NEWS :
13 Juin

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

103 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Premier épisode | Épisode précédent

Vengeance sur Hétéro

Chapitre 16

Le grand jour est arrivé, ma mère va se marier aujourd'hui avec Didier. Contrairement à ce que je pouvais penser, j'ai dormi comme un bébé. J'espère que ça a été également pour ma mère avec tout le stresse qu'elle pouvait avoir. Je préfère ne pas l'appeler et la laisser se préparer tranquillement. Je me suis levé à 8h et la mairie est à 11h, ça me laisse un peu de temps. Je prends le temps de prendre mon petit déjeuner puis je fonce à la douche. Après m'être lavé, j'enfile mon costume. Je me sens vraiment différent car je n'ai pas l'habitude d'en porter. Je pense en avoir porté maximum 3 fois dans ma vie. Mon téléphone se met à sonner et je pense direct à ma mère. Je me précipite pour décrocher mais ce n'est pas elle, c'est Théo

Moi : oui allo

Théo : alors petite trainée, tu es prêt pour le mariage

Moi : oui je suis déjà habillé avec mon petit costume

Théo : hummmm tu dois être très sexy !!!!

Moi : mouais, il faut le dire vite...

Théo : je sais pas pourquoi mais je savais que tu allais dire ça

Moi : alors comment ça se passe de ton côté ?

Théo : ah punaise mais c'est trop bien !!! Je me suis branché un mec qui est dans le même hôtel que moi. Il a remarqué que j'étais seul et m'a contacté sur grindr

Moi : tu perds pas de temps toi

Théo : je t'expliquerai plus en détail. J'ai trop hâte que tu arrives et qu'on s'éclate tous les 2. Je vais te faire découvrir des lieux de baise, c'est le paradis des gays ici

Moi : ben écoute laisse moi déjà profiter de cette journée avant de penser à tout ça

Théo : oui t'inquiète. Bon je vais te laisser. Tiens moi au courant dès que tu es dans l'avion

Moi : ok pas de souci. Passe une bonne journée

Théo : merci toi aussi

Je raccroche et je finis de me préparer avant de prendre la route pour la mairie. Je constate qu'il y a déjà pas mal de monde devant et je galère un peu à trouver une place. En arrivant devant, je dis bonjour aux personnes que je connais. Il y a majoritairement la famille de Didier. En même temps on a peu de contact avec de la famille du côté de ma mère. Mon beau père est déjà présent entrain de discuter avec plusieurs invités.
La voiture de ma mère arrive enfin. A peine sortie de la voiture, je ne peux m'empêcher de retenir mes larmes tellement je la trouve magnifique dans sa robe de mariée. Après avoir passé la mairie et l'église, on se retrouve dans un parc pour faire des photos. Une fois toutes ces formalités effectuées, je me permets de retourner un peu chez moi car il me reste du temps avant d'aller à la salle du soir. J'en profite pour terminer définitivement mes bagages pour être tranquille après le mariage. Tous les invités arrivent vers 18h et je m'empresse de voir à quelle table je suis. Ma mère a pris la décision d'être uniquement à 2 sur la table d'honneur. J'attends qu'elle soit enfin disponible pour aller la voir et la prendre dans mes bras

Moi : tu es vraiment magnifique !!!

Maman : merci mon chéri. Tu es tout élégant aussi

Moi : merci maman

Maman : j'ai oublié de te dire. Je me suis permis de mettre Alexandre à côté de toi. C'est le fils d'une amie et comme il ne connait personne et qu'il est gay, je me suis dis que j'allais vous mettre ensemble. Ca te dérange pas

Moi : ah non pas du tout t'inquiète

Maman : c'est lui là bas

Elle le désigne discrètement et j'aperçois un mec plutôt banal et un peu en surpoids. Tous les convives s'installent à leur table et je m'empresse de lancer la conversation avec Alex

Moi : salut je suis Julien le fils de la mariée. Tu es Alex?

Alex : oui, et toi tu es Julien? On m'a déjà prévenu aussi

Moi : ah ok ça ne m'étonne pas

On sourit tous les 2 et on apprend à faire connaissance en parlant de tout et de rien. C'est vraiment bizarre mais malgré son apparence qui n'est normalement pas mon style, j'avoue avoir un petit faible pour lui. Je trouve qu'il a un charme ou quelque chose que je ne saurais expliquer. C'est assez déroutant car je ne suis vraiment pas attiré par les personnes costauds. Un léger surpoids ne me dérange pas mais il est tout de même au-dessus de ce que j'aime habituellement. Je pense qu'il a dû ressentir ce petit truc, je le vois dans ses yeux. La soirée se poursuit avec repas, danses et animations. Il est déjà minuit et beaucoup de personnes sont sur la piste de dance. Mon regard est constamment sur Alex qui semble bien s'amuser. Il se rend compte que je l'observe et je détourne tout de suite mes yeux. Il s'empresse de venir vers moi

Alex : tu ne viens pas danser

Moi : je fais une petite pause pour l'instant

Alex : ok bon moi je vais aux toilettes

Il me fait un petit clin d'oeil et s'en va. Est ce qu'il serait entrain de me faire comprendre de le rejoindre. La tentation est très forte mais je ne sais pas quoi faire. Peut être que je me fais des idées... Et puis zut, j'arrête de me poser trop de questions et je me dirige dans les toilettes. Il est entrain de se laver les mains et il tourne sa tête vers moi

Alex : une envie pressante?

Moi : c'est possible

Alex : tu proposes quoi?

Je n'hésite pas et fonce vers lui pour le plaquer contre le mur. Sans hésiter je lui roule une grosse pelle tout en me frottant contre lui

Alex : ben dit donc, elle est bien dure... C'est moi qui te fais cet effet là?

Moi : il faut croire que oui

Je prends soin de bloquer la porte pour que personne rentre et on continue de se chauffer tout en s'embrassant. Il introduit sa main à l'intérieur de mon jean et commence à me branler. Je continue de le galocher en mettant à mon tour ma main dans son paquet

Moi : apparemment je te fais aussi de l'effet

Alex : ah mais carrément !!!!

Il me plaque à son tour contre le mur et se met à genoux. Il commence à déboutonner mon pantalon et là je pense qu'un brin de lucidité arrive dans mon cerveau

Moi : nan attend je peux pas faire ça ici

Alex : pourquoi?

Moi : écoute c'est le mariage de ma mère et je pense qu'il faut que j'ai du respect pour cette occasion et ne pas faire ce genre de choses ici

Alex : oui t'inquiète je comprends

Moi : on aura l'occasion de faire ça un autre jour. Tu me passeras ton numéro

Alex : y'a pas de souci

Je regrette de pas avoir continué car j'étais vraiment très excité mais bon, respect envers ma mère avant tout. Le temps défile très vite et on approche des 2h du matin. Il va vraiment falloir que je prenne la route. J'essaie de retrouver Alex mais impossible de savoir où il est. Je ne vais pas pouvoir attendre indéfiniment et c'est avec regret que je vais devoir partir sans numéro de téléphone. Je vais voir ma mère pour lui dire que je dois y aller. Elle me prend une dernière fois dans ses bras et me souhaite un bon voyage. Je quitte donc le mariage puis je vais chercher les affaires chez moi en oubliant pas de me masturber avant le départ....
Je suis dans le bus qui me conduit à l'aéroport. J'ai au moins 45 minutes de route et je m'endors assez rapidement. J'arrive à l'aéroport vers 4h et mon avion décolle à 6h donc je ne tarde pas pour aller me faire enregistrer. J'avoue être pas mal stressé car c'est bien la première fois que je pars seul même si c'est pour rejoindre Théo là bas. Finalement le temps passe plus vite que prévu et je suis enfin installe dans l'avion côté hublot. Un couple se trouve juste à côté de moi et je dois avouer que le mec est franchement canon. Bon on est parti pour 4h de vol. J'essaie déséspérement de m'endormir encore un peu mais pas moyen. Déjà que je suis stressé pendant le vol mais j'ai le sentiment que la copine du mec est encore plus angoissé que moi. L'avion arrive enfin à destination après des périodes d'angoisse, de somnolence et j'en passe... Je récupère ma valise et j'envoie un message à Théo pour lui indiquer que je suis arrivé. Il m'appelle de suite

Théo : je suis un peu à la bourre mais t'inquiète j'arrive !!!!

Moi : ok je t'attends

J'attends à peine 10 minutes que je le vois arrivé décontracté avec son short et moi avec mon jean.... Il semble super heureux de me voir et on s'empresse de prendre un taxi pour aller jusqu'à l'hôtel. J'avoue qu'il a l'air magnifique rien que de voir l'extérieur. Après avoir eu ma chambre et y avoir déposé mes affaires, il ne perd pas de temps pour me faire visiter

Moi : Mollo mollo je suis là une semaine tu sais

Théo : ouais mais justement ça va passer super vite donc pas de temps à perdre.

Franchement je ne regrette pas d'être venu. L'hôtel est génial, il y a même un wellness pour se détendre. Je finis de ranger mes affaires dans ma chambre et on boit un petit verre avant d'aller manger au midi. Dans l'après midi, on va dans le wellness pour se détendre un peu

Théo : bon étant donné que tu n'as pas beaucoup dormi cette nuit, je te propose d'aller boire un simple verre en ville

Moi : ok ça me va car je vais sûrement pas faire long feu ce soir

Théo : tu vois le sauna là bas, j'ai fait quelques folies avec le mec donc je t'ai parlé

Moi : t'es vraiment une grosse cochonne

Théo : oui c'est vrai !!! Je lui ai bouffé le cul, on a failli nous voir

Je ne peux m'empêcher de rire car il se retrouve toujours dans des situations.... Comme prévu on va au centre commercial gay et on va boire un petit verre

Théo : demain je t'emmène dans une boite à cul

Moi : euh je sais pas, on verra demain

Théo : y'a pas de "on verra demain", tu viens que ça te plaise ou non

Moi : je vais pas me sentir à l'aise je pense

Théo : tu vas voir je vais te libérer sexuellement moi

On rentre vers 23h et j'avoue que je ne mets pas plus de 5 minutes à m'endormir
Cette deuxième journée passe très vite. J'ai aperçu le mec avec qui il s'est amusé et j'avoue qu'il est pas mal du tout. On est resté à l'hôtel aujourd'hui et on a profité de la piscine et du soleil pour bronzer sur les transats

Théo : tu es prêt pour ce soir?

Moi : on va dire très moyennement

Théo : mais t'inquiète ça va bien se passer

Moi : il faut que tu comprennes aussi Théo. Toi tu as la chance d'avoir confiance en toi, ce que je peux comprendre. Moi je manque cruellement de confiance en moi...

Théo : ben tu devrais vraiment pas !!!! Tu es un gars génial et je ne veux pas que tu en doutes

Moi : merci Théo

Je n'ai pas trop mangé au soir car j'étais relativement stressé. On est en route pour sa fameuse boite à cul et je pars vraiment dans l'inconnu, On arrive devant la porte et il sonne pour qu'on nous ouvre

Théo : t'inquiète ça va aller

Moi : oui je sais

Il s'approche de moi pour me faire un petit bisou sur la bouche

Théo : tu me fais confiance?

Moi : oui bien sûr !!!

On entre et la première chose c'est qu'on doit retirer ses habits en gardant uniquement le sous-vètement ainsi que les chaussures, c'est pas banal mais un peu étrange. Je me sens un peu ridicule mais bon au point où j'en suis... On met nos habits dans un sachet plastique qu'on remet à l'accueil. Le gars me dit un truc en anglais et heureusement que Théo est là car il est bien plus doué que moi dans cette langue.

Théo : si tu veux, on se commande un verre au bar et on va le boire dans le fumoir pour être tranquille. Ca va peut être te détendre un peu

Moi : ok ça me va

On s'installe et j'en profite pour observer un peu autour de moi. Il n'y a pas énormément de monde et j'avoue que ça me rassure quand même. Il y a un peu de tout comme le sauna

Théo : bon on va aller faire un tour dans la cave maintenant

Moi : la cave?

Théo : ben oui tu as cru qu'on avait déjà tout vu

On sort du fumoir et on descend des escaliers pour se retrouver dans une cave avec diverses cabines. Il y a un peu plus de monde mais ça reste raisonnable. On se sépare un peu pour balader chacun de son côté. Il y a un peu d'action mais je n'ose pas faire quoi que ce soit. Ca ne dure pas trop longtemps et on se rejoint vite

Théo : c'est assez calme aujourd'hui

Moi : oui j'avoue !!!!

Théo : on se recommande un verre et on retourne au fumoir

Moi : oui je pense qu'il n'y a rien d'autre à faire

On s'exécute sur le champs et on est de nouveau dans le fumoir. On discute au moins 20 minutes mais à un moment donné je sens qu'il n'est plus vraiment avec moi

Moi : qu'est ce qui se passe?

Théo : retourne toi, je pense qu'on nous lance des appels

Je me retourne et je vois un mec avec casquette bien foutu assis sur une table au fond. Il nous regarde avec insistance tout en frottant sa main contre son sexe

Théo : le gars nous fait comprendre qu'il veut qu'on le rejoigne. Il doit penser qu'on est en couple

Moi : Mais n'importe quoi, c'est toi qu'il veut

Théo : oh que non, ça se voit que c'est pour nous 2

Moi : bon ok et alors...

Théo : eh ben on y va

Moi : t'es sérieux !!!

Théo : bien sûr que je suis sérieux

Moi : nan moi j'y vais pas

Théo : allez Julien, laisse toi aller. On va s'éclater

Moi : nan tu peux y aller si tu veux mais je préfère regarder

Théo : je vais commencer le travail et tu viens nous rejoindre ensuite

Je ne réponds pas, il se lève et se dirige vers le bogoss. Il commence à le galocher avant de se mettre à genoux pour lui bouffer sa queue. J'observe la scène et ce que je vois ne me déplait pas. La tentation est trop forte de les rejoindre mais j'arrive pas à me décider. Le gars continue de me fixer pendant que Théo lui taille une pipe. Alors là je vois que Théo ne s'est pas trompé, il attend bien que je participe aussi. J'arrête d'hésiter et je m'avance timidement vers eux et le mec semble plutôt ravi. Je me mets au niveau de son visage. Il retire direct mon caleçon pour me sucer. Théo remarque que je me suis enfin décidé à les rejoindre, il me fait un sourire avec un clin d'oeil puis soulève les jambes du mec pour lui bouffer son cul. La scène est vraiment excitante et le mec suce plutôt très bien. Je me rends compte qu'on est dans le fumoir et n'importe qui peut assister au spectacle. Théo tend ensuite sa main vers moi avec une capote

Théo : vas y, fais toi plaisir !!!

Moi : non, toi vas y

Théo : nan nan nan prend cette capote

On a l'impression de se battre et je finis par céder. Théo me guide devant le mec et sans que je comprenne pourquoi, il retourne d'asseoir à notre table. Je suis sur le fait accompli et je ne réfléchis plus. J'enfile la capote et je l'encule sans difficulté, lui étant toujours assis sur la chaise. Je suis complètement dans ma bulle et je le pillone pendant un bout de temps. Il y a des va et vient dans le fumoir, même le serveur qui passe pour débarrasser les tables mais je ne vois vraiment plus rien. Je suis dans mon truc entrain de baiser ce bogoss. Théo assiste à la scène de loin et ça semble lui faire plaisir que je me lâche à ce point. Je me retire de son trou et j'enlève la capote pour jouir intégralement sur son torse. Il semble avoir énormément apprécié et me roule une grosse pelle avant de quitter la pièce. Je remets mon caleçon et je rejoins Théo avec un petit sourire. J'en reviens toujours pas de ce que j'ai pu faire mais j'ai trouvé ça génial. Théo me regarde avec un grand sourire

Théo : tu te rends compte que vous avez fait un boucan d'enfer. Même les gens à l'extérieur vous entendaient et mimaient vos bruits

Moi : je t'avoue que j'étais complètement dans mon monde et je voyais même plus ce qu'il se passait autour de moi

Théo : j'ai vu ça mais je suis content pour toi, au moins tu t'es lâché !!!

Moi : finalement je dois reconnaitre que je ne regrette pas d'être venu ce soir

Théo : c'est le principal !!! On se met en route?

Moi : ben tu veux pas aller baiser aussi? Je comprends pas pourquoi tu t'es pas fini avec ce gars

Théo : j'avais pas trop envie et je préférais que c'est toi qui t'en occupe

On retourne à l'hôtel en étant toujours sur mon petit nuage. Je vais me coucher sans perdre de temps et sans difficulté
Autant dire que les 2 jours suivants sont aussi excellents. On profite vraiment à fond entre bronzage, délires et sexe. Le moins que l'on puisse dire c'est qu'il est plus facile de baiser ici qu'en France. Les mecs sont beaucoup moins sélectifs et ils ne recherchent que le plaisir du sexe. Ce qui m'a toujours fait halluciner dans le milieu gay c'était le niveau d'exigence sur les sites mais au sauna, ces mêmes personnes vont avec tout et n'importe qui. On s'éclate vraiment avec Théo et je peux confirmer que je le considère comme un très bon ami. On est déjà vendredi et ca me déprime, je voudrais que ces vacances ne s'arrêtent jamais. J'ai profité du wellness dans l'après midi pendant que Théo se repose un peu dans sa chambre. Le gars avec qui il avait fait des galipettes était là aussi, il a tenté de me chauffer à plusieurs reprises dans le hammam mais j'ai préféré l'ignorer. Il m'avait parlé 2 jours avant sur grindr en me demandant si j'avais un aussi gros paquet que mon pote. Autant dire que ça m'a direct refroidi. On décide de la faire calme ce soir en repartant boire un petit verre en ville.

Théo : bon c'est la dernière demain et dimanche le retour à la réalité

Moi : arrête rien que d'y penser ça me déprime

Théo : tu as apprécié cette semaine sinon?

Moi : franchement je te remercie d'avoir insisté car je ne regrette vraiment pas

Théo : et moi je suis très content que tu sois venu aussi. Je pense que je n'aurais pas autant apprécié si j'étais resté seul ici

Moi : mais bon, retour à la réalité dimanche. Toute bonne chose a une fin

Théo : bon demain il faut quand même qu'on profite à fond de cette dernière journée

Moi : et tu penses à quoi?

Théo : ben déjà au matin on prépare toutes nos affaires pour être tranquille avec ça

Moi : et ensuite?

Théo : ben dans l'après midi, on va picoler à fond dans l'hôtel puis on va en ville vers le soir pour continuer à se bourrer la gueule

Moi : quel programme !!!

Théo : et si ça te dit, on peut se faire le sauna car on l'a pas fait

Moi : ah oui pourquoi pas. Je vais pouvoir découvrir un sauna hors de France

Théo : alors on fait comme ça !!!

On s'en tient à tout ce qu'on avait dit. Nos affaires sont déjà prêtes au matin et on part manger au midi

Moi : je suis déprimé que ce soit la dernière journée...

Théo : arrête de penser à ça. On profite de la journée plutôt que de penser à demain

Moi : je peux pas m'empêcher d'y penser

Théo : tu vas voir, avec 2-3 verres dans le nez cet aprem et tu vas tout oublier

Moi : je n'en doute pas une seconde

On continue notre programme et on se met à picoler dans l'après midi. Sur grindr, un profil m'interpelle, c'est un mec qui se fait payer en échange de sex. Pour faire simple, c'est un escort. J'avoue que le gars est juste magnifique et j'aurai limite pu me laisser tenter mais bon je me demande si j'ai vraiment l'utilité de payer pour ça. Malgré tout, ça reste dans un coin de ma tête même si je ne pense pas que ça sera faisable dans la mesure où le temps est un peu compté pour moi. J'abandonne l'idée et je continue de picoler. Autant dire que les grammes augmentent de plus en plus dans le sang. On est dans un bar encore entrain de boire

Moi : bon sang, j'ai grave envie de sexe en ce moment

Théo : c'est l'alcool qui fait ça

Moi : nan je suis sérieux, je t'avoue que je ne pense qu'à ça depuis 2 jours. J'en viens même à me branler dans ma chambre quand on va dormir

Théo : ben c'est l'ambiance des vacances tout simplement

Moi : oui tu dois avoir raison mais bon j'ai l'impression d'avoir toujours l'envie de baiser

Théo : tu vas voir que ça va vite redescendre quand on sera rentré

Moi : ah punaise arrête stp

On continue de picoler, picoler et picoler

Moi : bon je pense que je vais m'arrêter là sinon je vais plus être en état de faire quoi que ce soit après

Théo : petite nature

Moi : espèce d'alcoolique !!!

On décide de stopper avec l'alcool et on se ballade une dernière fois dans cet endroit qui va vraiment me manquer. Je regarde un peu tout le monde et personne ne se prend la tête. C'est la fête ici et on oublie les problèmes du quotidien. On continue de faire le tour et on se trouve enfin devant les portes du sauna

Théo : bon ben voilà

Moi : oui comme tu dis

Théo : c'est notre dernière destination avant le retour à la réalité

Moi : toi tu veux vraiment que je déprime pour cette dernière journée

Théo : On se lâche encore plus ce soir pour cette dernière soirée

Moi : compte sur moi !!!!

Théo sonne à l'entrée pour qu'on ouvre les portes

Miangemidemon

privegay59@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Un amour inaccessible | Vengeance sur Hétéro

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 2 Juin | 117 pages

Les nouvelles | 8 Pages

Balèze Gill
Mon cousin, mon mec Ascavtrln
Petit bourgeois Coolsexe
Pissotières de l'autoroute Fabrice
Poupée Gonflable Fabrice
Viens recevoir ta punition Fabrice
Canon mais timide Meetmemz
Guet-apens Meetmemz

Les séries : 102 pages

La horde sauvage | 8 | +2 Fabrice
Saison 1 | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
Les contes fantastiques | 2 | +2 Archangeru77
1 | 2
Bilal | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
Le quaterback | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Entre frères rebeus | 8 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 78
Les jumeaux et leur père | 16 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 34 | 5
6 | 7 | 8910
11 | 12 | 1314 | 15
16
L’ensemenceur | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 103 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Mai 2024 : 3 858 045 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : mercredi 5 juillet 2023 à 13:21 .

Retourner en haut