morceau

Moi : t'en fait pas, j'ai pas du tout l'intention de faire la fête

Le repas se termine et je constate que je n'ai toujours aucune nouvelle d'Anthony, c'est vraiment bizarre. J'espère qu'il lui ait rien arrivé. La soirée se passe mais me parait longue, j'ai même beaucoup de mal à trouver le sommeil. Du matin, je suis très vite levé et impatient d'arriver au lycée pour voir Anthony, j'ai eu aucune nouvelle et je me pose de plus en plus de questions. Je ne le vois pas avant le début des cours, autant dire que je suis pas du tout concentré sur mes 2 premières heures et au moment de la pause de 15 minutes, je sors à la récré et le trouve enfin, je me précipite direct vers lui.

Moi : salut Anthony, je me suis inquiété hier tu m'as pas donné de nouvelles

Anthony : ah ben c'est bien si tu t'es inquiété

Moi : mais qu'est ce qui se passe ?

Anthony : c'était bien avec ton plan cul ?

Alors là je deviens blanc instantanément, comment il a pu savoir ça ? Je reste muet car je me sens gêné

Anthony : allez laisse moi tranquille

Il part et je ne peux m'empêcher de retenir mes larmes et j'entends derrière moi "est ce que ça va?". Je me retourne et voit Thomas

Moi : c'est toi qui lui a tout dit ?

Thomas : pardon ?

Moi : Anthony est au courant pour nous 2

Je remarque que c'est lui qui devient blanc à son tour

Thomas : t'es pas sérieux là?

Moi : fais pas l'innocent, ça peut venir que de toi !!!

Thomas : t'as sérieusement cru que j'aurais déballé à quelqu'un ce que tu me fais subir

Moi : alors quelqu'un est au courant si ça vient ni de toi et ni de moi

C'est là que je commence à réaliser

Moi : punaise l'enfoiré !!!

Thomas : quoi ? C'est qui ?

Moi : nan laisse tomber, ça n'a rien à voir avec toi !!!

En fait il ne parlait pas de Thomas mais de Bruno que j'avais vu 2 jours avant et je suis sûr que le responsable de cette fuite est Vincent !!! Il est vraiment devenu mon pire ennemi celui là !!!

Moi : réserve ton weekend !!!

Thomas : pourquoi ?

Moi : tu viens passer la soirée chez moi samedi soir et tu viendras dîner aussi, ma mère sera absente

Thomas : euh je sais pas si je serai...

Moi : tu seras disponible

Thomas : ok pour quelle heure ?

Moi : viens pour 18h !!!

Je le laisse et reste plongé dans mes pensées. En arrivant dans la classe avant la reprise des cours, je perds mon sang froid, je me dirige direct vers Vincent

Moi : j'espère que tu es fier de ce que tu as fait. Maintenant que les choses sont bien claires, notre amitié est définitivement terminé. J'en ai marre de ta jalousie mal placée, on ne se mettra jamais ensemble. Pauvre con !!!

J'ai hurlé dans la classe et tout le monde a entendu. Bruno devient rouge de honte et je pense avoir prouvé que je ne me laisserai plus jamais faire par personne.

La semaine avant tranquillement et j'ai tout de même pu avoir une discussion avec Anthony. Il reconnait qu'on est pas ensemble et qu'il avait pas de raison de me faire une scène. Il a quand même essayé de me faire comprendre que je le fais un peu trop patienter et ça devient intenable. Je lui ai promis de lui apporter une réponse d'ici très peu de temps. Je comprends qu'il a l'impression que je joue avec lui alors que c'est pas du tout le cas. Ma mère part du vendredi et je me retrouve donc seul chez moi. Du samedi, je fais tout le ménage et me met aux fourneaux. Je décide de préparer des lasagnes et commence donc par la bolognèse et la béchamel. Je suis tout heureux de faire à manger pour Thomas, c'est vraiment bizarre !!! Il arrive à l'heure et je l'emmène directement dans ma chambre. Je le plaque sur mon lit et l'embrasse tendrement

Moi : j'ai trop envie de toi, tu n'as pas idée à quel point tu m'excites

Je lui retire tous ses vêtements et lui lèche tout son corps. Je le caresse avec passion puis soulève ses jambes et lui bouffe son cul. Je le doigte et je suis déjà à 3 doigts. Je lui rebouffe son cul, je pourrais le faire pendant des heures. Je me redresse prêt à le prendre et là je bloque, il a encore une érection. Je le regarde et il comprend tout de suite où je veux en venir

Thomas : c'est pas ce tu crois !!!

Moi : ferme les yeux et pense à une meuf !!!

Sans hésiter je me mets à pomper sa queue, c'était plus fort que moi. J'avais vraiment envie de le faire. Il est entrain de gémir et je pense bien que c'est de plaisir. Il faut dire que c'est Thomas donc je m'applique encore plus, je la lui bouffe comme si je la vénérais. Au bout de 5 minutes de travail très appliqué, je l'entends gémir de plus en plus

Thomas : je vais jouir Julien !!!

Moi : vas y lâche toi !!!

Je le repompe et je sens plusieurs giclées de sperme au fond de ma gorge. J'avale le tout, on dirait une vraie chienne mais je voulais trop gober son sperme.

Thomas : ah punaise c'était trop bon

Moi : on va passer à la partie moins amusante pour toi

Je travaille son trou et le pénètre à fond !!! Je démolis son cul pendant un bon moment tout en lui bouffant ses tétons et caressant son corps. Je me retire enfin et enfonce ma bite dans sa bouche

Moi : avale tout !!!

J'envoie plusieurs jets dans sa bouche et je tiens fermement sa tête

Moi : n'en perd pas une goutte !!!

Il avale difficilement, je sens un peu de dégoût et c'est tout à fait normal

Moi : on va pouvoir se mettre à table, je vais terminer la préparation de mes lasagnes

Thomas : ça te dérange pas si je me brosse les dents stp

Moi : non pas de soucis

On se met enfin en table et on se met à discuter tous les 2. Je pense que c'est bien la première fois que ça arrive

Moi : pourquoi tu m'as fait subir ça pendant des années ?

Thomas : je sais pas

Moi : ah tu sais pas, tu m'as pris pour ton souffre douleur pendant des années et tu sais pas pourquoi

Thomas : c'est peut être parce que je suis un con !!!

Moi : pour une fois, tu es très lucide

On se met à rire tous les 2

Moi : et tu en penses quoi de ce que je te fais subir depuis quelques temps ? C'est dur à supporter

Thomas : oui très dur

Moi : au moins maintenant tu sais ce que j'ai pu ressentir. Et moi ça a duré pendant des années

Thomas : tu sais Julien, j'ai pas eu une enfance facile. Mon père a laissé tomber ma mère quand j'avais seulement 5 ans et elle a dû tout assumer toute seule. Elle a toujours été là pour moi. On a beaucoup galéré pour manger et on a manqué de beaucoup de choses. Ca va mieux depuis seulement 3 ans à peu près

Julien : je suis désolé, je savais pas et ça se ressentait pas depuis que je te connais

Thomas : c'est pas le genre de choses donc on se vante. Tu es la première personne à qui j'en parle

J'en reviens pas de ce qu'il vient de me dire. Je me rends compte qu'on a pas mal de choses de commun.

Julien : j'ai un peu vécu la même chose que toi. Ma mère s'est retrouvée toute seule aussi et elle a tout fait pour que je manque de rien

Thomas : je suis désolé Julien. Sincèrement !!! Pour tout ce que je t'ai fait subir

Julien : c'est un peu tard quand même je pense

Thomas : oui tu as raison mais je tenais à te le dire

Julien : comment tu as pu en arriver là ?

Thomas : qu'est ce que tu veux dire ?

Julien : pourquoi tu prends cette merde ? Tu es déjà très doué pour le basket. Ne cherche pas à évoluer trop vite

Thomas : tu sais, j'ai tellement galéré étant jeune que je veux impérativement devenir professionnel et donner une meilleure vie pour ma mère. Et Damien m'a convaincu pour accélérer le processus

Julien : arrête avec cette saloperie et travaille encore plus pour atteindre ton rêve et ta mère n'en sera que plus fier !!!

Thomas : tu as totalement raison Julien. Je vais tout arrêter, je sais que j'en suis capable

Julien : j'ai aussi remarqué que tu t'étais dégradé physiquement depuis quelques temps et je pense que c'est de ma faute avec ce que je t'ai fait

Thomas : c'est pas uniquement à cause de toi

Julien : Thomas, je vais te laisser tranquille !!!

Thomas : quoi ?

Julien : remet toi en forme physiquement, défonce toi dans tes entraînements pour montrer le meilleur de toi même

Thomas : oui fais moi confiance !!! Mais tu voulais dire quoi quand tu as dit...

Julien : c'est pourtant clair non ? Je vais me débarrasser de toutes les copies des vidéos, pour résumer la situation je vais te rendre ta liberté...

Miangemidemon

privegay59@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Un amour inaccessible - Vengeance sur Hétéro

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

18/04 : 15 Nouvelles

Sauna de Sochaux Chatenois25
Une soirée partie en couille 17cmglandcompris
Un charme fou Ghost writer
Rasage coquin Jako
Plan anonyme -01 Rsexenc
Plan anonyme -02 Rsexenc
Surprise à la fac Aymeric
Militaire-Motard Militaire
Plan avec une racaille Passif-lille
Dans le vestiaire Pakito31
Voisin Marlon
L'éveil du Renart Renart
Séance sportive Pititgayy
Un Affectueux Collègue Jako
Tout a basculé à 19 ans ThomasLePassif

La suite... (7)

Mariage pour tous -09 Yan
Frenchies -11 Pititgayy
Mathieu -03 Jeanmarc
Chambres à louer -15 Jeanmarc
Kader -12 Cédric T
Kader -13 Cédric T
Dans les geoles d'Armid -03 Iwan

Avril 2014

Nouvelles

Que de changements -01 Evanaddison
Que de changements -02 Evanaddison
Que de changements -03 Evanaddison
Que de changements -04 Evanaddison
Soirée torride Caramel
À la fin de l’été Bookman
Victor Victorbg
Une aire d’autoroute. Ginger
Marché D’Amiens Nord Legarsdu80
Mon petit frère Pédale69
Un Chinois très chaud... Mat44
Thibault Theo5852
Masseur Bastien
Le Club Ganymède Jako
Soumis au livreur wantmonster86

La suite...

Que de changements -05 Evanaddison
Que de changements -06 Evanaddison
Que de changements -07 Evanaddison
5ème jour Curiosity
Frenchies -10 Pititgayy
Mathieu -02 Jeanmarc
Soumission & Domination -524 Jardinier
Souvenir d’internat -03 Benvart
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)