PAUSE

Le garçon derrière la machine a besoin de repos, de vacances...
Rendez-vous fin septembre ;)

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

1er Épisode - Épisode précédent

Soumission & Domination 284

Les études et le taf, tatouage et Ric.

Coté école, la troisième année démarre avec de nouveaux profs et surtout pas mal d'intervenant extérieurs. J'y retrouve les mêmes collègues dont la bande de snobinards qui comme d'habitude se la jouent un maximum. Mélange de rejetons de la hautee bourgeoisie locale et de l'aristocratie survivante, ils envisagent les autres avec une morgue malheureusement non feinte.
Avec moi et Morgan, ils savent que leur dédain glisse sur nous et que nous ne les « achetons » pas plus cher qu'ils ne valent. En fait nous cohabitons dans l'indifférence depuis que grâce à son taf pour moi, Morgan s'est affranchi de leur mépris en affichant une aisance accrue (et pas que financière).

En fait parfois ils arrivent à me faire rire. C'est surtout quand ils s'affichent avec leurs soit disant petites amies. Vu le comportement de certains, je pense qu'il y en a encore quelques un qui sont encore vierges, avec l'idée de se réserver pour leur future femme ! A 20 ans ça commence à devenir grave pour eux !

PH continu son droit. Mes Escorts ont tous intégrés l'année suivante, même Maxou qui reprenait ses études après un an d'errance.
Le même intermédiaire qui a fourni une nouvelle identité pour Nikolaï, lui a aussi crée un dossier scolaire/étudiant lui permettant d'intégrer l'école de langue de Viktor dans la même année.

Il se fait vite à la vie française (à 100%) et me rembourse rapidement l'avance que je lui avais octroyée. C'est toujours lui qui me contacte pour savoir si je n'ai pas de contrat pour lui. Non pas qu'il soit en manque de sexe, Viktor et lui s'entendent toujours aussi bien mais il veut gagner son indépendance et ne plus être en situation de demander de l'aide à quiconque.
Il me garde quand même une grande estime et, parfois nous discutons longuement. Sans lui servir de père de substitution, je suis trop jeune pour ça, je me retrouve, un peu comme un grand frère, à le conseiller, à lui regonfler le moral et, de rares fois, mon épaule sert à le soutenir dans son chagrin et ses pleurs. Je suis le seul à tout connaitre de son histoire, même Viktor n'en connait qu'une version expurgée.

Kamal, qui a finalement réussi sont BAC avec mention, a aussi réussi son permis moto (A2) en fin d'été. Comme je me l'étais dit, je lui offre sa première moto. Alexandre me dit qu'il peut y pourvoir mais j'objecte que c'était mon engagement. Si j'avais utilisé la carotte « moto » pour stabiliser Kamal, implicitement j'assurai le SAV.
Evidement, comme il n'a que 18ans et que je suis plus raisonnables avec mes « protégés » qu'envers moi-même, c'est bien une moto à la bonne puissance que je lui mets entre les mains.
Alexandre se charge de lui offrir les équipements et l'assurance !
L'avoir intégré, même avec un régime allégé, à mon équipe d'Escort lui a mis un peu de plomb dans la tête. Il trouve dans ce travail les rencontres diverses, qui ont manquées à son démarrage dans sa vie d'homo. Il prend de l'assurance et n'est plus seulement le « giton » de son professeur.  A cela s'ajoute une certaine autonomie financière et de déplacement qui correspond mieux aux préoccupations de son âge.

La routine s'installe ! PH et Marc s'en inquiètent un peu. Me connaissant bien, ils se demandent ce qui va leur tomber dessus, ils ne me l'ont pas caché.

C'est vrai que je tourne en rond depuis la rentrée, plutôt depuis le WE avec nos motards de la gendarmerie.

Ma boite d'Escorts tourne bien. Ce n'est pas la menace de verbaliser les clients des putes qui m'inquiètent ! Coté « vie de famille », Marc me fait toujours vibrer et j'adore mon PH et Ernesto tout comme Emma. Les baises sont fantastiques et je jouis plusieurs fois à chacune, je ne sais pas !

Je profite d'un WE où PH doit se rendre à une sépulture (sa grand-mère je crois) où Marc est absent aussi pour faire ma « connerie ».
Bon, je l'avoue je l'avais prémédité en secret, la connerie pas le décès !

J'ai commencé un tatouage dans le dos. Un gros dragon chinois dont la patte gauche est posée sur mon épaule gauche. Sa grosse tête, passée par-dessus mon épaule droite, à la gueule ouverte sur mon téton droit. Sa queue se faufile entre mes fesses en direction de mon anus alors que ses pattes arrières prennent appuis sur mes reins.
Cette première séance qui a duré des heures où j'ai pas mal dégusté par moment (surtout quand il œuvrait au niveau de la colonne vertébrale et sur les griffes qui s'avances sur mes flancs), n'a permis au tatoueur que de faire la partie noire et les ombres.
J'ai passé le dimanche à poil au blockhaus, la plus part du temps couché partiellement sur le ventre, et seuls Samir et Ammed ont vu le travail. Ils ont aussi participé à l'étalement de cicatrisant.

Evidement le dimanche soir !!! 
PH m'a traité de fou, même s'il reconnait que la « bête » est belle et qu'il me va bien.
Evidemment, il le prend en photos avec son portable et l'envoie direct à Marc pour le prévenir.
Du coup je l'ai aussitôt au téléphone. Il commence par m'engueuler puis me demande où j'ai été. Il est rassuré de savoir que c'est un tatoueur ayant pignon sur rue qui a commencer ça. J'en profite pour lui dire que le WE d'après je passais à la couleur et qu'avec le rouge, le vert plus un peu de jaune et bleu, il rendrait dix fois mieux. Grand silence, je n'ai pas l'impression que c'est ce qu'il en pense !
J'ajoute que je dois me presser car si la loi d'interdiction de certaines couleur pour tatouage passe, le rendu serait nettement moins réussit.
Nos députés sont suffisamment cons pour la faire passer alors que rien ne la justifie !

PH qui entend ça laisse échapper un grand soupir.  Il attrape ma tête, me roule un patin et me dit que je n'en ferais jamais d'autre !

Quand Marc raccroche, je suis content qu'ils l'aient bien pris tous les deux.
PH me demande juste comment je vais aller en cours la semaine à venir. Mais j'ai bien appris ma leçon. Après l'enduction de cicatrisant, protection à l'aide d'un film alimentaire et le tour est joué. Bon c'est pas très confortable mais c'est le prix à payer. Ça et le fait que je ne m'appuis sur aucun dossier rend les collègues curieux. Mais à part Morgan que j'ai mis dans la confidence avec interdiction d'en parler à quiconque, je ne dévoile pas mon secret.
Coté sexe, ça limite les positions et certains mouvements un peu brusques me rappellent que j'ai le dos fraîchement imprimé !

Le samedi suivant c'est la colorisation. PH m'y emmène car c'est vrai que pour le retour l'autre fois, c'était chaud de conduire sans s'appuyer au dossier.
 Il reste à mes cotés tout pendant la séance et ne sort que pour boire un peu  et me ramener de l'eau. Je ne sais pas si c'est du aux couleurs ou au fait que la première séance m'avait rendu plus sensible mais j'ai, au général, eu plus mal cette seconde fois. Par un jeu de miroir, j'ai vu le rendu final avant qu'il ne disparaisse sous la crème cicatrisante et le film. Je suis très content de mon coup ! Même si cela va se solder par une bonne quinzaine de jours sans sport ni piscine.
Le dragon est superbe et les couleurs éclatantes. PH le trouve un peu gros et c'est aussi l'avis de Marc quand il reçoit la photo.  
Moi je suis content, très content même !

A son retour, Marc ne peut qu'être d'accord avec moi. Il me dit même qu'il va se faire tatouer mon dragon en miniature sur son omoplate gauche. Du coup cela fait envie à PH.

 

Mi novembre mon tatouage est parfaitement propre et ses couleurs brillent. J'ai fait
 quelques envieux et je pense, déclenché quelques prises de décision dans mon groupe d'Escort. Quand ils ont vu mon tatouage à notre cours hebdo de Krav Maga, ils ont tous trouvé qu'il m'allait bien.

En dial avec Ernesto, j'ai tourné devant la webcam pour qu'il puisse bien voir mon dragon dans son intégralité (hormis sa queue cachée entre mes fesses). Il la verra la prochaine fois qu'il me sodomisera !

Emma m'a traité de fou quand elle a vu mon pec et de grand fou quand elle a vu mon dos.
Ça ne nous a pas empêché de baiser tout comme (des fous) !

Ric est bien accro de notre sculpteur. Mais ça ne l'empêche pas de continuer à se faire enculer par son paternel sur semaine ni de régulièrement me demander des plans « abattages » en plus de ses rendez vous SM avec DGSE.

Quand il passe nous voir, ce n'est pas rare qu'il finisse par se faire défoncer en double sodo. Soit Marc et moi et, quand mon mec est en voyage d'affaire, PH m'aide alors avec plaisir.

C'est toujours un plaisir que de retrouver son corps bodybuildé, sa peau si douce (épilation définitive) et son cul aussi avide. Malgré les défonces régulières pas des engins hors normes (paternel : 27 x 7, DGSE : 26 x 6,5 et les 21x6 d'alban) sans compter les doubles sodos, son anneau reste bien musclé. Sans passer pour une rondelle vierge, il arrive sans problème à bien enserrer ma queue de seulement 20 x 5.
Mais c'est sa peau lisse qui me fait tripper un maximum. Mon gland dérape dessus avant de se retrouver encapuchonné pour pouvoir pénétrer son oignon. En règle générale il est à 4 pattes et suce alors PH, parfois en 69. J'aime pardessus tout poser mes mains sur ses hanches étroites et l'attirer vers moi pour enfoncer ma bite en lui. Il ne peut se retenir d'écarter ses fesses de ses deux mains pour grappiller les quelques mm que ses fesses un peu trop musclées empêcheraient sinon d'entrer. Il n'a de cesse que de sentir mon pubis frotter sa fente.

Si en plus je martyrise un peu ses tétons, ça vire au bonheur complet. Je le ressens par les contractions spasmodiques de son sphincter sur ma queue qui l'occupe alors. Il aime aussi quand PH de son coté lui chatouille les amygdales avec son gland et qu'il teste sa grande capacité pulmonaire et restant bien calé entre ses mâchoires.
L'apothéose est toujours obtenue alors que nos deux bites sont jointes dans son cul. Là il prend un pied géant, et par la même occasion nous aussi !  

Dernièrement j'ai assisté à un de ses rendez vous avec DGSE. C'est devenu assez poussé dans le SM. Port d'accessoires (système pour étirer ses couilles derrières les cuisses),  plugs géants, sonde urétrale, sans compter les pinces à sein et autres passages sous chaines. DGSE est devenu (peut être l'était il déjà) un véritable pro du travail du corps. Il sait tirer de celui de Ric un plaisir plus que certain.
Je me suis surpris à bander comme un fou alors que si j'aime être dominé par Marc, je n'ai pas le goût à aller aussi loin.
DGSE a fait jouir Ric deux fois avant de lui-même allé chercher son propre plaisir. Comme j'étais là, il m'a invité à participer. Je me suis occuper à bâillonner Ric avec ma bite alors qu'il lui enfilait ses 26 x 6,5 au coté d'un gode de bonnes dimensions déjà.
Plus d'une fois j'ai senti les incisives de Ric repousser sur la chair de mon pubis alors que DGSE poussait comme un bourrin dans sa rondelle. Ça n'a pas retenu mon sperme pour autant et je lui ai maquillé la face, mes éjaculations lui en mettant jusqu'au milieu du dos.
Quand DGSE est sorti de lui, sa kpote pendouillait, alourdie par la surproduction momentanée de sperme. Ric lui-même qui avait juté et avant de se relever, a récupéré son jus à grands coups de langue.

Récupération, douches, discussion. Je demande à DGSE s'il fait subir le même traitement à mes Escorts. Car eux, n'étant pas maso somme Ric, je serais enclin à changer les tarifs. Il me rassure et reconnait qu'il y  va fort parce que Ric lui-même est en demande de ce genre de plan.
Ric me confirme et me dit qu'il adore Alban mais que ce dernier, bien qu'actif et dirigiste, ne va pas assez loin dans la domination et qu'il n'ose pas lui en parler de peur de passer pour un désaxé.

Il me dit qu'avec DGSE il peut se lâcher totalement, il sait qu'il est en sécurité et qu'il le comblera totalement. Il ajoute que des fois il finit avec son avant bras dans le cul. 
Ce qui m'étonne le plus n'est pas qu'il se fasse fister jusqu'au coude (et quand je vois les bras de DGSE, je me dis qu'il pourrait se faire monter par un étalon, un vrai, comme une jument poulinière) mais plutôt que sa rondelle arrive encore à serrer des bites comme la mienne.
Il ajoute que son paternel adore l'enculer quand il revient de ces séances de fist extrême. il sait qu'il peut y aller sans précautions particulières et il en profite bien. Cela ne lui demande qu'une journée de repos (pas de sodo) pour que sa rondelle reprenne sa configuration étroite.

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur ( Top auteur ) : Vacances - Soumission - Moto - Dépucelage anal - inceste - Soumission domination

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

22 aout 2019

Nouvelles (20)

Douche salle de sport Noprise2tete
Sexe à l'armée -01 Martin
Sexe à l'armée -02 Martin
Sexe à l'armée -03 Martin
Sexe à l'armée -04 Martin
Sexe à l'armée -05 Martin
Sexe à l'armée -06 Martin
Sexe à l'armée -07 Martin
Sexe à l'armée -08 Martin
Excitantes retrouvailles Max
Aller en club tout seul Jh30du11
Un boss plus que pervers Private78
Le vigneron Romain
Fratrie « de Wintzt » Calinchaud
Mon voisin hétéro ? Étalon
Un magnifique voyage Passifsensuel
10 ans en arrière Bad boy
Weekend dans le sud Chopassif
La Première Fois de Mon Pote Molgax
Capotes et jus Barn

Aout 2019

Nouvelle

Abdou Romain
L’école de danse Noah93
Hétéro, juste ce qu'il faut Hugo
What a TØS Sexaddict49
Première hard Tours37
Plan à 3 en extérieur Sylou69
Fouille révélatrice à l’aéroport KarlJ
La piscine Quentin94
Un sauna de verre Glaudoun
Défonce au camping Heysi37
Pauvre Cyrillo Romain
Mes dépucelages -01 XXL
Mes dépucelages -02 XXL
Le fils du shérif -01 Matt
Le fils du shérif -02 Matt
Le fils du shérif -03 Matt
Faire durer le plaisir Frank
Faire durer le plaisir -02 Frank
M Renart
M -02 Renart
Amoureux de Dimitri Chopassif
Prof de sport Victobg
Lost in Cocktown Pititgayy
Il m’offre son c... Seithan
Jardinier bien bâti Virilbgmuscle06
Mes années de fac Louisallenk
Toilettes publiques Hugo
Anniversaire de mon beauf Linox
La Cage d’escalier Éric
Révélation au club de natation WhiteKnight
Mehdi, le livreur de pizza Pol
Les vices de l’internat Lloh
Le volleyeur et le rugbyman Dolto
Chienne à rebeu Larbin
Nils -01 Renart

La suite

Passion en toutes lettres -17 Romain
Passion en toutes lettres -18 Cyrillo
Passion en toutes lettres -19 Romain
Passion en toutes lettres -20 Cyrillo
Passion en toutes lettres -21 Romain
Passion en toutes lettres -22 Romain
Passion en toutes lettres -23 Cyrillo
Passion en toutes lettres -24 Romain
La grosse bite de mon beauf -08 Ghost writer
Un étudiant appliqué -07 Amical72
Un étudiant appliqué -08 Amical72
Un étudiant appliqué -09 Amical72
Un étudiant appliqué -10 Amical72
Un étudiant appliqué -11 Amical72
Amour inaccessible -05 Miangemidemon
Nils -02 Renart
Mariage pour tous -13 Yan
Mariage pour tous -14 Yan
Le cul -02 chuuuut17
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider
(Simple et anonyme)
Ne donne pas accès aux pages "avant-première"