PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

1er Épisode - Épisode précédent

Soumission & Domination 298

Gwen -2,
recrutement Escorts hétéros

Gwen fait du bon taf avec mes clientes. C'est même au point que mes autres Escorts font « fade » quand ils passent après lui. Il faut dire que mes jeunes sont plutôt des homos à tendance bi que des hétéros avec la même tendance !
Si je veux garder ma clientèle féminine et être en mesure d'étendre ce secteur, il va falloir que je recrute.
J'en parle à PH qui est d'accord avec moi. J'en discute aussi avec Gwen et Stéphane.
Je leur demande si, parmi leurs collègues il n'y aurait pas des mecs intéressés pour gagner 4 SMIC par mois à raison d'une soirée par semaine.
Si Stéphane réfléchit, Gwen nous dit en connaitre une bonne demi douzaine que le salaire miteux d'interne condamne au minimum vital. Il pousse du coude Stéphane et lui dit que ce serait peut être le moment de se lancer lui aussi.
Notre Stéphane passe pivoine ! Et comme il s'empêtre dans des arguments fallacieux, je tranche le débat et disant à Gwen que son pote appréciait plutôt le petit cul de notre Maxou et de pas le faire chier avec ça. 
Il revient tout de suite à la liste des collègues qui serait probablement prêt à taffer pour moi.    
Avant qu'il ne les approche, je prends la liste de noms et l'envoie pour enquête rapide à mon contact ex RG.

 Ce n'est qu'après avoir lu leurs dossiers que j'autorise Gwen à contacter certains. J'en écarte deux qui ont une consommation régulière, bien que faible, de shit. Les seuls produits que j'autorise sont : le gel, les poppers (pas tous), et la créatine pour la partie développement physique. Les quelques fumeurs ont été priés d'arrêter. Il n'y a que dans les films que l'haleine de chacal que ça donne est romantique.

Je reçois les trois premiers de ma liste. Ils sont tous plus âgés que ma bande d'Escorts « homo » et tapent plutôt les 25-27ans que les 19-22. Physiquement ils ne sont pas trop mal foutus, sans être aussi sportifs que les autres. Manque de temps !
Deux blonds peu poilus et un brun au torse bien couvert (enfin une ligne remontante du pubis et rejoignant des pecs un peu couverts, avec bien sur le corolaire, bras et jambes velues.
Si les deux blonds ne font pas de difficultés à passer à l'épilation (c'est vrai que ça ne les changent pas beaucoup), je dois user d'arguments avec le  brun. 
Il a l'impression de perdre sa virilité si on lui retire le surplus de poils disgracieux. Les couilles rasées, il comprend que c'est plus agréable de ne pas se prendre des poils entre les dents. Je profite de cette remarque pour lui demander s'il préfère les meufs avec un tablier de sapeur et le cul plein  de poils ou celles qui s'entretiennent et rasent leurs chattes. Il convient que c'est effectivement plus agréable de baiser une meuf bien entretenue. Il ajoute aussitôt que pour les hommes c'est pas pareil.
Je fini par lui poser le marché : soit il accepte de se faire épiler et il va gagner dans les 4 000 nets/ mois soit il garde ses poils et ses capacité financières réduites.

Je crois que c'était là le seul argument capable de lui faire accepter la chose !

 

Vu le travail à effectuer, je l'envoi chez une esthéticienne avec pour instruction de ne revenir qu'avec un tapis ras entre le dessus de sa bite et son nombril. Tout le reste doit disparaitre et j'insiste bien là-dessus. Je téléphone même devant lui au cabinet pour donner les instructions.
 
Je le revois deux jours plus tard. C'est parfait. En plus je m'aperçois que ses pecs sont bien épais, tout comme ses bras et ses jambes où les muscles deviennent visibles.
Quand je le fais tourner devant le psyché, il doit bien en convenir. Sa bite, déjà conséquente : 20 x 6, circoncise, parait un tiers plus longue qu'enfouie dans les poils hirsutes. 

Pour le test sexuel, j'ai l'idée de réutiliser la mère de Jean. Ça la changera des dépucelages de lycéens ! Pour l'aspect pratique, je loue une chambre dans un hôtel à carte et y convoque mes nouveaux Escorts.
Ils ont renâclé quand je leur ai dit que je serais présent lors de la rencontre. Le brun me certifiant qu'il aurait même du mal à baiser devant moi. Sachant qu'il avait participé à des partouzes, je lui faisais part que je connaissais ce détail et que j'étais sûr qu'il saurait honorer la dame.

Le jour prévu, Ammed me conduit pour rejoindre mon initiatrice et nous installe à l'hôtel. Je téléphone à mes Escorts le n° de la chambre et le premier blond  (Blond 1) arrive.
Il ne fait pas de manière. Il se déshabille et rejoint la meuf déjà nue sur le lit. Il commence par bien l'exciter. Léchage de seins et mordillements des tétons alors que je vois ses doigts s'enfoncer dans la chatte. Je note qu'il bande déjà. Il ne met pas longtemps à trouver comment la faire jouir et il joue entre le clito et ses 4 doigts enfoncés dans le vagin pour faire durer ce premier orgasme.
Très « clinique », je commente sa technique et lui demande même comment il réalise ce tour de force. Avec Emma on y arrive mais on s'y met à trois avec PH et Ernesto !

Il m'explique qu'il joue sur la capacité qu'a le vagin de se dilater fortement. Là il n'avait enfoncé que 4 doigts mais me dit que sur ce type d'organe, très « ouvert » il pourrait facilement enfoncer sa main entière. Et de le faire aussitôt devant moi, déclenchant une dernière secousse violente qui tétanise le corps de ma testeuse.
Il se retire et me dit que le seul inconvénient c'est que, dilaté comme cela, le vagin met un peu de temps à retrouver ses « marques » et du coup il va « flotter » quand il va la baiser.
Je lui dis de passer par l'arrière. Il me dit qu'en levrette ce sera pareil avant de réaliser que je lui disais de l'enculer.
Il passe aussitôt à l'exécution. A 4 pattes les seins écrasés sur les draps, elle cambre les reins et mon Escort l'encule après s'être enkpoté la bite. Il y va hard mais m'explique qu'il s'était rendu compte à la vue de son anus qu'elle avait l'habitude de cette pratique.
D'ailleurs il avait réussi à lui mettre ses 19cm sans problèmes. Je demande à la mère de Jean qui me dit que c'était bon de se faire mettre par un vrai mâle.
Je le laisse faire.  Il a le coup de rein impérieux et long. Il aime profiter de sa longueur de bite pour faire sentir tous les centimètres. Il ressort régulièrement complètement  du cul sodomisé avant d'y retourner jusqu'aux couilles.

Il la baise plus hard. Les mains accrochées aux hanches larges de la mère de Jean, il lui défonce la rondelle. A chaque fin de pénétration, les chairs se collent et les hanches de Blond 1 claquent sur les grosses fesses de la meuf.
Puis, conscient qu'il est là pour donner du plaisir à madame, il se penche, la redresse sur ses avants bras et passe ses bras dessous pour lui pincer les tétons.
Effet immédiat garanti. Elle hâlette et ne tarde pas à jouir de nouveau. Blond 1, coincé dans son cul explose à son tour et avec trois furieux coups de rein, rempli sa kpote.

Au débriefing, la mère de Jean nous dira avoir apprécié sa façon de lui pilonner le fond de son vagin et aussi la façon qu'il a eu de la faire jouir la première fois rien qu'avec ses doigts.

Le temps que mon « banc de test » se refasse une beauté, je fais venir Brun 1 (mon futur Escort brun bien épilé).

Quand il arrive  elle est de nouveau, nue et allongée sur le lit.
 
Il a moins de gueule que la dernière fois où nous nous sommes rencontrés. Il se présente, et de déshabille un peu gauchement (je note ça dans un coin de mon cerveau). Il évite de me regarder mais je sens bien que mon regard le trouble.

Il attaque le morceau. Sa technique est rodée. Il joue bien avec les seins, ses doigts pincent bien les tétons, fort même ! Mais la mère de Jean en a vu d'autre et ça les lui fait bander. Quand il pratique  pareil sur le clito, elle en décolle ses fesses du lit. Il en profite alors pour enfoncer trois doigts dans sa chatte.

Puis il se positionne en 69 et je le vois bouffer la chatte. Elle en profite pour engouffrer sa bite qui ne bande que mollement. Je vois que, même avec sa science du sexe pourtant bien éprouvée, elle peine à lui donner sa raideur maximale.
Elle y arrive dès qu'elle lui rentre deux doigts dans son cul.
Je le vois se kpoter alors très vite et s'enfoncer dans son vagin. 
Je le trouve un peu trop rapide dans son limage de chatte, comme l'impression d'en finir vite.
J'interviens et lui rappelle qu'il est en service commandé, qu'il doit en donner pour l'argent de la cliente.
Ça le fait débander direct ! Sensible mon beau brun ! La mère de Jean ne s'embarrasse pas de détail et lui remet aussitôt deux doigts dans l'oignon ce qui refait le même effet, en l'occurrence il rebande direct.

Louche tout ça !!

Il ne se tient bien raide que tant qu'il se fait chatouiller le trou par les doigts de la meuf. Par contre, à l'enculage pas de soucis. Sa bite de 20x6 reste bien dure et finalement donne satisfaction.

Au débriefe, ma testeuse lui envoi carrément que pour un Pd, il s'était pas si mal débrouillé que ça. 
Il devient tout rouge alors qu'elle continue en me disant que ses doigts étaient rentrés dans son cul comme dans du beurre et qu'il n'avait bandé à mort que lorsqu'il l'avait enculée.

Je me tourne alors vers lui et lui demande depuis combien de temps il se connaissait ce penchant et pourquoi il ne m'en avait pas parlé.

Après une vaine tentative de dénégation, il accepte de me parler alors que la mère de Jean est dans la salle de douche.
Il me dit que depuis sa puberté il se sait attiré par les mecs mais que dans son milieu, c'est inacceptable. Il s'est donc forcé à baiser des meufs pour pas attirer l'attention et que ce n'est que dans l'intimité de son studio qu'il ose se faire réellement plaisir à l'aide de godes conséquents.  Quand je lui dis qu'il m'avait été conseillé comme étant un bon baiseur de meufs lors des partouzes, il sourit et me répond que c'est de voir les bites et les culs des autres mecs participants qui maintient sa bandaison.

Je lui propose alors d'intégrer mon programme mais avec des clients plutôt que des clientes. Je le vois hésiter. Je le rassure et lui dis que cela peut se faire de façon à ce que personne ne soit au courant. Il n'a pas l'air convaincu. Je l'assure que s'il le veut je peux même dire à Gwen et Stéphane qu'il est recruté pour mes clientes. Car comme c'est eux qui m'ont dirigé vers lui, ils risquent de demander.
J'ajoute que je ne l'obligerai pas à assister aux divers entrainements physiques de mon équipe d'Escorts homo.
Cette dernière précision emporte le morceau. Je lui demande de passer dans la soirée au Blockhaus pour en discuter.

Le passage du troisième nouvel Escort (Blond2) est sans surprise. Il réussit le test sans émotions particulières.

 

Le soir même, Brun 1 passe me voir. Je le reçois au 4ème, j'ai la flemme de me faire descendre au premier !
PH est à son cours de danse et j'ai demandé à mes deux beurs de nous laisser seuls.

Devant une bière, je le fais parler. Je ne sais si c'est la déco franchement « homo » de notre séjour ou la possibilité d'être écouté sans risque, mais une fois lancé, il me déballe tout.
Enfin,  tout  est un bien grand mot pour me raconter ses frustrations devant les corps de copains de sport, ses déchainements sur les meufs lors des quelques touzes auxquelles il avait participé et les intromissions répétées et jouissives de godes dans son anus.
Sans en avoir l'air, je lui demande la taille des engins, pour info.  Je suis quand même étonné quand il me sort qu'ayant commencé avec un gode de 16x3, il était passé quelques semaines plus tard à la copie du sexe d'un acteur porno connu pour ses attributs plus que généreux (25x 5,5 à 7).
Après un sifflement élogieux, je lui demandais quand même s'il s'enfonçait ce dernier entièrement dans le cul.  
Réponse : après quelques essais et beaucoup de vaseline, il avait réussi à coller les couilles en plastiques contre les bords de sa rondelle.
Je lui dis alors qu'il me rassure. Comme j'ai principalement des clients homo mais actifs, j'aurais été un peu en peine de l'utiliser s'il n'avait été qu'actif.

C'est de lui-même que vient la proposition d'effectuer un essai avec un homme. Comme il est puceau dans ce type de relation, il me dit craindre de ne pas assurer et surtout de ne pas savoir s'y prendre. C'est tout gêné qu'il me demande si je n'aurais pas quelqu'un à lui présenter pour sa première fois.
J'ai failli éclater de rire. Mais son air embarrassé m'a retenu.

Je suis prêt à chercher qui pourrait me rendre ce service quand je pense qu'en tant que « vierge », il pourrait se faire un max de blé pour sa première prestation.

Je lui explique de quoi il retourne : la mise aux enchères, parmi une sélection de mes clients, de sa première fois. J'ajoute que cela pourrait lui rapporter un bon paquet de fric et lui précise les montants auxquels, jusqu'à présent, mes clients s'était arraché les premières prestations de mes Escorts pourtant loin d'être vierges.
Il n'en revient pas qu'un mec puisse offrir autant pour se faire un mec.

Un peu fier, je lui dis que ce n'est pas « un mec » mais un Escort de chez moi !

Je le rassure en indiquant que ma sélection écarterait les mecs un trop bien monté, les brutaux et les trips spéciaux. Je connais bien mes clients et sais ceux qui sauront prendre soin d'un puceau.

Il renonce à son idée de « s'entrainer » avant sur du « matériel » vivant.

Il accepte de faire quelques photos supplémentaires pour l'opération. Je demande à Ammed de les faire avec le mur blanc du salon comme fond.

Il repart avec l'assurance que je l'appellerai bientôt.

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur ( Top auteur ) : Vacances - Soumission - Moto - Dépucelage anal - inceste - Soumission domination

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

19/02 : 16 Nouvelles

La sorcière aux dents vertes Jako
Weekend d'intégration Grossteub96
Mâle alpha Chopassif
Dressage d’une lope Olive
Il y a 4 ans Nico76500
Une pute dans une cité de rebeu Nico76500
Les Garçons... P'titGayPassif
De nouveaux amis... Raphaël
Les bains Lille Passif-lille
Vendredi voiture Ya-se
Enfermé 30 Heures... James
Mon collègue hétéro Elliot
Vendredi trop arrosé Hombre50
Fantasme d’un couple Couplehom
Fantasme d’un couple -02 Couplehom
Le faux patient D.kine.75

La suite... 13 épisodes

Début avec mon maître -05 Jd18
Chaudes vacances -03 Petit cul 57
Mon pote, l'intello -2 Étalon
Stage BTS à la ferme -07 Stéphane
Théo et mon père -02 Stephane276
Domination par Stéphane -67 Pattlg
Domination par Stéphane -68 Pattlg
Domination par Stéphane -69 Pattlg
Domination par Stéphane -70 Pattlg
Domination par Stéphane -71 Pattlg
Domination par Stéphane -72 Pattlg
Domination par Stéphane -73 Pattlg
Domination par Stéphane -74 Pattlg

Février 2019

Nouvelles

Rendez-vous particulier Pititgayy
Plan snap Noprise2tete
Plan snap -02 Noprise2tete
Piste de danse jouissive Sasha
Fellation improvisée Lemarnais
Visite médicale Tanatos
Un mec grindr, ou plus Gayboyquebec
Mon modèle Houne66
Voisin antillais Hairylegs94
Surprise Virilsalope
Éric Clemsex
Mon meilleur ami et moi Le-sanguin
Grand romantique Celestin
Premier plan à 3 Matt
Sodomie improvisée Lemarnais
Recherche du Travail Jeanmarc
Une détente bien méritée Stéphane
Voyage en train Pierrot
Ma première fois avec un homme Fred 02600
Défoncé par 2 beurs Adonf
La queue de Rachid Chopassif
À la terrasse d’un café Houne66
Folle soirée au sauna Maasquelour
Stage BTS à la ferme Stephane

La suite...

Soumission & Domination -520 Jardinier
Soumission & Domination -521 Jardinier
Début avec mon maître -04 Jd18
Ma vie de lope exhib -06 Lopexhib
Frenchies -05 Pititgayy
Frenchies -06 Pititgayy
Stage BTS à la ferme -02 Stephane
Stage BTS à la ferme -03 Stephane
Stage BTS à la ferme -04 Stéphane
Stage BTS à la ferme -05 Stéphane
Stage BTS à la ferme -06 Stéphane
Chaude soirée -04 Red
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)