PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Stage BTS à la ferme -10

Amidou et Moussa sont debout, nus en érection derrière les 4 Blancs, nus aussi, attachés par les poignets en hauteur sur un rail au milieu de la cave.
Amidou : avec Moussa, nous allons vous faire une cérémonie où nous allons échanger, partager nos pouvoirs, nos forces. Ce n’est pas de la magie noire ni du Vaudou, même si ça y ressemble un peu, c’est plutôt comme certains rites d’initiation animiste. La différence c’est que nous n’y mettrons pas d’intention magique, pas de suite, rien, juste un jeu érotique un peu hard entre nous. Vous pourrez arrêter à tout moment en nous le demandant ! OK ?
Les blancs, un peu effrayés, ne bandent plus : oui, d’accord, on va voir !
Moussa : le principe de cette cérémonie est de vous faire pleurer. Cela signifiera que vous aurez perdu votre pouvoir macho pour échanger avec nous notre force de gay ! Vous pouvez pleurer tout de suite, attendre, arrêter si vous ne réussissez pas. On a vu des cravaches, des martinets, on a réalisé des tuyaux de papier cartonné, ça fait mal, mais ça disparait vite.
Dès que l’un de vous arrivera à pleurer, on s’occupe de lui, puis au tour des autres, sauf si vous souhaitez arrêter !
Bon, on y va ? Les 4 blancs disent OK.

Chacun des 2 noirs tient cravache, martinet ou tube en carton et commence à frapper leurs amis. Sur les fesses, ha, choc, cri bref et recul sous la douleur, sur le torse, ha ouille, ambiance douloureuse qui s’installe, mais les africains restent corrects, les blancs continuent, aucun ne veut abandonner, c’est excitant, mais si chaque coup ne fait pas très mal la répétition au même endroit de la peau commence à être très sensible ! Pourtant certains recommencent même à légèrement bander.
– Un bref échange en malinke et les 2 noirs se consacrent uniquement à Maxime, le beau roux qui leur évoque un peu les albinos d’Afrique. L’un devant, frappe son torse, l’autre derrière tape ses fesses. Il résiste, puis commence à gémir, crie, ses fesses deviennent rouges, il tremble puis éclate en sanglots… ça y est ! Moussa le prépare puis l’encule en serrant contre son corps ce beau garçon aux poils roux, surtout son pubis qui est même orangé, lumineux, magnifique !, Amidou continue tranquillement à lui taper le torse. Maxime avec la belle bite de Moussa dans son cul et les mouvements qu’il fait à cause de la douleur se remet à franchement bander. Moussa arrête de l’enculer, Amidou s’empale sur le sexe de Maxime et Moussa recommence à taper Maxime sur les fesses. À chaque coup voulant échapper à la douleur il s’avance et pénètre Amidou, rapidement c’est une énorme sensation, il gémit et pleure de plus en plus de douleur et d’excitation, il tremble… Entre les coups qui s’espacent, c’est Maxime lui-même qui encule Amidou en essayant d’échapper aux coups il avance son bassin et sa bite s’enfonce à chaque fois dans les fesses d’Amidou. Moussa arrête et le pénètre, Maxime est en sandwich entre les 2 noirs. Il se débat, car c’est un passif exclusif et ne veut pas pénétrer Amidou, Moussa décule et le frappe sur les fesses avec une petite cravache. À chaque coup il avance son bassin pour échapper à la douleur, et comme Amidou est collé à lui, à chaque fois il le pénètre. Moussa continue, cela l’amuse de voir Maxime refuser d’enculer Amidou et… de le faire tout de même grâce aux petits coups de cravache. Il continue jusqu’à ce qu’il éjacule dans Amidou. Maxime éjacule les larmes aux yeux d’excitation et de douleur, venant de vivre une situation irréelle, tellement improbable ! Moussa finit de l’enculer et jouit très vigoureusement dans son anus.
– Romain n’a pas été long à éjaculer dans le cul de Moussa suite aux coups qu’il a reçus tant sur le torse que les fesses, mais il a adoré. Il pleurait à chaudes larmes en jouissant. Ça le faisait tellement bander de pleurer. Il trouvait ça tellement indécent qu’un garçon pleure devant 5 autres. Indécent comme s’il était nu dans la rue, à l’école ou au bureau de poste un samedi matin !… Indécent, mais finalement très beau. Il s’est livré totalement aux autres, s’est montré faible, fragile, sentimental comme en fait il l’est en réalité, bien qu’il ait toujours été éduqué à le cacher !
– Alessandro, pur actif, s’est débattu comme un diable quand il a commencé à être enculé. Il a même fallu lui mettre un bâillon, car il criait trop fort ! Amidou a été très excité d’enculer quelqu’un qui cherchait à l’éviter, cela l’a énormément excité, il bandait à mort, n’avait qu’une envie : le pénétrer profond, alors qu’Alessandro ne cherchait qu’à éviter sa queue dans son cul… Puis a carrément aimé, il a crié sous les coups, en jouissant et pleuré, pleuré puis rit aux éclats !
– Ensuite Pascal qu’ils ont beaucoup de mal à faire pleurer, mais une fois parti, une vraie fontaine… Toutes les émotions refoulées de ce macho sont sorties, sorties, à flot, c’est touchant. Romain voyant Pascal tant pleurer repleure lui aussi à chaudes larmes.

C’est beau de voir des garçons pleurer dans ces circonstances, normalement « un garçon ne pleure pas » ! Pourtant quand c’est d’émotion, c’est tellement beau… son visage est différent, plus vrai, plus sincère. Ses yeux rougis ont une expression touchante, la peau de son visage, rouge aussi, exprime une faiblesse tant de fois refoulée… Un garçon en larmes, j’ai tout de suite envie de le prendre tendrement dans me » s bras et de le serrer très fort contre moi, de l’embrasser !
Maintenant nos 4 blancs ont pleuré, éjaculé, les culs des africains ont reçu 2 doses chacun. Du sperme coule de leurs orifices qu’ils laissent tels quels volontairement, cela fait partie du jeu, de leur souhait, du rite d’initiation ! Pour finir Moussa jouit dans le cul d’Alessandro qui s’est fait une raison et accepte d’être sodomisé, enculé, fécondé, et Amidou dans Maxime dont la rousseur lui plait et l’excite tellement ! Du sperme coule de leur anus et tombe au sol. Les africains le laisser couler comme ils ont fait pour eux !

Le silence s’installe, riche d’émotion, de plaisir et de douleurs consenties. Les 2 Africains détachent les 4 blancs et disent : maintenant à votre tour, vous pouvez faire ce que vous voulez de nous… Alessandro et Maxime échangent à voix basse, puis se tournent vers Pascal et Romain, ils sont d’accord et tous les 4 se jettent sur Moussa, l’immobilisent totalement et commencent à le chatouiller. Il crie, hurle, se débat, implore qu’ils arrêtent. Ils y vont tout de même doucement, car cela peut être très désagréable ! Ils essaient tous les endroits pour faire des chatouilles, surtout entre les cuisses sous les couilles et à l’intérieur des cuisses, du sperme coule encore un peu de son anus… Ils continuent à le chatouiller un bon moment, sans excès, et quand il semble totalement épuisé il y en a deux qui continuent à le tenir et les deux autres lui donnent une belle et longue fessée jusqu’à ce… qu’il pleure, évidemment ! Puis le lâche. Il est tout essoufflé, inerte il reprend sa respiration et leur sourit… Ensuite ils passent à Amidou, plus difficile, plus coriace, il a fait de la lutte africaine ! Les 4 blancs ont du mal, une vraie lutte s’engage, lorsqu’ils croient l’avoir totalement maitrisé, il arrive encore à se libérer d’un bras ou d’une jambe, il est musclé. Les blancs mettent toute leur énergie pour le bloquer, tellement d’énergie que déjà deux blancs sont en semi-érection… Puis Amidou est coincé, chatouillé, un vrai supplice ; lui qui est tellement chatouilleux ! Pas besoin de chercher, il est chatouilleux de partout… Aussi les blancs y vont mollo pour que cela ne soit pas un suplice pour lui. Ils y vont doucement et pour cela ça dure un bon moment. Amidou n’arrive plus à se contrôler et se met à uriner, il a totalement honte, mais les autres rigolent, ce n’est pas de sa faute… Enfin il est totalement épuisé et a aussi droit à sa fessée jusqu’à ce qu’il pleure lui aussi. Il pleure à moitié, entre la grimace, les gémissements et les pleurs. Mais ses yeux sont rouges et des larmes perlent ! On le libère, mais il fait la gueule, car il n’aime pas perdre une lutte, mais à 4 contre, un ! Portant c’est normal qu’il ait été soumis ! Malgré tout il est fâché, mort de fatigue, il part s’assoir dans un coin et boude !

Il commence à être tard dans la nuit, tout le monde va rester dormir ici. Maxime monte le chauffage à 26° et on se couche tous, nus, sur un vaste matelas de sport. Tout le monde a un peu mal suite aux énergiques traitements imaginés… quelques « aïe » et aussi « ouille », puis « ha » et des petits rires tellement la situation est incongrue, insolite, inimaginable, puis ayant moins mal on commence à rigoler de notre stupide groupe humain à poil par terre rougi de quelques coups… mais le fait d’avoir eu mal ensemble, pleuré ensemble, d’avoir sodomisé et de s’être fait sodomisé crée quelque chose d’impalpable qui nous soude tous fortement. Nous n’avons plus aucun tabou ni retenue l’un pour l’autre. On se touche, caresse (où ça fait pas mal !), s’embrasse sans aucun souci, les corps des autres sont comme notre propre corps. Nous vivons une incroyable intimité ! Il fait chaud, juste ce qu’il faut pour être allongé à poil sans avoir froid. Si on a un peu froid, on se colle au corps d’un autre.

6h, le portable de Pascal sonne : il faut que j’aille chez moi traire les vaches. Il y en a qui veulent venir avec moi ?
Allesandro : oui, moi je voudrais bien venir et que tu m’encules dans ton étable ! Ça te gêne pas Maxime ?
Maxime : non, pas du tout. Tu me raconteras ? (il pense : lui, l’actif pur, se faire enculer, cool…)
Le couple partenaire exclusif est maintenant en fusion avec nous, tant que ça reste « entre nous » ! Et Allesandro, qui était pur actif, part se faire enculer par Pascal qui a une belle bite…. Il y a vite pris goût !
Avant qu’il parte Maxime sert Allesandro dans ses bras l’embrasse et lui dit : « Je t’aime, je t’aime, tu ne peux pas savoir à quel point ! Je suis content que tu ailles te faire enculer par Pascal ! »
On dort encore un peu, puis on grignote. Ensuite Amidou et Romain partent faire quelques courses avant que ça ferme, car parti comme c’est on est ensemble jusqu’à lundi matin…

Pascal arrive à la ferme. Il donne une cotte de travail à Allesandro. Il ne connait pas, n’en a jamais porté ! Pascal lui dit, comme il fait beau, mets-toi en slip ou à poil sous ta cotte. Allesandro est un peu gêné de se mettre nu dans une laiterie hésite. Pascal se met à poil, ça lui fait drôle, mais finalement Allesandro fait pareil. Il descend son slip et fait apparaitre ses beaux poils longs et noirs de son pubis, les poils de son torse, de ses cuisses, puis ferme sa cotte. Le travail commence, on va chercher les vaches qui sont dans un herbage à 20 mn à pied. Le paysage est magnifique, les prairies, des haies, des arbres, au loin un vallon, c’est tranquille, personne.
Pascal prend Allesandro par les épaules et lui dit : et si je t’enculais ici, dans ce petit coin tranquille, j’ai envie de toi… ! Il a ouvert une fermeture éclair de sa cotte et sort sa bite en érection au-dehors.
Allesandro est surpris, recule un peu, il a encore des réflex de pur actif, puis regarde le beau garçon, sa bite, le paysage, il commence lui aussi à bander et le suit au pied des arbres.
Ils s’assoient, s’embrassent, Alessandro ouvre sa cotte de travail, mais la garde, prend en main le sexe de l’autre, Pascal fait pareil. Allesandro fait une belle fellation, puis Pascal le repousse un peu rudement, le couche sur le dos et copule vigoureusement avec lui. Allesandro gémit de bonheur, lui qui ne voulait jamais se faire enculer, il crie, il a des convulsions de tout son corps ses bras ses jambes sa bite, il jouit, un énorme orgasme cosmique libérateur, il n’y a personne il peut faire totalement ce qu’il veut et Pascal et lui ne font qu’un… Pascal s’active dans le cul de son partenaire avec aussi tous les cris qui lui viennent dans sa gorge, embrasse son ami sur la bouche, puis jouit bestialement avec de grands mouvements de son bassin dans les fesses de l’autre. Il jouit, il jouit… puis calmé, vidé il reste allongé sur et dans Allesandro un bon moment. Ils dorment même quelques minutes !

Pascal : c’était bon, mais debout, on va chercher nos biquettes les vaches !
Ça fait drôle à Alessandro d’être venu exprès se faire enculer ici par Pascal, ce grand mec un peu dominateur. Et puis tous les deux à la campagne avec les vaches, il a l’impression de vivre un rêve éveillé….
La traite se passe bien. Pascal montre à Alessandro comment faire, peu à peu il apprend et l’aide. Une fois la traite finie Pascal prend Alessandro à part dans la salle de traite et lui dit : « ouvre ta cotte, sort ta bite ». Il montre l’exemple, décroche un appareil à traire et lui dit de mettre sa bite dedans, il lui montre. Alessandro, hésite, Pascal lui, fait signe : vas-y, vite, et il le fait. Son pénis est aspiré puis vigoureusement sucé par la machine, l’impression est énorme. Alessandro regarde Pascal, scotché. Pascal lui fait signe ; super ? Réponse : Oui !
Ils ont joui il y a environ une heure, mais tous deux rebandent complètement en étant branlés aussi vigoureusement. Bientôt Alessandro hurle dans un grand orgasme rural. Pour le taquiner, Pascal ne lui dit pas comment sortir sa bite de la machine à traire et Alessandro arrive dans la phase de torture post éjaculatoire (post cum torture) il se met à hurler et se débattre. Pascal le laisse jusqu’à ce que lui aussi gicle son sperme et là lui montre comment sortir sa bite de cet appareil qui aspire si fort… Alessandro est blême, il met un petit temps à reprendre ses esprits !
Bon, tout est fini, on va retrouver les copains ?
Alessandro : OK on y va !

Ils partent en voiture, ce n’est pas long. De temps en temps une main ou l’autre caresse l’emplacement du sexe de l’autre, avec un grand sourire… On est bien, vraiment très très bien ! ! !
Arrivés chez les copains ils prennent un verre puis commencent une sorte de brunch piquenique. Tout le monde est heureux… apaisé… en harmonie ensemble !

C’est tout pour aujourd’hui. Si vous voulez la suite, dites-le-moi. Même juste un petit mot, c’est tellement sympa et encourageant. J’ai eu de beaux encouragements !

Stephane

chevalsauvage2@hotmail.com

Autres histoires de l'auteur : L'écurie - Stage BTS à la ferme

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

18/04 : 15 Nouvelles

Sauna de Sochaux Chatenois25
Une soirée partie en couille 17cmglandcompris
Un charme fou Ghost writer
Rasage coquin Jako
Plan anonyme -01 Rsexenc
Plan anonyme -02 Rsexenc
Surprise à la fac Aymeric
Militaire-Motard Militaire
Plan avec une racaille Passif-lille
Dans le vestiaire Pakito31
Voisin Marlon
L'éveil du Renart Renart
Séance sportive Pititgayy
Un Affectueux Collègue Jako
Tout a basculé à 19 ans ThomasLePassif

La suite... (7)

Mariage pour tous -09 Yan
Frenchies -11 Pititgayy
Mathieu -03 Jeanmarc
Chambres à louer -15 Jeanmarc
Kader -12 Cédric T
Kader -13 Cédric T
Dans les geoles d'Armid -03 Iwan

Avril 2014

Nouvelles

Que de changements -01 Evanaddison
Que de changements -02 Evanaddison
Que de changements -03 Evanaddison
Que de changements -04 Evanaddison
Soirée torride Caramel
À la fin de l’été Bookman
Victor Victorbg
Une aire d’autoroute. Ginger
Marché D’Amiens Nord Legarsdu80
Mon petit frère Pédale69
Un Chinois très chaud... Mat44
Thibault Theo5852
Masseur Bastien
Le Club Ganymède Jako
Soumis au livreur wantmonster86

La suite...

Que de changements -05 Evanaddison
Que de changements -06 Evanaddison
Que de changements -07 Evanaddison
5ème jour Curiosity
Frenchies -10 Pititgayy
Mathieu -02 Jeanmarc
Soumission & Domination -524 Jardinier
Souvenir d’internat -03 Benvart
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)