PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Ma conversion

Il m'est arrivé cet été une aventure qui a complètement bouleversé ma vie, tant personnelle que sociale. Je suis à la tête d'un garage et j'ai trois employés avec moi. Il y a un black, Amou, et deux nord-africains, Khaled et Farid. L'affaire marche bien, et malgré quelques accrochages occasionnels avec Farid surtout, nous nous entendons bien. En Mai dernier, comme nous ne fermons jamais, je préparais le planning des congés, 1 mois chacun, Juin, Juillet, Août et Septembre. Habituellement je les laisse choisir, mais là ma copine voulait absolument partir en Juillet voir sa famille au Cambodge parce qu'un de ses frères devait se marier alors; or Juillet c'est là qu'en principe Khaled part, et il ne l'entendait pas de cette oreille.

Depuis le début de la semaine je les voyais tous discuter entre eux, de leur côté, en me jetant des oeillades plus ou moins hostiles. C'est vrai que je peux parfois être assez dur avec eux, mais je pense quand même être toujours juste et honnête. Donc ce Vendredi-là, Farid se décide à venir me voir dans mon bureau, situé au-dessus du garage où se font les réparations.

F: Voilà patron on vient de se décider, et pour les vacances c'est pas possible.

Moi: Comment ça?

- Vous pouvez pas changer les dates de Khaled, il a déjà tout prévu avec sa famille, il ne les a pas vus depuis l'an dernier!

- Eh ben oui je peux, parce que moi aussi j'ai fait des plans avec ma copine!

Bref pour faire court, le ton a monté peu à peu, jusqu'à ce que ses deux collègues rejoignent Farid pour venir le soutenir. L'atmosphère devenait électrique dans un espace déjà très exigu, et la discussion franchement hostile. De plus, je commençais pour ma part à me sentir un peu à l'étroit, les trois hommes faisant chacun pratiquement le double de ma frêle carrure. Au bout d'un moment, la grosse voix grave d'Amou, d'habitude toujours calme, nous imposa le silence à tous: "Ca suffit! On arrête de discuter; on prend nos congés comme d'habitude, et si vous n'êtes pas content, on s'en va et vous vous débrouillez seul avec les deux voitures en bas et le camion qui doit arriver Lundi."

Sa sortie me fit l'effet d'une douche froide, et je restai figé la bouche ouverte devant cette démonstration qui ne lui ressemblait pas. "Fermez la bouche, ou sinon on va croire que voulez qu'on y mette quelquechose!" C'était Farid qui prenait l'initiative, et je dois dire que je commençais un à perdre pied.

Une main se saisit de mon épaule, et me força à m'asseoir. J'étais entouré des trois hommes et ils semblaient déterminés à me faire changer d'avis.

"Ecoutez les gars, je crois que là on commence à...

- NON! J'ai dit ferme-la, alors tu la fermes!

- Arrêtez, on vaAAAAHHHHH!!!!!"

Une baffe magistrale me fit gueuler, plus de surprise que de douleur.

- Bon, puisque tu veux toujours l'ouvrir, fais-le pour une bonne raison; tu nous as bien excités là, tu vas nous calmer: tu vas bien nous sucer et après on rediscutera, ok?

- Non mais ça va pas la tête?

BAM! BAM! Deux autres talloches me firent voir des étoiles. Je commençais à voir des braguettes s'ouvrir, ce qui n'était pas vraiment pour me rassurer.

Qu'est-ce qui se passait? J'étais là, dans mon bureau, menacé par mes propres employés pour que je les suce; mais je n'en avais pas envie! Je ne comprenais plus rien, et je commençais à balbutier piteusement pour tenter de me tirer de ce mauvais pas, mais à peine avais-je ouvert la bouche qu'un bout de gland se présenta pour me bailloner. En levant les yeux je vis que c'était Farid, encore lui, qui prenait l'initiative du premier mouvement.

"Voilà, tu vois que tu commences à comprendre...."

Je ne comprenais rien, mais une chose est sûre, c'est que l'instant était intense. J'avais les yeux rivés dans les siens, pendant qu'il m'enfonçait, lentement mais sûrement, sa bite dans la bouche, et venait buter à l'entrée de ma gorge.

Complètement subjugué, je me laissais faire en me demandant comment j'allais pouvoir me tirer de ce traquenard. Farid se mit à prendre ma tête entre ses deux solides mains pour la faire aller et venir le long de sa queue, pendant que ses deux collègues me maintenaient solidement les bras. A chaque coup je sentais que sa bite essayait de rentrer dans ma gorge, manquant m'étouffer, et peu à peu mes résolutions faiblissaient, et ma glotte cédait à son insistance. Au bout de 15 minutes de ce traitement, je sentis comme un "plop", et il s'enfonça d'un coup, écrasant mon nez dans sa toison pubienne et m'empalant à fond sur sa tige. Il réussit à me maintenir ainsi un bon moment, puis se dégagea presque à fond pour ne laisser que son gland sur ma langue.

"Tu vas être bien sage, maintenant, ok?" Me demanda-t-il avec un sourire en coin; comme hypnotisé, je hochai la tête lentement tout en laissant mes yeux rivés dans les siens.

"C'est bon les mecs, vous pouvez le lacher je crois, on dirait qu'il a compris sa place", dit-il en s'adressant à ses potes.

D'ailleurs ceux-ci ne me maintenaient plus que pour la forme, il semblaient avoir compris eux aussi que j'avais abandonné toute résistance. Je n'arrivais toujours pas à comprendre ce qui m'arrivait, quand je pris ses cuisses musclées avec mes mains pour mieux l'attirer au fond de ma gorge. Le silence s'était fait, on n'entendait plus que le slurp et les bruits de gorge que je faisais en l'aspirant bien à fond. Je m'appliquais tant et si bien qu'au bout d'un moment Farid m'ebrocha sur toute la longueur de sa queue et se mit à décharger cinq gros jets dans ma gorge et sa ma langue, qu'il m'ordonna d'avaler "comme la pute que j'étais". Je m'empressais de lui obéïr, et savourais lentement ce jus que je goûtais pour la première fois de ma vie.

Ses deux copains voulaient l'imiter, et bientôt je me retrouvais avec la bonne grosse bite de Khaled à dégorger. Enfin, Amou vint profiter de l'aubaine et je me remis à l'ouvrage sur son énorme boudin.

Je dus m'y remettre une deuxième fois, la vue de leur patron transformé en chienne docile les excitait et ils giclèrent chacun deux fois dans ma bouche.

En se rhabillant, ils me dirent de venir le lendemain matin à 09h00, pour passer la journée à "discuter avec moi". Comme je faisais mine de protester, Farid m'expliqua que "Chut, on ne veut plus t'entendre; tu viens demain, un point c'est tout! Et ne nous dis pas que tu es dégoûté, ton vermicelle est tout droit..." Et ils sortirent en riant comme des gamins après avoir claqué la porte.

Rouge de honte, je baissai les yeux et me rendis compte que je bandais. Mais enfin, qu'est-ce qui m'arrive?

Xmale06

pastorellimarc@ymail.com

Suite de l'histoire

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

19/02 : 16 Nouvelles

La sorcière aux dents vertes Jako
Weekend d'intégration Grossteub96
Mâle alpha Chopassif
Dressage d’une lope Olive
Il y a 4 ans Nico76500
Une pute dans une cité de rebeu Nico76500
Les Garçons... P'titGayPassif
De nouveaux amis... Raphaël
Les bains Lille Passif-lille
Vendredi voiture Ya-se
Enfermé 30 Heures... James
Mon collègue hétéro Elliot
Vendredi trop arrosé Hombre50
Fantasme d’un couple Couplehom
Fantasme d’un couple -02 Couplehom
Le faux patient D.kine.75

La suite... 13 épisodes

Début avec mon maître -05 Jd18
Chaudes vacances -03 Petit cul 57
Mon pote, l'intello -2 Étalon
Stage BTS à la ferme -07 Stéphane
Théo et mon père -02 Stephane276
Domination par Stéphane -67 Pattlg
Domination par Stéphane -68 Pattlg
Domination par Stéphane -69 Pattlg
Domination par Stéphane -70 Pattlg
Domination par Stéphane -71 Pattlg
Domination par Stéphane -72 Pattlg
Domination par Stéphane -73 Pattlg
Domination par Stéphane -74 Pattlg

Février 2019

Nouvelles

Rendez-vous particulier Pititgayy
Plan snap Noprise2tete
Plan snap -02 Noprise2tete
Piste de danse jouissive Sasha
Fellation improvisée Lemarnais
Visite médicale Tanatos
Un mec grindr, ou plus Gayboyquebec
Mon modèle Houne66
Voisin antillais Hairylegs94
Surprise Virilsalope
Éric Clemsex
Mon meilleur ami et moi Le-sanguin
Grand romantique Celestin
Premier plan à 3 Matt
Sodomie improvisée Lemarnais
Recherche du Travail Jeanmarc
Une détente bien méritée Stéphane
Voyage en train Pierrot
Ma première fois avec un homme Fred 02600
Défoncé par 2 beurs Adonf
La queue de Rachid Chopassif
À la terrasse d’un café Houne66
Folle soirée au sauna Maasquelour
Stage BTS à la ferme Stephane

La suite...

Soumission & Domination -520 Jardinier
Soumission & Domination -521 Jardinier
Début avec mon maître -04 Jd18
Ma vie de lope exhib -06 Lopexhib
Frenchies -05 Pititgayy
Frenchies -06 Pititgayy
Stage BTS à la ferme -02 Stephane
Stage BTS à la ferme -03 Stephane
Stage BTS à la ferme -04 Stéphane
Stage BTS à la ferme -05 Stéphane
Stage BTS à la ferme -06 Stéphane
Chaude soirée -04 Red
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)