NEWS :
23 Mai

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

90 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Premier épisodeÉpisode précédent

Destins croisés

Chapitre-13

Après notre première baise en extérieur, Jules est un peu plus à l’aise avec la nudité. Et il se baigne maintenant sans maillot dans ma piscine.

Jules et moi passons un bel été. On se voit et on s’aime à un rythme qui nous convient. La qualité de nos rencontres est plus importante que leur quantité.

Mais je suis aussi impatient d’un autre évènement : la visite de Nils et Julien. Depuis mon installation dans le sud, je n’ai pas revu mon fils. Bien sûr, on s’appelle très souvent, et je l’ai tenu au courant de tout ce qui s’est passe avec Jules. De son côté, il m’a confié que les choses étaient toujours au beau fixe avec Julien. Julien s’est installé avec lui dans son nouvel appartement d’ailleurs. Cet été, ils ont passé un mois au Danemark dans la famille d’Ingrid, et ils ont prévu de venir passer deux semaines chez moi pour terminer leurs vacances. J’ai hâte de les revoir ! Ça sera aussi l’occasion de leur présenter Jules, qu’ils n’ont jamais rencontré.

Quand je rentre du boulot un jour, Nils et Julien sont déjà arrivés… et ils se sont déjà installés dans la piscine. Les deux amoureux sont d’ailleurs dans l’eau. Quand ils sortent de l’eau pour me saluer, le spectacle est à couper le souffle. Ils sont nus tous les deux. Parfaitement à l’aise. Ils savent que je suis confortable avec tout ça, et qu’ils peuvent profiter ainsi de la piscine. Après leur séjour au Danemark, leur bronzage est intégral, sans marque. Nils est superbe. Je suis fier de mon fils. Le voir ainsi à 20 ans bien dans son corps, sain, épanoui et amoureux. Bien sûr, le spectacle de Julien ne me laisse pas indifférent. Il est lui aussi magnifique. Quel beau couple ils forment !

Je me déshabille et les rejoins nus dans l’eau. C’est la première fois que je suis nu en présence de Julien. Et tout se passe naturellement. Comme entre homos amis qui se respectent et sont à l’aise dans leurs le corps.

Le week-end arrive le moment de la visite hebdomadaire de Jules. Quand il arrive, tout le monde est évidemment nu dans la piscine. La scène est assez cocasse. Nils et Julien sont nus quand ils serrent la main de Jules, habillé. Il rougit un peu alors que les deux autres sont naturels, et très à l’aise. Jules réapparait ensuite en maillot. Pas à l’aise de se mettre nu devant des inconnus. Mais très vite, il se rend compte que la situation est bizarre… et il finit par faire glisser son maillot. Je suis content.

Nu, tout le monde parle plus librement. Et le courant passe bien entre Jules, Nils et Julien. Ça me fait plaisir. J’attends cette rencontre depuis un moment. Ils sont proches en âge… même si Jules est plus mature.

On déjeune nus sur la terrasse. Je suis ravi d’être entouré de ces trois êtres nus, ces 3 corps que j’aime de manière différente. Nils, mon fils, que j’aime d’un amour paternel. Et qui me sert de complice dans l’évolution de ma sexualité. Julien, que je désire secrètement, inaccessible et qui catalyse mon désir. Et enfin Jules, que j’aime à la folie. Un corps qui est tout à moi.

Le soir, quand les deux couples se séparent, Nils me fait un clin d’œil :

- Bonne nuit

Jules et moi faisons l’amour, en pensant à Nils et Julien qui font de même à côté. La tension érotique de la journée est libérée. Chaque couple aide l’autre à se désirer et à s’aimer. L’intensité de la baise entre Jules et moi s’en ressent.

Jules nous quitte le dimanche soir pour rentrer à Aix, non sans m’avoir fait l’éloge de Nils et de Julien. Ce qui me touche beaucoup….

Je me retrouve ainsi seul avec Nils et Julien pour la semaine. C’est agréable. Les voir ainsi me rend heureux, et me conforte dans mon choix de vie avec Jules. Progressivement, la complicité que j’avais développé avec Nils lors que nous vivions ensemble en célibataires à Paris se remet en place. Nils parle librement de sexe, en présence de Julien. Pour lui c’est naturel. Il me confie que les choses marchent très bien entre eux. Sexuellement ils s’entendent parfaitement. Ils s’amusent chacun de leur côté, tout en respectant des règles. Ils s’amusent ensemble aussi à trois, avec d’autres couples, voire plus. Cet été au Danemark, ils en ont bien profité, nus dans les dunes, et Nils me confie discrètement qu’ils ont même fait une première partouze. Je suis à la fois étonné, et excité devant tant de candeur, et de simplicité. D’ailleurs Nils me demande s’ils peuvent ramener des « amis » ici a l’occasion…Comment refuser une telle proposition ? D’ailleurs, je suis au boulot la journée, et la maison leur appartient.

Un soir alors que je rentre, je vois un jeune superbe, d’une vingtaine d’années, un brun ténébreux, quitter la maison. Quand je rentre, tout est calme. La porte de la chambre de Nils est entr’ouverte. Et mon fils dort, nu au-dessus des draps, enlacé dans les bras de Julien, endormi lui aussi. Une sieste après une belle séance de sexe, sans aucun doute…

Les choses vont même plus loin quelques jours après. Quand je rentre, deux invités sont là, à profiter de la piscine, nus, avec Nils et Julien. Ma présence ne les dérange pas, ni même que je sois le père de Nils. Ils sont au courant et pas gênés du tout. Je me mets nu aussi, et profite de la présence de ces 4 minets superbes. En tout bien tout honneur. Les invités sont un couple, un peu plus âgés que Nils et Julien. La vingtaine tous les deux, Nicolas le blond, et Matteo le brun. C’est un couple de Marseille. Nils et Julien les ont rencontrés dans une calanque naturiste. Et les ont invités ici. Les quatre garçons s’amusent dans l’eau, et j’ai l’impression que je suis arrivé au pire moment, interrompant quelque chose de chaud sur le point de se produire.

Et d’ailleurs les quatre se sont isolés à l’autre bout de la piscine. Des murmures sont échangés. Des rires. Puis les 4 quittent la piscine pour se rendre la chambre de Nils en riant. Dernier à quitter les lieux, Nils me fait un clin d’œil. J’essaie de me faire discret, en m’isolant dans ma chambre. Mais je devine très vite des bruits de sexe. Ils sont en train de faire l’amour à quatre, dans pleins de positions différentes. Cela dure longtemps et ils ont d’air de prendre beaucoup de plaisir. Je suis un peu jaloux. Quelque part j’aimerais vivre ça avec Jules, mais je ne me sens pas prêt. Qu’est ce qui me retient ? Je ne sais pas. La peur que ça ne marche pas et que je perde Jules ? Ou bien mes inhibitions, beaucoup plus fortes que celles de Nils manifestement ?

Après un long moment, les quatre garçons sortent de la chambre. Un peu en transpiration, ils plongent dans la piscine. Je suis en train de lire sur mon transat. Comme si de rien n’était. Nils a poussé un grand cri en plongeant dans l’eau. Il a l’air euphorique, fier de lui. Il s’accoude au bord de la piscine, à l’autre bout du bassin. Julien l’a rejoint et l’embrasse. Ils murmurent mais l’eau porte leurs voix, sans qu’ils le veuillent :

- J’en reviens pas que t’es réussi ta première dp, c’était énorme

- J’ai trop aimé… et je voulais pas être le seul à ne pas m’en prendre deux hahaha

Ouah ! Je n’en crois pas mes oreilles. Je me souviens que Julien m’avait confié qu’ils avaient essayé de double pénétrer Nils avec Loïc, sans succès. Maintenant, il y est parvenu, tout comme Julien, et les deux visiteurs apparemment. Ca a dû être une sacrée partie de sexe...

Le soir venu, les choses deviennent encore plus intéressantes, car Nils propose à Nicolas et Matteo de rester dormir… et au moment de se coucher, je constate que Nils invite Nicolas dans sa chambre, tandis que Julien se rend dans une autre chambre avec Matteo. Je n’en reviens pas. Ils vont s’échanger comme ça, pour une nuit, en toute liberté. Je suis surpris par tant de libertinage. Mais quelque part, je ressens de l’excitation. Je comprends ce qu’ils peuvent ressentir. La découverte. Le jeu. Le fait de savoir que l’autre sera dans la pièce d’à côté…

Le lendemain, je me prépare à partir au boulot, et j’aperçois Julien et Matteo en train de petit déjeuner, nus sur la terrasse. Quelques minutes après, Nicolas et Nils arrivent dans la même tenue. Nicolas embrasse Matteo sur la bouche pour lui dire bonjour, et Nils fait de même avec Julien. Les deux couples se sont reformés… ils se demandent en rigolant s’ils ont passé une bonne nuit…

Le séjour de Nils et Julien touche à sa fin. J’ai été content de revoir mon fils et son amoureux. Qu’ils aient pu faire la connaissance de Jules et surtout qu’ils s’entendent bien. Je parviens à parler seul à seul avec Nils. Je ne lui cache pas ma surprise et mon admiration devant sa vie de couple, audacieuse et accomplie sur le plan sexuel. Il me répond qu’il n’a jamais été aussi heureux, et que si j’ai les mêmes fantasmes, alors je ne devrais pas hésiter. Il est sûr que je pourrais vivre la même chose avec Jules.

Cela me fait beaucoup cogiter les jours qui suivent. Après tout, pourquoi ne pas pimenter les choses ? D’ailleurs Jules s’amuse de son côté, Dieu sait comment… et moi surement pas assez.

Je prends mon courage lors de notre rencontre suivante. Après avoir fait l’amour passionnément, je lui confie d’abord mon désir de m’amuser de mon côté. Ça lui parait bien sur naturel. Il en rit presque, car ça a été toujours convenue comme ça. Ça marche dans les deux sens, me dit-il. Mais je continue… et je lui confie mon désir de m’amuser avec lui… Son visage s’éclaire…

- C’est vrai ?

- Oui

- J’y avais pensé, mais j’avais peur que tu refuses

- Je crois que j’aurais probablement refusé au début de notre relation à Paris… mais plus maintenant… je voyais ça comme quelque chose de trop compliqué mais maintenant, je le désire

- C’est ton fils qui t’a donné l’idée hahaha

- Disons qu’encore une fois, il a réveillé ce qui sommeille en moi depuis un moment

Excités par cette nouvelle étape qui s’annonce dans notre relation, nous refaisons l’amour immédiatement.

Je laisse ensuite Jules s’occuper de toute la logistique. D’abord car il est plus expérimenté sur le sujet. Mais aussi parce que je dois dire que ça m’excite de le laisser arranger tout ça.

Jules fait ça tout simplement. Il modifie son profil sur Grindr : « Couple 42 ans et 25 ans, versatiles tous les deux, on se déplace et reçoit sur Aix, Cannes et autour. On joue ensemble ou séparément avec mecs, couples ou plus, 18-50ans. On préfère sans capotes ». Il ajoute quelques photos de moi, et de nous ensemble.

Rien que de lire ces lignes, je suis très excité. J’ai mon propre accès au compte, et les premiers jours sont assez excitants. Sans surprise, la majorité des messages sont destinés à Jules uniquement. Sans être blessant pour moi. Il est jeune, super mignon. Logique. Je ne m’en offusque pas. Et d’ailleurs je vois ainsi avec quels mecs il va s’amuser sans moi… Je ne ressens pas de jalousie. Mais beaucoup d’excitation au contraire. Je l’imagine en train de baiser…

Au bout d’un certain temps, je finis par recevoir un message qui m’est destiné. C’est un couple… Intéressant, un type d’une trentaine d’années, Mathis, et son mec, Paul, métis français – japonais, 24 ans, très minet et mignon. C’est Mathis qui écrit : « salut, je cherche un mec pour Paul, le temps d’une soirée ». Amusant, c’est lui qui a l’air de choisir pour son compagnon, juste pour un plan à deux, avec moi. Je suis bien sur très intéressé. Je trouve Paul tout à fait à mon gout. Mathis m’explique que Paul et lui s’amusent ensemble et séparément, mais que c’est toujours lui qui décide. C’est la dynamique de leur couple. Et des fois, l’idée de choisir un mec pour Paul, sans participer, l’excite énormément. Ce jeu m’intrigue et quelque part me séduit.

Paul donc passe donc chez moi, un soir où je suis libre, et Jules aussi, de son côté. Paul est encore plus mignon en vrai. On devine le charme asiatique, les cheveux très bruns, mais ses yeux sont aussi très clairs. Cela donne un mélange surprenant, une beauté rare.

Ce n’est peut-être pas lui qui décide des plans cul dans son couple, mais en tout cas, il est fort chaud, et aime prendre l’initiative car une fois dans le canapé, c’est lui qui commence à me toucher et à m’embrasser. Lèvres douces, humides. Je sens que ça va être un très bon coup… Tout en m’embrassant, il me caresse le paquet. Il est très attiré par ma bite.

- Déshabille-toi

Il se lève et commence un strip-tease plein de provocations devant moi. Il se déshabille lentement, suggestivement. Se déhanche. Son corps mince et imberbe se révèle progressivement sous mes yeux. Quand son boxer tombe doucement, c’est pour mieux exposer ses petites fesses, magnifiques, et qui vont m’appartenir. Quand le boxer est enlevé et qu’il se retourne, il dévoile un sexe plutôt petit, mais ultra raide. J’ai sorti ma bite pour me branler

- Viens entre mes jambes

Docile il se précipite pour me sucer. Comme toujours, je ressens un frisson quand mon sexe pénètre une cavité buccale pour la première fois. Chaleur et salive sur mon gland ultrasensible. Il suce aussitôt en rythme, et ma main vient trouver ses cheveux soyeux. Les épaules sont aussi douces au toucher que les cheveux. Il est très doué avec sa langue et avec sa bouche. Il dévore ma bite, et je lui réponds en laissant échapper des gouttes de précum. Je veux le dominer un peu plus. Il a l’air d’aimer. Je me redresse, défait mon t-shirt, et vient le plaquer contre moi. Je le serre par les fesses et viole sa bouche avec ma langue. Je viens plaquer sa tête contre mon torse pour qu’il me lèche les seins. Ma bite vient se tendre, coincée entre nos deux corps. Une pression sur ses épaules le fait tomber à genoux et il recommence sa fellation. Je ferme les yeux et prend mon pied. La langue vient me titiller les couilles puis il me gobe. Paul est vraiment doué. Je suis gâté pour mon premier plan solo sur Grindr. Je commence à me branler et il a compris. Il se détache à peine et tend la langue. On sent l’habitude, et le désir profond de mon sperme. Il en prend partout : sur la langue, dans la bouche, sur les joues. Maculé, couvert de foutre il recommence à me sucer, alors que des larmes blanches coulent de partout. La langue et les lèvres les amènent progressivement vers sa bouche. Je souris

- C’était chaud

- Oui… répond-il en se léchant les babines

- Allonge-toi sur le canapé et branle toi devant moi

Sur le dos, jambes écartées et légèrement fléchies, il se masturbe. Je lui caresse les jambes, puis les embrasse. Je continue sur d’autres parties du corps. Je réalise à quel point sa peau est douce. C’est différent de Jules. Jules est plus musclé et tonique, mais sans excès, et très agréable au toucher. Mais là, c’est plus doux, plus lisse. J’adore. Content d’explorer un autre type de corps. C’est pour ça que je m’étais décidé à m’amuser de mon côté.

Mon dos vient se glisser entre les couilles et l’anus et je le caresse doucement. Il frissonne et accélère sa branlette. Il finit par éjaculer, laissant échapper de beaux jets puissants sur son ventre. De lui-même, il ramasse le sperme du bout des doigts en me regardant, alors que je continue à le caresser.

Je lui tends la main et le redresse

- On va baiser dans ma chambre ?

Je m’attendais à ce qu’il fasse une pause, mais sa libido ne connait pas de repos, et il s’allonge de lui-même sur le dos, les mains calées à l’intérieur des cuisses. Il se donne, il est prêt. A mon tour d’être à genoux et de lui donner du plaisir avec ma langue. La rosette est parfaite. Un peu sombre, mais complètement imberbe. Elle se contracte au premier coup de langue. Mais je la travaille, la lèche et elle s’ouvre doucement. La salive glisse doucement. Pour exciter Paul, je lèche aussi l’intérieur de ses cuisses et ses couilles. Je prends du gel et j’en mets sur mes doigts. Je le prépare et commence à l’ouvrir. Pour pimenter la préparation, je le suce en même temps. Ca le fait gémir, et il finit par me supplier de le prendre.

Je rentre très facilement en lui et il montre aussitôt à quel point il adore ça, en se cambrant, et en gémissant. Je prends ses chevilles en main, fais de longs va et vient et admire ma queue transpercer ce petit corps imberbe, superbe qui se livre à moi. Je regarde sa bite a lui grossir et bouger au rythme de la sodomie. C’est chaud. Son petit cul est trop bien sur mon sexe.

Je m’allonge sur le dos

- Viens te mettre sur moi

Il me suit, et c’est lui-même qui vient se planter ma queue entre ses fesses. J’aime son répondant, on est bien en phase. D’ailleurs ses mouvements de bassin sont aussitôt bien synchronisés avec les miens. C’est vraiment bien de baiser avec un mec aussi excité et libéré que soi. Le petit corps s’agite et vient recevoir mes caresses pour l’encourager. Et ses mains viennent prendre les miennes pour accompagner les mouvements. Il se met sur ses pieds et continue à monter et descendre.

- Branle-toi

Il m’obéit et je le regarde se donner en spectacle. Jusqu’à ce qu’il se fatigue. Il me lâche alors : prends-moi par derrière. Il se met aussitôt en position, offrant son petit cul. Je rentre comme dans du beurre. Profond. En le tenant bien par les épaules. Puis par les hanches. Je finis par lui donner plus de liberté. Je lâche le corps, et place mes mains contre mes fesses. Il vient alors bouger de lui-même, d’avant en arrière, pour se baiser tout seul avec ma queue. La corps je le baise jusqu’à ce qu’il fatigue, en faisant durer le plus possible.

Je le finis en missionnaire, en allant bien profond en lui, en le laissant agripper mes fesses avec ses ongles. Je coordonne mes mouvements avec ses réactions pour le faire jouir en même temps que moi.

Quel bonheur ! C’était vraiment un excellent plan cul. Paul reste un peu après l’amour. Il est sympa. Il y a des similitudes entre son couple et le mien. La différence d’âge, certes moins grande, beaucoup d’amour, mais aussi de gros besoins sexuels à satisfaire de part et d’autre. Ils sont ensemble depuis plus longtemps. Paul n’avait que 16 ans et était vierge quand il a rencontré Mathis…

On se quitte, tout en se disant qu’on aimerait se revoir.

Sylvainerotic

sylvainerotic@yahoo.com

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur :

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 23 Mai | 70 pages

Les nouvelles | 17 Pages

Militaire Meetmemz
Mes aventures Devilinme
Mon Inconnu du lycée Guiome
Location estivale Plume-Gay
Service militaire Meetmemz
Chez le docteur Fesses-Rougies
Soumission, domination. Jackx
Soumission au sauna Sylou69
Initiation Yannick
Bois de Vincennes SalopeAJus
Pris en flag Meetmemz
Plage naturiste Colinot
Camping Paradis DelosFairy
Le club des 4 en colo DelosFairy
Chaleur nocturne DelosFairy
Artisan électricien Meetmemz
Pipe à l'aire de repos Halex27

Les séries : 53 pages

Cousins rebeu | 14 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 1314
En exterieur | 3 | +1 TheoWil
1 | 2 | 3
Job à Dubaï | 2 | +2 Dvdstaudt
1 | 2
Abdoul | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
Hugo & Ethan | 10 | +4 Hugo_ethan
1 | 2 | 3 | 4 | 5
678910
Sur une île déserte | 6 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6
Femelle | 3 | +2 RyanSoumis
1 | 2 | 3
Baise dans sa cave | 2 | +1 Djack
1 | 2
Rencontre Twitter | 2 | +1 Shernabog
1 | 2
Chez moi | 2 | +1 Passif17
1 | 2
Hésitation première | 2 | +1 MoietMoietMoi
1 | 2
Le petit pêcheur | 4 | +3 Fabiodimelano
1 | 2 | 3 | 4

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 90 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Avril 2024 : 3 388 758 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : lundi 18 mars 2024 à 19:45 .

Retourner en haut